RSS

Archives de Tag: nesbo

Jo Nesbo – Le couteau

Jo Nesbo – Le couteau

Nous retrouvons enfin Jo Nesbo dans le domaine où il excelle : les romans noirs avec son personnage principal Harry Hole.

Il faut reconnaître que la reprise moderne de Macbeth ou ses romans cours comme Du sang sur la glace, nous avaient laissé un peu sur notre fin, voire nous avaient carrément déçus.

Est-ce que Le couteau est là pour donner un coup de canif dans cette médiocrité toute relative de Jo Nesbo ?

Résumé du livre

Harry Hole a réintégré la police criminelle d’Oslo, mais il doit se contenter des cold cases alors qu’il rêve de remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur en série qu’il avait arrêté il y a une dizaine d’années et qui vient d’être libéré. Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque cet homme qui l’obsède. Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes du sang d’un autre. C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

Avis

Jo Nesbo revient donc pour une douzième aventure d’Harry Hole. Je plains ce personnage dont la trame est plus qu’usée (en fait sa dernière aventure lui avait valu un doigt en titane) et dont son créateur va encore l’abîmer un peu plus. Abîmer est le terme qui se prête le mieux car dans ce nouveau roman, Harry Hole va être malmené en retrouvant ses démons éthyliques, en étant écarté de l’enquête du fait de sa proximité de la victime, sa femme, en étant confronté à son Moriarty (le fiancé) et lui faire toucher le fond en le posant en tant que principal suspect.

L’originalité de ce livre est de sortir Harry Hole de sa zone de confort, de lui enlever le rôle de super-flic, de le confronter à toutes ses faiblesses, ses trous de mémoire. Il va devoir réfléchir sur sa personne, sa responsabilité dans l’affaire, la possibilité de rendre la justice par soi-même plutôt que recourir à celle du peuple. Bref il perd tout ses repères.

Si vous êtes plutôt de ceux qui appréciaient les romans dynamites, voire dynamités, il vous faudra patienter le dernier tiers du roman qui reprend les schémas narratifs habituels de Jo Nesbo. Tactique, rythmé, rebondissant, Harry Hole reprend du poil de la bête jusqu’à ce que …..

En conclusion, si ce Harry Hole n’est pas complètement le Harry Hole que nous avons connu dans les onze précédents épisodes du personnage favori de Jo Nesbo, ce livre est original dans la faiblesse du héros à laquelle nous ne sommes pas insensible.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 608 pages
    • Editeur : Gallimard (15 août 2019)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 207278218X
    • ISBN-13: 978-2072782183
    • Prix : 22,00€
  • eBook
    • Taille du fichier : 2087 ko
    • Editeur : Editions Gallimard (15 août 2019)
    • EAN : 978-2072782206
    • Prix : 15,99€
  • Livre audio
    • Durée : 19h08
    • Editeur : Gallimard (30 août 2019)
    • Langue : Français, Français
    • ASIN: B07VLJ2K4L
    • Prix : 21,99€

Revue de presse

« Avec « Le Couteau », Jo Nesbo fait toucher le fond à Harry Hole. L’écrivain norvégien livre la plus déchirante, mais également la plus forte, des enquêtes de son inspecteur fétiche.« , Macha Séry, Le Monde

« Avec ce douzième volet des enquêtes de son flic sans foi ni loi, le roi du polar scandinave donne son thriller le plus sombre et le plus abouti.« , Bruno Corty, Le Figaro

« Cette relation d’amour-haine entre l’auteur et son personnage n’est pas le moindre intérêt de la série et particulièrement de ce nouvel épisode…… Elle vaut vraiment le détour.« , Michel Abescat, France Inter

« Avec Le couteau, l’inspecteur Harry Hole est de retour dans la police criminelle d’Oslo. Et ça fait très mal…Coup de cœur« , Jean-Noël Levavasseur., Ouest France

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/22 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Jo Nesbo – Macbeth

Jo Nesbo – Macbeth

Pour les habitués de ce blog, vous savez que Jo Nesbo est un de mes auteurs favoris, et plus particulièrement avec la série des Harry Hole.

Il revient avec un roman un peu à part, puisque son héro favori n’est pas de la partie, est qu’il s’inscrit dans une démarche originale : transposer dans un roman noir un classique de la littérature, en l’occurrence Macbeth.

Vais-je enfin trouver un certain plaisir à livre un classique, qui plus est de la littérature étrangère ?

Résumé du livre

Dans une ville industrielle ravagée par la pauvreté et le crime, le nouveau préfet de police Duncan incarne l’espoir du changement. Aidé de Macbeth, le commandant de la Garde, l’unité d’intervention d’élite, il compte débarrasser la ville de ses fléaux, au premier rang desquels figure Hécate, puissant baron de la drogue. Mais c’est ne faire aucun cas des vieilles rancoeurs ou des jalousies personnelles, et des ambitions individuelles. . . qu’attise Lady, patronne du casino Inverness et ambitieuse maîtresse de Macbeth. Pourquoi ce dernier se contenterait-il de miettes quand il pourrait prendre la place de Duncan ? Elle invite alors le préfet et d’éminents politiques à une soirée organisée dans son casino. Une soirée où il faudra tout miser sur le rouge ou le noir. La loyauté ou le pouvoir. La nuit ou le sang.

Extrait

Tombée du ciel, la goutte de pluie brillante traversait les ténèbres vers les lumières chevrotantes de la ville portuaire. Les rafales froides du nord-est la chassèrent vers les lignes de partage de cette ville – dans le sens de la longueur, le fleuve asséché, et, en largeur, le chemin de fer désaffecté. Les quatre quadrants numérotés dans le sens des aiguilles d’une montre ne portaient par ailleurs pas de nom. Pas de nom dont leurs habitants se souviennent en tout cas. Et quand vous rencontriez ces mêmes habitants loin de chez eux et que vous leur demandiez d’où ils venaient, il leur arrivait de prétendre ne pas se souvenir non plus du nom de la ville.

La goutte de pluie brillante se ternit et devint de plus en plus grise alors qu’elle perforait la suie et le poison qui reposaient au-dessus des rues comme un couvercle permanent. Malgré la fermeture des usines les unes après les autres au cours des dernières années. Malgré les poêles que les chômeurs n’avaient plus les moyens de chauffer. Malgré ce vent terrible et capricieux et cette pluie incessante dont certains affirmaient qu’elle s’était mise à tomber un quart de siècle auparavant, quand deux bombes atomiques avaient mis un terme à la dernière guerre mondiale. Autrement dit, à l’époque où Kenneth avait été nommé préfet de police. Vingt-cinq années durant, depuis son bureau du dernier étage du Quartier général, le préfet Kenneth avait exercé d’une main de fer sa tyrannie sur la ville. Qui que soit l’occupant du fauteuil de maire. Quoi que les grands seigneurs de Capitol, la capitale, disent et ne fassent pas pour cette deuxième ville du pays, qui avait naguère été sa principale cité industrielle et qui s’enfonçait désormais dans les sables mouvants de la corruption, des faillites, de la criminalité et du chaos. Et puis, il y avait six mois de cela, le préfet Kenneth était tombé de sa chaise dans sa maison de vacances, et trois semaines plus tard, il était mort. Après des funérailles dignes d’un dictateur, le conseil de la ville et le maire Tourtell étaient allés chercher Duncan, un fils d’évêque au front large, directeur de la brigade dédiée au crime organisé à Capitol, pour faire de lui le nouveau préfet de police. Et ainsi s’étaient allumés les feux de l’espoir au sein d’une population surprise.

Surprenant, ce choix l’était, car Duncan n’était pas un policier pragmatique de la vieille école, il faisait partie de cette nouvelle génération de dirigeants diplômés, partisans des réformes, de l’ouverture, de la modernisation et de la lutte contre la corruption, ce que la plupart des élus de la ville n’étaient pas.

L’espoir des habitants d’avoir enfin obtenu un préfet de police droit, franc et visionnaire, capable de tirer la ville des bourbiers où elle s’enlisait, s’était ravivé quand Duncan avait troqué les anciens directeurs de brigade contre ses propres hommes et femmes, triés sur le volet. De jeunes idéalistes immaculés, qui voulaient véritablement que la ville devienne un meilleur endroit où vivre.

Avis

Si transposer  un classique de la littérature, en l’occurrence Macbeth, dans l’univers du roman noir est à la fois une idée originale et une intention louable, cela ne contraint l’auteur à s’écarter de ses habitudes. Ici, on a à faire à une histoire beaucoup moins dynamique, à moins de réalisme, auxquels j’étais habitué dans la série des Harry Hole. Le style est moins fluide, plus emprunté au point, l’auteur cherchant même à reprendre certaines formulations ou des dialogues de l’œuvre originale.

L’histoire revient toujours à une lutte de pouvoir avec une adaptation moderne de certains caractères (le sorcier devenant le principal fabricant et dealer de drogue), mais les rebondissements, les retournements de situation, en total décalage avec la réalité de notre temps, feraient passer Jo Nesbo comme un mauvais auteur de romans noirs recourant aux clichés et effets sensationnels, alors qu’il ne nous a pas habitué à cela.

Si l’histoire n’est pas à la juste valeur de l’écrivain, les qualités rédactionnels de celui-ci se révèlent tout de même dans la mise en place de l’atmosphère, la création des personnages ou la localisation de l’histoire dans une cité relativement anonyme pour que chacun puisse identifier à la sienne.

Ce livre est donc à réserver aux amateurs d’œuvres classiques curieux de voir ce travail de transposition ainsi qu’aux aficionados de Jo Nesbo pour dire qu’ils ont lu l’intégralité de l’œuvre de cet auteur. Mas pour ceux qui désireraient découvrir ce maître du roman policier, lancez vous dans la série des Harry Hole.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 624 pages
    • Editeur : Gallimard (13 septembre 2018)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2072786053
    • ISBN-13: 978-2072786051
    • Prix : 21,00€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1762 ko
    • Editeur : Editions Gallimard (13 septembre 2018)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2072786075
    • Prix : 14,99€
  • Livre audio
    • Durée : 18h10
    • Editeur : Gallimard (8 juillet 2019)
    • Langue : Français, Français
    • ASIN: B07TZ5GHPX
    • Prix : 21,99€

Revue de presse

« Sombre, universel, passionnant dans son interrogation sur la frontière entre le bien et le mal, ce « Macbeth » version 2018 témoigne une fois de plus de la virtuosité de Nesbo » – Le Parisien, Catherine Balle

« L’écrivain norvégien propose une version très personnelle, mais tout aussi funeste, du « Macbeth » du classique dramaturge anglais. « , Le Monde, Abel Mestre

« Le pavé de plus de 600 pages séduira les exégètes du dramaturge britannique comme les simples amateurs de polars, qui apprécient que l’efficacité de l’action ne soit pas sacrifiée à la beauté des mots.  » – Les Echos, Isabelle Lesniak

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/07/27 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Découvertes Octobre 2018

Découvertes Octobre 2018

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bientôt, nous allons devoir réfléchir aux cadeaux que nous offrirons aux êtres qui nous sont chers.

A quelques exceptions, la plupart des livres sont déjà sortis ou vont sortir dans les prochains jours.

Je vous propose donc une première sélection.

 

Jo Nesbo – MacBeth

Dans une ville industrielle ravagée par la pauvreté et le crime, le nouveau préfet de police Duncan incarne l’espoir du changement. Aidé de Macbeth, le commandant de la Garde, l’unité d’intervention d’élite, il compte débarrasser la ville de ses fléaux, au premier rang desquels figure Hécate, puissant baron de la drogue. Mais c’est ne faire aucun cas des vieilles rancoeurs ou des jalousies personnelles, et des ambitions individuelles. . . qu’attise Lady, patronne du casino Inverness et ambitieuse maîtresse de Macbeth. Pourquoi ce dernier se contenterait-il de miettes quand il pourrait prendre la place de Duncan ? Elle invite alors le préfet et d’éminents politiques à une soirée organisée dans son casino. Une soirée où il faudra tout miser sur le rouge ou le noir. La loyauté ou le pouvoir. La nuit ou le sang.

 

  • Livre
    • Broché: 624 pages
    • Editeur : Gallimard (13 septembre 2018)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 9782072786051
    • ISBN-13: 978-2072786051
    • Prix : 21,00€
  • Ebook
    • Editeur : Editions Gallimard (13 septembre 2018)
    • EAN : 9782072786075
    • Prix : 14,99€

 

 

Donata Carrisi – L’égarée

un  labyrinthe  secret
plongé dans l’obscurité.
un bourreau qui y enferme ses  proies.
une  victime  qui parvient à s’en échapper,
mais sans le moindre  souvenir.

un effroyable  combat
pour retrouver la mémoire,
et une  enquête  à hauts risques
pour traquer celui qui continue
à agir dans  l’ombre…

  • Livre
    • Broché: 336 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 octobre 2018)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702157386
    • ISBN-13: 978-2702157381
    • Prix : 20,90€
  • Ebook
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 octobre 2018)
    • EAN : 9782702157732
    • Prix : 14,99€

 

Ilaria Tuti – Sur le toit de l’enfer

 » Les tueurs voient l’enfer que nous avons sous nos pieds, tandis que nous, nous ne voyons que les fleurs…  »

Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le coeur tendre, est appelée sur les lieux d’un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. À côté de lui, un épouvantail fabriqué avec du cuivre, de la corde, des branchages… et ses vêtements ensanglantés.
Pour Teresa, spécialiste du profilage, cela ne fait aucun doute : le tueur frappera à nouveau. Elle va devoir rassembler toute son énergie et s’en remettre à son expérience pour traquer cette bête humaine qui rôde dans les bois. Si tant est que sa mémoire ne commence pas à lui faire défaut…

  • Livre
    • Broché: 416 pages
    • Editeur : Robert Laffont (6 septembre 2018)
    • Collection : LA BÊTE NOIRE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221218736
    • ISBN-13: 978-2221218730
    • Prix : 20,00€
  • Ebook
    • Editeur : Robert Laffont (6 septembre 2018)
    • ASIN: B07FPZF47N
    • Prix : 13,99€

 

Mélanie Raabe – Sa vérité

Sarah est depuis sept ans sans nouvelles de son mari, Philipp, disparu au cours d’un voyage en Colombie. Jusqu’au jour où on lui annonce qu’il vient d’être libéré par le gang qui l’avait kidnappé. Après tant d’années, à quel point son mari aura-t-il changé ? Sarah se prépare au pire.
Mais lorsque l’homme identifié comme étant Philipp arrive à l’aéroport, Sarah est catégorique : ce n’est pas son mari. Pourtant, l’inconnu semble tout savoir sur elle et n’hésite pas à la menacer. Si elle dit quoi que ce soit sur lui, il dévoilera à son tour le secret que Sarah garde depuis si longtemps, un secret qui risque de détruire sa vie. Qui est cet homme ? Que veut-il ? Et qui, au bout du compte, dit vraiment la vérité ?

  • Livre
    • Broché: 350 pages
    • Editeur : JC Lattès (3 octobre 2018)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2709659638
    • ISBN-13: 978-2709659635
    • Prix : 20,90€
  • Ebook
    • Editeur : JC Lattès (3 octobre 2018)
    • EAN : 9782709659192
    • Prix : 13,99€

 

René Manzor – Apocryphe

Jérusalem. An 30.
Un petit garçon regarde avec rage
son père agoniser sur une croix.
Son nom est David de Nazareth,
et ceci est son histoire.

Un adolescent en quête
de justice et de vérité,
Une fresque épique, violente et émouvante,
un thriller biblique à couper le souffle
relecture stupéfiante
de l’histoire officielle.
  • Livre
    • Broché: 400 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 octobre 2018)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702164250
    • ISBN-13: 978-2702164259
    • Prix : 19,90€
  • Ebook
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 octobre 2018)
    • EAN : 9791091211918
    • Prix : 9,99€

 

DOA – Lykaia

Berlin Ouest. Le BUNK’R est un club discret et sélectif où se pratiquent des séances de sadomasochisme chics et sophistiquées. Un client s’apprête à être livré aux mains expertes du narrateur, un ancien chirurgien de haut vol, qui s’est reconverti dans la pratique du bondage high-tech, après un grave accident qui le laissa défiguré. Telle est la laideur de son visage qu’il doit porter un masque en latex : parfois il aime se recouvrir la tête d’un postiche de Loup, dont il ne se sépare jamais vraiment. D’un bout à l’autre de l’Europe, dans des lieux secrets, filmées par des caméras Web, ces séances obscènes se multiplient : chacun est le spectateur de la déchéance de ses partenaires, plonge dans les méandres de pratiques sexuelles inavouables qui n’ont de cesse de pousser les limites toujours plus loin, jusqu’à la mutilation du corps et la mort.

  • Livre
    • Broché: 256 pages
    • Editeur : Gallimard (4 octobre 2018)
    • Collection : HORS SERIE LITT
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 207280132X
    • ISBN-13: 978-2072801327
    • Prix : 19,00€
  • Ebook
    • Editeur : Gallimard (4 octobre 2018)
    • EAN : 9782072801341
    • Prix : 13,99€

 

Jessica Townsend – Nevermoor – Les défis de Morrigane Crown

Nevermoor, la série phénomène jeunesse vendue dans 36 pays, arrive en France !Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
1. Elle est maudite.
2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
Son cercueil l’attend.
Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l’emmène dans le royaume magique de Nevermoor…

  • Livre
    • Broché: 480 pages
    • Tranche d’âges: 9 – 12 années
    • Editeur : Pocket Jeunesse (4 octobre 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266280767
    • ISBN-13: 978-2266280761
    • Prix : 17,90€
  • Ebook
    • Editeur : Gallimard (4 octobre 2018)
    • ASIN: B07H7VLLV5
    • Prix : 12,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/10/21 dans A lire

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Jo Nesbo – La soif

Jo Nesbo – La soif

Tel un enfant qui joue immédiatement avec son jouet qu’il a découvert au pied du sapin de Noël, ce qui est en fait réellement le cas, je me suis lancé dans la lecture du dernier livre de Jo Nesbo mettant en scène son héro favori Harry Hole : La soif.

C’est avec d’autant de joie que j’aborde ce livre que depuis la création de ce blog je crois ne pas avoir trouver écrivain plus régulier, plus authentique, plus addictif que Jo Nesbo.

Alors, allons-nous boire jusqu’à la lie de La soif ?

Résumé du livre

Une jeune femme est assassinée après un rendez-vous pris sur un célèbre site de rencontres. Les violentes marques de morsures trouvées sur le cadavre ne laissent pas de doute : il ne s’agit pas d’un simple fait divers comme tant d’autres, d’un tête-à-tête qui aurait mal tourné avec un maniaque arpentant le Web. C’est un prédateur particulièrement féroce qui a sévi, assoiffé de sang humain. Lorsqu’un deuxième corps est découvert, mutilé selon la même mise en scène macabre, il semble clair qu’un seul homme peut mettre un terme aux agissements du tueur… Mais Harry Hole est réticent à l’idée de s’occuper de cette affaire. Désormais instructeur à l’Ecole de police, apparemment libéré de ses démons et heureux avec son épouse, il s’est promis de ne plus mettre les siens en danger. Malgré tout, un doute s’immisce en lui : ces meurtres pourraient être liés à l’unique enquête non résolue de sa carrière. Il comprend que le destin le place de nouveau face à un dilemme : mener une vie paisible et tirer un trait définitif sur son passé d’enquêteur, ou arrêter enfin le criminel qui lui a jadis échappé et qui continue de le hanter.

Avis

Après trois années d’abstinence de Harry Hole, j’avoue que ce fût un grand bonheur de retrouver le héro favori de Jo Nesbo. Et sans vous dévoiler le livre, je peux vous dire qu’une fois encore, il n’est pas épargné, ne serait-ce que d’être retiré de sa pré-retraite d’enseignant à l’école de police pour partir un une nouvelle fois aux trousses d’un serial killer vampiriste.

Les amateurs de thrillers ne manqueront pas de remarquer que le domaine dans lequel évolue le meurtrier est similaire à celui du dernier roman de Franck Thilliez Sharko. Phénomène de mode ? Connaissance du projet de l’autre ? Même fait divers comme source d’inspiration ? Nous ne le saurons certainement jamais à moins de confronter les deux auteurs, Jo Nesbo plaide pour un hommage à Bram Stocker. Mais pour le plus grand plaisir des lecteurs, ce thème est abordé de façon différente, et les histoires à mille lieux l’une de l’autre.

Une nouvelle fois Jo Nesbo excelle comme romancier policier en nous servant une histoire à multiples rebondissements ancrée dans la société actuelle et ses technologies (réseaux sociaux, impression 3D, …),  une thématique différente. Les expériences passées des personnages aux fondations solides (c’est tout de même la onzième histoire avec Harry Hole) sont exploitées au mieux. Leur psychologie et leurs interrogations ne cessent d’évoluer.

Son écriture est toujours aussi limpide, fluide, avec des rapides qui relancent le flux, mais contrairement à l’eau claire, les lecteurs ne voient pas qui se cachent dans les fonds troubles, ou du moins pas tout de suite.

Pourrions-nous trouver un défaut à ce livre ? Oui, son titre, qui je l’avoue m’a laissé quelque peu sceptique lorsque j’ai découvert le livre en libraire, au point où, si je n’avais pas été fidèle lecteur de Jo Nesbo, je ne suis pas sûr que j’aurais été convaincu d’acheter le livre.

Pour conclure, nous pourrions résumer la critique en disant que ce roman est quasi-parfait et que c’est avec regret que nous devions tourner sa dernière page.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 624 pages
    • Editeur : Gallimard (5 octobre 2017)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070145042
    • ISBN-13: 978-2070145041
    • Prix : 21,00€
  • eBook
    • Broché: 624 pages
    • Editeur : Gallimard (5 octobre 2017)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2072541711
    • Prix : 13,99€

Revue de presse

« La Soif est un pavé de 624 pages addicti…« , Isabelle Lesniak, Les échos

« En fait, « La soif » est un roman angoissant et pessimiste, …… dont il est difficile de se détacher. », Yann Plougastel, Le Monde

« L’écrivain Jo Nesbo fait partie de ces auteurs qui ne cessent de s’améliorer avec le temps. …. Nesbo réussit encore à convaincre « . Abel Mestre, Le Monde

« Jo Nesbo, le Norvégien qui fait frissonner les lecteurs de romans noirs « , L’Express

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

 
1 commentaire

Publié par le 2018/01/13 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Le Père Noël est passé chez QuoiLire

Le Père Noël est passé chez QuoiLire

Voici les deux livres qui ont été déposés au pied de mon sapin de Noël.

Cela peut paraître peu mais c’est la première fois depuis 5 ans que les gens prennent le risque de m’offrir des livres (de crainte que je ne les ai déjà). Merci à eux.

Daniel Rondeau – Mécaniques du chaos

Et si la fiction était le meilleur moyen pour raconter un monde où l’argent sale et le terrorisme mènent la danse  ? Ils s’appellent Grimaud, Habiba, Bruno, Rifat, Rim, Jeannette, Levent, Emma, Sami, Moussa, Harry. Ce sont nos contemporains. Otages du chaos général, comme nous. Dans un pays à bout de souffle, le nôtre, pressé de liquider à la fois le sacré et l’amour, ils se comportent souvent comme s’ils avaient perdu le secret de la vie. Chacun erre dans son existence comme en étrange pays dans son pays lui-même.
Mécaniques du chaos est un roman polyphonique d’une extraordinaire maîtrise qui se lit comme un thriller. Il nous emporte des capitales de l’Orient compliqué aux friches urbaines d’une France déboussolée, des confins du désert libyen au cœur du pouvoir parisien, dans le mouvement d’une Histoire qui ne s’arrête jamais.

Grand prix du roman de l’Académie Française 2017

Jo Nesbo – La soif

Une jeune femme est assassinée après un rendez-vous pris sur un célèbre site de rencontres. Les violentes marques de morsures trouvées sur le cadavre ne laissent pas de doute : il ne s’agit pas d’un simple fait divers comme tant d’autres, d’un tête-à-tête qui aurait mal tourné avec un maniaque arpentant le Web. C’est un prédateur particulièrement féroce qui a sévi, assoiffé de sang humain. Lorsqu’un deuxième corps est découvert, mutilé selon la même mise en scène macabre, il semble clair qu’un seul homme peut mettre un terme aux agissements du tueur… Mais Harry Hole est réticent à l’idée de s’occuper de cette affaire. Désormais instructeur à l’Ecole de police, apparemment libéré de ses démons et heureux avec son épouse, il s’est promis de ne plus mettre les siens en danger. Malgré tout, un doute s’immisce en lui : ces meurtres pourraient être liés à l’unique enquête non résolue de sa carrière. Il comprend que le destin le place de nouveau face à un dilemme : mener une vie paisible et tirer un trait définitif sur son passé d’enquêteur, ou arrêter enfin le criminel qui lui a jadis échappé et qui continue de le hanter.

La critique de ces livres viendra dans les prochaines semaines.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/12/27 dans Livres

 

Étiquettes : , , , , , ,

Le bonhomme de neige de Joe Nesbo au cinéma

J’ai peur d’aller le voir de epur d’être déçu par le film, tant j’avais aimé le livre… mais point de critique de ce livre car je l’ai lu juste avant de le créer.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/11/09 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Le bonhomme de neige au cinéma

Le bonhomme de neige au cinéma

Au cinéma le 29 novembre d’après l’œuvre de Jo Nesbo du même nom.

 
 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :