RSS

Gai-Luron et la Coccinelle sont orphelins, Marcel Gotlib nous a quittés

Gai-Luron et la Coccinelle sont orphelins, Marcel Gotlib nous a quittés

marcel_gotlib

Marcel Gottlieb, dit Gotlib, né le 14 juillet 1934 à Paris est décédé ce 4 décembre 2016.

Auteur de bande dessinée français. Il est surtout connu pour ses histoires humoristiques (Gai-Luron, Les Dingodossiers, La Rubrique-à-brac) et les nombreuses pages qu’il a publiées dans deux importants mensuels qu’il a créés dans les années 1970, L’Écho des savanes et Fluide glacial dont il fut l’un des créateurs.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/12/04 dans Evénements

 

Étiquettes : ,

Calendrier de l’avent du Domaine Public

Calendrier de l’avent du Domaine Public

Chaque jour de décembre, vous pouvez découvrir le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017 sur le site http://www.aventdudomainepublic.org/

calendrier

Qu’est-ce-que le calendrier de l’avent du domaine public ?L’objectif de ce calendrier un peu particulier est d’anticiper et de célébrer l’élévation dans le domaine public des œuvres de certains auteurs. Vous découvrirez chaque jour un article sur un des heureux auteurs qui rejoindront le cercle très select du domaine public. A partir du 1er janvier de l’année 2016, chacun des auteurs indiqués enrichira nos biens communs de la connaissance. Libre à vous ensuite de vous les approprier, de partager leurs œuvres et de les remixer.

Qu’est-ce que le domaine public ?Le domaine public recouvre toutes les œuvres de l’esprit (livres, films, sculptures…) pour lesquelles les droits d’auteur arrivent à expiration. Au-delà de la promotion du domaine public, un des enjeux de ce Calendrier consiste à mettre l’accès sur les difficultés posées par la manière dont le Code de Propriété Intellectuelle traite actuellement le domaine public. En effet, la constitution de ce Calendrier est le fruit d’un travail collaboratif minutieux. Il faut s’assurer que les œuvres des auteurs en question appartiendront bien au domaine public en 2016. Cela implique de faire attention aux exceptions à la règle de principe qui veut que les droits patrimoniaux durent 70 ans après la mort de l’auteur (notamment les prorogations de guerre et le « bonus » de 30 ans accordé aux Morts pour la France). Le cas des auteurs étrangers est également complexe, à cause des disparités existant en matière de durée des droits au niveau mondial. Croyez-nous, c’est pas une mince affaire !

Qui sont-ils ?Le Calendrier de l’Avent du Domaine Public est réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1, d’après une idée de Julien Dora.
Les notices de présentation des auteurs ont été faites de façon collaborative et collective par les membres de SavoirsCom1. L’ensemble est placé sous licence CC0 (Creative Commons Zero), ce qui signifie que les auteurs ont accepté de verser leurs contributions par anticipation dans le domaine public. Nous vous invitons à vous l’approprier et à le partager ! Cette licence s’applique par défaut à tous les textes figurant sur ce site. Pour les images, veuillez vous reportez à la mention les accompagnant pour connaître les conditions de réutilisation.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/12/02 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Jonathan Aycliffe – La chambre de Naomi

Jonathan Aycliffe – La chambre de Naomi

Il y a des livres dont on ne se rappelle plus comment ils ont atterri dans notre bibliothèque.

Les a-t-on acheté de manière compulsive lors d’un passage chez un libraire ? Les a-t-on trouvé lors d’un vide-grenier ou d’un troc-livres ?

Nous les a-t-on offerts ?

Tel est le mystère qui entoure La chambre de Naomi de Jonathan Aycliffe, bien qu’étant indisponible à la vente, il ne peut venir d’un libraire.

Livre mystère, livre mystérieux, livre envouté ?

Résumé du livre

À la veille de noël., le professeur Charles Hillenbrand avait emmené Naomi, cinq ans, faire les magasins à Londres… Et la petite fille a disparu. Après de nombreuses heures d’angoisse, l’enfant est retrouvée dans une allée sombre, sans vie. Le fait divers fascine au point que Lewis, un photographe cherche à rapporter des clichés pour le journal à scandales qui l’emploie. Mais les photos révèlent plus que ce qu’il escomptait… Qui sont ces deux petites filles qui apparaissent régulièrement au côté de Charles et de sa femme Laura ? Pourquoi sont-elles parfois accompagnées de Naomi ? Et surtout, qui est cet homme en noir dont la présence inquiétante les domine tous sur certaines images ?

Avis

Ai-je eu tort de ne pas connaître plus tôt Jonathan Aycliffe ? Oui, et pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, derrière ce nom se cache en fait Denis MacEoin, plus connu sous le sobriquet d’Eastermann, l’auteur du Masque du jaguar.

D »autre part parce que La chambre de Naomi est une très bonne petite ghost story qui constitue un excellent break entre deux romans plus volumineux. Qui plus est, de nos jours, ce genre littéraire est quelque peu désuet, mais la lecture de ce roman nous rappelle dans de très bons souvenirs comme celle de la lecture de romans de Stephen King des années 70, du temps où cet autre auteur était le maître de l’horreur. Ici, point de moment gore, mais une belle histoire qui nous fait gentiment monter la tension, découvrir les phénomènes paranormaux de  la manière crescendo.Pas un page-turn, mais un roman qui sait tenir son lecteur en haleine.

D’autres points communs avec le maître sont à noter : une écriture simple, avec peu de détails mais qui mettent tout de suite le lecteur dans l’ambiance. C’est la simplicité, le bon mot, le bon adjectif, au bon moment qui fait que le lecteur ne voit plus des mots mais le film du livre. Et puis le sexe : tut comme avec Stephen King, celui-ci arrive au plus haut de niveau de l’horreur.

Un petit livre de fantômes qu’il faut voir.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
  • Poche: 222 pages
  • Editeur : J’ai lu (juin 2001)
  • Collection : J’ai lu fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290303615
  • ISBN-13: 978-2290303610
  • Prix : ??,??€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/26 dans Fantastique

 

Amazon Black Friday – Kindle Paperwhite à 89€

Amazon Black Friday – Kindle Paperwhite à 89€

La mode américaine des « soldes » avant la dernière ligne droite des achats pour Noël a conquis la France.

Aujourd’hui Amazon vous propose sa Kindle Paperwhite à 89€ au lieu de 129€.

Lien

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/21 dans Evénements, Liseuses

 

Étiquettes : , , ,

2017-01-14 : La nuit de la lecture

2017-01-14 : La nuit de la lecture

Le 14 janvier prochain sera à marquer d’une pierre blanche. En effet, bibliothèques et librairies partout en France seront sollicitées pour accueillir les lecteurs et prendre part à la Première Nuit de la Lecture. 

nuit-lecture-bibliotheques-librairies

Un site a été mis en ligne pour alerter de la manifestation, mais sans plus d’éléments.

On se souviendra qu’un pareil événement avait été tenté dans la capitale, en juillet 2015, mais n’avait connu qu’une réussite très mitigée. Pourtant 80 librairies avaient ouvert leurs portes jusqu’à la tombée de la nuit.

Source : Actualité.com

 
1 commentaire

Publié par le 2016/11/19 dans Evénements

 

Étiquettes : ,

Edge lira bientôt les ePub

Edge lira bientôt les ePub

The Digital Reader nous apporte cette information : dans la prochaine version de Windows, le navigateur Internet Edge de Microsoft saurait lire les fichier ePub.

Tout comme pour les fichiers PDF, il sera alors possible de consulter ces fichiers à condition qu’ils ne soient pas protégés.

A suivre.

Source : The Digital Reader

 
1 commentaire

Publié par le 2016/11/18 dans Nouveautés

 

Étiquettes : ,

Sandrone Dazieri – Tu tueras le père

Sandrone Dazieri – Tu tueras le père

Rares sont les auteurs de thriller italiens qui ont du succès dans la littérature policière. Ce blog a déjà parlé à de nombreuses fois de Donato Carrisi pour lequel nous avons eu un réel coup de cœur pour Le chuchoteur; et nous allons aborder un auteur jusqu’alors inconnu du public français,  Sandrone Dazieri, mais qui avec Tu tueras le père s’est fait une réputation plus qu’onéreuse.

Ce livre a connu un relatif succès au cours de l’hiver dernier et a su s’imposer dans les rayons des libraires pour Noël 2015 avant de les envahir pour le début de l’année 2016 et d’y rester cantonnés pendant la période estivale.

Alors, est-ce que Tu tueras le père est vraiment aussi mortel ?

Résumé du livre

Petit garçon, Dante Torre a survécu à l’enfer de la séquestration. Il enquête désormais sur une vertigineuse affaire d’enlèvements d’enfants. Car son ravisseur sévit toujours…

Sous un soleil de plomb, un homme court, désorienté, le long d’une route qui mène à Rome. Luca, son jeune fils, a disparu lors d’un pique-nique familial dans le Pratoni del Vivaro, un parc naturel à quelques kilomètres de là. Les enquêteurs dépêchés sur place découvrent bientôt la mère dans une clairière, décapitée. Ils pensent que c’est lui, le mari, qui dans les affres d’une dispute conjugale, a tué son fils, puis caché le corps. Mais où ? Aucune trace de l’enfant, nulle part. Quand Colomba Caselli arrive sur les lieux de la reconstitution, elle comprend immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond… Colomba a trente-deux ans et des yeux d’un vert changeant. Elle est belle, instinctive, physique, mais elle n’est plus en service. Elle a pris un congé à durée indéterminée après avoir assisté, impuissante, à un événement tragique qu’elle nomme avec pudeur « Le Désastre » ; et qui l’a laissée très fragile. Cependant, même retirée de la vie policière, elle ne peut cesser d’être un flic et l’un des meilleurs. Le commissaire Rovere, son ex-patron, le sait : il lui demande comme une faveur de mener l’enquête pour lui, en toute discrétion, et d’aller consulter un expert du rapt et de la maltraitance infantile, Dante Torre, surnommé « l’enfant du silo ». Avec son allure de Bowie punk, maigre et toujours vêtu de noir, complètement phobique, dépendant, obsessionnel et paranoïaque, Dante a une approche très personnelle de son travail. Et pour cause : il a été enlevé lorsqu’il était un tout jeune garçon. Pendant onze ans, il a grandi dans l’exiguïté d’un silo à grains avec pour seul contact avec le monde extérieur un mystérieux individu qu’il appelle « Le Père ». À présent, l’enquête de Colomba le confronte à son pire cauchemar. Car, derrière la disparition du petit Luca, Dante reconnaît très vite la signature de ce « Père » jamais identifié, jamais arrêté. Mais si tel est le cas, pourquoi son geôlier aurait-il décidé de frapper à nouveau ? Et pourquoi tant d’années plus tard ? Colomba s’interroge : peut-elle vraiment se fier à son partenaire ? Ou bien Dante l’entraine-t-il, malgré elle, dans l’enfer d’une chasse aux fantômes ? Entre flashback, machinations et course contre la montre, Sandrone Dazieri construit un magnifique thriller qui plonge le lecteur dans un crescendo constant d’adrénaline.

Avis

Après l’avoir vu bien exposé dans de nombreuses librairies et me l’avoir été conseillé par une collègue avec laquelle je partage nos avis sur les romans policiers, je me suis décidé à me lancer dans la lecture de Tu tueras le père.

Voici un roman qui démarre sur les chapeaux de roues et qui ne se calme qu’un fois la quatrième de couverture tournée, donc cher lecteur vous êtes averti, vous ne pourrez pas lâcher ce livre avant de l’avoir fini.

L’histoire nous tient bien entendu en haleine avec de nombreux rebondissements et la découverte progressive du passé des personnages. L’auteur a le génie de laisser en suspens de multiples interrogations qui trouvent réponses uniquement en fin de roman. Un livre qui se termine en apothéose tant ces éléments, et d’autres insignifiants au premier abord, viennet s’imbriquer les uns les autres pour constituer un puzzle démoniaque.

Le seul point négatif est le recours aux particularités de Dante Torre qui me fait trop penser à d’autres enquêteurs marginaux et autres mentalistes, un peu trop à la mode en ce moent. Mais cela reste mineur face aux qualités de narration de Sandrone Dazieri.

Sans vous divulguez la solution de cette intrigue policière, sachez que la couverture est très bien faite et vous donne un indice.

Un très bon roman subtilement équilibré entre actions, psychologie et histoire entre les personnages, mais aussi enquête et un peu d’humour qui ravira nombre de lecteurs amateurs de ce genre de littérature.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 552 pages
    • Editeur : Robert Laffont (8 octobre 2015)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221146743
    • ISBN-13: 978-2221146743
    • Prix : 21,50€
  • Livre de poche
    • Poche: 744 pages
    • Editeur : Pocket (13 octobre 2016)
    • Collection : Pocket
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266258273
    • ISBN-13: 978-2266258272
    • Prix : 8,95€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (8 octobre 2015)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2221188651
    • Prix : 9,99€
  • Livre audio
    • Editeur : Audible (20 octobre 2016)
    • Langue : Français
    • Lecteur : Mathieu Buscato
    • Durée : 18h32
    • Prix : 29,95€

Revue de presse

« Le meilleur thriller de l’année » Il Corriere della Sera

« Un duo d’enquêteurs qui sort vraiment de l’ordinaire » Der Spiegel

« Un cauchemar additif » Elle (Espagne)

 » L’un des meilleurs polars de l’année.  » Le Courrier indépendant

 » Un thriller addictif.  » Le Matin Dimanche

Interview de Sandrone Dazieri au JDD

Prix et récompenses

Finaliste du prix Le Point du polar européen 2016

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/16 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,