RSS

Archives de Catégorie: Espionnage

Franck Thilliez – Sharko

Franck Thilliez – Sharko

13 a toujours était mon chiffre fétiche. Sharko de Franck Thilliez est le 13ème livre que je vous propose de cet auteur.

Nul besoin de vous dire que j’aime beaucoup cet écrivain et que je suis toujours surpris par le renouvellement des univers dans lesquels il plonge ses héros.

ALors est-ce que Sharko aura le même mordant que ces précédents romans.

Histoire

 » Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. « 
Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Avis

Je me rappelle de la note de l’auteur sur Facebook demandant à ses fans ce qui pourrait arriver de pire à Sharko et Hennebelle. J’avais alors presque deviner le ptich de ce roman en répondant que Sharko et Hennebelle devaient enquêter pour se disculper d’un meurtre qui leur avait été injustement mais diaboliquement attribué.Ici, Sharko et Hennebelle vont devoir enquêter sur leur crime et tout faire pour ne pas être découverts.

Une nouvelle fois Franck Thilliez n’épargnent pas ses héros, ne leur laissent pas le temps de souffler entre deux romans, et encore moins au sein d’une nouvelle aventure. Mais ce qui me surprend toujours et me plaît le plus chez Franck Thilliez est la perpétuelle recherche d’univers dans lesquels plongés ses héros, tout en restant scientifiquement exact. Comme vous pourrez le lire en épilogue, les éléments médicaux et anthropologiques mentionnés dans le livre sont véridiques.

Autant vous dire que l’histoire est fouillée, torturée, pleine de rebondissements, aux multiples ramifications qui tiendront en haleine le lecteur avec une écriture toujours aussi efficace, fluide et captivante. Sans faire de mauvais jeu de mots, sachez qu’il y a quelques passages crus mais on est loin d’un roman gore.

Mais, je tire un carton jaune à Franck Thilliez. En grands amateurs de romans policiers, les fans de Franck Thilliez auront remarqué un certain relâchement de l’auteur sur l’aspect enquête. En effet, le bornage du téléphone est totalement oubliée alors que c’est la base même d’une enquête, et on a failli passer à côté de l’analyse d’empreinte sur un élément touché par « le grand méchant ».

En dehors de ces deux petites défauts, Sharko est un très bon cru, un roman policier presque parfait et qui nous fait dire qu’il faut attendre encore un an avant de connaître la suite des aventures de Lucie et Sharko…… ça va être dur.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 576 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (11 mai 2017)
    • Collection : HORS COLLECTION
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265115592
    • ISBN-13: 978-2265115590
    • Prix : 21.90€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (11 mai 2017)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2823854831
    • Prix : 17,99€
 
1 commentaire

Publié par le 2017/05/21 dans Espionnage, Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Daniel Cole – Ragdoll

Voici un premier roman qui fait beaucoup parler de lui en ce moment tant dans la blogosphère que dans les media plus traditionnels.

Daniel Cole est l’auteur de ce roman dont on prédit le plus grand avenir sur les plages cet été mais également, je suis prêt à le parier, au cinéma pour un prochain hiver.

Allons-nous nous faire malmener comme une poupée de chiffons ?

Histoire

Un  » cadavre  » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l’a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur  » Wolf  » Fawkes dirige l’enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter.
Chaque minute compte, d’autant que le tueur s’amuse à narguer les forces de l’ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
Le dernier nom est celui de Wolf.
Coup d’essai, coup de maître pour ce thriller déjà vendu dans plus de 35 pays avant parution et en cours d’adaptation pour une série TV.

Avis

Daniel Cole met le paquet dès le début du livre qui commence sur les chapeaux de roue. En faisant débuter son histoire par la découverte d’une poupée de chiffon humaine (ragdoll en anglais) à l’aide de parties de plusieurs corps, le lecteur se trouve tout de suite propulser dans un univers proche de « 7 ». Mais pour ne pas baisser le rythme, à peine l’enquête est-elle initiée, que le serial killer lance un défit aux policiers en leur donnant la liste de 6 personnes avec les dates auxquelles elles seront exécutées.

Je n’en dévoilerai pas plus mais je peux rassurer les futurs lecteurs, la tension et le rythme du roman ne faiblissent pas au fil des pages, cela va même en augmentant lors de la course poursuite finale du roman pour le lecteur, et en empirant pour les personnages.

Personnages qui ne sont pas délaissés par leur auteur : ils sont bien construits, les surnoms habilement trouvés, leur psychologie complexe et développée au fur et à mesure de l’aventure. Les lecteurs devront avoir une bonne mémoire car ce livre introduit de nombreux personnages principaux et secondaires, et il devra jongler avec les sauts narratifs pour se rappeler à qui il a à faire.

Enfin l’écriture est extrêmement fluide et on ne peut que féliciter Nathalie Beunat pour son excellent travail de traduction qui fait de ce livre un très bon turn-page.

Alors pourquoi avec tant d’éloges n’ai-je mis que 4/5 pour l’histoire alors qu’il semblerait que nous soyons en présence d’un très très bon thriller et sans doute du succès littéraire des plages cet été.

Deux choses expliquent ce déclassement du firmament des thrillers. La première provient du fait que j’ai un esprit très cartésien et que je ne comprends pas comment le tueur a pu mettre en œuvre ces méfaits (réfléchissez pour le premier sur la liste pour introduire l’élément qui tuera le personnage). La seconde, qui est à mon sens une faute grave d’écriture dans ce genre de littérature, est de ne pas donner au lecteur les éléments qui lui permettront d’identifier le meurtrier comme à ses personnages du roman.

Notation

Histoire
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Live
    • Broché: 464 pages
    • Editeur : Robert Laffont (9 mars 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221197720
    • ISBN-13: 978-2221197721
    • Prix : 19,99€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (9 mars 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2221200322
    • Prix : 14,99€

Revue de Presse

Et la Griffe Noire

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/05/11 dans Espionnage, Policier, Thrillers

 

Sebastian Fitzek : Mémoire cachée

Sebastian Fitzek : Mémoire cachée

J’avais découvert cet auteur allemand en 2015 avec Le voleur de regard qui nous avait laissé un peu sur notre fin, mais qui pour un premier roman promettait un auteur à succès.

Pour vérifier ce point, je me suis lancé dans l’écoute, donc l’audio livre, de la Mémoire cachée qui est présenté comme une œuvre marquante et aboutie de Sebastian Fitzek.

Est-ce que Mémoire cachée va nous cacher dans notre mémoire notre première impression mitigée.

Résumé du livre

Berlin, de nos jours. Un homme se réveille dans un abri sous le métro. Il a été blessé par balle à l’épaule. Il ne sait pas ce qu’il fait là. Il ne se rappelle pas qui il est. Seul indice, ce prénom tatoué dans la paume de sa main droite : Noah.
C’est en découvrant, dans un journal, la photographie d’un tableau qu’il a un déclic ! Ce tableau, c’est lui qui l’a peint. Il décide alors de contacter la journaliste, prénommée Céline.
À son côté, Noah recouvre peu à peu sa mémoire, pour le meilleur… mais surtout pour le pire ! Un groupuscule extrémiste, persuadé que la Terre est trop peuplée, a inoculé à l’ensemble de la population mondiale un effrayant virus.
Aujourd’hui, ils vont l’activer. C’est alors le début d’une course contre la montre pour Noah et Céline. Le temps est compté avant que des milliards d’êtres humains ne soient atteints par cette pandémie sans antidote connu.

Avis

Le début de ce livre nous fait penser à L’armée des douze singe de Terry Gilliams ou La Mémoire dans la peau, de Robert Ludlum : un homme se réveille et ne se souvient plus de rien, même pas de qui il est, Si l’introduction de ce livre n’est donc pas original, elle a le mérite de positionner à égal le lecteur et le héros, et par conséquent de rapidement nous plonger dans l’histoire. Histoire qui va filer à 100 à l’heure dans l’univers de l’espionnage, des consortiums industriels surpuissants et des idéologues extrémistes. Ce qui est dommage c’est que la 4ème de couverture dévoile énormément de la « mémoire cachée » et gâche un peu le plaisir de la découverte pas à pas (page après page) de la vérité.

En d’un thriller d’esionnage, l’auteur aborde un sujet épineux : la folle consommation des pays riche par rapport aux ressources naturelles, les impacts sur l’environnement et le délaissement des pays pauvres. Comme Sebastian Fitzek le rappelle en épilogue, les arguments chocs et choquants ne sont fournis que dans le cadre du scénario du livre et n’ont pour but que de nous faire réfléchir sur notre attitude avec la Terre.

Côté écriture, le style s’est nettement amélioré, beaucoup plus fluide, plus rythmé, mais le principal de l’auteur défaut que j’avais déjà noté dans Le voleur de regard est la répétition. A plusieurs reprises sont rabâchés les arguments sur le sujet environnemental, étant assez conséquentes donnent une sensation de redite.

Enfin, pour la version audio, la lecture est bien sur impeccable et bien que le lecteur ne prenne pas d’intonation particulière pour chaque personnage, de par le récit, leur distinction se fait naturellement. Le seul désagrément de cette version audio est le fond sonore : c’est comme si le micro était positionner au fond d’une boîte, la voix a une certaine résonance désagréable au départ, l’effet s’estompe au fur et à mesure.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 400 pages
    • Editeur : Archipel (16 mars 2016)
    • Collection : Suspense
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2809818444
    • ISBN-13: 978-2809818444
    • Prix : 24,00€
  • Livre au format poche
    • Broché: 640 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (8 mars 2017)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253086479
    • ISBN-13: 978-2253086475
    • Prix : 8,60€
  • eBook
    • Langue : Français
    • Editeur : Archipel (6 mars 2013)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2809818635
    • Prix : 7,99€
  • Livre audio
    • Durée : 15 heures et 41 minutes
    • Editeur : Audible Studios
    • Date de publication : 27 avril 2016
    • Lu par : Alexandre Donders
    • Langue : Français
    • ASIN: B01E433VI6
    • Prix : 24,95€

Revues de presse

« Sans doute son thriller le plus apocalyptique. Âmes sensibles s’abstenir. », Stéphanie Lohr, Ici Paris.

Site de l’auteur

http://www.sebastianfitzek.de

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/04/24 dans Espionnage, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Terry Hayes – Je suis Pilgrim

Terry Hayes – Je suis Pilgrim

Il y a des romans qui ont une très bonne publicité, un très grand succès, de très bons retours des lecteurs, et dont, par hasard de la vie, nous ne pouvons pas lire par manque de temps, ou priorités littéraires.

Je suis Pilgrim de Terry Hayes fait partie de ces livres : dès sa sortie je l’avais remarqué sur les étales des libraires, puis à force de repousser sa lecture, il est sorti au format poche, et ce n’est finalement qu’en brocante que je me le suis procuré décidé de me lancer dans sa lecture…. quelques mois plus tard.

Est-ce que Je suis Pilgrim est-il méritait ce véritable pèlerinage jusqu’à ma table de chevet ?

Histoire

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un père décapité en public sous le soleil cuisant d Arabie Saoudite. Un chercheur torturé devant un laboratoire syrien ultra-secret. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité. Et en fil rouge, reliant ces événements, un homme répondant au nom de Pilgrim. Pilgrim est le nom de code d’un individu qui n’existe pas officiellement. Il a autrefois dirigé une unité d’élite des Services secrets américains. Avant de se retirer dans l’anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passé d’agent secret va bientôt le rattraper…

Avis

Lorsque l’on parle de roman d’espionnage, nous avons en tête Tom Clancy et son Jack Ryan ou un Jeff Abbott et son Sam Cappra, on s’attend surtout donc un héro affrontant énormément d’actions.

Je suis Pilgrim de Terry Hayes se situe à un autre niveau : certes l’action est au programme, mais elle n’est pas la composante principale du livre. Elle en est un moyen ou une conséquence, mais pas l’essence. Terry Hayes donne la part belle à la mécanique de l’espionnage, explique les différentes rouages qui viennent s’imbriquer pour faire l’histoire…. sans que cela soit lassant, un véritable tour de force. Il montre aussi que l’espionnage traditionnel, le ROUHM (Renseignement d’Orgine HUMaine) peut pallier aux limites des plus grandes technologies comme Echelon.

Là où l’on voit que Terry Hayes est un scénariste averti (il a collaboré par exemple à la scénarisation des Mad Max) c’est dans le façonnage de l’intrigue : cette fiction embarque des éléments réels comme les attentats des tours jumelles de New York. Nous n’avons plus l’impression de lire une fiction, mais un livre documentaire, une enquête d’investigation.

De plus, Terry Hayes n’oublie pas de forger ses personnages avec de solides bases, tant dans leur histoire personnelle, leur vécu, leur psychologie. Il distille tout au long de l’histoire des éléments sur ceux-ci qui expliquent leurs décisions ou leur motivation.

Et pour parfaire le tout, le style (et donc la traduction de Sophie Bastide-Foltz) est excellent :  plus soutenu que ce à quoi nous sommes habitués, le style est très fluide et fait passer ce pavé pour un roman traditionnel.

Si vous n’avez pas lu de roman d’espionnage depuis longtemps, alors n’hésitez pas longtemps, jetez vous à cœur perdu dans Je suis Pilgrim.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 600 pages
    • Editeur : JC Lattès (2 avril 2014)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2709645807
    • ISBN-13: 978-2709645805
    • Prix : 22.90€
  • Livre de poche
    • Broché: 912 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Le Livre de Poche (1 avril 2015)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253001678
    • ISBN-13: 978-2253001676
    • Prix : 8,90€
  • eBook
    • Editeur : Lattès
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • AN : 978-2709645461
    • Prix : 8,99€ (incroyablement plus cher que la version de poche)

Récompenses

 

 
1 commentaire

Publié par le 2017/04/09 dans Espionnage, Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Gilles Legardinier : Le premier miracle

Gilles Legardinier : Le premier miracle

Je continue mes expériences d’auditeur de livres numériques. Cette fois-ci je force l’expérience en sélectionnant le livre d’un auteur que je n’ai jamais lu, Gilles Legardinier, mais surtout avec Le premier miracle, un roman qui sort de habitudes de cet auteur : loin des romans feel-good,

Enfin, quand je dis que je n’ai jamais lu cet auteur, ce n’est pas tout à fait vrai puisqu’il fait partie de ces auteurs au grand cœur, qui participent chaque année à l’aventure de 13 à table, le petit livre au profit des Restos du Cœur.

Je vais donc vérifier si la première bonne impression de cet auteur n’était pas un miracle ?

Résumé du livre

Karen Holt est agent d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Avec ce nouveau roman, Gilles Legardinier allie pour la première fois tous les talents qui ont fait de lui un exceptionnel auteur de best-sellers. Aventure, intrigue fascinante et humour nous entraînent aux confins des mystères de la science et de l’Histoire.

Avis

La grande originalité de ce livre ne se tient pas dans son histoire mais dans le fait qu’il ne s’inscrit pas dans la lignée des précédentes publications de l’auteur feel-good le plus lu en France. Cette fois-ci Gilles Legardinier s’attaque au roman d’aventure et d’espionnage. Certes, on est loin de John Le Carré ou Tom Clancy, mais Gilles Legardinier amène une jolie histoire d’espionnage se rapprochant de Dan Brown : un historien doit enquêter sur une série de vols qui chamboulera sa vie. Les rebondissements sont tous les plus invraisemblables les uns que les autres, même si de nombreux éléments reposent sur des faits historiques, des lieux géographiques réels et des œuvres d’art existantes comme le Splendor Solis.

splendor_solis_04_solar_king_and_lunar_queen_meet

Mais les qualités premières de Gille Legardinier sont toujours présentes : une écriture simple, efficace, fluide avec une pointe d’humour de-ci de-là. Ces qualités font que l’on se laisse gagner par l’histoire et que l’on passe un très bon moment.

Comme j’ai « lu » ce livre par sa version audio, je dois féliciter David Manet qui a une voix très agréable, ni agressive, ni soporifique, qu’il sait moduler pour incarner les différents personnages. Sa diction est parfaite ne rend que plus appréciable l’écoute de ce livre.

Enfin, dans la tradition de Stephen King pour présenter ses nouvelles, Gilles Legardinier offre aux lecteurs, en dernier chapitre, l’histoire de l’histoire : ce qui fut à l’origine de l’idée de cette histoire, les anecdotes ainsi que quelques suppléments que je ne vous dévoilerai pour ne pas « spoiler » le livre (et comme l’auteur le demande lui-même en introduction de ce dernier chapitre).

Notation

Histoire
Ecriture
Lectre
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Flammarion(5 octobre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2081383780
    • ISBN-13: 978-2081383784
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : Flammarion (5 octobre 2016)
    • EAN : 9782081384002
    • Prix : 21,90€
  • Livre Audio
    • Editeur : Audiolib (2 novembre 2016)
    • Collection : Littérature
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2367622779
    • ISBN-13: 978-2367622774
    • Prix : 22,90€

Revue de presse

« L’humour et l’émotion, les deux principaux ingrédients de ses romans précédents sont bien présents dans son nouveau livre mais ils sont un peu éclipsés par une intrigue plus dense. « , CultureBox,

« Un roman d’aventure passionnant« , Bernard Poirette, RTL

Site Internet de l’auteur

http://www.gilles-legardinier.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/28 dans Aventure, Espionnage, Roman

 

Étiquettes : ,

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Lu&Cie, ma librairie favorite de Suresnes, avait organisé dernièrement une séance de dédicace avec Robert Ruchamore, l’auteur de la saga Cherub, entre autres.

J’ai donc chipé quelques jours le premier tome dédicacé que mon fils a eu la chance et la joie d’avoir pour Noël. Car cela fait un moment que j’entends parler de cette série, que je la vois présente dans de nombreux linéaires, je me devais d’en lire au moins un… avant que l’auteur ne termine (très prochainement) la série.

Est-ce que la lecture de ce livre jeunesse va être un enfer pour un adulte averti de ce genre de littérature ?

Résumé du livre

Un terroriste n’invite jamais un inconnu dans sa maison.
Il craint d’avoir affaire à un policier infiltré ou à un agent des services secrets.
Mais il ne se méfie pas des amis de ses enfants.
Ce qu’il ignore, c’est que l’un de ces amis a dissimulé des micros dans chaque pièce, placé sa ligne téléphonique sur écoute, effectué des copies de son disque dur et scanné les pages de son carnet d’adresses.
Cet enfant travaille pour CHERUB.
Les agents de CHERUB ont entre dix-sept ans.
Leur mission : tromper la vigilance des adultes, obtenir des informations sensibles et déjouer les complots criminels qui nous menacent.
Leur raison d’Etat, ces enfants n’existent pas.

Extrait

Un simple accident

James Ghoke détestait les cours de chimie. Avant d’entrer au collège, il s’imaginait que cette discipline consistait à manier des tubes à essai afin de provoquer des jets de gaz et des gerbes d’étincelles. En réalité, il passait chaque leçon, assis sur un tabouret, à recopier les formules que Miss Voolt gribouillait sur le tableau noir, quarante ans après l’invention de la photocopieuse.
C’était l’avant-dernier cours de la journée. Dehors, la pluie tombait et le jour commençait à décliner. James somnolait. Le laboratoire était surchauffé, et il avait passé une grande partie de la nuit précédente à jouer à Grand Theft Auto.
Samantha Jennings était assise à ses côtés. Les professeurs adoraient son caractère volontaire, son uniforme impeccable et ses ongles vernis. Elle prenait ses notes avec trois stylos de couleurs différentes et couvrait ses cahiers pour les garder en bon état. Mais dès qu’ils avaient le dos tourné, elle se comportait comme une vraie peau de vache. James la haïssait. Elle ne cessait de se moquer ouvertement de l’aspect physique de sa mère.
– La mère de James est si grosse qu’elle doit beurrer les bords de sa baignoire pour ne pas rester coincée.
Les filles de sa bande éclatèrent de rire, comme à leur habitude.
À la vérité, la mère de James était énorme. Elle commandait ses vêtements dans un catalogue de vente à distance réservé aux personnes souffrant d’obésité. Faire les courses en sa compagnie était un véritable cauchemar. Les gens la montraient du doigt, ou la dévisageaient avec insistance. Les enfants imitaient sa démarche maladroite. James l’aimait, mais il s’arrangeait toujours pour trouver un moyen de ne pas se montrer en sa compagnie.

Avis

Ces dernières années, de nombreux auteurs ont connu le succès avec la littérature enfantine ou adolescente : si J.K. Rownling et la plus connue avec la saga Harry Potter, ou Suzan Collins et son Hunger Games. Robert Ruchamore reprend les clichés du genre, un orphelin qui va être projeté dans un nouvel univers. Mais ici, point de magie ou de concours de mise à mort, mais l’espionnage.

Dans ce genre, peu d’auteurs dans la littérature adulte y ont trouvé le succès. On pense bien sur à Ian Fleeming, Tom CLancy et John Le Carré. Mais si ce style peut convenir à des adultes, on serait en droit de penser que ce genre ne va pas convenir aux adolescents. Et on aurait tort, car c’est abordé de manière moderne et adaptée à la jeunesse.

L’auteur apporte énormément d’éléments mais par petites touches : l’action pour que le jeune lecteur ne fatigue pas plus vite que le personnage, les sentiments du personnage sont partagés mais limités à ceux de leur âge comme les premiers émois, la peur de l’inconnu, l’investissement personnel, le dépassement de soi, les efforts; les interrogations et les missions compréhensibles du lecteur.

Enfin, dès de premier tome, on sent que Robert Ruchamore avait prévu d’en faire une série en donnant une bonne introduction à son univers, mais pas la totalité de sa composition: l’histoire du service secret Cherub, un ensemble d’amis aux passés divers, qui interviennent dans des aventures parallèles.

Bref, je comprends le succès de cette série, et je suis curieux de voir si les qualités de ce premier tome se retrouvent dans les suivants.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 15,00€
  • Livre de Poche
    • Poche : 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 6,95€
  • eBook
    • Editeur : Casterman Jeunesse (juin 2013)
    • EAN : 978-2203077775
    • Prix : 6,49€

Site Internet de l’auteur

Site Internet de l’auteur

Site internet officiel de la saga Cherub

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/02 dans Espionnage, Jeunesse

 

Étiquettes : , , , ,

Markus Sakey – Les Brillants n°2 : Un monde meilleur

Markus Sakey – Les Brillants n°2 : Un monde meilleur

Avec un peu de retard par rapport à la sortie de ce livre, nous allons aborder le second tome des Brillants de Markus Sakey.

Le premier volume de la saga des Brillants nous avait laissé une très bonne impression et c’est avec un certain plaisir que nous allons enfin connaître la suite des aventures de Nick Cooper. Que peut bien lui réserver l’avenir ? A quels nouveaux événements va-t-il être confronté ?

Est-ce que Markus Sakey suara se montrer aussi brillant dans Un monde meilleur ?

Résumé du livre

Les Brillants ont tout changé. Depuis l’année 1980, 1 % de la population naît avec des dons hors du commun, comme la capacité à lire les secrets les plus noirs d’un inconnu, à prédire l’évolution des marchés financiers, ou encore à se déplacer sans être vu. Trente années durant, le monde a tenté de les contrôler et de les éduquer. Et n’a pas hésité à les éliminer quand ils se montraient dangereux. Aujourd’hui, un réseau terroriste dirigé par des Brillants a paralysé trois grandes villes. Les rayons des supermarchés sont désespérément vides. Les appels au 911 restent sans réponse. L’agitation croît. Et des fanatiques brûlent des gens vifs. Nick Cooper s’est toujours battu pour ce qu’il croit juste – et ses croyances ont été mises à rude épreuve. Brillant lui-même, désormais conseiller du président des Etats-Unis pour faire face à cette crise sans précédent, il est fondamentalement opposé aux terroristes. Mais alors que l’Amérique glisse vers une guerre civile dévastatrice, Cooper est engagé dans une partie qu’il n’ose imaginer perdre, car ses adversaires ont une vision très inquiétante de ce que devrait être  » un monde meilleur « . Et pour y parvenir, ils sont déterminés à détruire celui que nous connaissons.

Avis

Cher lecteur, Markus Sakey a enclenché la seconde et nous voilà rapidement propulsé dans un tourbillon d’actions en suivant les aventures de Nick Cooper.

Ce héros aux capacités d’analyse comportementale hors du commun nous fait penser à un lointain Jack Ryan, le héros qui a fait la renommée et la gloire de Tom Clancy. Si celui-ci n’est pas confronté aux menaces des communistes, mais au clivage normaux – Brillants, on peut cependant trouver un certain parallèle entre les deux héros : la recherche de la justice, l’investissement personnel, les menaces sur la famille, le passage à l’action contraint et forcé.

Les lecteurs qui ont aimé Tom Clancy apprécieront cette saga, d’autant plus qu’elle apporte un certain renouveau avec cette consonance de science-fiction. Cette dimension reste cependant raisonnable, d’un futur proche légèrement chamboulé technologiquement par les avancées apportées par les Brillants.

Un grand roman qui confirme les talents narratifs et d’écriture de Markus Sakey, etnous fait saliver à l’attente du troisième épisode.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Gallimard (18 février 2016)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070145883
    • ISBN-13: 978-2070145881
    • Prix : 20,00€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard (18 février 2016)
    • EAN : 978-2072548598
    • Prix : 14,99€

Revue de presse

« …..ce qui a tout pour devenir une série télé ou des films à succès.. » Michel Littout, L’indépendant

Site Internet de l’auteur

http://marcussakey.com/

 
 

Étiquettes : , , , ,