RSS

Archives de Catégorie: Thrillers

Les livres qui vous tiennent en haleine du début à la fin… du moins sur le papier

Pierre Lemaitre – Alex

Pierre Lemaitre – Alex

Je ne sais plus combien de livres de Pierre Lemaitre j’ai déjà, mais jusque-là je n’ai jamais été déçu même si Couleurs de l’incendie était en peu en deçà de Au-revoir. Là-haut.

Cette fois-ci je reviens vers l’univers policier-thriller de Pierre Lemaitre avec sa série de Camille Verhœven qui fut laissé dans une très mauvaise position dans le premier tome Travail soigné.

Alors est-ce qu’Alex va nous faire tourner la tête et en bourrique ?

Histoire

Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante.Est-ce pour cela qu’on l’a enlevée, séquestrée, livrée à l’inimaginable ? Mais quand la police découvre enfin sa prison, Alex a disparu.Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n’oublie rien, ni personne.Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible où l’on retrouve l’extraordinaire talent de l’auteur de Robe de marié.

Avis

Je ne sais pas si j’ai re-lu involontairement ce livre ou  si j’ai vu son adaptation cinématographique (son adaptation avait été annoncée en 2014, mais je trouve aucune trace de la concrétisation de ce projet), mais toujours est-il que j’avais une sensation de déjà lu. Mais une sensation pas désagréable car une nouvelle fois je me suis laissé emporter par cette histoire et ses nombreux rebondissements et réorientations. Je ne peux malheureusement pas en dire plus de peur de vous dévoiler le livre et vous privez de la joie des surprises composées par Pierre Lemaitre.

En fait, ce n’est pas un roman que l’on a, mais trois. Trois parties bien différentes, trois personnages partageant la même histoire qui gravent tous autour d’Alex mais qui vont tour à tour prendre part à son aventure. L’auteur peut ainsi exprimer tout son talent pour relancer l’histoire mais surtout développer les personnages, leur psychologie, et leur implication dans l’histoire.

Je vous conseille tout particulièrement la lecture de ce livre dans son format audio. En effet, sa lecture voix haute est très réussie, Pierre Lemaître le souligne d’ailleurs dans lde dernier chapitre du livre audio consacré à son interview sur Alex. Attention cependant à ne pas écouter cette interview car elle divulgue les différents retournements de l’histoire et en analyse les raisons, les techniques; donc intéressante pour les amateurs du genre.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 400 pages
    • Editeur : Albin Michel (2 février 2011)
    • Collection : Littérature française
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226218777
    • ISBN-13: 978-2226218773
    • Prix : 21,50€
  • Poche
    • Poche: 408 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (2 mai 2012)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253166448
    • ISBN-13: 978-2253166443
    • Prix : 7,90€
  • eBook
    • Editeur : Albin Michel (1 octobre 2011)
    • ASIN: B005OQDI54
    • Prix : 8,99€
  • audio
    • Durée : 10 heures et 40 minutes
    • Editeur : Audiolib (18 avril 2011)
    • ASIN: B01CUY3P0K
    • Prix : 19,00€

Revue de presse

Récompenses

  • 2012 Prix des lecteurs policier du Livre de poche
  • 2013 CWA International Dagger
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/02/13 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Laurent Loison – Chimères

Laurent Loison – Chimères

Laurent Loison est l’auteur du moment qu’il faut suivre, car après son best seller Charade qui l’a fait connaître du public (et pour lequel j’ai honte de ne toujours pas l’avoir lu), l’an dernier il nous a livré certainement un des meilleurs thrillers l’an dernier, Cyanure, qui lui a d’ailleurs valu le prix du Balai d’Or.

Alors qu’il avait initié un final original dans son précédent livre (voir ma chronique sur celui-ci), il revient en fin de cette année 2018 avec un livre uniquement disponible en numérique.

On peut se demander pourquoi Chimères n’est pas proposé en mode hybride papier – numérique ?

Résumé du livre

Des femmes torturées et violées abandonnées dans les forêts de l’hexagone, avec pour consigne de contacter la presse.
Quel fil conducteur, quel point commun les relie ?
Justine et Jéremy, deux jeunes journalistes que rien n’aurait pu réunir vont jouer aux apprentis détectives.
Au fil des témoignages éprouvants des victimes, se dessine le contour cauchemardesque de l’âme du criminel.
Mais l’arbre ne cache-t-il pas la forêt ?

Avis

J’avoue avoir été un peu surpris par ce troisième roman de Laurent Loison. D’une part parce qu’il est uniquement disponible en version numérique, et d’autre part parce que contrairement à la majorité des avis que l’on peut trouve sur les groupes de lecture ou en commentaires sur les sites marchands, je n’ai pas aimé ce livre autant que les précédents.

Est-ce la collaboration de l’auteur avec 14 blogueuses dans la rédaction de ce roman ? est-ce le thème de la violence faite aux femmes dont j’ai l’impression qu’en plus d’être d’actualité, elle devient incontournable dans les thrillers ?, ce que je peux vous dire c’est que ce livre ne décrochera pas le prix Staunch Book Prize créée par Bridget Lawless.

Au niveau de la rédaction, j’ai surtout été perturbé par le style très relâché employé. Par moments, on a l’impression d’avoir carrément l’auteur qui vous fait lecture de son roman et ajoutant deci delà des commentaires sur ce livre même.

Du point de vue de l’histoire, il y a beaucoup de répétitions et un grand manque d’inventivité permettant au lecteur de ne pas deviner la fin. L’histoire est tellement rectiligne et avec si peu d’éléments d’enquête qu’il ne reste qu’une alternative possible que les amateurs de thriller trouveront immanquablement.

Bref, je me dis que si j’ai lu ce livre, à défaut d’y avoir pris du plaisir, au moins j’ai fait une bonne action puisque pour chaque livre acheté 1€ est reversé à l’association CFCV.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • eBook
    • Editeur : Auto-édition
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • EAN : 123-0002866512
    • Prix : 3,99€ dont 1€ reversé à l’association CFCV.

Site Internet de l’auteur

www.laurent-loison.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/18 dans Thrillers

 

Étiquettes : ,

Niko Tackian – Avalanche Hôtel

Niko Tackian – Avalanche Hôtel

2018 fût l’année de ma découverte de cet auteur français de polar, Niko Tackian avec son excellent roman Toxique.

Malheureusement cette séduction s’était estompée après la lecture de Fantazmë, aussi l’arrivée de ce nouveau roman, cru 2019, Avalanche Hôtel, est l’occasion de laisser une second chance à Niko Tackian.

Alors est-ce que ce roman va faire boule de neige et nous ensevelir sous une tonne de plaisir de lecture ?

Résumé du livre

Surtout ne vous fiez pas à vos souvenirs.

Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à  l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il  enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un  sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le  suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua  a si froid qu’il perd connaissance…

… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.

Un rêve, vraiment ?

Avis

Après deux romans mettant en scène Tomar Khan, Niko Tackian laisse un moment son personnage fétiche, la communauté arménienne et la banlieue parisienne; pour un flic frais émoulu de l’école de police, dans un canton suisse montagneux et enneigé.

Pour une fois l’allusion à l’ambiance et l’hôtel Overlook de Shining n’est pas uniquement valable sur la quatrième de couverture, mais elle est bien présente dans le livre. Un hôtel abandonné dans une montagne en pleine tempête hivernale, où le personnage a des visions de personnes disparues de nombreuses années auparavant. De même celle à propos de Jason Bourne n’est pas usurpée, non pas au niveau de la densité des actions mais bien dans l’exploitation de l’amnésie du personnage principal.

Mais là s’arrête le parallèle entre ces différentes œuvres car Niko Tackian nous livre bien une histoire originale Une histoire qui se lit très rapidement. Également scénariste de séries télé policières, l’auteur garde l’efficacité du récit dans ses livres. Si chaque chapitre n’est pas l’occasion à une scène d’actions, il y aura toujours une nouvel élément pour faire progresser l’enquête ou relancer l’histoire.

Les personnages sont bien construits, complexes, mystérieux (surtout pour Joshua Auberson en quête de sa mémoire) dont on apprécie voir évoluer leur complicité.

Un livre sans défaut me diriez-vous ?

Non pas totalement. Si au début du livre nous sommes littéralement suspendus aux mots du livre, cette captivité s’estompe au fil des pages, pour fléchir avec une fin attendue par manque d’alternatives possibles.

Un très bon moment qui ouvre le bal des livres de 2019.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 270 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (2 janvier 2019)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702163297
    • ISBN-13: 978-2702163290
    • Prix : 18,50€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (2 janvier 2019)
    • Langue : Français
    • EAN: 979-1091211949
    • Prix : 9,99€

Revues de Presse

Interview donné par l’auteur à BePolar

Site internet du livre

https://calmann-levy.landing-hachette.fr/avalanche-hotel/

Je vous le conseille tout particulièrement en proposant un faux site de l’hôtel avec tous les éléments présents dans le livre. Une très belle réalisation.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/10 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 4 – Rémanence

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 4 – Rémanence

Dans ce sprint final des lectures pour l’année 2018, je vais tâcher de terminer plusieurs séries débutées cette année ou bien auparavant pour celles écrites plus récemment et dont le dernier tome est paru récemment.

Mais ce qui m’intéresse aujourd’hui est de vous présenter le dernier tome, le quatrième, de la série Des voies de l’ombre de Jérôme Camut et Nathalie Hug. Pour la petite information, tout comme le premier tome, j’ai eu la chance de rencontrer les auteurs au cours d’une séance dédicaces chez mon libraire favori, et donc d’avoir une bafouille de leur part pour ces deux volumes.

Alors est-ce que Rémanence va nous laisser un souvenir impérissable de la série ?

Résumé du livre

Comment grandir quand on a connu l’horreur ?

Il y a 15 ans, deux enfants s’échappaient des geôles du plus dangereux des criminels qui disparaissait après avoir mis la France à feu et à sang.
Clara et Louis sont aujourd’hui adultes mais le vernis de leur existence se fissure. L’emprise de Kurtz a profondément gangrené leurs esprits.

Insidieusement, le chaos s’installe.
Les voix de l’ombre se font entendre à nouveau.

« Je devrais arrêter de répondre au téléphone.
Ce serait plus sage.
Je devrais mais je n’y arrive pas.
Pas même à débrancher la prise.
Je prends un Stilnox pour ne pas entendre la sonnerie.
Les fantômes, ça ne téléphone pas. »

Extrait

Heureux, ceux qui s’aiment deux fois au cours d’une même vie.

Un an plus tôt, le 27 juillet, propriété Morhange, région de Poitiers.

Tout serait parfait s’il n’y avait pas cet inconnu devant la porte.
Jusque-là, les préparatifs du mariage se déroulaient idéalement et Laetitia Morhange en appréciait chaque seconde.
Après Carl, Justin et Igor, Claire est la dernière à quitter le nid. A son arrivée dix ans plus tôt, dans cette nouvelle famille d’accueil, la petite portait les bourgeons de l’adolescence. Elle gardait les lèvres scellées et seuls ses yeux, aussi sombres qu’un puits sans fond, exprimaient défiance et colère. Dès la première nuit, elle avait mis le feu aux rideaux de sa chambre et déposé ses bagages là, au pied de cet escalier que Laetitia grimpe maintenant quatre à quatre en criant son prénom.
Car cet inconnu devant la porte n’a pas la trentaine, un accent indéfinissable enrobe ses mots, il désire parler à Claire avant qu’elle se marie, c’est urgent.
Mais rien ne semble plus urgent pour une mère, à moins d’une heure de la cérémonie, que la mise en beauté de la mariée. L’inconnu devant la porte ne fait pas partie du programme.
Tous les amis de sa fille lui sont familiers. Jusqu’à ce que Claire rencontre son futur mari, Laetitia veillait sur ses fréquentations, canalisait ses envies de sortie en ville ou ailleurs avec des infrastructures dignes d’un palace. Piscine, court de tennis, spa, tout était bon pour garder l’oiseau en cage, loin des dangers de la vraie vie, où malveillants et assassins rôdent en quête d’une proie.
Alors cet inconnu devant la porte…
Sans s’en apercevoir, Laetitia s’est arrêtée au beau milieu de l’escalier. Madré Santa ! répète-t-elle plusieurs fois en baisant sa médaille de baptême, certaine que cette irruption ne présage rien de bon.
Elle reprend l’ascension des marches sur un rythme plus lent et débouche sur le palier du premier étage, décidée à se taire. Après tout, une vingtaine de personnes s’activent dans le jardin à dresser les barnums, les tables, les compositions florales, la terrasse en bois qui couvrira les massifs et permettra aux invités de danser jusqu’au bout de la nuit. Elle fera congédier l’inconnu devant la porte par le service d’ordre, Claire n’en saura jamais rien et sa fête se déroulera sans anicroche.
Mais quand Laetitia ouvre la porte, elle trouve Claire devant la fenêtre de sa chambre, immobile.

Avis

Parfois il est bon de savoir s’arrêter dans une série.

Rémanence est le tome de trop dans la série des Voies de l’ombre. Tout comme le personnage du tueur psychopathe Kurtz, le suspense et l’inventivité du récit des trois premiers tomes ne sont plus que l’ombre d’eux mêmes. Le quatrième tome n’était pas sur la même voie que les trois premiers.

Il faut dire qu’après avoir épuisé, usé voire tué tous les principaux personnages, pour écrire un opus à la série, il ne restait guère plus que les deux enfants objets de pression dans le premier tome. Malheureusement, l’absence de Kurtz, ou plutôt, il n’en reste que les graines semées lors du kidnapping des enfants, ne permet de faire une histoire originale. Nous lisons une histoire de jeunes sombrant de plus en plus dans la délinquance puis la violence.

En soit le livre se serait suffit en le sortant du contexte de Kurtz, en développant la psychologie et le passé des personnages. Cela aurait permis de réduire la longueur du récit et de ne pas restreinte l’action à quelques dizaines de pages.

Une histoire à lire pour parfaire le tour de la série, mais qui n’est pas une obligation; un livre à réserver aux fans de Jérôme Camut & Nathalie Hug.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 336 pages
    • Editeur : Editions Télémaque (21 octobre 2010)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2753301204
    • ISBN-13: 978-2753301207
    • Prix : 14,90€
  • Livre
    • Broché: 384 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (4 avril 2012)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253161373
    • ISBN-13: 978-2253161370
    • Prix : 7,10€
  • eBook
    • Editeur : Editions SW Télémaque (2 mai 2017)
    • EAN: 978-2753303317
    • Prix : 6,99€

Site Internet des auteurs

Site Internet officiel de Jérôme Camut & Nathalie Hug

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/12/29 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , ,

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 3 – Instinct

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 3 – Instinct

Après un premier tome, Prédation,  qui démarrait sur les chapeaux de roue une tétralogie mettant en scène un psychopathe particulièrement intelligent et inventif, un second tome, Stigmate, livre pivot donnant une nouvelle tournure à la série, je vais vous présenter aujourd’hui le troisième tome, Instinct.

La plus grosse interrogation que l’on peut se poser sur une série est de savoir si Jérôme Camut & Nathalie Hug vont tenir le rythme et ne pas sombrer dans la vile répétition du premier tome.

Alors avons eu raison de suivre notre Instinct en continuant la lecture de la série des Voies de l’ombre.

Résumé du livre

Et s’il suffisait de 25 tueurs pour plonger la France dans le chaos ? Une meute sans visage dressée par un pervers de génie pour frapper leurs cibles avec une perfection terrifiante…
Et s’il suffisait d’un seul homme ? Pour que nous nous mettions tous à douter…

Après Prédation et Stigmate, un nouveau thriller de Nathalie Hug et Jérôme Camut, plus dérangeant encore.

Avis

Le plus difficile lorsque des écrivains se lancent dans une série aussi volumineuse que celle des Voies de l’ombre est de savoir garder son auditoire en trouvant dans chaque tome un nouvel axe au récit, de ne pas sombrer dans la répétition du premier tome.

Cet Instinct, troisième tome de la tétralogie, est l’exemple même du livre qui déjoue tous les pièges de la série.

Tout d ‘abord les personnages principaux sont changés, sauf bien entendu le psychopathe, véritable soleil noir autour duquel gravitent tous les autres personnages. Jérôme Camut et; Nathalie Hug ont eu la bonne idée de reprendre un personnage secondaire, de le faire montée en puissance. Personnage fort, à la psychologie différente des précédents héros, qui va revoir son jugement sur Kurtz.

Kurtz, justement, Phénix du mal, qui va revenir et montrer tous ses talents d’emprise psychologique, de son intelligence, qui ferait passer Hannibal Lecter pour un amateur.

Hasard de l’actualité de décembre 2018, mais le final du roman semble avoir été inspiré par les mouvements de contestation dans la capitale française.

Je ne m’étendrais pas sur les qualités de la rédaction à 4 mains de ce roman : les deux auteurs apportent chacun leurs facilités respectives qui font passer ce roman des presque 600 pages à une vitesse grand V.

Allez, je ne perds pas le rythme, je me lance dans la lecture du dernier tome.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 580 pages
    • Editeur : Télémaque (5 juin 2008)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2753300712
    • ISBN-13: 978-2753300712
    • Prix : ??€
  • Livre
    • Poche: 618 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (27 mai 2009)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253127221
    • ISBN-13: 978-2253127222
    • Prix : 9,20€
  • eBook
    • Editeur : Editions SW Télémaque (25 mai 2017)
    • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
    • Langue : Français
    • ASIN: B071HNTL7S
    • Prix : 6,99€

Site Internet des auteurs

Site Internet officiel de Jérôme Camut & Nathalie Hug

Revue de presse

« Énorme ! Un serial killer comme je n’en ai jamais lu… l’événement ! » , Le coup de coeur des libraires LCI

« Génial Killer ! », VSD

« Du polar qui brille d’un rythme particulier. », Ouest France

« J’ai adoré ce polar très efficace et très sombre. », Ayerdhal

« à empêcher de dormir des lecteurs au cœur pourtant bien accroché. », L’Est Républicain

 
1 commentaire

Publié par le 2018/12/22 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , ,

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 2 – Stigmate

Jérôme Camut & Nathalie Hug : Les voies de l’ombre, Tome 2 – Stigmate

Après la petite mise en forme du tome 1, on continue notre petite promenade de santé sur Les voies de l’ombre.

Je vais vous faire découvrir le deuxième tome, Stigmate, toujours écrits à quatre mains par Jérôme Camut & Nathalie Hug.

Est-ce que ce stigmate va nous marquer ?

Résumé du livre

Quand les victimes d’un monstre fascinant et obscène se lancent sur les traces du prédateur qui a dévasté leur vie, elles ignorent qu’elles n’auront pour seules issues que la fuite, la mort ou… les voies de l’ombre.
«J’ai de l’amour pour mes chiens d’attaque. Certains il a fallu les tabasser, d’autres pas. Il n’y a pas de règles.
C’est ça l’extraordinaire chimie de la nature humaine. C’est passionnant. Approche-toi, ami voyeur. Et n’aie pas honte de ton vice. Viens pénétrer le monde d’un artiste du crime. Il est temps que je me présente et que j’offre ma réflexion à la multitude.

Avis

Ce second tome est beaucoup plus axé sur la psychologie de Kurtz, cette machine de méchanceté et du taylorisme du crime. Les auteurs nous dévoilent la méthodologie et la montée en puissante de Kurtz, machiavélique, intelligent et insaisissable. On est donc loin du rythme et de l’intensité du premier tome, sans pour autant avoir un livre plan plan.

Autre grosse différence avec le premier tome est le retournement des rôles, le chasseur devient chassé. Mais comme dit le dicton, on n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces, et ce vieux renard à plus d’un tour dans son sac pour retourner la situation.

Sans doute pas le meilleur livre de la tétralogie (même si je n’ai pas encore lu les deux derniers tomes), mais il constitue la pierre angulaire du récit et est le tome autour duquel l’histoire va prendre un nouveau virage.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché : 544 pages
    • Editeur : LGF (4 juin 2008)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 225312334X
    • ISBN-13: 978-2253123347
    • Prix : ??€
  • Livre
    • Poche: 601 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (4 juin 2008)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 225312334X
    • ISBN-13: 978-2253123347
    • Prix : 8,60€
  • eBook
    • Editeur : Editions SW Télémaque (2 mai 2007)
    • EAN: 978-2753303294
    • Prix : 6,99€

Site Internet des auteurs

Site Internet officiel de Jérôme Camut & Nathalie Hug

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/12/12 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , ,

Jean-Christophe Grangé – La terre des morts

Jean-Christophe Grangé – La terre des morts

Jean-Christophe Grangé fait partie des auteurs les plus présents sur ce blog. Ainsi j’ai pu vous faire partager ma lecture de Congo requiem , Lontano , Kaïken , Le passager.

Malheureusement la qualité des finales des livres est de qualité inégale : tantôt sans surprise, tantôt totalement loufoque, et rarement surprenantes.

Est-ce qu’avec La terre des morts jean-Christophe Grangé va ressusciter le final exceptionnel ?

Histoire

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.

Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.

Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes.

Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

Avis

Après une virée en Afrique, Jean-Christophe Grangé revient en France, en région parisienne (proche de chez moi), pour nous entraîner dans les bas fonds de la société, du sexe violent et de l’art contemporain incompréhensible(s). Pour ce plongeon, nous suivons des personnages hétéroclytes, complexes, un poil caricaturales (le flic téméraire, beau gosse mais avec un brin d’inconscience) qui vont se révéler et évoluer au fur et à mesure de l’aventure.

Toutefois, l’auteur sombre dans la facilité car non content de nous donner un descriptif précis, et donc peu ragoûtant, de l’état des cadavres; l’auteur cherche volontairement à choquer son lecteur avec de nombreuses énumérations de pratiques sexuelles extrêmes et carrément déviantes (démentes).

Encore une fois, pour notre plus grande déception, le final est bâclé : sur un dernier rebondissement, l’auteur nous dévoile la vérité et tous les aspects de l’affaire, sans aucune possibilité pour le lecteur de deviner le dénouement. Pourquoi me diriez-vous, parce que comme le dit le personnage dans le livre, la police n’a pas mené correctement son enquête pour découvrir les éléments unissant tous les protagonistes.

Si la taille de ce roman se situe au dessus de la moyenne, le lecteur restera captivé par l’histoire tout au long des 560 pages. L’enquête progresse pas à pas, des découvertes relancent régulièrement l’investigation, voire la réoriente totalement. L’écriture toujours aussi fluide et impeccable de Jean-Christophe Grangé fait que les pages défilen, et la taille de ce livre ne constitue pas un handicap.

Bref, chez Jean-Christophe Grangé, je suis toujours à la recherche du successeur Du vol des cigognes, de ce roman intelligent et à suspense; mais ce n’est pas La terre des morts qui va assurer la relève.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 560 pages
    • Editeur : Albin Michel (2 mai 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 9782226392091
    • ISBN-13: 978-2226392091
    • Prix : 23,90€
  • eBook
    • Editeur : Albin Michel (2 mai 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2226430342
    • Prix : 15,99€
  • Livre Audio
    • Lu par : Lionel Bourguet
    • Durée : 16 heures et 6 minutes
    • Editeur : Audiolib (12 septembre 2018)
    • EAN: 978-2367627601
    • Prix : 22,95€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/12/05 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :