RSS

Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

Cela faisait un moment que nous n’avions pas lu d’aventure du plus célèbre des policiers de la cité lacustre. Et comme un fait exprès, j’ai trouvé dans un vide grenier, donc à un très bon prix, un des derniers Donna LeonBrunetti et le mauvais augure. ?

Histoire

Pas de repos pour le commissaire Brunetti en cet été caniculaire. Pendant que sa famille profite de la fraîcheur des montagnes, Brusca, son ami d’enfance, vient lui demander son aide. Il y aurait des cas de corruption au tribunal de Venise et une juge y serait mêlée. Pour Brunetti, c’est une occasion de plus de s’opposer à sa hiérarchie, peu pressée d’enquêter au sein du système judiciaire de la Sérénissime. Évidemment, des notables sont impliqués dans cette affaire, mais aussi dans l’enquête officieuse qu’il mène en parallèle avec l’inspecteur Vianello. La tante de ce dernier, vieille dame crédule, obsédée par les horoscopes, divinations et prédictions en tous genres, retire de grosses sommes d’argent : est-elle victime d’un gourou peu scrupuleux qui lui extorque des fonds ?
Quand un greffier est assassiné, les maigres espoirs qu’avait encore Brunetti de profiter de vacances bien méritées sont définitivement anéantis…

Avis

Le Commissaire Brunetti prend le rythme et l’âge de son auteure. Donna Leon fleure les 72 printemps et son héros devient plus philosophique, s’interroge plus sur sa carrière, l’intérêt de son travail et au final ressemble de plus en plus à un Hercule Poirot américano-italien.

N’espérez pas trouver de course-poursuite ou d’avoir entre les mains un page-turn, Donna Leon est à l’encontre de la tendance des romans policiers actuels et confirme qu’elle est bien une des dernières Reines du Crime.

Pour toutes ses raisons, le livre se traîne en longueur sur la première moitié. L’auteure profite de la lourdeur météorologique pour aborder des sujets qui lui sont sans aucune doute de plus en plus cher puisqu’ils prennent de plus en plus de place dans ses romans : elle dénonce bien sûr l’ampleur affolante du tourisme dans sa ville, Venise, mais dénonce également les malversations des politiques et en conséquence du désintéressement des italiens pour ceux-ci, des malversations des entrepreneurs et même de la corruption de la justice.

Même si ces thèmes vont constituer le socle de l’histoire, le lecteur doit tout de même faire preuve de patience pour avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent. Au final, ses petites cellules grises ne seront guère monopoliser.

Mmais au final est-ce vraiment ce que l’on cherche à la lecture d’un roman de Donna Leon ?

N’est-ce pas bon de profiter pour une fois de l’humour du héros, de sa nature de bon-vivant et du plaisir de parcourir avec lui les canaux de la cité ?

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché
    • Broché: 288 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702143733
    • ISBN-13: 978-2702143735
    • Prix : 21,50€
  • Format poche
    • Broché: 330 pages
    • Editeur : Points (2 janvier 2014)
    • Collection : Points Policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2757829610
    • ISBN-13: 978-2757829615
    • Prix : 7,60€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crim
    • Langue : Français
    • EAN: 9782702153161
    • Prix : 7,99€

Revue de presse

« Un Don Quichotte contre des moulins à vent incarnés par la machine gouvernementale italienne qui déraille. […] Une véritable étude sociologique de la société italienne. »
Françoise Kunzé, L’Union

« Une réussite romanesque qui montre que son commissaire n’a rien perdu de sa faconde, de son ironie et de son esprit déductif. »
La Provence

« Donna Leone revient avec un commissaire Brunetti au mieux de sa forme, prêt à débusquer la mafia où qu’elle se cache. »
Info Eco

« Un roman délicieux… à dévorer ! »
La Semaine du Roussillon

« Sa construction narrative, son décryptage acéré de la société italienne et sa connaissance parfaite de la Sérénissime font de ce nouvel opus un agréable délassement.  »
L. B., Rolling Stone

« Un ouvrage dont la qualité littéraire est réelle, à l’image de l’ensemble de l’oeuvre de Donna Leon. »
Blaise de Chabalier, Le Figaro littéraire

Site internet de l’auteur

Site internet officiel français de Donna Leon

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/30 dans Policier

 

Mots-clés : , , ,

60 BD numériques à 0.99€ l’une

60 BD numériques à 0.99€ l’une

Jusqu’au 26 juillet, sequencity propose 24 BD au format numériques à 0,99€ au lieu de 5,99€ (soit -85% d’économie) via son site ou son application iPad !

Ce ne sont pas forcément des BD récentes, mais si vous ne les avez jamais lues, pourquoi pas ?

 

 

Mots-clés : , ,

Franck Thilliez : Pandemia

Franck Thilliez : Pandemia

Franck Thilliez nous livre son nouveau roman annuel Pandemia,

Passé maître du marketing avec la diffusion des premiers chapitres (15 sur 120), Franck Thillliez nous avait mis l’eau à la bouche, ou plus exactement nous a donné les premières démangeaisons. Autant vous dire que d’attendre entre la dernière mise en ligne et la sortie du livre, nous avons été mis sous pression, préparé pour jaillir des starting blocks le jour J.

Mais comme toujours, avec une production annuelle, nous avons qu’une crainte : est_ce que la qualité et l’originalité sont toujours présentes.?

Histoire

 » L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution.  » Après Angor, une nouvelle aventure pour l’équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine.

Extrait

Franck Thilliez avait mis en ligne les premiers chapitres de ce roman. Pour cela, voir notre billet à ce sujet.

Avis

Franck Thilliez poursuit les aventures de Sharko mais laisse de côte Lucie pour des raisons « techniques ». Amateur du genre et fidèle lecteurs des aventures de Franck Sharko, rassurez-vous, une nouvelle fois Franck Thilliez nous livre un grand roman, très grand roman. Il a le génie de se renouveler à chaque fois mais en exploitant un même fil rouge. Pandemia est la convergence, l’exploitation de tous les petits cailloux semés dans Atomka et Angor. Ainsi après l’utilisation du nucléaire, des moyens de prolongement de la vie et des greffes, l’auteur nous plonge dans l’infiniment petit des microbes.

Car comme le dit l’auteur dans cette aventure, quel n’est pas le pire des ennemis que celui que l’on ne voit pas ?

Comme à chaque fois, Franck Thilliez s’est rapproché de spécialistes du domaine pour être au plus près de la réalité, pour donner de la caution à son œuvre. Chacun d’entre nous a été confronté à cet agent biologique alors que, heureusement et malgré les événements de début d’année, peu d’entre nous avons té confronté à des armes ou des explosifs. Ce sont cette authenticité et cette proximité qui en font les fondations et la charpente de ce thriller.

Et je vais vous faire un aveux à vous  fidèle lecteur de mon blog. Depuis un moment j’envisage d’écrire un thriller dans le genre de ceux de Franck Thilliez… mais ce qui m’en a empêché, en dehors du temps, c’est l’idée qui rendrait originale mon livre. Depuis quelques semaines, j’avais trouvé l’idée, cela commençait à germer…. mais entre temps j’ai lu Pandemia et Franck Thilliez a eu la même idée avec sa « Chambre noire ». Et m….. Je me consolerait en me disant qu’elle n’était pas mauvaise.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Editeur : Fleuve éditions (4 juin 2015)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265099031
    • ISBN-13: 978-2265099036
    • Prix : 21.90€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (9 octobre 2014)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782823819878
    • Prix : 15.99€

Site Internet de l’auteur

http://www.franckthilliez.fr/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/24 dans Policier, Thrillers

 

Mots-clés : ,

Le pari des libraires : le 2 juillet 2015

Le pari des libraires : le 2 juillet 2015

Ami des livres, réservez votre soirée du 2 juillet !

Plus de 80 librairies parisiennes vous attendront avec des rencontres étonnantes !

Le programme complet très bientôt !

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/17 dans Evénements

 

Mots-clés : ,

Emmanuel Grand – Terminus Belz

Emmanuel Grand – Terminus Belz

Nous continuons la lecture de premiers romans. Après M.J. Arlidje et son Am.stram.gram qui nous avait laissé un très bon souvenir, je vous emmène cette fois-ci dans le pays breton avec Terminus Belz d’Emmanuel Grand.

Comme j’ai entendu de nombreuses fois parlé de ce livre dans la presse (voir les quelques liens ne fin de chronique), je me devais de lire ce soit-disant petit chef d’œuvre de thriller.

Est-ce que ce roman va nous encourage à poursuivre notre marathon des premiers romans ?

Résumé du livre

Un jour de janvier, Marko Voronine et trois autres Ukrainiens quittent leur pays pour la France, cachés à l’arrière d’un camion. Le voyage pourrait se faire en quelques heures, mais les passeurs roumains sont des tordus décidés à se payer du bon temps avec la jeune fille montée à bord. Les clandestins parviennent à les maîtriser, à s’emparer du camion et à récupérer leur argent. Mais ils savent que la mafia roumaine voudra se venger : se séparer est le seul moyen de la semer. Marko prend le chemin de la Bretagne. Grâce à une petite annonce, il trouve rapidement un emploi auprès d’un patron de pêche sur l’île de Belz, une île coupée de tout. À l’arrivée, l’endroit n’est pas aussi paisible que prévu. Le métier du grand large en a pris un coup, l’embauche est rare sur les chalutiers et les marins rechignent à céder la place à un étranger. Des histoires bizarres agitent aussi la petite communauté. Vieilles légendes, superstitions ou surnaturel ? Sur « l’île des fous », comme on la surnomme dans la région, les hommes redoutent par-dessus tout les signes de l’Ankou, l’Ange de la mort. Lorsqu’un crime atroce est commis, les îliens soupçonnent Marko de l’avoir réveillé. Sans papiers, plongé dans un univers hostile, le jeune fugitif aura beaucoup de mal à se disculper, à esquiver les tueurs roumains comme la police française, à démêler le vrai du faux et à conjurer ses propres démons’
Un scénario solidement charpenté, une atmosphère envoûtante, des univers qui se télescopent avec brio : Emmanuel Grand mène son thriller d’Est en Ouest à un train d’enfer.

Avis

Dans un premier, mettons les choses au clair : ne cherchez pas dans un atlas l’île de Belz au large de la Bretagne, elle n’existe pas. Par contre il existe bien un ville de ce nom du Morbihan. est-ce que l’auteur a transposé ce village sur une île pour les besoins de son livre, je ne le pense pas, par contre je pense qu’il connaissait le nom de ce village et qu’il se prêtait bien à son histoire. Car si un village existe et dans lequel sévit l’ankou, sorte de diable de la mythologie bretonne, il se doit de rappeler l’emprise de ce Belz-ebuth.

En dehors de cette subtilité, ce roman a de très grandes qualités et qui mérite que l’on prenne le temps de le lire, et une fois cela fait d’un faire la publicité.

La structure du livre est classique mais bien établie puisque son histoire s’articule autour de deux aventures se déroulant en parallèle qui tiennent en haleine le lecteur tout au long de ces 368 pages. D’un côté une course poursuite entre Marko le héros du roman et son passeur, et de l’autre l’enquête sur le meurtre survenu sur l’île de Belz. Si la première permet de tenir le lecteur en haleine et d’insuffler de l’adrénaline au livre, la seconde permet de faire partager aux lecteurs la vie sur une île, la solidarité de la confrérie des matelots, la vie sur les bateaux de pêche et ma mythologie bretonne.

Si l’intrigue policière n’est pas d’un niveau très élevé et ne satisfera certainement pas les amateurs du genre, les qualités narratives d’Emmanuel Grand savent distiller fausses pistes qui risquent cependant de vous faire tomber dans le piège de l’évidence de la solution.

Cette dualité et de mélange des genres nous rappelle le Gardien invisible de Dolores Redondo qui avait été notre coup de cœur en 2013. Si l’auteur n’est pas le même, la recette, le style littéraire sont fort semblables et la formule marche très bien, nous sommes tombés sous le charme.

Un roman que je vous conseille pour vous rafraîchir cet été ou si vous faites une virée en Bretagne.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre

    • Broché: 368 pages
    • Editeur : LIANA LEVI (9 janvier 2014)
    • Collection : Policiers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2867467063
    • ISBN-13: 978-2867467066
    • Prix : 19,00€
  • Livre de Poche

    • Broché: 395 pages
    • Editeur : Points (8 janvier 2015)
    • Collection : Points Policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2757842811
    • ISBN-13: 978-2757842812
    • Prix : 7,90€
  • eBook
  • Editeur : LIANA LEVI (9 janvier 2014)
  • Collection : Policiers
  • Langue : Français
  • Langue : Français
  • EAN : 9782867467110
  • Prix : 14,99€

Revues de presse

TT sur Télérama pour Terminus Belz

Le blog livres de Nice Matin

Metronews

RFI

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/17 dans Policier, Thrillers

 

Mots-clés : , ,

Aldus : test complet de la PocketBook Lux 3

Aldus : test complet de la PocketBook Lux 3

Comme d’habitude, Aldus a eu accès à une PocketBook Lux 3 et vous offre un test complet de cette nouvelle liseuse.

Le test sur Aldus de la PocketBook Lux 3

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/10 dans Tests personnels

 

Mots-clés : ,

Troc de livres à Suresnes : du 13 au 20 juin 2015

Troc de livres à Suresnes : du 13 au 20 juin 2015

Du 13 au 20 juin, c’est la semaine du troc de livres à Suresnes. Rendez-vous dans vos librairies afin d’échanger un de vos coups de cœur littéraires avec celui d’un autre lecteur.

La lecture se partage, c’est le credo des libraires de Suresnes, Le point de côté et Lu&Cie, qui ont mis en place cette opération un peu particulière. Pendant une semaine, une bibliothèque sera à disposition des lecteurs dans les deux commerces. Les Suresnois sont invités à la faire vivre en y déposant une œuvre coup de cœur. En échange, ils pourront à leur tour prendre un livre de leur choix parmi ceux laissés par d’autres passionnés. Vous pouvez y glisser un mot expliquant ce que ce livre représente, ce qu’il a éventuellement changé pour vous ; ou inscrire d’autres idées de lectures…
Attention, l’opération est limitée à un seul livre par personne et n’a pas vocation à débarrasser les bibliothèques trop remplies !

Le point de côté
22 place Henri IV
Ouvert le lundi (10h-14h et 15h-19h30) et du mardi au samedi de 10h à 19h30
Tél . : 01 45 06 16 65
Lu&Cie
18 avenue Jean Jaurès
Ouvert du mardi au samedi, de 9h30 à 13h30 et de 15h à 19h, le dimanche de 10h à 13h
Tél . : 01 47 72 15 18

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/09 dans Evénements

 

Mots-clés : , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 86 autres abonnés