RSS

Archives Mensuelles: septembre 2019

Franck Thilliez, Yomgui Dumont, Drac – La brigade des cauchemars, Tome 3

Franck Thilliez, Yomgui Dumont, Drac – La brigade des cauchemars, Tome 3

Une petite virgule, une petite respiration, après plusieurs livres lus à pleine vitesse; je vous propose le dernier tome de La brigade des cauchemars, la bande-dessinée inspirée par Franck Thilliez.

Avec ses compères dessinateur Yomgui Dumont et coloriste Drac, il nous embarque dans un monde onirique… monde que je vous ai également fait découvrir avec le premier tome d’Oniria.

Mais iront-ils plus loin que de nous endormir et sauront-ils donner une nouvelle dimension à cette série ?

Histoire

Esteban est déboussolé. Ce qu’il a découvert sur ses origines dans les dossiers de la clinique lui fait se poser de nombreuses questions. A son réveil, chez lui, ses parents ont l’air très inquiets. Des parents qu’il ne reconnaît pas… Quant à Sarah et Tristan, ils semblent avoir disparu, tout comme le professeur Angus ! Que se passe-t-il ? Qu est-il arrivé à la clinique ? Et quel est donc ce cirque étrange qui s’y est installé ? La Brigade des cauchemars a-t-elle seulement existé ?

Avis

Il va m’être difficile de vous parler de ce troisième tome sans en dévoiler le dénouement. Mais si à la lecture de cet album vous semblez aussi perdu que le personnage principal, cela est normal vous aurez l’explication à la fin, avec un semblant de déjà-vu cinématographique.

Mais comme pour les deux premiers tomes, on apprend plein de choses sur les personnages, leur passé, l’origine de leurs problèmes de sommeil. Plus nerveux que les deux précédents tomes, l’histoire est un sprint continu, non-stop avec à peine le temps de respirer entre deux bulles.

Au passage, je tiens à vous signaler la bonne affaire en numérique. Car si le prix de la version papier a pris un euro depuis le tome 2, sa version numérique au contraire a baissé de la même somme.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Album: 66 pages
    • Editeur : Jungle (18 septembre 2019)
    • Collection : Jungle Frissons
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2822228345
    • ISBN-13: 978-2822228343
    • Prix : 12,95€
  • eBook
    • Taille du fichier : 50058 ko
    • Editeur : Jungle (16 septembre 2019)
    • ASIN: B07X437BPT
    • Prix : 4,99€

Site internet des auteurs

Franck Thilliez : www.franckthilliez.com

Yomgui Dumont: yomguidumont.ultra-book.com

Drac: chezdrac.fr

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/30 dans Espionnage, Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , ,

Nicolas Beuglet – L’île du Diable

Nicolas Beuglet – L’île du Diable

Nicolas Beuglet est le nom du thriller français à la mode. On a pu voir dernièrement ses romans en tête de gondole des libraires et dans le palmarès des meilleures ventes de cet été.

Il revient avec le troisième tome d’une série mêlant Sarah Geringën, femme flic forte mais injustement accusée pour meurtre de la papesse dans l’épisode précédent.

Mais est-ce que l’auteur va ternir le rythme d’une publication par an avec L’île du Diable ?

Résumé du livre

La vengeance est affaire de mémoire

Le corps recouvert d’une étrange poudre blanche…
Des extrémités gangrenées…
Un visage figé dans un rictus de douleur…

En observant le cadavre de son père, Sarah Geringën est saisie d’épouvante. Et quand le médecin légiste lui tend la clé retrouvée au fond de son estomac, l’effroi la paralyse.

Et si son père n’était pas l’homme qu’il prétendait être ?

Des forêts obscures de Norvège aux plaines glaciales de Sibérie, l’ex-inspectrice des forces spéciales s’apprête à affronter un secret de famille terrifiant.

Que découvrira-t-elle dans ce vieux manoir perdu dans les bois ? Osera-t-elle se rendre jusqu’à l’île du Diable ?

Extrait

Sur Calameo

Avis

Une nouvelle fois Nicolas Beuglet nous entraîne dans une histoire inspirée de faits réels avec un pan de l’histoire stalinienne. Cet aspect inconnu sur lequel très peu de personnes ont publié, est à la fois effrayant et très intéressant de connaître un élément (de plus) des travers et dérives de cette dictature.

L’histoire est trépidante et se déroulante à 200 à l’heure sous amphétamine, de la première à l’avant dernière page. D’ailleurs il est fortement recommandé d’avoir lu les deux premiers tomes, pour pouvoir embarquer dans cette aventure, car le rappel succinct en prologue du roman ne suffira pas à prendre le train en marche lancé à vive allure.

Malheureusement, je n’ai pas retrouver les autres qualités des deux premiers romans (Le cri, Complot) de Nicolas Beuglet. L’enquête est (trop) rapidement conduite, les éléments s’enchaînant presque naturellement sans écueil, les caractères des principaux personnages n’évoluent pas, la conclusion de l’enquête et de l’histoire trop rapide, trop convenue et sans grande originalité. Mais ce sont les raccourcis de récit employés par l’auteur qui m’ont le plus dérangés comme les analyses ADN faites sur le lieu du crime en un rien de temps, alors que l’on sait que cela met plusieurs heures voire plusieurs jours.

Un roman palpitant mais sans grande originalité en dehors des faits réels dont il s’inspire.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : XO (19 septembre 2019)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2374481344
    • ISBN-13: 978-2374481340
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Format : Format Kindle
    • Taille du fichier : 2058 o
    • Editeur : XO (19 septembre 2019)
    • EAN : 978-2374481357
    • Prix : 12,99€

Revues de presse

Le livre coup de coeur de Valérie Rollmann, France Bleu

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/29 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Amélie Nothomb – Soif

Amélie Nothomb – Soif

Sonner trompette, l’Amélie Nothomb 2019 : Soif. En fait certains, moi le premier, diront que ses romans de ces dernières années nous ont un peu laissé sur notre soif.

Ne vous attendez pas à un roman fleuve, un bon gros pavé, on reste dans le léger, dans le transportable, dans le rapidement consommable : le fast-read, équivalent du fast-food de la littérature.

Alors, allons-nous nous délecter de ce breuvage de mots ?

Histoire

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Extrait

Sur Calameo

Avis

Contrairement à ce que peuvent prétendre aussi bien l’auteur que certains critiques littéraires, Soif n’est pas son meilleur roman, mais par rapport aux précédents qu’elle nous livre depuis plusieurs années, il est nettement meilleur.

Son roman imagine la réflexion de Jésus sur sa vie à la veille de sa crucifixion et philosophe sur la condition humaine, l’amour, la souffrance, …

On ne saura pas si ce roman est une fiction ou une conviction partagée par l’auteur, cependant il permet d’avoir un autre regard sur Jésus, la religion catholique, même si l’auteur s’autorise quelques libertés et interprétations personnelles des textes saints.

Alors pourquoi n’est pas le meilleur ?

Ce que j’avais apprécié dans les romans « de jeunesse » de cette auteure c’était un phrasé soutenu et soutenant une histoire (le plus souvent de querelles) intelligente et drôle. C’est cette dernière caractéristique qui fait défaut dans ce roman. Mais il faut bien l’avouer que cela eut été déplacé dans ce contexte, au risque de s’attirer encore plus de foudres de lecteurs.

On notera cependant que pour un roman tout aussi « imposant » que celui de l’an dernier, son prix aura prix 0.50€ dans sa version papier, et 1€ dans sa version numérique; ce qui fait définitivement d’Amélie Nothomb une des écrivaines les plus onéreuses pour découvrir son univers et son talent.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 162 pages
    • Broché: 162 pages
    • Editeur : Albin Michel (21 août 2019)
    • Collection : A.M. ROM.FRANC
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226443886
    • ISBN-13: 978-2226443885
    • Prix :17,99€
  • ebook
    • Taille du fichier : 2938 ko
    • Editeur : Albin Michel (21 août 2019)
    • Prix :12,99€
  • Livre audio
    • Durée : 2h30
    • Editeur : Audiolib (21 août 2019)
    • ASIN: B07VBB464C
    • Prix :16,45€

Revue de presse

« Que l’on aime ou pas les écrits de la dame au chapeau, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Amélie Nothomb livre, avec «Soif», un nouveau roman de haute volée.« , CNews

« Dans « Soif », Amélie Nothomb explore l’esprit de Jésus, « le plus incarné des humains »« , La Croix

Interview pour La Nouvelle République

Son passage à La Grande Librairie

Récompenses

Première sélection du Goncourt 2019

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/24 dans Roman

 

Étiquettes : , ,

Pierre Bordage, Laurent Whale & Laurent Genefort – Crimes, aliens et châtiments

Pierre Bordage, Laurent Whale & Laurent Genefort – Crimes, aliens et châtiments

Ayant été retenu pour faire la critique de plusieurs livres de la rentrée, je cherchais un petit roman original en attendant leur arrivée dans ma boîte aux lettres.

Je suis tombé par hasard sur ce livre rassemblant trois nouvelles écrites par les grands français de la science-fiction : Pierre Bordage, Laurent Whale & Laurent Genefort; avec pour point commun d’amener un roman mêlant des aliens dans des histoires policières : Crimes, aliens et châtiments.

Ce mélange est-il un crime, allons-nous subir un réel châtiment ou serons-nous totalement aliénés à le lire ?

Histoire

Nous étions adulés, nous parlions devant des stades entiers de lecteurs, nous faisions rêver les foules avec nos romans de science-fiction. Mais pas de bol, les aliens ont débarqué et plus personne n’a envie de lire nos histoires de petits hommes verts. Du coup, pour survivre, nous sommes devenus détectives privés. Pour des affaires liées aux ET, évidemment. C’est bien le seul domaine dans lequel on peut prétendre à une quelconque qualification. C’est que nous, Laurent Genefort, Pierre Bordage et Laurent Whale, avons de la ressource. Aucune affaire ne nous fait peur. Les nouveaux détectives du crime sont là ! Et nos enquêtes sont… euh… formidables ! Enfin parfois…

Avis

A l’image de la modernisation policière de classiques de la littérature comme le tentât Jo Nesbo avec son Macbeth, l’intention de ce livre de fournir trois histoires mêlant histoire policière et science-fiction était bonne mais malheureusement n’est pas tenue.

Ces trois histoires ont recours à de trop gros clichés de la science-fiction et des aliens, faisant penser à un mauvais M.I.B de par son humour et le foisonnement créatif des aliens. Seuls quelques points sont intéressants comme les instances internationales extrapolées en organisations interstellaires, ou les lois pour le respect des aliens, ou encore l’extrapolation de la xénophobie.

Cette faiblesse n’est pas compensée par l’aspect policier. L’intrigue est soit très limitée voire inexistante ou les personnages une nouvelle fois sont emprunts de clichés.

Seules les écritures font de ces histoires faciles à lire.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Poche
    • Poche: 300 pages
    • Editeur : ACTUSF (15 juin 2017)
    • Collection : Hélios
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2366298439
    • ISBN-13: 978-2366298437
    • Prix : 8,00€
  • eBook
    • Taille du fichier : 799 ko
    • Editeur : Éditions ActuSF (15 juin 2017)
    • ASIN: B07X9BJCCM
    • Prix : 4,99€
  • Livre audio
    • Durée : 7h33
    • Editeur : Audible Studios (1 août 2019)
    • ASIN: B07VPWX96M
    • Prix : 12,95€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/23 dans Fantastique, Policier

 

Étiquettes : , , , , ,

Jo Nesbo – Le couteau

Jo Nesbo – Le couteau

Nous retrouvons enfin Jo Nesbo dans le domaine où il excelle : les romans noirs avec son personnage principal Harry Hole.

Il faut reconnaître que la reprise moderne de Macbeth ou ses romans cours comme Du sang sur la glace, nous avaient laissé un peu sur notre fin, voire nous avaient carrément déçus.

Est-ce que Le couteau est là pour donner un coup de canif dans cette médiocrité toute relative de Jo Nesbo ?

Résumé du livre

Harry Hole a réintégré la police criminelle d’Oslo, mais il doit se contenter des cold cases alors qu’il rêve de remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur en série qu’il avait arrêté il y a une dizaine d’années et qui vient d’être libéré. Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque cet homme qui l’obsède. Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes du sang d’un autre. C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

Avis

Jo Nesbo revient donc pour une douzième aventure d’Harry Hole. Je plains ce personnage dont la trame est plus qu’usée (en fait sa dernière aventure lui avait valu un doigt en titane) et dont son créateur va encore l’abîmer un peu plus. Abîmer est le terme qui se prête le mieux car dans ce nouveau roman, Harry Hole va être malmené en retrouvant ses démons éthyliques, en étant écarté de l’enquête du fait de sa proximité de la victime, sa femme, en étant confronté à son Moriarty (le fiancé) et lui faire toucher le fond en le posant en tant que principal suspect.

L’originalité de ce livre est de sortir Harry Hole de sa zone de confort, de lui enlever le rôle de super-flic, de le confronter à toutes ses faiblesses, ses trous de mémoire. Il va devoir réfléchir sur sa personne, sa responsabilité dans l’affaire, la possibilité de rendre la justice par soi-même plutôt que recourir à celle du peuple. Bref il perd tout ses repères.

Si vous êtes plutôt de ceux qui appréciaient les romans dynamites, voire dynamités, il vous faudra patienter le dernier tiers du roman qui reprend les schémas narratifs habituels de Jo Nesbo. Tactique, rythmé, rebondissant, Harry Hole reprend du poil de la bête jusqu’à ce que …..

En conclusion, si ce Harry Hole n’est pas complètement le Harry Hole que nous avons connu dans les onze précédents épisodes du personnage favori de Jo Nesbo, ce livre est original dans la faiblesse du héros à laquelle nous ne sommes pas insensible.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 608 pages
    • Editeur : Gallimard (15 août 2019)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 207278218X
    • ISBN-13: 978-2072782183
    • Prix : 22,00€
  • eBook
    • Taille du fichier : 2087 ko
    • Editeur : Editions Gallimard (15 août 2019)
    • EAN : 978-2072782206
    • Prix : 15,99€
  • Livre audio
    • Durée : 19h08
    • Editeur : Gallimard (30 août 2019)
    • Langue : Français, Français
    • ASIN: B07VLJ2K4L
    • Prix : 21,99€

Revue de presse

« Avec « Le Couteau », Jo Nesbo fait toucher le fond à Harry Hole. L’écrivain norvégien livre la plus déchirante, mais également la plus forte, des enquêtes de son inspecteur fétiche.« , Macha Séry, Le Monde

« Avec ce douzième volet des enquêtes de son flic sans foi ni loi, le roi du polar scandinave donne son thriller le plus sombre et le plus abouti.« , Bruno Corty, Le Figaro

« Cette relation d’amour-haine entre l’auteur et son personnage n’est pas le moindre intérêt de la série et particulièrement de ce nouvel épisode…… Elle vaut vraiment le détour.« , Michel Abescat, France Inter

« Avec Le couteau, l’inspecteur Harry Hole est de retour dans la police criminelle d’Oslo. Et ça fait très mal…Coup de cœur« , Jean-Noël Levavasseur., Ouest France

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

 
1 commentaire

Publié par le 2019/09/22 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

B.F. Parry – Oniria, Tome 1, Les Royaumes des Rêves

B.F. Parry – Oniria, Tome 1, Les Royaumes des Rêves

Parfois l’école conseille à leurs élèves des livres à découvrir pendant les vacances estivales.

Oniria de B.F. Parry a été conseillé à mon fils cette année, et pour une fois il a suivi cette proposition et a bien aimé. Afin de faire mon propre avis sur cette proposition mais aussi pour pouvoir échanger avec lui sur d’autres sujets que les jeux vidéos, je me suis donc lancé dans sa lecture.

Alors est-ce que je touchais un doux rêve avec ce Oniria ?

Histoire

Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.

Avis

Oniria a toutes les caractéristiques des romans jeunesse qui ont rencontré le succès. A l’image d’un Harry Potter, B.F. Parry sait capter l’attention de son lecteur et de le projeter dans l’histoire comme l’eut fait J. K. Rowling : son personnage rencontre de grandes difficultés familiales, aux prises d’une belle-mère carriériste, et qui ne peut compter sur le réconfort d’amis à l’école; mais qui, par un membre familial attentionné, va découvrir un monde fantastique qui va changer sa vie.

B.F. Parry a su créer un monde riche tant dans son histoire, de ses habitants, de leurs spécificités, des règles qui les régissent et des possibles interactions avec le monde des éveillés. Elle sait également mettre quelques pointes d’humour, notamment avec des petits clins d’œil vers d’autres auteurs, romans, séries télé ou dessins animés. Ainsi, bizarrement, la fille ayant fait les 400 coups au pays des rêves, telle une exploratrice, est accompagnée d’une créature protéiforme se présentant souvent sous les traits d’un singe.

L’écriture est d’une grande fluidité; et l’alternance de discussions et d’interrogations avec des scènes plus mouvementés confèrent au roman un rythme intéressant.

Seul bémol, contrairement à la saga harry Potter où chaque tome apportait une nouvelle histoire, l’histoire d’Oniria s’étale sur les qautre tomes. Il faudra donc une certaine motivation au lecteur pour connaître la fin.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 336 pages
    • Tranche d’âges: 9 – 11 années
    • Editeur : Hachette Romans/Hildegarde (1 octobre 2014)
    • Collection : Aventure
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2012038506
    • ISBN-13: 978-2012038509
    • Prix : 16,50€
  • Poche
    • Poche: 360 pages
    • Editeur : Livre de Poche Jeunesse (3 mai 2017)
    • Collection : Livre de Poche Jeunesse
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2017010197
    • ISBN-13: 978-2017010197
    • Prix : 7,90€
  • eBook
    • Taille du fichier : 10454 KB
    • Editeur : Hachette Romans (1 octobre 2014)
    • Langue : Français
    • ASIN: B00M91XRGC
    • Prix : 7,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/16 dans Fantastique, Jeunesse

 

Étiquettes : ,

Haruki Murakami – 1Q84 – Tome 1 – Avril-Juin

Haruki Murakami – 1Q84 – Tome 1 – Avril-Juin

Haruki Murakami, à ne pas confondre avec Ryû Murakami, a connu en 2011 – 2012 un succès mondial avec 1Q84.

Désireux de me tenir au fait de l’actualité (je plaisante bien sûr), je me devais de me lancer dans la lecture de ce soit-disant chef-d’œuvre.

Alors est-ce que ce 1Q84 est-il un vrai cas de la littérature nippone ?

Histoire

Au Japon, en 1984.
C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Extrait

Sur le site de l’Express

Avis

A l’image de la grenouille voulant se faire aussi grosse que le bœuf, Murakami avec son 1Q84 a cherché à égaler ou surpasser le maître George Orwell et son brilliant1984. Mais n’est pas George Orwell qui veut.

Tout d’abord, l’histoire se résume à suivre en parallèle la vie de deux personnes : une jeune femme adepte d’une secte qui tue les hommes qui ne respectent pas les femmes, et de l’autre côté un homme, employé comme nègre dans le monde de l’édition pour faire concourir une fille dyslexique à l’élection du meilleur premier roman. Pour les amateurs de roman noir et de science fiction, domaines pour lesquels est présenté 1Q84, on ne peut pas dire que cela soit très accrocheurs.

Ensuite le rythme n’en a que le nom tant celui-ci est lent. Après plus d’une centaine de pages, le lecteur prend à peine connaissance des personnages et du début de l’histoire. Par contre Haruki Murakami  passe énormément de temps dans les digressions, les descriptions que l’on pourrait penser qu’il est payé au mot comme le furent les auteurs au fin XIXè siècle.

Même si les critiques ne l’avoueront jamais, je crois que cette lassitude s’est également répandue chez eux tant ai-je trouvé de critiques, de présentations du livre se limitant aux quelques chapitres que j’ai parcourus. Sans doute l’appartenance des magazines au même groupe de presse et d’édition y est pour beaucoup.

Non je ne comprends pas l’engouement pour ce livre. Autant George Orwell dénonçait les méfaits du modernisme et du totalitarisme dans un contexte mondial, Haruki Murakami ne fait que rabâcher des sujets stigmatisants le peuple japonnais.

Bref, un livre pour faire bien dans sa bibliothèque.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Belfond (25 août 2011)
    • Collection : Hors collection
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2714447074
    • ISBN-13: 978-2714447074
    • Prix : 23,50€
  • Poche
    • Poche: 552 pages
    • Editeur : 10 X 18 (20 septembre 2012)
    • Collection : Littérature étrangère
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2264057882
    • ISBN-13: 978-2264057884
    • Prix : 9,60€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1798 ko
    • Editeur : Belfond (25 août 2011)
    • EAN : 978-2714447074
    • Prix : 13,99€
  • Livre audio
    • Taille du fichier : 1022 ko
    • Editeur : La Volte (4 octobre 2012)
    • ASIN: B01A6X03EI
    • Prix : 8,99€

Revue de presse

« Murakami sonde le mystère des êtres dans un récit onirique et fiévreux se référant à Orwell« , Télérama

« « 1Q84 » de Murakami: vraie réussite ou surcote manifeste?« , Les Inrockuptibles

«  »1Q84″ d’Haruki Murakami : succès d’une trilogie urbaine et onirique », France TV Info

« Comment Murakami a conquis le monde », BibliObs

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/13 dans Roman

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :