RSS

Christian Jacques – Un meurtre au Touquet

Christian Jacques – Un meurtre au Touquet

Christian Jacques n’est pas particulièrement connu pour ses œuvres policières puisqu’il est le célèbre écrivain des séries se passant en Egypte ancienne. Mais peut-être tout comme moi, dans votre jeunesse avez-vous lu les enquêtes de l’inspecteur Higgins d’un certain J.B. Livingstone.

Il se trouve que J.B. Livingstone est un nom d’emprunt de Chistian Jacques. Cette édition d’Un assassin au Touquet est d’après les notes en début de livre une nouvelle et définitive version de ce livre.

Christian Jacques mérite-t-il d’être dans la liste des auteurs de romans policiers de ce blog?

Résumé du livre

Vous êtes, paraît-il le champion de Scotland Yard. Vous ne croyez certainement pas à un crime parfait. Je vais le commettre. Dans trois semaines, au Touquet, en France, on retrouvera une jeune femme morte… Je démontrerai au monde entier que vous êtes un incapable et que votre réputation est surfaite.
Apollon

Contrairement à ce que supposait Higgins, destinataire de cette lettre, Apollon tiendra parole. Directement mis en cause, l’ex-inspecteur-chef est contraint d’intervenir sur le territoire français. Et malgré le charme du merveilleux Touquet, le crime annoncé ne sera que le premier.

Mondialement connu pour ses romans sur l’Égypte ancienne, Christian Jacq nous invite à découvrir les passionnantes investigations d’un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

Né en 1947, Christian Jacq est l’un des auteurs français les plus lus dans le monde. Égyptologue, essayiste couronné par l’Académie française, romancier à succès, il nous révèle, avec Les enquêtes de l’inspecteur Higgins, son goût pour les romans policiers à énigmes et nous invite à découvrir les passionnantes investigations d’un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

Extrait

La soixantaine bien entamée, l’acteur Humphrey Laglen jouissait de vacances heureuses au Touquet, la ville qu’il aimait le plus au monde. En cette période de Toussaint, les touristes n’étaient pas trop nombreux ; la merveilleuse petite ville du nord de la France pouvait exprimer tout son charme, d’autant plus que la température était douce et que le soleil brillait avec générosité. Humphrey Laglen, après avoir bénéficié d’un abondant héritage, avait cessé de travailler. A présent, il se contentait de dormir, de se promener et de bien manger. Maigre, les yeux vifs, le nez olympien et l’allure distinguée, il partageait son existence légèrement désoeuvrée entre son manoir des Highlands et sa suite de l’Hermitage, située dans le quartier le plus chic du Touquet. Il n’aimait rien tant que jouer au golf et monter à cheval sur la plage.
Cette Toussaint-là ne ressemblait pas aux autres. Humphrey Laglen, en dépit de ses nombreuses relations, souffrait de solitude. Et Le Touquet lui portait bonheur. Sur la plage, il avait rencontré une jeune femme d’une grande beauté, qui venait de se tordre la cheville. L’acteur l’avait aidée à marcher jusqu’à chez lui afin de lui prodiguer les premiers soins.
Kate Trempling avait été sensible au charme de l’Anglais. A quarante ans, elle était l’une des meilleures joueuses de polo d’Australie. Sur les conseils d’une amie, elle était venue au Touquet pour se reposer et s’entraîner à son rythme, après une épuisante saison de compétitions.
Bien qu’ils s’exprimassent correctement en français, l’Anglais et l’Australienne avaient retrouvé l’usage de leur langue natale en partageant leurs sentiments communs à l’égard de l’air pur du Touquet, de la beauté indescriptible de ses plages mourant dans l’infini de la mer, de la tendresse de ses couchers de soleil. Humphrey avait invité Kate dans les meilleurs restaurants du Touquet. Gourmands l’un et l’autre, ils avaient fréquenté avec assiduité le Chat bleu, le grand chocolatier de la rue Saint-Jean, qui offrait plus de soixante spécialités de bouchées.
Humphrey Laglen n’avait pas dissimulé ses précédents échecs sentimentaux, des actrices plus ou moins écervelées avec lesquelles la vie commune devenait rapidement impossible. Kate Trempling n’avait pas eu davantage de chance en amour. Des fiançailles rompues, de brèves liaisons avec des sportifs qui ne désiraient que son corps, déceptions, dépressions… La belle Kate Trempling s’était habituée à la solitude.
Dès les premiers instants, ils avaient beaucoup ri. L’Anglais sentait une nouvelle jeunesse lui couler dans les veines, et la joueuse de polo voyait sa fatigue s’envoler. Ils prirent vite conscience que leurs caractères s’accordaient parfaitement et que la vie s’écoulait à nouveau avec ce mélange d’insouciance et de gaieté qui en faisait tout le prix.

Avis

J’étais doublement intéressé par la lecture d’Un assassin Touquet de Christian Jacques. D’une part pour renouer avec une lecture de jeunesse (l’auteur se dénommait alors J.B. Livingstone) et d’autre part parce que je connais bien la ville du Touquet Paris Plage, et que j’espère y retrouver une certaine atmosphère et pourquoi pas y découvrir quelques aspects de la ville qui me seraient inconnus.

Mais alors quelle déception.

Tout d’abord, je crois comprendre pourquoi je n’avais pas relu de livre de cet auteur depuis, depuis … près de 28 ans. Donc passés mes 14 ans j’ai mis de coté les Agatha Christie et J.B? Livingstone au profit de la feue et regrettée P.D. James : et le retour à ce genre de littérature est très difficile. D’autant plus difficile que des noms comme Thilliez, Grangé, Chattam, Noirec, Nesbo ont grandement fait évoluer ce genre de littérature.

Ce livre est un pur cliché de la littérature de romans policier du temps d’Agatha Christie : l’histoire est très basique, l’intrigue rase le bitume et l’on ne peut même pas apprécier les personnages et leur psychologie. Tout n’est que pastiche ! Higgins est une copie carbone d’Hercule Poirot, et la scène finale sous forme de réunion collégiale reprend les codes de la reine du crime.

Quant à la description du Touquet, je pense que l’auteur avait fait à l’époque une demande de documentation sur la ville à l’office du tourisme. A part la description de quelques villas et caractéristiques architecturales de la ville, l’auteur ne montre rien de l’ambiance et de la vie de cette station balnéaire

Le seul point positif est l’écriture fluide qui permet une lecture rapide et nous permet de ne pas rester trop longtemps sur cet échec littéraire.

Le problème est que si ce genre de livre m’aurait plu à l’âge de 14 ans, je ne suis pas sur que les jeunes d’aujourd’hui de cet âge puisse l’apprécier. Donc à réserver à une personne âgée prise de nostalgie.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : J Editions (13 avril 2015)
  • Collection : ENQUETES INSPEC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2940544131
  • ISBN-13: 978-2940544134
  • Prix : 13,50€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/07/25 dans Policier

 

Mots-clés : , ,

Pourquoi est-il difficile de se séparer de ses livres ?

Pourquoi est-il difficile de se séparer de ses livres ?

Un excellent article qui tente d’expliquer pourquoi nous avons tant de mal à nous séparer de nos livres, quand bien même ils nous encombrent.

PSYCHOLOGIE – « Vous pouvez tout jeter mais vous ne pourrez pas toucher à mes livres. » C’est ainsi que m’a accueillie un jour une dame dont les murs entiers étaient remplis de livres. L’espace était étouffant, mais elle se sentait incapable de s’en séparer: « J’ai tout lu vous savez! » S’attendait-elle à ce que je sois impressionnée? En tout cas, elle n’avait pas dû lire mes livres sur le désencombrement. C’était certain!

La suite sur le Huffington Post.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/07/24 dans A lire

 

Mots-clés : , , ,

Paula Hawkins – La fille du train

Paula Hawkins – La fille du train

Qu’il est dur de revenir de vacances, de reprendre le travail et un rythme quotidien de publication sur son blog. Aussi faudra-t-il être indulgent si ce billet n’est pas à la hauteur des billets habituels.

Et c’est le livre succès de cet été qui nous sert à remettre pied à l’étrier : La fille du train de Paula Hawkins profite d’une grande promotion commerciale : tête de gondole, publicité dans les magazines, tête de liste des ventes. Il fallait bien que nous menions notre enquête et voyons si le livre mérite ce degré de marketing et si Steven Speilberg a eu le bonne idée d’en acheter les droits cinéma.

Est-ce que La fille du train est un simple roman de gare ou un ?

Résumé du livre

Vous ne voyagerez plus jamais comme avant… Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… Ce thriller exceptionnel connaît un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, traduit en plus de 26 langues, il est en cours d’adaptation cinématographique. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoiaque et jubilatoire qu’il vous tend pour comprendre à quel point cette publication fait figure d’évènement.

Avis

Afin d’éviter de commettre la même erreur que moi et de vous permettre de vous plonger rapidement dans l’ambiance du livre, regardez bien en début de chapitre le nom du personnage ainsi que la date. Cela vous évitera d’arriver à la page 50 et de ne plus rien comprendre, de chercher à savoir pourquoi pour au final remettre dans votre cervelle l’histoire tout dans l’ordre.

La fille du train est le roman psychologique par excellence. Ne vous attendez pas à des scènes particulièrement sanglantes, ni de courses poursuite, ou encore une bonne enquête policière, ici vous vivrez la suspicion de meurtre par le voisinage. Mais point commun avec un bon polar, le héros principal n’est pas blanc comme neige : divorcée, alcoolique, sans emploi. Autant de tares qui lui seront des boulets face à la police pour les convaincre d’un probable délit.

Bien que n’étant pas amateur de ce genre de livres, j’avoue que l’auteur a su mettre une certaine tension pour me captiver, me garder sur près de 400 pages alors que l’histoire est relativement lente, l’enquête quasiment inexistante, et les décisions prises par l’héroïne toutes les plus improbables et irréfléchies (genre on  interdit à un fille d’aller la nuit dans la forêt, mais qui y va dès la première allumée dedans).

Le gros reproche à ce livre est sa première partie :  l’auteur y pose ses personnages, leur psychologie et leur passé. Même cela a son importance pour la suite de l’histoire, cette mise en place est beaucoup trop longue et risque de rebuter plus d’un lecteur.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 378 pages
    • Editeur : Sonatine (7 mai 2015)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355843139
    • ISBN-13: 978-2355843136
    • Prix : 21,00€
  • eBook
    • Editeur : Sonatine (7 mai 2015)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782355843570
    • Prix : 14,99€

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/07/24 dans Thrillers

 

Mots-clés : , ,

Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

Cela faisait un moment que nous n’avions pas lu d’aventure du plus célèbre des policiers de la cité lacustre. Et comme un fait exprès, j’ai trouvé dans un vide grenier, donc à un très bon prix, un des derniers Donna LeonBrunetti et le mauvais augure. ?

Histoire

Pas de repos pour le commissaire Brunetti en cet été caniculaire. Pendant que sa famille profite de la fraîcheur des montagnes, Brusca, son ami d’enfance, vient lui demander son aide. Il y aurait des cas de corruption au tribunal de Venise et une juge y serait mêlée. Pour Brunetti, c’est une occasion de plus de s’opposer à sa hiérarchie, peu pressée d’enquêter au sein du système judiciaire de la Sérénissime. Évidemment, des notables sont impliqués dans cette affaire, mais aussi dans l’enquête officieuse qu’il mène en parallèle avec l’inspecteur Vianello. La tante de ce dernier, vieille dame crédule, obsédée par les horoscopes, divinations et prédictions en tous genres, retire de grosses sommes d’argent : est-elle victime d’un gourou peu scrupuleux qui lui extorque des fonds ?
Quand un greffier est assassiné, les maigres espoirs qu’avait encore Brunetti de profiter de vacances bien méritées sont définitivement anéantis…

Avis

Le Commissaire Brunetti prend le rythme et l’âge de son auteure. Donna Leon fleure les 72 printemps et son héros devient plus philosophique, s’interroge plus sur sa carrière, l’intérêt de son travail et au final ressemble de plus en plus à un Hercule Poirot américano-italien.

N’espérez pas trouver de course-poursuite ou d’avoir entre les mains un page-turn, Donna Leon est à l’encontre de la tendance des romans policiers actuels et confirme qu’elle est bien une des dernières Reines du Crime.

Pour toutes ses raisons, le livre se traîne en longueur sur la première moitié. L’auteure profite de la lourdeur météorologique pour aborder des sujets qui lui sont sans aucune doute de plus en plus cher puisqu’ils prennent de plus en plus de place dans ses romans : elle dénonce bien sûr l’ampleur affolante du tourisme dans sa ville, Venise, mais dénonce également les malversations des politiques et en conséquence du désintéressement des italiens pour ceux-ci, des malversations des entrepreneurs et même de la corruption de la justice.

Même si ces thèmes vont constituer le socle de l’histoire, le lecteur doit tout de même faire preuve de patience pour avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent. Au final, ses petites cellules grises ne seront guère monopoliser.

Mmais au final est-ce vraiment ce que l’on cherche à la lecture d’un roman de Donna Leon ?

N’est-ce pas bon de profiter pour une fois de l’humour du héros, de sa nature de bon-vivant et du plaisir de parcourir avec lui les canaux de la cité ?

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché
    • Broché: 288 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702143733
    • ISBN-13: 978-2702143735
    • Prix : 21,50€
  • Format poche
    • Broché: 330 pages
    • Editeur : Points (2 janvier 2014)
    • Collection : Points Policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2757829610
    • ISBN-13: 978-2757829615
    • Prix : 7,60€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crim
    • Langue : Français
    • EAN: 9782702153161
    • Prix : 7,99€

Revue de presse

« Un Don Quichotte contre des moulins à vent incarnés par la machine gouvernementale italienne qui déraille. […] Une véritable étude sociologique de la société italienne. »
Françoise Kunzé, L’Union

« Une réussite romanesque qui montre que son commissaire n’a rien perdu de sa faconde, de son ironie et de son esprit déductif. »
La Provence

« Donna Leone revient avec un commissaire Brunetti au mieux de sa forme, prêt à débusquer la mafia où qu’elle se cache. »
Info Eco

« Un roman délicieux… à dévorer ! »
La Semaine du Roussillon

« Sa construction narrative, son décryptage acéré de la société italienne et sa connaissance parfaite de la Sérénissime font de ce nouvel opus un agréable délassement.  »
L. B., Rolling Stone

« Un ouvrage dont la qualité littéraire est réelle, à l’image de l’ensemble de l’oeuvre de Donna Leon. »
Blaise de Chabalier, Le Figaro littéraire

Site internet de l’auteur

Site internet officiel français de Donna Leon

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/30 dans Policier

 

Mots-clés : , , ,

60 BD numériques à 0.99€ l’une

60 BD numériques à 0.99€ l’une

Jusqu’au 26 juillet, sequencity propose 24 BD au format numériques à 0,99€ au lieu de 5,99€ (soit -85% d’économie) via son site ou son application iPad !

Ce ne sont pas forcément des BD récentes, mais si vous ne les avez jamais lues, pourquoi pas ?

 

 

Mots-clés : , ,

Franck Thilliez : Pandemia

Franck Thilliez : Pandemia

Franck Thilliez nous livre son nouveau roman annuel Pandemia,

Passé maître du marketing avec la diffusion des premiers chapitres (15 sur 120), Franck Thillliez nous avait mis l’eau à la bouche, ou plus exactement nous a donné les premières démangeaisons. Autant vous dire que d’attendre entre la dernière mise en ligne et la sortie du livre, nous avons été mis sous pression, préparé pour jaillir des starting blocks le jour J.

Mais comme toujours, avec une production annuelle, nous avons qu’une crainte : est_ce que la qualité et l’originalité sont toujours présentes.?

Histoire

 » L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution.  » Après Angor, une nouvelle aventure pour l’équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine.

Extrait

Franck Thilliez avait mis en ligne les premiers chapitres de ce roman. Pour cela, voir notre billet à ce sujet.

Avis

Franck Thilliez poursuit les aventures de Sharko mais laisse de côte Lucie pour des raisons « techniques ». Amateur du genre et fidèle lecteurs des aventures de Franck Sharko, rassurez-vous, une nouvelle fois Franck Thilliez nous livre un grand roman, très grand roman. Il a le génie de se renouveler à chaque fois mais en exploitant un même fil rouge. Pandemia est la convergence, l’exploitation de tous les petits cailloux semés dans Atomka et Angor. Ainsi après l’utilisation du nucléaire, des moyens de prolongement de la vie et des greffes, l’auteur nous plonge dans l’infiniment petit des microbes.

Car comme le dit l’auteur dans cette aventure, quel n’est pas le pire des ennemis que celui que l’on ne voit pas ?

Comme à chaque fois, Franck Thilliez s’est rapproché de spécialistes du domaine pour être au plus près de la réalité, pour donner de la caution à son œuvre. Chacun d’entre nous a été confronté à cet agent biologique alors que, heureusement et malgré les événements de début d’année, peu d’entre nous avons té confronté à des armes ou des explosifs. Ce sont cette authenticité et cette proximité qui en font les fondations et la charpente de ce thriller.

Et je vais vous faire un aveux à vous  fidèle lecteur de mon blog. Depuis un moment j’envisage d’écrire un thriller dans le genre de ceux de Franck Thilliez… mais ce qui m’en a empêché, en dehors du temps, c’est l’idée qui rendrait originale mon livre. Depuis quelques semaines, j’avais trouvé l’idée, cela commençait à germer…. mais entre temps j’ai lu Pandemia et Franck Thilliez a eu la même idée avec sa « Chambre noire ». Et m….. Je me consolerait en me disant qu’elle n’était pas mauvaise.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Editeur : Fleuve éditions (4 juin 2015)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265099031
    • ISBN-13: 978-2265099036
    • Prix : 21.90€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (9 octobre 2014)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782823819878
    • Prix : 15.99€

Site Internet de l’auteur

http://www.franckthilliez.fr/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/24 dans Policier, Thrillers

 

Mots-clés : ,

Le pari des libraires : le 2 juillet 2015

Le pari des libraires : le 2 juillet 2015

Ami des livres, réservez votre soirée du 2 juillet !

Plus de 80 librairies parisiennes vous attendront avec des rencontres étonnantes !

Le programme complet très bientôt !

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/17 dans Evénements

 

Mots-clés : ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 87 autres abonnés