RSS

Archives Mensuelles: janvier 2012

Un comparateur d’ebook readers !

Un rapide post pour vous faire découvrir le site eReaderLookup.com qui vous aide dans votre sélection de liseuses parmi plus de 120 référencées.

Publicités
 
 

Étiquettes : ,

Lucas Campigotto – Venise Imaginaire Nocturne

Voilà le livre de photographies tant attendu (voir les multiples billets sur mon problème de commande avec Chapitre.com) de Lucas Campigotto « Venise Imaginaire Nocturne« .

J’ai découvert ce photographe à la librairie du Musée Guggenheim de Venise au travers de son autre livre « Wild places » (que je cherche toujours à un tarif intéressant). Comme cette ville fut l’étape d’arrivée de mon voyage de noces, je voulais ce livre pour découvrir la cité lacustre sous un autre regard, par un enfant du pays.

Histoire

Luca Campigotto a composé une élégie en images dédiée à sa ville. La vision nocturne de la lagune vénitienne balance entre les extrêmes complémentaires d’une Venise théâtrale et poignante, et d’une Marghera cinématographique et inconnue. Ce livre est un acte d’amour en même temps qu’un défi. Une des épreuves les plus terribles qu’un photographe – vénitien, de surcroît – puisse affronter : réussir à portraiturer de façon insolite, profonde, véridique, admirative et sincère sa propre ville, Venise.

Avis

La première impression qui se dégagé de se livre est la connivence avec cette ville. L’auteur nous entraine aussi bien dans les grands lieux venisiens (Pont du Rialto) que dans les petites rues qui font le charme de cette cit, ou encre dans la cité portuaire inconnue des touristes.

Ensuite, on admire, on détaille, on scrute ces grandes images (une photo par page dans un format légèrement plus grand qu’A4) en noir & blanc. Le noir et blanc ajoute une dimension de mystère et d’originalité à ces photos, contrairement au livre de Michel Steboun « Venise » que j’ai reçu par erreur.

Enfin, on découvre un Venise totalement original, totalement inconnu : un Venise vide de toute présence humaine. On découvre Venise pour son architecture, pour son âme.

Bref, ça valait le coup d’attendre !

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Les

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/30 dans Photo

 

Étiquettes : ,

Commande sur Chapitre.com (suite et fin)

Certains diront que toutes les bonnes choses ont une fin. Nous voici arrivés à destination de notre aventure avec Chapitre.com.

J’ai « enfin » reçu ce très beau livre (votre la critique dans le prochain billet) ce matin en parfait état.

Un dernier détail : aucune mention n’a été mise dans le pli concernant la réexpédition du premier livre envoyé en erreur. Donc je le garde.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/30 dans Sites marchands

 

Étiquettes : ,

Wôo Mahn – Docteur j’abuse

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de Pouple, cette série bien franchouillarde, mais qui me fait rire énormément. J’en ai quelques 80 de cette collection de romans de gare qui monte maintenant à quelques 200 titres.

Pour ceux qui ne connaîtrait pas ce héros des temps « modernes », amateur de bières, est une sorte de robin des bois qui défend la veuve et l’orpheline.

Il faut savoir que par principe (donc à de rares exceptions), chaque numéro est écrit par un auteur différent; donc une surprise à chaque fois, une aventure de lecteur différente aussi.

Pour cette version poupelsque de Wôo Mahn, faut-il en abuser ou pas ?

Histoire

Dans les environs d’Aix-en-Provence, le train-train paisible d’un village bascule brutalement : quatre morts dont un double suicide, sur fond de mise en scène macabre. « Délire mystique » diagnostique la police. Mais le Poulpe flaire une pathologie plus grave.

Avis

Si vous ne connaissez pas le Pouple, celui-ci a toutes les caractéristiques de la série imposées (comme le rappelle Wikipedia) :

  • Chapitre 1 : le meurtre, identité de la victime, mais pas celle du meurtrier.
  • Chapitre 2 : en lisant les faits divers au Pied de Porc, Gabriel prend connaissance du meurtre (parfois déguisé en suicide) et décide d’aller enquêter.
  • Passage obligé chez Chéryl,
  • Durant l’histoire le Poulpe doit lire un livre de philosophie, poésie… et boire une bière si possible autre qu’un simple demi.
  • Si Gabriel et Chéryl sont en couple, chacun peut avoir des aventures.
  • Comme l’animal du même nom, Le Poulpe prend souvent des coups (« Pour l’attendrir, faut taper dessus »), et sait les rendre.
  • Dernier chapitre : retour au Pied de Porc, l’affaire est résolue et le pauvre Gérard ne comprend toujours pas que Gabriel ait pu résoudre l’affaire.

Un aspect sympathique de ce numéro est qu’il se situe dans les années 90, des références aux francs ou à l’introduction de la carte vitale nous rappelle malheureusement que nous vieillissons.

Wôo Mahn a su donner un très bon rythme à ce livre, l’hsitoire est donc très rapidement lue.

Bref un très bon intermède entre deux pavés.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/30 dans Policier

 

Étiquettes : ,

Concept de navigation dans les livres numériques

La vidéo suivante vous donne l’aperçu d’un concept de navigation dans les livres numériques.

Souvent réduite à passer à la page suivante, précédente, à une page donnée (numéro ou bookmark), la navigation au sein d’un livre numérique diffère grandement de celle d’un livre papier.

Le concept présenté ici introduit le saut de page, le feuilletage par la tranche, le défilement rapide…. bref plein de mouvements qui s’approchent du parcours traditionnel d’un livre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/26 dans Nouveautés

 

Étiquettes : , ,

Commande sur Chapitre.com (suite n°7)

Est-ce le fait de relater ma mésaventure avec Chapitre.com ou les dépôts d’avis très négatifs sur les sites de notation des sites marchands Internet, toujours est-il que je viens de recevoir un mail m’indiquant la réexpédition de ma commande.

Alors, je reprends un peu espoir.

Mais nulle mention du retour du produit envoyé par erreur et de la compensation financière pour les frais téléphoniques engagés auprès du SAV. A moins que le livre reçu par erreur ne constitue cette dernière ?

@ suivre

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/25 dans Sites marchands

 

Étiquettes : ,

Anonyme – Le cimetière du Diable

Revenons au un premier de ce blog, la critique littéraire.

Voici le troisième volet des aventures du Bourbon Kid, qui semble prometteur rien que par le titre.

Pour rappel, ces 3 romans sont apparus sur Internet avant d’être publiés traditionnellement sur papier; et seraient attribués à Quention Tarantino.

Alors, livre à lire ou à enterrer définitivement ?

Histoire

Après Le Livre sans nom et L’œil de la Lune (voir la critique ici), les nouvelles aventures du Bourbon Kid. Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Parce que vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid. Les héros du Livre sans nom se retrouvent en effet dans un hôtel perdu au milieu du désert pour assister à un concours de chant au nom prometteur :  » Back From The Dead « . Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !

Avis

Autant le dire tout de suite, ce troisième tome des aventures du Bourbon Kid n’a rien à voir avec les deux précédents épisodes. Vous pouvez donc le lire sans en connaître l’historique.

Donc, quoi de neuf dans ce volet ?

Après les vampires et les loups-garous de Santa Mondega des deux précédents tomes, l’auteur nous amène cette fois-ci avec les goules, les zombies, les morts-vivants. Ce qui manquaient à la panoplie pour faire partie des classiques des livres d’horreur.

Même si l’histoire semble être la même, et la ligne directrice un peu redondante (ballade, monstre, baston, meurtre, sang, …), il est tout de même à signaler l’humour bien plus marqué dans cet opus. Positionner l’histoire au moment d’un concours de chants est l’occasion de faire une critique dithyrambique des radios-crochets nouvelle génération diffusés à la télé.

Cela reste donc, un bon livre, mais on recommandera sa version poche pour avoir un rapport qualité de lecture / prix intéressant.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/01/25 dans Bit-lit, Uncategorized

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :