RSS

Archives Mensuelles: avril 2013

Jussi Adler-Olsen – Délivrance

Jussi Adler-Olsen - DélivranceJussi Alder-Olsen est la découverte de ces derniers mois dans la catégorie Policier-Thriller. Je vous avais déjà parlé des deux premiers livres de cet auteur danois : Miséricorde et Profanation.

A la fin de Profanation, je me demandais quand paraîtrait le 3ème tome des aventures de Carl Mock (le policier), son assistant Assan (préposé à l’entretien des locaux) et la froide secrétaire Rose. Car en effet, lire un Jussi Adler-Olsen n’est pas uniquement l’occasion de se lancer dans un bon livre policier, mais également la possibilité de poursuivre la découverte de ces personnages et l’approfondissement de leur psychologie.

Alors nous retrouver cette formule magique dans Délivrance ou bien l’auteur va-t-il s’essouffler et nous laisser un goût rance de son troisième opus ?

Histoire

A Wick, aux confins de l’Ecosse, une bouteille en verre dépoli traine depuis des années sur le rebord d une fenêtre du commissariat. A l intérieur, une lettre que personne n a remarquée. Et quand on l ouvre enfin, personne ne se préoccupe non plus de savoir pourquoi les premiers mots, Au secours, sont écrits en lettres de sang et en danois…
La lettre finit par arriver sur le bureau des affaires classées de Copenhague où l inspecteur Carl Mørck croit à une mauvaise plaisanterie. Mais quand Carl et ses assistants, Assad et Rose, commencent à déchiffrer le message, ils réalisent qu il a été écrit par un jeune garçon enlevé avec son frère dans les années 90. Cet SOS serait leur dernier signe de vie. Qui étaient-ils ? Pourquoi leur disparition n a-t-elle jamais été signalée ? Sont-ils encore en vie ?
Carl et Assad progressent lentement dans l univers glacé et calculateur du kidnappeur pour découvrir que le monstre est encore en activité.

Avis

J’ai eu un très grand plaisir à lire ce livre.

Tout d’abord parce que c’est un très bon policier qui fait appel à tous les genres de ce style littéraire : enquête, réflexion, expertise scientifique et technologique, et du suspense.

D’autre part parce qu’il est bourré d’humour. Que ce soit la médiocrité relative des fonctions de l’enquêteur officiel, les méprises verbales d’Assad ou la folie douce de Rose; ce trio est un trio explosif en gaffes et surprises. Si vous êtes amateurs de Jussi Adlter-Olsen, c’est avec joie que l’on découvre un peu plus la vie privée, les secrets cachés de ces personnages.

Enfin, parce que c’est très bien écrit (et donc traduit), où l’auteur montre les aléas et les difficultés de la vie des policiers, de leurs mésaventures (pertes de coéquipiers, vie familiale très difficile, …).

Enfin, comme rares sont les critiques de romans policiers tant dans la presse qu’à la radio ou à la télévision, j’en profite pour vous renvoyer sur le site de RTL où Laurent Bazin nous donne son avis sur ce ce Délivrance de Jussi Adler-Olsen (ça commence à 10’20).

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Editeur : ALBIN MICHEL (3 janvier 2013)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226245138
  • ISBN-13: 978-2226245137
  • Prix : 22.90€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/26 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

ONDAC : bientôt la fin

ONDAC est un espace de culture un peu spécial près de chez moi.

C’est l’endroit où l’on peut trouver des livres, CD, DVD neufs à des prix défiants toute concurrence. Généralement ils sont -20 à -30% du neuf; ou des pièces de collection.

Malheureusement pour le fidèles clients, les propriétaires vont prendre leur retraite.

Alors, avant la fermeture définitive le 24 mai, tout est à 50%. Autant vous dire que c’est presque donner.

Par exemple : le « Il » de Derek Van Arman revient à 7,50€ au lieu des 23€.

ONDAC, 177B Avenue du 18 Juin 1940, 92500, RUEIL MALMAISON

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/26 dans Sites marchands

 

Étiquettes :

AIR France : presse en numérique pour les voyages

AF PresseAir France lance mardi une nouvelle application iPad qui permet aux voyageurs de télécharger un quotidien 24h avant le début de leur vol. Mais la compagnie aérienne poursuit sa distribution gratuite de journaux papier.

Vous pouviez consulter vos horaires de vols, acheter votre billet ou encore modifier votre réservation sur votre appli Air France. Désormais, si vous êtes détenteurs d’un iPad, vous pourrez même lire la presse. La compagnie aérienne française prend le virage du numérique et lance mercredi une application iPad baptisée AF Press qui permet aux voyageurs de télécharger un quotidien pour leur vol. Néanmoins, pas d’inquiétudes à avoir pour tous les fervents défenseurs du papier ; la compagnie l’assure, le nombre de quotidiens et de magazines distribués gratuitement à bord de ses avions ne diminuera pas.

L’application AF Press, qualifiée de « première mondiale » par la compagnie aérienne est un service destiné tout d’abord aux abonnés, soit à 90 000 clients privilégiés. Ceux-ci pourront, à partir de 24h avant leur vol, télécharger sur leur iPad deux quotidiens et un magazine parmi la sélection proposée. Soit une dizaine de quotidiens et de magazines français. Tous les autres voyageurs auront accès à l’application mais ne pourront télécharger qu’un quotidien grâce à leur numéro de réservation de vol. Quant aux autres, tous ceux qui ne disposeraient pas d’un iPad à leur disposition, ils pourront continuer à lire la presse en version papier à bord des avions.

Prochainement les versions Android et Windows 8 de l’application seront disponibles.

Source : LCI

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/18 dans Sites marchands

 

Étiquettes : ,

Kobo Aura HD

Kobo Aura HDKobo vient de dévoiler sa nouvelle liseuse : La Kobo Aura HD.

Comme son nom l’indique, la Kobo Aura HD  fait la part belle à la très haute résolution. Les Kindle Paperwhite et Kobo Glo étaient caractérisées par une résolution de 212 ppp (pixels par pouce) tandis que la Kobo Aura HD affiche 265 ppp sur son écran de 6,8 pouces (contre 6 pouces pour la Glo et la Paperwhite).

Avec son nouveau modèle, Kobo désire offrir une expérience de lecture numérique très proche de celle d’une livre imprimé.

Elle affichera 1 440 par 1080 pixels contre 1 024 par 768 pixels pour la Glo et 1 024 par 758 pour la Kindle Paperwhite.

La Kobo Aura HD conserve l’élairage ComfortLight de la Glo mais pèse 240 g contre 185 g pour la Glo (et 213 g pour la Kindle Paperwhite Wifi).

La liseuse électronique Kobo Aura HD est déjà en précommande sur le site de Kobo en Amérique du Nord au tarif de 170 $, puis sera commercialisée au Canada et au Royaume-Uni à partir du 25 avril.

Son lancement international est prévu en mai prochain.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/18 dans Nouveautés

 

Étiquettes : , ,

Amanda Lind – Francy – Saison 1 – L’Evangile

Amanda Lind - Francy - Saison 1 - L'EvangileLes romans sur la mafia n’ont jamais su conquérir ma passion littéraire. Ces histoires tournent souvent à des règlements de compte successifs, à une intelligence toute relative des personnages de l’histoire, le tout baigné par un style littéraire amateur.

Lorsque j’ai découvert ce livre, je me suis dit au vue de la quatrième de couverture que j’avais enfin trouvé la pépite que saura me faire mentir.

Alors cet Evangile serait-il la révélation qui me convertirait à la religion Francy ?

Histoire

Présentation de l’éditeur

À trente-cinq ans, mère de deux enfants et accro au travail, Francy a parfois du mal à combiner vie privée et vie professionnelle. Comme beaucoup de femmes. À cette différence que Francy est la boss de la mafia de Stockholm. Ses deux Commandements : tenir d’une main de fer l’empire illégal familial tout en offrant une vie normale à sa progéniture. Pour l’aider dans cette tâche, elle peut compter sur ses disciples : la Petite Marie, son bras droit, une prostituée toxico repentie en mal de maternité ; Jim et Louise, les jumeaux nettoyeurs ; Johansson, un flic ripou ; Kim, transsexuel spécialisé dans les armes de guerre ; Lisa, passionnée de bombes et autres substances explosives ainsi que trois jeunes gardes du corps bodybuildés. Mais quand un ennemi anonyme ose s’attaquer à ses positions et s’en prendre aux siens, Francy doit à tout prix découvrir le Judas qui l’a trahie dans son propre camp. Le début d’une guerre sans merci, qui lui réserve de terribles surprises…

Biographie de l’auteur

Amanda Lind est le pseudonyme de la romancière suédoise Johanna Nilsson, déjà récompensée pour son œuvre par différents prix, dont le Stockholm Reader Prize en 2006 couronnant le meilleur roman se déroulant à Stockholm. À la sortie du premier volet de sa nouvelle trilogie, l’auteur a révélé sa véritable identité et va continuer à publier des livres sous ses deux noms, à l’instar d’une Ruth Rendell/Barbara Vine, dont elle a l’étoffe. Retrouvez l’auteur sur son site (suédois) : www.nilssonlind.com

Avis

Je crois que je n’ai jamais mis de note aussi basse sur ce blog, et je crois que, tout comme à l’école, cette note a été donnée pour le travail de l’éditeur, du graphiste pour la couverture.

L’idée était pourtant originale : une femme est à la fois mère et marraine (si l’on peut faire cette analogie avec le parrain de la mafia). Mais l’auteur a complètement raté l’introduction de cette particularité : on aurait très bine pu imaginer une femme se lançant dans les activités mafieuses par nécessité financière afin de nourrir sa famille, et de fil en aiguille arriver au poste suprême; mais là, elle est déjà en poste et traite les affaires tel un chef d’entreprise (aux modalités près).

L’humour que nous aurions pu attendre de ce livre se résume à l’adjonction au héros du livre d’aides et de partenaires particuliers… mais qui une fois passée la présentation sont très lourds.

Le style confirme mes expériences passées : pauvre, sans grande fluidité ni suspense.

Bref, à éviter.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Poche: 470 pages
  • Editeur : Pocket (11 octobre 2012)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266215779
  • ISBN-13: 978-2266215770
  • Prix : 7,60€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/15 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Stephen King – 22/11/63

Stephen King - 22/11/63Cela fait maintenant un petit moment que je n’ai pas écrit de critique de livres. Je n’ai pas baissé mon rythme de lecture…. et donc, c’est que le livre que j’ai décidé de lire était beaucoup plus volumineux.

Notez au passage que je mets déjà fin au suspense de savoir si j’ai aimé ou pas ce livre : si cela a duré, c’est que je l’ai lu dans son intégralité.

Mais alors, de quel livre s’agit-il ?

Je vais donc vous parler du dernier Stephen King, 22/11/63. Cette fois-ci l’écrivain américain aborde une thématique de science-fiction auquel il n’est pas familier : l’uchronie, où comment voyager dans le temps pour en modifier le passé et en imaginer une nouvelle version de l’histoire.

Stephen King positionne son histoire dans les années 60 en vue d’éviter le meurtre de J.F. Kennedy.

Alors va-t-il se flinguer dans ce genre ou apporter une nouvelle espérance dans sa vie d’écrivain ?

Histoire

22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous
si vous pouviez changer le cours de l Histoire ?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d empêcher l assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d’Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d une jolie bibliothécaire qui va devenir l amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu altérer l Histoire peut avoir de lourdes conséquences…
Une formidable reconstitution des années 60, qui s appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

Avis

Ce roman confirme une fois de plus que les meilleurs romans de Stephen King sont ceux qui font le moins appel au fantastique. De loin Misery, Dolores Clairborne ou Ca dépassent et de loin des Désolation ou Dreamcatcher.

Bien que ce livre soit présenté comme une œuvre d’uchronie, cette thématique ne représente que 1% de toute cette fiction : un petit passage au début sur la découverte de ce tunnel temporel, un peu à la fin sur la modification de l’histoire et ses conséquences. Stephen King a eu la bonne idée de ne pas faire appel à une machine, mais à un endroit invisible au travers duquel le héros passe d’une époque à une autre.

Le grand intérêt de ce livre est de plonger le lecteur dans un univers qui nous semble tellement lointain mais à la fois si proche puisqu’il s’agit de l’Amérique des années 60. N’étant pas de cette génération, je ne peux dire si le récit est fidèle ce qu’était cette période, mais en tout cas la sensation en est bien réelle. D’après les commentaires que j’ai pu trouver sur Internet, Stephen King a fait un excellent travail sur ce point, notamment sur la composition des villes à cette époque. Sur ce point je peux imaginer l’évolution d’une ville comme Dallas, alors que j’habite un immeuble dans une zone pavillonnaire, immeuble qui fut construit fin des années 60 en plein milieu des vergers.

Certains diront que ce livre est trop gros (plus de 900 pages), trop lent. Au contraire je trouve que l’auteur a su nous faire ressentir la patience et l’attente que devait faire preuve son héros avant de « passer à l’acte » et modifier l’histoire. Nous aussi nous devons « faire cette quête » pour atteindre le Saint Graal de l’histoire.

Enfin un dernier point, rarement évoqué, est le choix du papier de ce livre. Il n’est pas fortuit puisqu’il est légèrement jauni et plus lisse qu’à l’habitude, comme s’il avait passé les dernières années sur une étagère et que nous le découvrions. Notons également le recours à un grammage plus léger. Ce choix est particulièrement appréciable des lecteurs puisque ce livre est commercialisé sous un unique tome, alors que nous aurions pu nous attendre à devoir en acheter deux.

Et pour les amateurs de lecture numérique, le blog des « Lecteurs en colère » ont fait une analyse du fichier numérique commercialisé.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture star_half_off_32
Prix star_half_off_32

Caractéristiques

  • Broché: 934 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (1 mars 2013)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226246940
  • ISBN-13: 978-2226246943
  • Prix : 25,90€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/14 dans Roman, Science-Fiction

 

Étiquettes : , ,

Test de la Kobo Glo par GNT

GNTLe magazine en ligne des nouvelles technologies vient de mener un test de la Kobo Glo (by Fnac) en vue de la comparer avec la Kindle PaperWhite et la Cybook Odyssey HD FrontLight.

Pour accéder au test, c’est ici sur GNT.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/08 dans Critiques en ligne

 

Étiquettes : , ,