RSS

Archives de Catégorie: Roman

La catégorie fourre-tout… mais qui a ses petites pépites.

Éric Giacometti & Jacques Ravenne – Le rituel de l’ombre (Antoine Marcas 1)

Éric Giacometti & Jacques Ravenne – Le rituel de l’ombre (Antoine Marcas 1)

Une fois encore je vais combler un manque profond dans mon blog avec le premier tome de la saga d’Antoine Marcas, Le rituel de l’ombre, d’un des quatre-mains les plus célèbres de la littérature policière : Eric Giacometti et Jacques Ravenne. Ce duo d’écrivains est non seulement très prolifique puisqu’il tourne en moyenne à un livre par an, mais il rencontre aussi un énorme succès avec ses histoires mêlant intrigue policière, ésotérisme sur façon de franc-maçonnerie.

Je décide donc de me lancer dans la série fétiche que l’on trouve sous toute forme : livre rand format, au format poche, en BD et maintenant en livre audio. Ce sera donc cette dernière forme qui va m’accompagner pendant quelques matinées sur le chemin du travail.

Alors Le rituel de l’ombre va-t-il collectionner les étoiles ?

Histoire

Avril 1945. Le Troisième Reich est sur le point de s’effondrer. Sur ordre de dignitaires nazis, un convoi SS quitte Berlin en flammes pour évacuer de mystérieuses caisses. Au même moment, un professeur de neurologie franc-maçon est sauvagement assassiné par des SS, suivant un rituel évoquant la mort d’Hiram, l’architecte du temple de Salomon, fondateur légendaire de la maçonnerie. Un coup de masse sur l’épaule, un sur la nuque, le dernier sur le front.

Avril 2005. Soixante ans plus tard, au cours d’une soirée à l’ambassade de France à Rome, une archiviste du Grand Orient est exécutée suivant le même rituel. Elle travaillait sur des documents d’archives maçonniques pillés par les nazis en France en 1940, récupérés par les Russes en 1945 et rendus aux francs-maçons français en 2000. La même nuit, à l’université hébraïque de Jérusalem, un archéologue en possession d’une énigmatique pierre gravée est tué à son tour. Comme Hiram.

Le commissaire Antoine Marcas, maître maçon, et Jade Zewinski, responsable de la sécurité de l’ambassade de France à Rome, vont mener l’enquête ensemble et se trouver confrontés aux tueurs implacables d’une confrérie occulte, la société Thulé, adversaire ancestrale de la maçonnerie. Quel secret immémorial, hérétique sur le plan religieux, se cache dans les manuscrits maçonniques ? Un secret qui justifie visiblement qu’on tue sans scrupules…

Avis

Autant le dire tout de suite, je suis plutôt déçu de ce livre. J’avais tant attendu de la part de ce duo d’écrivains que je ne sais pas par quoi commencer.

Je ne pense pas que l’on puisse classer ce livre dans la catégorie des policiers tant l’intrigue est faible et l’enquête inexistante, encore moins dans le genre des thrillers par la quasi-totale absence d’actions et de suspense.

En fait, ce roman est plus une mise en situation d’une introduction à la franc-maçonnerie et ce sera le seul point positif de ce livre. Les auteurs, eux-mêmes francs-maçons, introduisent facilement cette « société parallèle », gomment les préjugés et les fausses idées, et rajoutent quelques petites anecdotes sur celle-ci.

Ce qui est dommage puisque leur écriture fluide rend plaisante cette présentation de la franc-maçonnerie qui aurait eu tôt fait d’être rébarbative

Mais pour parfaire mon avis et me rendre compte si c’est un loupé épisodique ou bien un duo d’écrivains au genre littéraire qui ne me convient pas du tout.

A suivre.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 396 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (12 mai 2005)
    • Collection : HC
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265080721
    • ISBN-13: 978-2265080720
    • Prix : 18,00€
  • Livre de poche
    • Poche: 544 pages
    • Editeur : Pocket (15 septembre 2011)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 226621294X
    • ISBN-13: 978-2266212946
    • Prix : 7,80€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (juin 2011)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2265093867
    • Prix : 7,80€
  • Audio-Book
    • Editeur : Audiolib (19/07/2016)
    • Lecteur : Julien Chatelet
    • Durée : 13h12
    • Langue : Français
    • Prix : 7,80€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/06/20 dans audio, Roman

 

Étiquettes : , , , ,

Patrick DeWitt : Heurs et malheurs du sous-majordome Minor

Patrick DeWitt : Heurs et malheurs du sous-majordome Minor

Ce livre est un peu particulier, non pas par son auteur, son histoire, son format, sa couverture ou sa mise en page, mais pas la façon dont je l’ai obtenu. Mon libraire préféré n’arrivant plus à lire tous les livres spécial presse a décidé de confier une partie de ses exemplaires à ses meilleurs clients (du moins oserais-je l’espérer). Leur seule mission étant de leur faire un compte-rendu de lecture de chaque livre, mais surtout de les avertir en cas de découverte d’une pépite afin de le conseiller à ses autres clients. J’en profite donc ici pour remercier mon libraire de m’avoir choisi.

J’avais découvert Patrick Dewitt avec son jubilatoire roman Les frères Sisters. J’ai souvenir d’un western complètement déjanté, mais plaisant et divertissant à lire.

Patrick Dewitt revient avec Heurs et malheurs du sous-majordome Minor. Changement de décors complet, aussi espère-t-on que la qualité narrative quant à elle n’a pas eu de modifications substantielle.

Alors, après ce premier service de lecture, quelle sera mon humeur ?

Histoire

Un jeune homme du nom de Lucien Minor, dit Lucy, accepte un poste de sous-majordome au château Von Aux, lugubre forteresse sise au cœur d’un massif alpin. Et découvre bientôt que ce lieu aussi inquiétant que fantomatique recèle les plus noirs secrets. Un conte cruel et grinçant qui a pour protagonistes une étrange humanité, toute pétrie de mensonges, de mauvaise foi, de malignité et de perversité mais aussi d’innocence.
Avec ce roman aussi ludique qu’initiatique, où résonnent les accents d’un Edgar Allan Poe, d’un Calvino, ou d’un Kafka (voire d’un Bram Stoker…), Patrick deWitt, après le succès de son inoubliable roman, Les Frères Sisters, fait une nouvelle fois la preuve d’un exceptionnel tempérament d’écrivain capable de mettre tous les schémas du conte au service d’une passionnante exploration du monde ténébreux des passions humaines, entre dérision, fantaisie et cruauté.
Avis

Il faut bien l’avouer Patrick Devitt a un style littéraire particulier, voire unique. Cet auteur possède une qualité littéraire rare : nous raconter une histoire fantastique, proche d’un conte de Dickens, d’y ajouter des considérations adultes à la limite philosophiques, avec humour et une touche de suspense, et de combiner le tout de manière équilibré et agréable à lire.

La composante humour du roman est très importante et se matérialise dans le roman sous différentes formes : situations cocasses, petites joutes verbales, innocence et crédulité du personnage principal face à la cruauté de la région et des ses habitants.Cet humour intervient en petites touches pour éviter toute lourdeur à la lecture.

Personnellement, par rapport aux Frères Sisters, j’ai trouvé l’histoire de Heurs et malheurs du sous-majordome Minor beaucoup plus attrayante, plus fluide, sans longueur ni répétition. La succession de petites histoires plongeant le héros dans des aventures différentes, le confrontant à des situations de plus en plus complexes, font des petites histoires dans la grande histoire. Toutes ces histoires façonnent la grande, structurent la psychologie des personnages et constituent les étapes d’un parcours initiatique en amour et maturité pour Lucy, le personnage principal.

De par son humour ce roman pourrait passer pour un feel-good alors qu’il n’en est pas un, mais avec lequel on passe un très bon moment.

 

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : Actes Sud Editions (1 mars 2017)
    • Collection : ROMANS, NOUVELL
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2330075952
    • ISBN-13: 978-2330075958
    • Prix : 22.80€
  • ebook
    • Editeur : Actes Sud Editions (1 mars 2017)
    • Collection : ROMANS, NOUVELL
    • Langue : Français
    • EAN : 9782330077747
    • Prix : 16.99€

Site internet de l’auteur

http://patrickdewitt.net

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/03/05 dans Roman

 

Étiquettes : , , ,

Gilles Legardinier : Le premier miracle

Gilles Legardinier : Le premier miracle

Je continue mes expériences d’auditeur de livres numériques. Cette fois-ci je force l’expérience en sélectionnant le livre d’un auteur que je n’ai jamais lu, Gilles Legardinier, mais surtout avec Le premier miracle, un roman qui sort de habitudes de cet auteur : loin des romans feel-good,

Enfin, quand je dis que je n’ai jamais lu cet auteur, ce n’est pas tout à fait vrai puisqu’il fait partie de ces auteurs au grand cœur, qui participent chaque année à l’aventure de 13 à table, le petit livre au profit des Restos du Cœur.

Je vais donc vérifier si la première bonne impression de cet auteur n’était pas un miracle ?

Résumé du livre

Karen Holt est agent d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Avec ce nouveau roman, Gilles Legardinier allie pour la première fois tous les talents qui ont fait de lui un exceptionnel auteur de best-sellers. Aventure, intrigue fascinante et humour nous entraînent aux confins des mystères de la science et de l’Histoire.

Avis

La grande originalité de ce livre ne se tient pas dans son histoire mais dans le fait qu’il ne s’inscrit pas dans la lignée des précédentes publications de l’auteur feel-good le plus lu en France. Cette fois-ci Gilles Legardinier s’attaque au roman d’aventure et d’espionnage. Certes, on est loin de John Le Carré ou Tom Clancy, mais Gilles Legardinier amène une jolie histoire d’espionnage se rapprochant de Dan Brown : un historien doit enquêter sur une série de vols qui chamboulera sa vie. Les rebondissements sont tous les plus invraisemblables les uns que les autres, même si de nombreux éléments reposent sur des faits historiques, des lieux géographiques réels et des œuvres d’art existantes comme le Splendor Solis.

splendor_solis_04_solar_king_and_lunar_queen_meet

Mais les qualités premières de Gille Legardinier sont toujours présentes : une écriture simple, efficace, fluide avec une pointe d’humour de-ci de-là. Ces qualités font que l’on se laisse gagner par l’histoire et que l’on passe un très bon moment.

Comme j’ai « lu » ce livre par sa version audio, je dois féliciter David Manet qui a une voix très agréable, ni agressive, ni soporifique, qu’il sait moduler pour incarner les différents personnages. Sa diction est parfaite ne rend que plus appréciable l’écoute de ce livre.

Enfin, dans la tradition de Stephen King pour présenter ses nouvelles, Gilles Legardinier offre aux lecteurs, en dernier chapitre, l’histoire de l’histoire : ce qui fut à l’origine de l’idée de cette histoire, les anecdotes ainsi que quelques suppléments que je ne vous dévoilerai pour ne pas « spoiler » le livre (et comme l’auteur le demande lui-même en introduction de ce dernier chapitre).

Notation

Histoire
Ecriture
Lectre
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Flammarion(5 octobre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2081383780
    • ISBN-13: 978-2081383784
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : Flammarion (5 octobre 2016)
    • EAN : 9782081384002
    • Prix : 21,90€
  • Livre Audio
    • Editeur : Audiolib (2 novembre 2016)
    • Collection : Littérature
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2367622779
    • ISBN-13: 978-2367622774
    • Prix : 22,90€

Revue de presse

« L’humour et l’émotion, les deux principaux ingrédients de ses romans précédents sont bien présents dans son nouveau livre mais ils sont un peu éclipsés par une intrigue plus dense. « , CultureBox,

« Un roman d’aventure passionnant« , Bernard Poirette, RTL

Site Internet de l’auteur

http://www.gilles-legardinier.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/28 dans Aventure, Espionnage, Roman

 

Étiquettes : ,

Daniel Pennac – Le cas Malaussène – Tome 1 : Ils m’ont menti

Daniel Pennac – Le cas Malaussène – Tome 1 : Ils m’ont menti

A la surprise de tout le monde, 30 ans après la parution du premier ivre de la saga Malaussène (« Au bonheur des ogres« ) et après l’écriture de roman plus « traditionnels », Daniel Pennac revient sur le devant de la scène littéraire avec « Le cas Malaussène – Tome 1 : Ils m’ont menti« ?

On peut alors se demander si ce livre n’est tout simplement pas économique (il faut bien manger mon bon monsieur) ou si les personnages n’ont pas pris quelques rides.

Alors est-ce que de nouveau livre de Daniel Pennac tient ses promesses ?

Résumé du livre

«Ma plus jeune sœur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu C’Est Un Ange est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion. Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où l’on kidnappe l’affairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment à tout le monde. Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle.» Benjamin Malaussène.

Avis

« Le cas Malaussène – Tome 1 : Ils m’ont menti » reprend et respecte la recette qui fit le succès littéraire de la Saga Malaussène :un beau bordel orchestré par une famille iconoclaste, un poil déjantée. Plusieurs histoires en parallèle, qui vont bien sûr converger les unes vers les autres, menées par des personnages tous les plus originaux les uns que les autres

Je rassure les amateurs de la série, qui comme moi, ne l’auraient pas compulsé depuis plusieurs années, l’auteur ré-introduit chaque personnage par de subtiles et courts rappels. De plus, un répertoire des noms figure en fin de livre pour rafraîchir la mémoire de chacun à n’importe quel moment de l’histoire.

Un regret cependant dans ses retrouvailles de la famille Malaussène : la sobre couverture des éditions Gallimard nous fait regretter les versions poches des précédents épisodes illustrées par Tradi. En espérant que cette lacune sera corrigée dans un an, lors de sa sortie en petit format.

On n’attend plus que la suite, à paraître à la prochaine rentrée littéraire de janvier 2018 sans doute.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : Gallimard (3 janvier 2017)
    • Collection : Blanche
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070142310
    • ISBN-13: 978-2070142316
    • Prix : 21,00€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard (3 janvier 2017)
    • EAN : 978-2072494925
    • Prix : 14,99€
  • Livre Audio CD mp3)
    • Editeur : Gallimard Ecoute (9 février 2017)
    • EAN : 978-2072706776
    • Prix : 21,90€

 

Revue de presse

Replay audio de la revue de Tom Villa de France.
https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/eecd6ef0-1991-4503-8945-e641d68721ff
« Une histoire délirante » Florence PITARD d’Ouest France.

« Daniel Pennac garde dans ce livre son sens des péripéties, sa gouaille, sa loufoquerie et aussi son esprit joyeusement subversif. »  Bernard Lehut de RTL

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/01/26 dans Policier, Roman

 

Étiquettes : ,

Pierre Lemaitre – Travail soigné

Pierre Lemaitre – Travail soigné

Ne trouvant pas assez de temps pour lire encore plus de policiers, j’ai décidé d’exploiter mon temps de trajet pour écouter des livres audios… oui, conduisant, je ne pouvais pas profiter de ce temps de trajet pour dévorer des livres.

Sachant que Pierre Lemaitre porte un soin tout particulier à la lecture de ses livres, il a d’ailleurs voulu être le lecteur de son propre Au-revoir là-haut, la sélection de Jacques Franz (la voix française de De Niro) ne doit pas être innocente pour Travail soigné. Et ce d’autant plus que ce premier roman policier de Pierre Lemaitre a reçu le prix Cognac en 2006.

Alors est-ce que Travail soigné est un roman aux petits oignons ?

Histoire

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D’autres crimes se révèlent, horribles, gratuits… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la « méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes mais celle-ci va le placer totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l’art…

Extrait

Avis

Quelle belle histoire, quel bel hommage à la littérature policière que Travail soigné !

Sous couvert d’une intrigue policière, Pierre Lemaitre, pour son premier roman policier, veut rendre hommage à cette littérature, considérée moins noble mais qui rencontre un succès grandissant en France; et aux auteurs qui l’ont séduit et laissé des souvenirs de bons moments de lecture. L’histoire est originale, même si l’enquête est des plus classiques; où les personnages ont du corps et de la personnalité.

La prose de Lemaitre amène une grande fluidité au récit, le lecteur s’installe très rapidement et confortablement dans l’histoire. Les pages défilent, les minutes s’écoulent, les morts s’accumulent. Bref, on passe un très bon moment dnas les mains de Camille Verhoeven, ce flic à la sensibilité d’artiste (serait-ce une projection de l’auteur ?).

Concernant l’aspect audio de l’œuvre, c’est une pure merveille : Jacques Franz (la voix française de De Niro) est parfait pour cette tâche. Dès les premières secondes, l’intonation grave de sa voix pose le roman et annonce de suite que l’histoire qui va nous être conté n’est pas drôle, qu’il va y avoir du lourd. En bon acteur, il joue parfaitement avec sa voix pour nous vivre les moments forts de l’histoire, les sentiments des personnages. De plus sa diction est parfaitement ce qui m’a permis d’écouter complètement et parfaitement l’histoire en voiture.

Petit plus pour ceux qui découvriront ce livre dans sa version audio, une interview de Pierre Lemaitre sur Travail soigné et plus globalement sur son travail est proposée en bonus.

jacques-frantz

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Poche: 416 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (9 juin 2010)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253127388
    • ISBN-13: 978-2253127383
    • Prix : 7,90€
  • eBook
    • Editeur : Le Livre de Poche (août 2014)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2253096450
    • Prix : 7,49€
  • audio
    • Langue : Français
    • Lecteur : Jacques Frantz
    • Durée : 16h57
    • Edition : Audiloib
    • EAN (CD mp3) : 978-2356419965
    • EAN (téléchargement mp3) : 978-2367620077
    • Prix : 22,50€  (CD mp3) – 20,20€ (téléchargement mp3)

Revue de presse

« Travail soigné nous confirme que nous tenons là un grand auteur de polars. L’intense plaisir de cette lecture repose avant tout sur la conjonction d’une intrigue hors norme et d’une figure attachante, le commandant Verhoeven. » Le Monde Magazine
« Un art certain dans la création d’une atmosphère […], une capacité à donner vie à des personnages qui ne soient pas des silhouettes. On louera aussi la maîtrise de l’écriture. Une véritable jubilation. » L’Humanité

Récompenses

Prix Cognac, 2006.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/15 dans Policier, Roman, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Jo Nesbo – Soleil de nuit (Du sang sur la glace 2)

Jo Nesbo – Soleil de nuit (Du sang sur la glace 2)

Si la météo de ces derniers jours ne nous a pas permis de voir le soleil, nous allons nous tourner vers Jo Nesbo, notre écrivain norvégien favori pour profiter de son Soleil de nuit.

Ayant abandonné son héros favori, l’inspecteur Harry Hole, usé jusqu’à la corde, l’auteur s’est tourné vers des romans uniques, plus petits. Soleil de nuit est le second tome de la série Du sang sur la glace, que nous avions lu quelques temps de cela.

Alors que le Soleil de nuit va illuminer notre journée ?

Résumé du livre

Chargé de recouvrer les dettes pour le Pêcheur, le trafiquant de drogue le plus puissant d’Oslo, Jon Hansen succombe un jour à la tentation : l’argent proposé par un homme qu’il est chargé de liquider lui permettrait peut-être de payer un traitement expérimental pour sa petite fille, atteinte de leucémie. En vain… Trouvant refuge dans un petit village du Finnmark, le comté le plus isolé de Norvège, et alors qu’il est persuadé d’avoir tout perdu, Jon croise la route de Lea (dont le mari violent vient de disparaître en mer) et de son fils de dix ans, l’espiègle Knut… Une rédemption serait-elle possible ? Mais on ne trahit pas impunément le Pêcheur. Et « rien de pire qu’une balle dont on ne sait pas quand elle va arriver »…

Avis

Comme si l’auteur voulait marquer fermement son éloignement avec son personnage mythique, Harry Hole, Joe Nesbo positionne son récit en plein Nord, au-delà du cercle arctique, là où la vie se fait rare mais où le soleil est permanent en été. La vie est autrement rythmée, beaucoup plus calmement, marquée par la nature. Et le roman suit ce rythme.Cela nous permet de découvrir les habitants de ces régions, leurs coutumes, l’empreinte de la religion et des différentes confréries.

Aussi cher lecteur, si vous êtes habitués aux romans vifs et relevés de Jo Nesob dans les bas fonds d’Oslo, vous serez dépaysés ou déçus. En effet, le Soleil de nuit n’est pas un  Jo Nesbo comme les autres. Beaucoup plus calme, beaucoup plus tourné vers les relations humaines, l’auteur prend le temps de développer la psychologie des personnages et les relations affectives de ses personnages. Par moment, le récit prend des allures de roman Harlequin.

Au final, Jo Nesbo nous livre un roman noir à l’eau de rose. Original de la part de Jo Nesbo, mais avouons-le, on préfère tout de même les Harry Hole.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 224 pages
    • Editeur : Gallimard (24 mars 2016)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070145239
    • ISBN-13: 978-2070145232
    • Prix : 16,00€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard (24 mars 2016)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2072542411
    • Prix : 11,99€

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/06/07 dans Roman, Thrillers

 

Étiquettes : , , , ,

Jean-Paul Didierlaurent – Le liseur de 6h27

Jean-Paul Didierlaurent – Le liseur de 6h27

Je poursuis mes lectures de découvertes faites dans des vides-grenier. Cette fois-ci c’est le succès littéraire, inattendu, de l’été 2015 : Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent.

Si vous êtes comme moi, seule la couverture du livre vous disait quelque chose, mais rien sur le nom de l’auteur. En fait en préparant cette chronique, j’ai appris que cette personne était en fait un employé d’orange qui, après l’écriture de plusieurs nouvelles à chaque fois primées, a décidé de faire le grand saut en prenant un congé sabbatique pour écrire ce livre.

Alors est-ce que Le liseur du 6h27 va-t-il nous emmener avec lui dans ce train littéraire ?

Résumé du livre

«Peu importait le fond pour Guylain. Seul l’acte de lire revêtait de l’importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l’étouffait à l’approche de l’usine.»

Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l’usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu’il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant.
Un jour, Guylain découvre les textes d’une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie…

Dans une couleur évoquant le cinéma de Jean-Pierre Jeunet ou la plume ouvrière de Jean Meckert, Jean-Paul Didierlaurent signe un premier roman qui nous dévoile l’univers d’un écrivain singulier, plein de chaleur et de poésie, où les personnages les plus anodins sont loufoques et extraordinaires d’humanité, et la littérature le remède à la monotonie quotidienne.

Extrait

Certains naissent sourds, muets ou aveugles. D’autres poussent leur premier cri affublés d’un strabisme disgracieux, d’un bec de lièvre ou d’une vilaine tache de vin au milieu de la figure. Il arrive que d’autres encore viennent au monde avec un pied bot, voire un membre déjà mort avant même d’avoir vécu. Guylain Vignolles, lui, était entré dans la vie avec pour tout fardeau la contrepèterie malheureuse qu’offrait le mariage de son patronyme avec son prénom : Vilain Guignol, un mauvais jeu de mots qui avait retenti à ses oreilles dès ses premiers pas dans l’existence pour ne plus le quitter.

Ses parents avaient ignoré les prénoms du calendrier des Postes de cette année 1976 pour porter leur choix sur ce «Guylain» venu de nulle part, sans même penser un seul instant aux conséquences désastreuses de leur acte. Étonnamment et bien que la curiosité fut souvent forte, il n’avait jamais osé demander le pourquoi de ce choix. Peur de mettre dans l’embarras peut-être. Peur aussi sûrement que la banalité de la réponse ne le laissât sur sa faim. Il se plaisait parfois à imaginer ce qu’aurait pu être sa vie s’il s’était prénommé Lucas, Xavier ou Hugo. Même un Ghislain aurait suffi à son bonheur. Ghislain Vignolles, un vrai nom dans lequel il aurait pu se construire, le corps et l’esprit bien à l’abri derrière quatre syllabes inoffensives. Au lieu de cela, il lui avait fallu traverser son enfance avec, accrochée à ses basques, la contrepèterie assassine : Vilain Guignol. En trente-six ans d’existence, il avait fini par apprendre à se faire oublier, à devenir invisible pour ne plus déclencher les rires et les railleries qui ne manquaient pas de fuser dès lors qu’on l’avait repéré. N’être ni beau, ni laid, ni gros, ni maigre. Juste une vague silhouette entraperçue en bordure du champ de vision. Se fondre dans le paysage jusqu’à se renier soi-même pour rester un ailleurs jamais visité. Pendant toutes ces années, Guylain Vignolles avait passé son temps à ne plus exister tout simplement, sauf ici, sur ce quai de gare sinistre qu’il foulait tous les matins de la semaine. Tous les jours à la même heure, il y attendait son RER, les deux pieds posés sur la ligne blanche qui délimitait la zone à ne pas franchir au risque de tomber sur la voie. Cette ligne insignifiante tracée sur le béton possédait l’étrange faculté de l’apaiser. Ici, les odeurs de charnier qui flottaient perpétuellement dans sa tête s’évaporaient comme par magie. Et pendant les quelques minutes qui le séparaient de l’arrivée de la rame, il la piétinait comme pour se fondre en elle, bien conscient qu’il ne s’agissait là que d’un sursis illusoire, que le seul moyen de fuir la barbarie qui l’attendait là-bas, derrière l’horizon, aurait été de quitter cette ligne sur laquelle il se dandinait bêtement d’un pied sur l’autre et de rentrer chez lui. (…)

Avis

Après un thriller bien noir et sanglant, rien de mieux que la lecture de ce livre. C’est un véritable rafraîchissement, sans violence, sans débauche d’actions. Ce conte moderne qui touchera tous le pendulaires du travail qui cherchent ces gens au léger grain de folie pour rompre leur monotonie pendant leur voyage.

Paradoxalement, alors que la construction ne relève en rien du turn-page, il est impossible de lâcher ce livre tant l’histoire de renouvelle au fur et à mesure des pages, les personnages sont attachants, le style précis avec des pointes d’humour.

Ce livre est un véritable succès : réimpression avec sa sortie, avancement de sa sortie, négociations pour son édition, droits vendus dans plus de 25 pays et pour ne adaptation visuelle. Bref le succès est mérité et récompensé.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 217 pages
    • Editeur : AU DIABLE VAUVERT (5 mai 2014)
    • Collection : LITT GENERALE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2846268010
    • ISBN-13: 978-2846268011
    • Prix : 16,00€
  • Poche: 208 pages
    • Editeur : Folio (27 août 2015)
    • Collection : Folio
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070461440
    • ISBN-13: 978-2070461448
    • Prix : 7,10€
  • eBook
    • Editeur : AU DIABLE VAUVERT (5 mai 2014)
    • Collection : LITT GENERALE
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2846268592
    • Prix : 9,99€
  • Livre audio
    • Editeur : Gallimard (27 août 2015)
    • Collection : Ecouter libre
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2070149346
    • Prix : 18,90€

Revue de presse

« Le Liseur du 6h27, un phénomène avant l’heure » – Joséphine Rouaud – Le Figaro

« L’histoire de Guylain, un amoureux des mots, est un vrai succès critique et public » – Estelle Schmidt – France Inter

« « Le liseur du 6h27 » : le bonheur est dans le RER avec Jean-Paul Didierlaurent » – Laurence Houot – France TV

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/05/21 dans Roman

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :