RSS

Archives de Catégorie: Jeunesse

Bobbie Peers : William Wenton – Tome 1 – Le casseur de codes

Bobbie Peers : William Wenton – Tome 1 – Le casseur de codes

 

Je ne sais pas depuis combien de temps je n’ai pas fait de critique d’un livre pour la jeunesse, sans doute depuis ma critique sur le premier tome de Cherub. Or, s’il est bien un moment où nos enfants ont le temps de lire, c’est bien pendant les vacances.

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une nouvelle série : William Wenton. Son créateur Bobbie Peers arrive en France le 17 août prochain avec le premier tome d’une série de six : Le casseur de codes.

Alors est-ce que ce livre en plus de casser les codes casse la baraque ?

Histoire

Nom : Wenton
Prénom : William
Signes particuliers : génie du décryptage et aventurier malgré lui

William a un secret : il vit en Norvège sous une fausse identité depuis que ses parents et lui ont dû fuir l’Angleterre huit ans plus tôt. Mais c’en est fi ni de l’anonymat le jour où il résout le Cryptogramme Insoluble, le code le plus complexe au monde. Une mystérieuse organisation va soudain s’intéresser de très près à lui. D’autant que William possède quelque chose de spécial, qui le rend à la fois très précieux et extrêmement dangereux..

Avis

Je pense que l’on va entendre parler dans les mois prochains de ce nouvel héro pour la jeunesse : William Wenton, car ce premier tome est vraiment très bien.

De nombreux auteurs se sont inspirés du héros de J.K. Rowling, Harry Potter, mais rares sont ceux qui ont su recréer un univers suffisant pour maintenir la qualité littéraire sur plusieurs tomes.

William Wenton reprend donc le schéma de l’auteure anglaise avec un héros ayant un pouvoir particulier qui est caché par sa famille pour sa protection, qui doit fuir son foyer pour rejoindre une école d’enfants ayant les mêmes capacités dans laquelle sa sécurité est censée être assurée. Ici point de formules magiques mais des codes, point de baguette magique mais un orble (qui nous fait étrangement pensé à la balle du quidditch) et point de créateurs magiques mais des robots. Un monde à la fois original, loin de la magie, mais suffisamment éloigné de la réalité pour susciter l’imagination des lecteurs. Un bel univers bien exploité sans tombé dans un délire de détails technologiques.

L’écriture est très simple, très rythmé, avec une pointe d’humour, et Bobbie Peers a eu la bonne idée de faire un récit plus direct, une description du monde moins étoffée, ce qui permettra aux jeunes lecteurs de se lancer dans la lecture de cette série plus facilement que dans celle de Harry Potter.

Je recommande donc William Wenton aux jeunes lecteurs de 9-12 ans qui désirent aborder la vraie lecture, avant d’aborder de gros tomes comme ceux d’Harry Potter.

 

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 256 pages
    • Editeur : Pocket Jeunesse (17 août 2017)
    • Collection : JIGGY MC CUE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266275801
    • ISBN-13: 978-2266275804
    • Prix : 15,90€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (17 août 2017)
    • EAN: 978-2823861297
    • Prix : 11,99€
 
 

Étiquettes : , , , ,

2 nouveaux Harry Potter en octobre

2 nouveaux Harry Potter en octobre

Les fans de la saga Harry Potter peuvent se réjouir : 20 ans après la première rencontre avec l’apprenti sorcier (le 26 juin 1997), neuf films plus tard, plusieurs livres, un parc d’attractions et une pièce de théâtre, Bloomsbury, la maison d’édition de la célèbre saga imaginée par J.K. Rowling, annonce la sortie, en octobre, de deux nouvelles histoires issues de l’univers Harry Potter.

Harry Potter: A History of Magic – The Book of The Exhibition plongera les lecteurs dans les cours enseignés à Poudlard, l’école de sorcellerie et de magie fréquentée par Harry et ses amis. Quant à Harry Potter – A journey Through A History of Magic, il racontera des histoires de magie, d’alchimie, de licornes et de pratiques de sorcellerie ancestrales.

Une sortie accompagnée par la British Library et l’exposition Harry Potter, A History of Magic qui débute le 20 octobre prochain. À l’instar des nouveaux bouquins, l’exposition explore les différentes matières étudiées à Poudlard et l’histoire de la magie.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/07/21 dans Jeunesse, Nouveautés

 

Étiquettes : ,

Guy Bass : Stitch Head

Guy Bass : Stitch Head

Une fois n’est pas coutume, et depuis la lecture du dernier tome de Harry Potter, je vous propose un livre en anglais. Dégoté au fond de la pile de livres en attente de lecture chez mon librairie, j’ai trouvé l’idée intéressante de me plonger à nouveau dans un univers anglophone pour enfants.

Je vous propose donc de voir un petit livre écrit par Guy Bass, le premier livre d’une série mettant en scène un petit Frankestein prénommé  Stitch Head.

Allons-nous être charmé par ces beauté monstrueuse ?

Histoire

In the frightening, maze-like dungeon laboratory deep within Castle Grotteskew, mad scientist Professor Erasmus brings his bizarre experiments to life. His first creation, Stitch Head, has long been forgotten. But when a traveling circus ringmaster promises to make him a star, Stitch Head is torn between his almost-life in the castle and the promise of fame outside its walls. But before he can decide what to do, the professors latest monstrous creation has smashed its way to freedom . . . and Stitch Head is the only one who can stop it.

Avis

Par encore traduit en français, la série de Stitch Head de Guy Bass, est à suivre. En effet, je pense qu’elle séduira un large public de jeunes lecteurs. En attendant seuls les enfants de 8-10 ans anglophones et autres avec 2-3 ans d’apprentissage de la langue de Shakespeare pourront profiter de cette série fantastique qui connaît un certain succès outre-atlantique (une dizaine de volumes existe déjà).

Je rassure tout de suite les parents, point d’horreurs, juste un petit délire de « compositions » de créatures extraordinaires; le tout mêlé avec beaucoup d’humour et de de jeux de mots.

En plus d’un univers bien construit et d’une histoire fantastique qui font penser à l’univers de Tim Burton, l’auteur double son histoire d’un message subliminal, sorte de morale de l’histoire, dans le cas présent sur l’importance de la camaraderie et de l’amitié.

Le découpage du livre permet aux jeunes lecteurs d’aborder le livre chapitre par chapitre sans perdre le fil de l’histoire; aux très belles illustrations de Pete Williamson, elles développeront l’imaginaire des enfants.

Ajout le 26 mars 2017 : je viens de découvrir que la série est disponible en français sous le nom de « Petit cousu« . Les petits francophones vont donc pouvoir profiter de ces petites histoires.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché : 190 pages
    • Series: Stitch Head
    • Paperback: 192 pages
    • Publisher: Stripes Publishing (08/2011)
    • Language: English
    • ISBN-10: 1847155009
    • ISBN-13: 978-1847155009
    • Prix : ??? € (je ne vous le donne pas car étant en import le prix varie fortement)
  • eBook
    • Series: Stitch Head
    • Paperback: 192 pages
    • Publisher: Stripes Publishing (08/2011)
    • Language: English
    • EAN: 978-1847155009
    • Prix : 6,64€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/03/20 dans Jeunesse

 

Étiquettes : , ,

Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann : Seuls – Tomes 1 à 10

Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann : Seuls – Tomes 1 à 10

Quel plaisir d’avoir un fils lecteur et une bibliothèque à son travail. Dernièrement mon fils m’a demandé de lui rapporter la série en bande dessinée Seuls

Je l’avais certes souvent vue dans les rayonnages des libraires ainsi qu’être souvent empruntée à la médiathèque, mais je n’avais jamais songé à l’emprunter moi-même.

Alors par curiosité et pour connaître les goûts de mon fils, j’ai décidé d’entreprendre la lecture des dix volumes.

Alors vais-je lire Seuls les 9 tomes ou que le premier ?

Résumé du livre

Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand coeur. Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS !

**** Et comme la série vient d’être adaptée sur grand écran, voici la bande-annonce.

Avis

Je ne suis certainement pas le premier à faire une critique sur cette série, mais je ne serai certainement pas le dernier.

L’idée de départ de Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann est très bonne : des enfants, se réveillent dans un monde, qui ressemble à celui de d’habitude, sauf qu’il n’y a plus aucun adulte et ne rencontrent que quelques enfants.

Bien sur, en dehors de la recherche d’autrui, de moyens de survie et d’une autonomie, la grande quête que doit affronter chacun, c’est la raison de cette situation. La force des auteurs est d’exploiter en parallèle l’ensemble des ces points, alternativement pour conserver une certaine dynamique dans l’histoire.

Pour ne pas sombrer dans la monotonie, de nouveaux éléments et des phénomènes de plus en plus extraordinaires vont se défier les héros de cette aventure. Malheureusement, je dois avouer qu’à la lecture du dixième tome, la quête sur l’origine de cette situation évoluant peu, l’histoire s’enlise quelque peu et le lecteur commence à entrevoir une exploitation commerciale de la série en la faisant durer le plus possible.

Le dessin quant à lui est simple et efficace, que j’appelle dans la tradition belge, mais il est parfaitement adapter pour favoriser l’action.

Une série qui plaira aux ados comme aux adultes mais qui risquent de perdre son auditoire sans une rapide conclusion.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Dupuis
  • Langue : Français
  • ISBN-13:
    • Tome 1 : 978-2800136929
    • Tome 2 : 978-2800139135
    • Tome 3 : 978-2800140490
    • Tome 4 : 978-2800144139
    • Tome 5 : 978-2800146935
    • Tome 6 : 978-2800150246
    • Tome 7 : 978-2800153131
    • Tome 8 : 978-2800157092
    • Tome 9 : 978-2800160948
    • Tome 10 : 978-2800167176
  • Prix : 10,95€

Site internet officiel de la série

http://www.seuls-labd.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/21 dans BD - Manga, Jeunesse

 

Étiquettes : , ,

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Lu&Cie, ma librairie favorite de Suresnes, avait organisé dernièrement une séance de dédicace avec Robert Ruchamore, l’auteur de la saga Cherub, entre autres.

J’ai donc chipé quelques jours le premier tome dédicacé que mon fils a eu la chance et la joie d’avoir pour Noël. Car cela fait un moment que j’entends parler de cette série, que je la vois présente dans de nombreux linéaires, je me devais d’en lire au moins un… avant que l’auteur ne termine (très prochainement) la série.

Est-ce que la lecture de ce livre jeunesse va être un enfer pour un adulte averti de ce genre de littérature ?

Résumé du livre

Un terroriste n’invite jamais un inconnu dans sa maison.
Il craint d’avoir affaire à un policier infiltré ou à un agent des services secrets.
Mais il ne se méfie pas des amis de ses enfants.
Ce qu’il ignore, c’est que l’un de ces amis a dissimulé des micros dans chaque pièce, placé sa ligne téléphonique sur écoute, effectué des copies de son disque dur et scanné les pages de son carnet d’adresses.
Cet enfant travaille pour CHERUB.
Les agents de CHERUB ont entre dix-sept ans.
Leur mission : tromper la vigilance des adultes, obtenir des informations sensibles et déjouer les complots criminels qui nous menacent.
Leur raison d’Etat, ces enfants n’existent pas.

Extrait

Un simple accident

James Ghoke détestait les cours de chimie. Avant d’entrer au collège, il s’imaginait que cette discipline consistait à manier des tubes à essai afin de provoquer des jets de gaz et des gerbes d’étincelles. En réalité, il passait chaque leçon, assis sur un tabouret, à recopier les formules que Miss Voolt gribouillait sur le tableau noir, quarante ans après l’invention de la photocopieuse.
C’était l’avant-dernier cours de la journée. Dehors, la pluie tombait et le jour commençait à décliner. James somnolait. Le laboratoire était surchauffé, et il avait passé une grande partie de la nuit précédente à jouer à Grand Theft Auto.
Samantha Jennings était assise à ses côtés. Les professeurs adoraient son caractère volontaire, son uniforme impeccable et ses ongles vernis. Elle prenait ses notes avec trois stylos de couleurs différentes et couvrait ses cahiers pour les garder en bon état. Mais dès qu’ils avaient le dos tourné, elle se comportait comme une vraie peau de vache. James la haïssait. Elle ne cessait de se moquer ouvertement de l’aspect physique de sa mère.
– La mère de James est si grosse qu’elle doit beurrer les bords de sa baignoire pour ne pas rester coincée.
Les filles de sa bande éclatèrent de rire, comme à leur habitude.
À la vérité, la mère de James était énorme. Elle commandait ses vêtements dans un catalogue de vente à distance réservé aux personnes souffrant d’obésité. Faire les courses en sa compagnie était un véritable cauchemar. Les gens la montraient du doigt, ou la dévisageaient avec insistance. Les enfants imitaient sa démarche maladroite. James l’aimait, mais il s’arrangeait toujours pour trouver un moyen de ne pas se montrer en sa compagnie.

Avis

Ces dernières années, de nombreux auteurs ont connu le succès avec la littérature enfantine ou adolescente : si J.K. Rownling et la plus connue avec la saga Harry Potter, ou Suzan Collins et son Hunger Games. Robert Ruchamore reprend les clichés du genre, un orphelin qui va être projeté dans un nouvel univers. Mais ici, point de magie ou de concours de mise à mort, mais l’espionnage.

Dans ce genre, peu d’auteurs dans la littérature adulte y ont trouvé le succès. On pense bien sur à Ian Fleeming, Tom CLancy et John Le Carré. Mais si ce style peut convenir à des adultes, on serait en droit de penser que ce genre ne va pas convenir aux adolescents. Et on aurait tort, car c’est abordé de manière moderne et adaptée à la jeunesse.

L’auteur apporte énormément d’éléments mais par petites touches : l’action pour que le jeune lecteur ne fatigue pas plus vite que le personnage, les sentiments du personnage sont partagés mais limités à ceux de leur âge comme les premiers émois, la peur de l’inconnu, l’investissement personnel, le dépassement de soi, les efforts; les interrogations et les missions compréhensibles du lecteur.

Enfin, dès de premier tome, on sent que Robert Ruchamore avait prévu d’en faire une série en donnant une bonne introduction à son univers, mais pas la totalité de sa composition: l’histoire du service secret Cherub, un ensemble d’amis aux passés divers, qui interviennent dans des aventures parallèles.

Bref, je comprends le succès de cette série, et je suis curieux de voir si les qualités de ce premier tome se retrouvent dans les suivants.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 15,00€
  • Livre de Poche
    • Poche : 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 6,95€
  • eBook
    • Editeur : Casterman Jeunesse (juin 2013)
    • EAN : 978-2203077775
    • Prix : 6,49€

Site Internet de l’auteur

Site Internet de l’auteur

Site internet officiel de la saga Cherub

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/02 dans Espionnage, Jeunesse

 

Étiquettes : , , , ,

Ransom Riggs – Miss Peregrine et les enfants particuliers -Tome 1

Ransom Riggs – Miss Peregrine et les enfants particuliers -Tome 1

Voici un livre et un auteur dont je n’avais jamais entendu parler avant la sortie au cinéma de son adaptation sur grand écran par Tim Bruton.

Miss Peregrine et les enfants particuliers -Tome 1 de Ransom Riggs fait partie des romans que les parents des adolescents actuels auraient rêvé de lire à l’âge de leurs enfants. Car il est bien un domaine qui a connu une véritable révolution que celui de l’édition jeunesse. Foisonnante, variée, sous toutes formes, la littérature jeunesse est le secteur de l’édition qui connaît la croissance.

Est-ce que Miss Peregrine justifie en partie le succès de cette littérature ?

Résumé du livre

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Avis

Quand on prend connaissance de ce livre, on ne peut s’empêcher de penser à la référence de la littérature jeunesse Harry Potter. Une fois encore, il est question de phénomènes surnaturels, d’enfant en quête d’identité, et on craint une n-ième révision du magicien.

Mais l’auteur ne tombe pas dans cette facilité. Dans un premier temps, il prend le temps d’asseoir son personnage dans le monde réel, de le confronter à ces phénomènes par relation interposée. Si dans sa prime jeunesse il croit à ces phénomènes de foire contés par son grand-père, adolescent devenu, son raisonnement le pousse à s’éloigner peu à peu de ces histoires.

Ensuite, l’auteur ne confronte pas son héros à cette magie en le plongeant directement dans cet univers mais par petites touches, sans en avoir réellement connaissance puis en l’intégrant au monde. Mais ce sera toujours le héros qui découvrira les aspects étranges de ce monde.

Si l’histoire est intéressante du point de vue psychologique du héros, le gros point négatif de ce roman est son rythme : ce premier tome des aventures de enfants particuliers, bien que ce suffisant à lui-même d’un point de vue narratif, laisse quelque peu le lecteur sur sa fin. A peine découvre-t-on ce nouveau monde que l’on doit le quitter.

L’écriture étant fluide et agréable à lire, qui plus agrémentée de photographie des personnages extraordinaires, le lecteur sera incité à entreprendre les tomes 2 et 3 en espérant que la vitesse supérieure y sera passée.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 438 pages
    • Editeur : Bayard Jeunesse (31 mai 2012)
    • Collection : Miss Peregrine
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2747037916
    • ISBN-13: 978-2747037914
    • Prix : 18,90€
  • Format poche
    • Poche: 448 pages
    • Editeur : Livre de Poche Jeunesse (5 octobre 2016)
    • Collection : Livre de Poche Jeunesse
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2019110156
    • ISBN-13: 978-2019110154
    • Prix : 7,90€
  • eBook
    • Format : ePub
    • Editeur : Bayard Jeunesse (31 mai 2012)
    • Langue : Français
    • EAN :  978-2-7470-7573-2
    • Prix : 9,99€

Site FB de l’auteur

http://www.ransomriggs.com/

Revue de presse

« Attention, le voyage est vertigineux. » Bernard Chapuis

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/01 dans Fantastique, Jeunesse

 

Étiquettes : , , ,

Chamblain – Neyret – Les carnets de Cerise, Tome 4 – La déesse sans visage

Chamblain – Neyret – Les carnets de Cerise, Tome 4 – La déesse sans visage

Alors que la France vient d’être à nouveau frapper par la folie, je me dois de vous proposer un livre aux beaux sentiments pour nous remonter le moral.

La déesse sans visage est le quatrième tome des Carnets de Cerise de la parie Chamblain – Neyret. Nous avions beaucoup apprécié les 3 premiers tomes (dont vous pouvez retrouver les critiques du tome 1 et du  tome 2) et c’est avec une certaine joie que nous allons retrouver cette jeune héroïne.

La déesse sans visage va-t-elle porter au pinacle cette série.

Histoire

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond deux… L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles…

Avis

C’est le quatrième tome des Carnets de Cerise et j’ai l’impression de me répéter à chaque fois… mais quand c’est bon, il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Ce livre t est un vrai feel food book, ces livres qui vous font du bien, dont vous appréciez l’histoire bonne enfant, pleine de bons sentiments, où les relations humaines sont mises en valeur. Dans ces temps difficiles, il est bon de lire ce genre de littérature qui met en valeur la fraternité, l’entraide, le respect. Dans cette optique, la série des Carnets de Cerise nous fait penser sous cet aspect à La petite maison dans la prairie.

Alors, même si  le dessin est toujours aussi beau, fin, délicat, tut en finesse, et que la trame de l’histoire reste sensiblement la même, ce tome diffère légèrement des précédents. Certes il est toujours question d’enquêtes, mais cette fois nulle question de la résoudre mais de deviner celui qui l’a posé.

Une lecture agréable, fraîche, utile..

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Album
    • Album: 88 pages
    • Editeur : Soleil (27 janvier 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2302048504
    • ISBN-13: 978-2302048508
    • Prix : 15,95€
  • eBook
    • Album: 88 pages
    • Editeur : Soleil (27 janvier 2016)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782302051348
    • Prix : 11,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/07/15 dans BD - Manga, Jeunesse

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :