RSS

Archives Mensuelles: août 2014

Rentrée littéraire 2014 : nos suggestions

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En guise de découvertes d’août-septembre 2014, je vous donne mes suggestions de lecture sur les livres affichées pour cette rentrée littéraire 2014.

A vos marques, prêts, lisez.

Romain Slocombe – Avis à mon exécuteur

Parce que la réalité dépasse toujours la fiction, il a fallu attendre Avis à mon exécuteur pour qu’un roman révèle enfin les plus extraordinaires secrets des renseignements soviétiques.
Lundi 10 février 1941, Washington, hôtel Bellevue. Un homme arrivé la veille est retrouvé mort d’une balle dans la tête, une arme près de lui. La police conclut au suicide. Nul ne sait encore que l’inconnu a été l’un des plus importants agents secrets des services de renseignements soviétiques, le témoin des pires conflits politiques du XXe siècle. Un suicide, vraiment ?…
En 1936, Victor rêve encore de la révolution mondiale quand il découvre l’emprise stalinienne sur la révolution en Catalogne – prisons secrètes dignes de l’Inquisition, assassinats de militants soupçonnés de trotskysme, trafics d’oeuvres d’art. Malgré lui, il participe à l’élimination d’un transfuge soviétique, mais il est trop tard pour quitter les rangs ; l’époque est à la suspicion et aux purges. Tandis qu’à Moscou, les fonctionnaires du NKVD se défenestrent pour échapper à l’arrestation et aux tortures, Victor doit gagner Paris et honorer une mission : la traque de son meilleur ami et l’assassinat de la femme de celui-ci. En dépit des menaces qui pèsent sur sa propre famille, il refuse de commettre ce dernier crime. Désormais condamné à une exécution officieuse, le chasseur Krebnitsky devient gibier, ne pouvant plus compter que sur sa ruse et son talent de caméléon. Il reste un moment à Paris auprès du fils de Trotsky, sous la protection du gouvernement de Léon Blum, dans l’ombre des nombreux intellectuels français qui chantent les prodiges du socialisme russe. Puis il fuit aux États-Unis, une arme explosive en poche : le document secret prouvant la trahison et le « grand mensonge » de Staline. S’en servir signifie la mort. Pourtant, c’est la seule chance qu’il lui reste de sauver son épouse et son fils…
Vaste fresque au parfum de roman d’espionnage à travers l’Europe de l’Ouest et l’Amérique de la fin des années 1930, inspiré d’événements réels, comme l’affaire Ignace Reiss, Avis à mon exécuteur dénonce les ravages de l’infiltration, la lâcheté des gouvernements occidentaux de l’époque et l’embrigadement des plus grands esprits du XXe siècle : Louis Aragon, Elsa Triolet, Henri Barbusse, Romain Rolland, les Américains Dashiell Hammett et Lillian Hellman et l’Allemand Bertolt Brecht…

  • Broché : 504 pages
  • Editeur : ROBERT LAFFONT (21 août 2014)
  • Collection : ROMAN
  • ISBN-10: 2221135164
  • ISBN-13: 978-2221135167
  • Prix : 21,00€

 

Marc Biancarelli – Orphelins de Dieu

Résolue à venger son frère, à qui quatre répugnantes crapules ont tranché la langue sans oublier de le défigurer, Vénérande, jeune paysanne au cœur aride, s’adjoint les services de L’Infernu, tueur à gages réputé pour sa sauvagerie, et s’embarque avec lui dans une traque sanguinaire à travers les montagnes corses du xixe siècle.
Au gré de leur chevauchée vers la tanière des Santa Lucia – la fratrie à abattre –, L’Infernu raconte à sa “disciple” son engagement, jadis, dans l’armée des insoumis, meute de mercenaires sans foi ni loi prompte à confondre patriotisme, geste guerrière et brigandage éhonté, semant terreur et chaos de vallées escarpées en villages désolés, de tavernes et bordels immondes en marécages infestés. L’abandon avec lequel L’Infernu se livre à Vénérande, au terme d’une existence passée à chercher en vain son humanité au-delà du chaos des armes, confère au sanglant baroud d’honneur de ce vaincu de l’Histoire les vertus d’une ultime et poignante transmission, qui culmine lors de l’assaut final.
Insolemment archaïque et parfaitement actuelle, cette épopée héroïque en forme de “western” réinvente superbement l’innocence des grands récits fondateurs à l’état natif, quand le commerce des hommes et des dieux, des héros et des monstres, pouvait encore faire le lit des mythes sans que nulle glose n’en vienne affadir les pouvoirs.

  • Broché : 240 pages
  • Editeur : Actes Sud (20 août 2014)
  • Collection : ROMANS, NOUVELL
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2330035934
  • ISBN-13: 978-2330035938
  • Prix : 20,00€

Thomas Pynchon – Fonds perdu

New York, début des années 2000, entre l’éclatement spectaculaire de la bulle Internet et l’effondrement des tours jumelles. Maxine, jeune mère new-yorkaise à la vie amoureuse mouvementée, est une inspectrice des fraudes qui a perdu sa licence officielle pour avoir trop bien conseillé un client véreux. Elle n’a pourtant pas remisé son pistolet, et la voilà embarquée malgré elle dans une aventure haletante et dangereuse : comment se fait-il que la start-up du très louche Gabriel Ice n’ait pas bu le bouillon alors que l’ensemble du marché du Net s’est brutalement dégonflé quelques mois auparavant ? D’où viennent les flux de capitaux qui circulent vers de mystérieux comptes à l’étranger ? Pour le savoir, Maxine, entourée par une ribambelle de personnages décalés, va devoir plonger et éviter de se perdre dans le Web Profond, cette interzone quasi inaccessible, refuge des hackers anarchistes, des cybervoyous et des âmes perdues.

  • Broché
  • Editeur : Seuil (21 août 2014)
  • Collection : FICTION & C.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021140172
  • ISBN-13: 978-2021140170
  • Prix : 24,00€

Sebastian Rotella – Le chant du converti

Valentin Pescatore, héros de Triple Crossing, essaie de faire table rase du passé et de tout recommencer à Buenos Aires. Il y travaille pour une entreprise de sécurité dirigée par Facundo, un Juif argentin. Un jour, à l’aéroport, il tombe sur Raymond, son ami d’enfance, malfrat à ses heures, qui réapparaît après une décennie de silence, passée « en marge ». Valentin s’interroge sur le hasard qui aurait amené Raymond à croiser de nouveau sa route. Quelques jours plus tard, un attentat monstrueux fait des centaines de victimes dans un centre commercial du quartier juif de Buenos Aires et un appel intercepté sur l’ancien téléphone de Valentin fait de lui un suspect. Or la dernière personne à qui il a donné ce numéro dont il ne se sert plus est justement Raymond. Il commence à soupçonner que ce dernier est lié à l’attentat. Pour se disculper, Valentin n’a d’autre choix que de rejoindre un bataillon d’officiers du renseignement venus de trois pays, dont l’agent français Fatima Belhaj, et de s’embarquer dans une chasse à l’homme mondialisée. Le principal suspect n’est autre que celui qui autrefois était son meilleur ami.
Dans ce thriller explosif, au sens propre comme au figuré, Valentin Pescatore passe des jungles d’Amérique du Sud aux rues de Paris, des villas de la Riviera espagnole à celles de Bagdad, lancé dans cette traque du leader d’un réseau islamiste radical opérant dans les plus grandes villes du monde. Et comme dans les bons films américains, le livre a sa BO, allant du jazz afro-cubain à Springsteen en passant par Abd al Malik ou même … Booba.

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : LIANA LEVI (4 septembre 2014)
  • Collection : POLICIERS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2867467365
  • ISBN-13: 978-2867467363
  • Prix : 20,00€

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/31 dans Actualités

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

« Oona & Salinger » de Frédéric Beigbeder pas en eBook

Frédéric Beigbeder vient de poster une petite vidéo annonçant que son nouveau roman « Oona & Salinger » ne sera pas disponible au format numérique, mais uniquement au format papier… et toujours avec un brin d’humour.

Dans une seconde vidéo, il s’explique face à François Bon sur les raisons de ce choix.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/31 dans Actualités

 

Étiquettes : , , ,

Des livres donnés à Manosque

En plein centre ville de Manosque, une boîte est mise à disposition pour déposer et prendre des livres, gratuitement. Une très belle initiative.

livres manosque

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/30 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , ,

Une rencontre de livres

Vu à la maison de la presse à Berck. A croire que certains livres sont amenés à se rencontrer.

recontre de livres

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/30 dans Uncategorized

 

Étiquettes : ,

Sarah Lotz – Trois

Voici le dernier livre entrepris lors de ma période de congé estival. sarah lotz - troisA peine découvert en librairie qu’une panne de livres me poussa à l’acheter avant de vous le proposer dans les découvertes du mois..

A la lecture de la quatrième de couverture de Trois de Sarah Lotz, il semblerait que cela soit un roman de science-fiction.

Alors ni une ni deux, je me lance dans la lecture de Trois.

Histoire

Quatre avions de quatre compagnies différentes s’écrasent simultanément sur quatre continents (Asie, Amérique, Afrique, Europe). Difficile de croire à une coïncidence, surtout lorsqu’un seul survivant, un enfant, indemne, est retrouvé sur trois des sites. La presse s’empare de ces survivants, qui deviennent le centre de toutes les attentions. Tandis que les enquêteurs subissent une pression politique et médiatique terrible pour faire la lumière sur ces événements, une journaliste décide de mener l’enquête sur les accidents et ses rescapés.

À travers des témoignages des enquêteurs, des familles des victimes, ou d’anonymes, elle reconstitue avec minutie le déroulement des faits. Déjà, des groupes religieux fanatiques présentent les enfants comme les cavaliers de l’apocalypse, et cherchent par tous les moyens à mettre la main sur un quatrième survivant, celui du crash africain. Parallèlement, les familles de victimes qui ont recueilli les enfants sont confrontées à des événements étranges…

Qui sont ces enfants?

Que cache leur miraculeuse survie?

Extrait

Cela commence ainsi.
Allez, allez, allez…Pam ne quitte pas des yeux le voyant de la ceinture de sécurité et prie pour qu’il s’éteigne. Bientôt elle ne pourra plus se retenir, et c’est tout juste si elle n’entend pas Jim lui reprocher de n’avoir pas pris ses précautions avant de monter à bord : Tu sais que tu as la vessie sensible, Pam, à quoi est-ce que tu pensais ?
À dire vrai, elle n’a pas osé aller aux toilettes à l’aéroport, de crainte de se retrouver devant une de ces cuvettes futuristes dont parlait le guide et de ne pas savoir tirer la chasse. Ou encore de s’enfermer par erreur et de manquer son vol. Dire que Joanie lui a suggéré de passer quelques jours à Tokyo pour faire un peu de tourisme avant de reprendre sa correspondance pour Osaka ! À la simple idée d’arpenter seule des rues étrangères Pam a les mains moites ; l’aéroport a déjà été bien assez déroutant. Secouée, la peau grasse, après son vol en provenance de Fort Worth, elle s’est fait l’effet d’une géante molle en gagnant d’un pas traînant le Terminal 2 d’où partait sa correspondance. Tous les autres passagers irradiaient l’efficacité et l’assurance ; des corps secs et vigoureux la dépassaient dans un essaim de bagages balancés à bout de bras et de visages cachés derrière des lunettes de soleil. C’est consciente de tous ses kilos en trop qu’elle s’est hissée à grand-peine dans la navette, rougissant dès qu’on regardait dans sa direction.
Il y avait, Dieu merci, beaucoup d’Américains à bord de l’avion pour Tokyo (le gentil petit garçon assis près d’elle lui a patiemment appris à se servir du système vidéo) mais, sur ce nouveau vol, à son grand dam, elle est consciente d’être la seule… comment dit-on, déjà ? Le mot qu’on emploie toujours dans les séries policières que regarde Jim ? Caucasienne, voilà. Et les sièges sont bien plus étroits : elle est engoncée dans le sien comme une sardine dans sa boîte. Au moins, il y a une place libre entre elle et le type aux allures d’homme d’affaires assis près de l’allée – elle n’aura pas à craindre de lui donner un coup de coude par accident. Il lui faudra cependant le déranger quand elle ira aux toilettes, bien sûr. Et, Seigneur ! on le dirait en train de s’endormir, si bien qu’elle devra le réveiller.
L’avion continue de prendre de l’altitude et le voyant de briller. Pam regarde la nuit par le hublot. En discernant la lumière rouge clignotante de l’aile à travers le nuage, elle empoigne l’accoudoir de son siège et sent vibrer dans sa chair les entrailles de l’appareil.
Jim avait raison : elle n’a pas encore atteint sa destination et, déjà, l’entreprise se révèle au-dessus de ses forces. Il l’a avertie qu’elle n’était pas taillée pour de longs voyages, il a tenté de la convaincre que c’était une mauvaise idée : Joanie peut rentrer quand elle veut, Pam, pourquoi t’embêter à lui rendre visite à l’autre bout du monde ? Et pourquoi veut-elle donner des cours aux Asiatiques, d’abord ? Les enfants américains ne sont pas assez bien pour elle, peut-être ? En plus, Pam, tu n’aimes même pas la cuisine chinoise : comment vas-tu faire avec le dauphin cru et les autres trucs qu’Us mangent, là-bas ? Mais elle a tenu bon, grignotant petit à petit la désapprobation d’un mari surpris par son refus d’abandonner la partie. Joanie a quitté les États-Unis depuis deux ans et Pam a besoin de la voir car elle lui manque terriblement. Et puis, d’après les photos vues sur Internet, les gratte-ciel étincelants d’Osaka ne paraissent pas si différents de ceux des villes américaines. Joanie l’a avertie qu’elle jugerait peut-être déroutante, au premier abord, la culture locale, que le Japon ne se limite pas à des cerisiers en fleur et des geishas timides souriant derrière leur éventail, mais Pam s’est dit qu’elle s’en sortirait. Elle a bêtement cru à une aventure divertissante dont elle pourrait se vanter devant Reba pendant des années.

Avis

L’auteur a pris le parti pris d’organiser son roman à la façon d’un documentaire, comme s’il rassemblait les preuves de l’histoire qui nous est contée.

Si les premiers chapitres me font penser à de La lignée de Guillermo Del Toro, et semble prometteur, autant les chapitres suivants sombrent dans un récit tout en longueur, en répétition, sans grand suspense jusqu’au point de n’avoir sur plusieurs pages qu’une amourette qui nous donnerait presqu’envie de lire Twilight.

La lecture de ce livre nous laisse une impression de gâchis. Les dernières pages sont vraiment très bien écrites, l’auteur revient alors dans un mode de récit beaucoup plus traditionnel mais c’est surtout très efficace. Mais c’est surtout la narration qui n’est pas à la hauteur de l’originalité de l’histoire. L’auteur aurait pu développer la récupération de l’événement par les sectes et autres partis politiques à la façon d’un Stephen King dans Dead Zone.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 528 pages
    • Editeur : FLEUVE EDITIONS (22 mai 2014)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265098027
    • ISBN-13: 978-2265098022
    • Prix : 19,90€
  • ebook
    • Editeur : 12-21 (22 mai 2014)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782823809930
    • Prix : 13,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/28 dans Science-Fiction, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Le livre pour les Restos du Coeur le 6/11

livre-rdcChez Pocket paraîtra un recueil de nouvelles pour les Restos du Coeur.


Une belle brochette d’auteurs (Levy, Chattam, Thilliez, Werber, …) s’est amusée à concocter un texte autour de la notion de repas. Et compte tenu des univers de chacun, autant vous dire que la même vision de ce que peut être un repas ne sera pas la même… Rire, attendrissement, intrigue, frissons….


Tous les participants à ce recueil sont bénévoles bien entendu, certains libraires refusent de négocier la moindre remise, des imprimeurs offrent du papier… bref, c’est toute la chaîne du livre qui s’est rassemblée pour faire de ce livre une belle action jusqu’au bout. Pocket s’engage à reverser votre achat directement.


Avec ce geste 3 repas sont fournis aux Restos du Coeur.


Bref, tout le monde y gagne, et c’est un beau geste.


Rendez-vous le 6 novembre.

Maj. 2014-09-08 : photo des auteurs participants.

auteurs livre_restos_coeur

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/27 dans Actualités, Evénements

 

Étiquettes : , ,

Amélie Nothomb – Pétronille

amelie nothomb - petronilleAmélie Nothomb est aussi précise qu’un coucou suisse dans la parution de ses romans.

Tout juste un an depuis le précédent roman qui nous avait particulièrement déçu et avait même réussi à avoir la pire note depuis la création de ce blog (voir ici la critique de la Nostalgie heureuse), l’auteure belge la plus prolifique en France revient avec Pétronille.

Si l’on se contente de la quatrième de couverture, comme d’habitude il est impossible de savoir de quoi retourne le livre, et c’est souvent la seule surprise du livre : la découverte du sujet.

Pétronille se révélera-t-il plus effervescent que son prédécesseur ?

Histoire

« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »
Amélie Nothomb.

Extrait

Extrait du livre en ligne

Avis

Depuis les années 2010, quand on achète un roman d’Amélie Nothomb on ne sait pas ce que l’on achète comme histoire, mais on sait par contre que l’on en n’aura pas pour son argent.

Si vous mettez une heure à lire ces quelques 180 pages (il faut tout compter page de garde, de remerciements, …), c’est que vous êtes un lecteur … normal. Eh oui, avec la typographie retenue, même un aveugle arriverait à la compulser sans l’aide de son chien.

Arrêtons les méchancetés et regardons les bons cotés de ce livre.

  1. Comme il n’est pas long, si vous n’aimez pas l’histoire, dites vous que cela ne durera pas longtemps,
  2. Deux composantes principales se détachent de se livrer : l’amitié et la passion du Champagne. Originaire de cette région, l’auteure m’a pour une fois par les sentiments,
  3. L’humour, le vrai, pas le noir dont on ne sait pas si c’est de l’humour. Et en plus, Amélie Nothomb pratique l’auto-dérision qui nous fait oublier l’auteure légèrement hautaine et gentiment folle.

Alors pour une fois, gavons nous de tout notre saoul d’un Nothomb, et tel après avoir bu un verre de Champagne en Russie, jetons le livre  loin derrière notre épaule.

Mise à jour 2014-09-04 : voir la révélation de qui est réellement l’auteure qui a inspiré Pétronille dans cet autre billet.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 180 pages
    • Editeur : ALBIN MICHEL (20 août 2014)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226258310
    • ISBN-13: 978-2226258311
    • Prix :16,50€
  • ebook
    • Broché: 180 pages
    • Editeur : ALBIN MICHEL (20 août 2014)
    • Langue : Français
    • EAN : 782226330093
    • Prix :11,99€
  • audio
    • Durée: 2h27 (2CD audio)
    • Editeur : Audiiolib
    • Langue : Français
    • EAN : 9782356417787
    • Prix :18,50€

Site Internet de l’auteure

http://www.amelie-nothomb.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/08/27 dans Roman

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :