RSS

Archives Mensuelles: janvier 2019

Jacques Saussey – Enfermé(e)

Jacques Saussey – Enfermé(e)

Que ce soit sur les réseaux sociaux, mon libraire préféré ou tout simplement des collègues amateurs de romans policiers et thrillers, je n’entend que du bien de ce livre.

Rares sont les livres comme enfermé(e) de Jacques Saussey qui dont l’unanimité.

Alors est que je ne me suis pas enfermé dans un endoctrinement littéraire ?

Résumé du livre

 » Si je ne peux pas être qui je suis, je préfère être morte plutôt qu’être emprisonnée dans un corps qui n’est pas le mien.  »
Jacques Saussey aborde magistralement dans ce roman noir social un sujet peu connu : être transgenre dans une prison pour hommes.
Partenariat avec l’association Acceptess-T.

Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l’océan, jaunes et violets contre le ciel d’azur. Elle était allongée au soleil, l’herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd’hui, l’astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l’odeur était celle d’une marée putride qui se retire. Les papillons s’éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l’air lui manquait. Lui manquait…
Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d’un seul coup à la surface.
Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges…

Extrait

Vous pouvez lire le chapitre 1 en PDF sur le site de l’éditeur French Pulp.

Avis

Ce roman est une vraie claque.

Jacques Saussey a décidé de laisser tomber un moment les thrillers pour nous offrir un roman noir sur le phénomène transgenre. Mais heureusement pour nous, il n’est pas tombé dans le sensationnalisme et le côté racoleur du sujet. Bien au contraire, au travers de son personnage, il nous dévoile les différentes étapes de la vie d’une personne confrontée à ce « problème » qu’est de vivre dans un corps ayant un sexe qui ne correspond pas à celui de votre mental.

Et ces étapes ne sont pas de tout repos car cela passe bien sûr par la découverte de sa sexualité différente de celles des autres, de pouvoir en parler avec ses ami(e)s, ses parents et son entourage, de se trouver confronter à leurs réactions, leur acceptation, leur rejet voire leur isolement ou leur phobie.

Mais bien sûr, l’auteur ne se contente pas d’une histoire basique, puisqu’il va projeter son personnage en prison, où il va vivre un véritable enfer; où cette différence va être l’excuse d’en faire un esclave sexuel. Sur ce point, nous pouvons noter quelques similitudes avec l’admirable roman noir de Karine Giebel, Meurtres pour rédemption. On comprend alors qu’en plus d’être enfermée en prison, enfermée dans une catégorie d’identification sexuelle, elle est avant tout enfermée dans son corps qui n’est pas vraiment le sien.

Là où l’on voit que Jacques Saussey est un admirable conteur, c’est d’apporter un twist final à son roman. En effet, les différentes époques (enfance, adolescence, prison, après-prison) de la vie de Virginie, le personnage principal nous sont présentées alternativement, mais on se demande les raisons de l’attitude de Virginie dans sa dernière phase. On la devine, on a bien des options possibles, mais ce n’est que dans les dernières pages que tout se dévoile.

Nul besoin de dire que les personnages sont fouillés, que la composante psychologique de Virginie est travaillée, approfondie, dévoilée par petites touches; que les autres personnages sont restreintes à leurs exactions au point de ne pas avoir de patronyme.

Un roman difficile, aussi utile à lire qu’un roman sur la Shoah. Un roman qui a injustement reçu trop peu de récompenses.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

Livre

  • Broché:
    • Nombre de pages : 383 pages
    • Editeur : French Pulp éditions (11 octobre 2018)
    • Collection : Roman Noir
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 979-1025104019
    • Prix : 18,00€
  • eBook
    • Format : ePub
    • Editeur : French Pulp éditions (11 octobre 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-13: : 9791025104149
    • Prix : 11,99€

Site internet de l’auteur

http://www.jacques-saussey-auteur.com

Récompenses

Prix Saint Maure en Poche 2017 .

Revues de presse

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 2019/01/28 dans Roman

 

Étiquettes : , ,

Bientôt « L’aigle de sang » en avant-première

Bientôt « L’aigle de sang » en avant-première

Il y a quelques temps je vous annonçais la parution prochaine du nouveau roman (son troisième) de Marc Voltenauer. : L’aigle de sang.

Voici ce que je viens de recevoir par mail.

Vous aurez donc la joie de découvrir au plus tôt.

A suivre….


Chères amies, chers amis,

Marc Voltenauer vous a annoncé la parution imminente de son nouveau roman, L’Aigle de sang, le 14 mars prochain.

Compte tenu de votre fidélité et de votre soutien, Marc a demandé à ce qu’un exemplaire vous soit réservé en primeur. Il vous parviendra dès les premiers jours de mars.

Marc sera de retour de Suède le 10 mars. De nombreux événements et rencontres sont prévus pour le printemps, en Suisse, en France et en Belgique.

A très vite donc,

L’équipe des éditions Slatkine & Cie

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/28 dans Evénements

 

Étiquettes : , ,

Naoki Yamakawa & Masashi Asaki – My home hero n°1

Naoki Yamakawa & Masashi Asaki – My home hero n°1

Cela fait un moment que j’ai abandonné les mangas policiers, en fait depuis ma lecture du tome 80 de Détective Conan de Gosho Aoyama.

Mais en parcourant les linéaires d’une célèbre enseigne de culture française, en tête de gondole, je suis tombé face à ce livre avec une grosse jaquette sur laquelle Maxime Chattam vantait les mérites de ce manga : My home hero de Naoki Yamakawa & Masashi Asaki.

Alors ai-je eu raison de succomber à son achat alors que ma PAL ne cesse de s’agrandir, allons-nous avoir une vraie série de héro ou bien un zéro dont il faudrait se passer ?

Histoire

Que seriez-vous prêt à faire pour sauver la vie de votre enfant ?!Je ne suis qu’un pauvre type qui aimerait pouvoir se dégonfler au point de disparaître…

Tetsuo est un modeste père de famille qui se passionne pour les romans policiers. Il découvre un jour des traces de coups sur le visage de sa fille qui vient à peine de quitter le foyer familial pour vivre seule. Tetsuo retrouve rapidement le coupable et le suit. Sans savoir que cela le mènera à commettre un crime qui changera pour toujours la destinée de sa famille. Mais pour le bien de sa fille, ce papa fait le choix de la lutte …

Avis

My home hero est un ovni dans le monde des mangas.

Tout d’abord parce que le genre thriller est une thématique de manga rarement répandue, le genre policier se limitant généralement au traditionnel roman policier à la « Agatha Christie » ,ou devrais-je dire Ranpo Edogawa pour faire local, dans lequel à l’issue de l’histoire l’enquête est résolue par un raisonnement très cartésien. Ici, le personnage principal n’est pas forcément l’enquêteur, le meurtrier n’est pas obligatoirement le plus méchant (on aurait même de la compassion  pour lui), et la situation risque de ne se finaliser rapidement. Le roman est également beaucoup plus rythmé, constamment relancé.

D’autre part, parce que les auteurs ont voulu mettre en avant le réalisme de l’histoire. Les personnages principaux sont des parents lambda cherchant à protéger leur fille. Ils n’ont pas recours à de grands moyens faire disparaître le corps et ne pas se faire prendre, seule l’expérience d’auteur amateur de romans policier du père pourront les aider. Les sentiments et la psychologie des personnages ont également leur part belle à chaque étape de cette aventure. Petit écart dans ce réalisme serait la sur-présence du père dans la vie familiale alors qu’il est bien connu que ceux-ci accaparés par le travail sont souvent des fantômes du cocon familial.

Enfin, bien que répondant aux principaux codes du manga comme, par exemple avec de petits cadres aux dessins simplistes mettant en exergue les sentiments des personnages, j’ai trouvé les dessins particulièrement soignés, précis, mais pas surchargés pour permettre au lecteur de s’imprégner de l’ambiance.

sachez qu’il faudra savoir être patient pour connaître la fin de l’histoire. Cette série a commencé à paraître en 2017 au japon, et actuellement, seuls 6 tomes ont été parus. Il y a donc fort à parier que vous retrouviez d’autres critiques de cette série dans les semaines mois à venir.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

 

  • Tankobon broché: 192 pages
  • Editeur : Kurokawa (10 janvier 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2368526730
  • ISBN-13: 978-2368526736
  • Prix : 7,65€

 

Revue de presse

« My Home Hero : le manga qui casse les codes du polar.« , Le Point, Lloyd Chéry

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/27 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , , ,

Shari Lapena – Le couple d’à côté

Shari Lapena – Le couple d’à côté

Dans bon nombre de challenges de lecture lancés en début d’année figure la lecture de romans d’auteurs que l’on ne connaît pas.

Cette année, je pense avoir déjà rempli cette mission car après Xiaolong Qiu avec Chine, retiens ton souffle, je me lance dans la lecture du Couple d’à côté de Shari Lapena.

Alors ai-je bien fait ou bien auras-je du prendre le livre d’à côté ?

Résumé du livre

Ne vous fiez pas au bonheur de façade…

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu’à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s’étire. La dernière fois qu’ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l’impensable s’est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s’arrête pas aux apparences… Qu’est-ce que l’enquête va bien pouvoir mettre au jour ?

Extrait

Extrait audio

Avis

D’habitude je ne suis pas très porté et amateur de thrillers psychologiques, mais j’avoue avoir été séduit par ce roman.

Tout d’abord parce que contrairement à la majorité des romans entrant dans cette catégorie, il n’y a pas de longueurs, de répétitions, ou de profondes réflexions métaphysiques ou d’analyses médicales de l’état des personnages. Ici, les actions et réactions des personnages, leur perception de la situation, donnent toutes les informations sur leur état psychologique. Et comme les personnages sont variés, complexes, aux multiples facettes, on ne s’ennuie jamais, tantôt en les prenant en pitié, tantôt en les haïssant.

Ensuite, l’histoire ne s’arrête pas à une situation initiale qui évolue lentement; l’auteur relançant perpétuellement l’histoire avec des rebondissements, des retournements de situation, des éléments supplémentaires dans l’enquête. Le mérite de l’auteure est d’avoir limité son livre à la juste longueur pour conserver un rythme adapté à la fluidité de son écriture.

J’ai découvert ce livre dans sa version audio. Si le lecteur (Taric Mehani) a une diction parfaite et sait donner des intonations différentes pour incarner les différents personnages, sa lecture est quelque peu lente, au point que j’ai réglé la vitesse de lecture à 120%.

Si vous aimez les thrillers psychologiques, ou que vous ne les aimiez pas, vous apprécierez Le couple d’à côté.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 336 pages
    • Editeur : Presses de la Cité (21 septembre 2017)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2258137659
    • ISBN-13: 978-2258137653
    • Prix : 21,90€
  • Livre de Poche
    • Poche: 360 pages
    • Editeur : Pocket (13 septembre 2018)
    • Collection : Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266286277
    • ISBN-13: 978-2266286275
    • Prix : 6,95€
  • Livre Audio
    • Durée : 8h58
    • Editeur : Lizzie (3 janvier 2018)
    • ASIN : B07DJMVRX5
    • Prix : 17,50€
  • eBook
    • Editeur : Presses de la Cité (7 juin 2018)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2258146761
    • Prix : 12,99€

Revues de Presse

«  Méticuleusement tissé et toujours sur le fil du rasoir, Le Couple d’à côté vous hantera bien après que vous en aurez tourné la dernière page.  » Harlan Coben

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/22 dans Policier

 

Étiquettes : , ,

Xiaolong Qiu- Chine, retiens ton souffle

Xiaolong Qiu- Chine, retiens ton souffle

Rares sont les livres écrits par des auteurs du pays du milieu figurant dans ce blog. Dernièrement je vous avais proposé la référence de la science-fiction chinoise avec Le problème à trois corps de Cixin Liu.

Or il se trouve que la médiathèque de mon travail organise une sorte de prix littéraire pour les romans policiers. Chine, retiens ton souffle de Xiaolong Qiu fait partie des sélectionnés au côté de Soeurs de Bernard Minier, Le douzième chapitre  de Jérôme Loubry, et d’autres que je vous présenterai dans les semaines à venir.

A la lecture de ce livre, allons-nous retenir notre souffler ou bien l’aurons-nous coupé ?

Histoire

Officiellement, l’inspecteur Chen est toujours à la tête de la brigade des affaires spéciales ; en réalité, il a été mis au placard. Le secrétaire Li fait pourtant appel à lui, ainsi qu’à son fidèle coéquipier Yu, car un tueur en série sévit à Shanghai. En quatre semaines, quatre victimes ont été frappées à la tête en pleine rue, à l’aube, par un mystérieux assassin. D’abord Peng, une aide de nuit à l’hôpital et après elle, un présentateur météo, une agente immobilière et une journaliste. A côté de chaque corps, un masque antipollution jaune… Faut-il voir dans ce détail un message contre la pollution atmosphérique endémique qui inquiète les citoyens ? Parallèlement, un groupe de militants écologistes, auquel appartient une amie de Chen, la journaliste Shanshan (cf Les courants fourbes du lac Tai), cherche à éveiller les consciences et à secouer le Parti : car si les plus riches s’équipent de purificateurs d’air ou fuient le pays, parmi le commun des mortels, cancers et maladies respiratoires se multiplient. Chen est convoqué par le camarade Zhao, ancien secrétaire du Parti à la commission de contrôle de la discipline, pour enquêter sur les activités du groupe.

Extrait

C’est en traînant des pieds que l’inspecteur Yu Guangming se rendit dans la salle de réunion de la police de Shanghai, tôt le lundi matin. Temporairement responsable de la brigade des affaires spéciales, il n’était pas pressé d’assister à leur première réunion avec la brigade criminelle. Son humeur était aussi mauvaise que la qualité de l’air. Il était contrarié qu’une affaire de meurtres, confiée aux affaires spéciales trois semaines plus tôt, ait été transférée à la brigade criminelle dirigée par l’inspecteur Qin Xiejun. La suite des événements n’avait fait que décupler son énervement. Loin de se montrer à la hauteur de la tâche, Qin et ses hommes avaient perdu un temps précieux sans avancer d’un iota, si bien que deux nouvelles victimes, assassinées dans des circonstances similaires, étaient venues s’ajouter à la liste. La police avait clairement affaire à un tueur en série. Face à un tel fiasco, le secrétaire du Parti Li Guohua, numéro un de la police de Shanghai, avait demandé à l’inspecteur Yu et à son coéquipier de longue date, l’inspecteur principal Chen Cao, de bien vouloir prêter main-forte à leurs collègues. Ils étaient censés agir en tant que conseillers tandis que l’affaire restait sous la responsabilité de Qin, ce qui signifiait qu’une fois l’enquête résolue lui seul récolterait tous les lauriers. Ce détail n’était cependant pas ce qui préoccupait le plus Yu. Il était inquiet pour Chen. Ces manigances ne présageaient rien de bon. Après avoir été considéré par tous comme un cadre en pleine ascension, Chen était tombé en disgrâce. Ironiquement, sa chute était liée à son efficacité dans plusieurs enquêtes ayant révélé la corruption de hauts dirigeants du Parti. Ses conclusions n’avaient pas plu aux autorités et son nom avait été inscrit sur une « liste noire » qui le cataloguait comme un homme têtu, prêt à mener ses enquêtes jusqu’au bout – à sa façon – au nom de la loi et de la justice plutôt qu’au nom des intérêts du Parti. Aussitôt, Chen avait été mis au placard, tout en conservant son titre d’inspecteur principal. Dans la ville, il avait jusque-là la réputation d’être un flic compétent et honnête. Un licenciement trop rapide aurait été mal vu par les citoyens et donc dommageable à l’image du Parti ; il était préférable de commencer par le tenir à l’écart des affaires politiquement sensibles. Ainsi, les personnes extérieures à la police ne se douteraient de rien. Le secrétaire du Parti Li était un chef très judicieux. Yu devinait les motifs de l’arrangement imaginé par Li. Face à cette nouvelle affaire de meurtres en série, Chen était sans conteste le policier le plus expérimenté. Il avait d’ailleurs résolu des cas similaires par le passé. Mais, comme cette histoire risquait d’avoir des répercussions politiques, Li ne pouvait considérer Chen comme un candidat fiable. En attendant, l’incompétence de la brigade criminelle, l’augmentation du nombre de victimes et le déferlement d’hypothèses alarmistes sur Internet augmentaient la pression qui pesait sur les épaules du chef de la police. Il n’avait donc pas eu d’autre choix que de faire appel à l’inspecteur légendaire. Chen était sans doute au courant des manœuvres politiciennes du bureau, mais ce matin-là, dans la salle de réunion, il avait l’air détendu. Dos à la fenêtre, nimbé de rayons de lumière sporadiques qui filtraient à travers les stores, il sirotait tranquillement son thé. Il avait demandé par texto à l’inspecteur Yu de participer à la discussion et regardait Qin qui attendait devant un tas de dossiers étalés sur une longue table de pouvoir démarrer son exposé.
Qin hocha la tête et fronça les sourcils en voyant entrer Yu, mais il s’abstint de tout commentaire. Deux ou trois minutes plus tard, Li entra à son tour. Il adressa un signe de tête à l’inspecteur principal, alla s’asseoir à côté de lui et se tourna vers Qin :
« Je vous en prie, inspecteur Qin, exposez brièvement les faits pour l’inspecteur principal et pour nous tous ici présents. »
Malgré lui, Qin se mit à tousser, autant pour s’éclaircir la gorge que pour ravaler son orgueil.

Avis

Il y a des livres que l’on a du mal à classer et à dire s’ils sont bons ou mauvais. Chine, retiens ton souffle de Xiaolong Qiu fait partie de ces livres.

Tout d’abord, il est clairement un livre policier, un whodunit traditionnel, du genre old school, dans la lignée des reines du crime anglaises telle Agatha Christie. Aussi, il ne faut pas s’attendre à un roman palpitant, plein de rebondissements et de suspense. Bien au contraire, comme le peuple de l’empire du milieu, tout est en retenue, en douceur et philosophie. L’inspecteur Chen est le digne héritier d’Hercule Poireau en faisant travailler ses petites cellules grises pour résoudre les énigmes.

Mais c’est surtout le fait que l’enquête passe pratiquement au second plan tant le mode de vie des chinois, leurs us et coutumes, leur vie, leur société, la politique, son économie, la pollution et la corruption sont présentés ou dénoncés. C’est un véritable récit de voyage à Shanghai que nous découvrons au fil des pages. Je n’ai pas été vérifié si tous les lieux, magasins ou échoppes mentionnés dans le livre existent vraiment, mais on pourrait presque se servir de ce livre comme guide touristique.

Si la composition des personnages apparaît un peu simpliste, les annotations et références faites par des personnages secondaires à de précédentes affaires font penser qu’elle se dévoile et s’étoffe au fur et à mesure des enquêtes et des livres

Si c’est dépaysant et séduisant dans la présentation de ce peuple lointain, cela entretien la confusion des genres et décevra les amateurs de romans policiers aux intrigues alambiqués et enquêtes rondement menées.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 246 pages
    • Editeur : Liana Levi (18 octobre 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 979-1034900664
    • Prix : 19,00€
  • eBook
    • Editeur : Liana Levi (18 octobre 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 9791034900671
    • Prix : 14,99€

Revue de presse

La Croix (article réservé aux abonnés)

« Dans « Chine, retiens ton souffle », la onzième enquête de l’inspecteur Chen, il n’y a pas que la qualité de l’air des grandes villes qui est corrompue…« , Julie Malaure, Le Point

« …ne pas lire une enquête de l’inspecteur Chen quand on a faim. C’est plein de bouillons odorants, de gâteaux de sésame, de plats surprenants.« , France Inter

« C’est la 11ème enquête de l’inspecteur Chen, fin limier, fin gourmet et poète à ses heures. Elle est comme les précédentes : rusée, bien menée et très dépaysante. « , Bernard Poirette, Europe 1

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/21 dans Policier

 

Étiquettes : , , , ,

R.J. Ellory trichait sur le Web

R.J. Ellory trichait sur le Web

C’est l’auteur de romans d’espionnage Jeremy Duns, installé en Suède, qui a révélé la supercherie dans  le Daily Telegrap.

L’auteur anglais a reconnu avoir utilisé des pseudonymes pour écrire sur Amazon de fausses critiques, très élogieuses pour ses propres romans et très négatives pour ses concurrents.

Suite de l’article sur le site du Figaro.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/18 dans Evénements

 

Laurent Loison – Chimères

Laurent Loison – Chimères

Laurent Loison est l’auteur du moment qu’il faut suivre, car après son best seller Charade qui l’a fait connaître du public (et pour lequel j’ai honte de ne toujours pas l’avoir lu), l’an dernier il nous a livré certainement un des meilleurs thrillers l’an dernier, Cyanure, qui lui a d’ailleurs valu le prix du Balai d’Or.

Alors qu’il avait initié un final original dans son précédent livre (voir ma chronique sur celui-ci), il revient en fin de cette année 2018 avec un livre uniquement disponible en numérique.

On peut se demander pourquoi Chimères n’est pas proposé en mode hybride papier – numérique ?

Résumé du livre

Des femmes torturées et violées abandonnées dans les forêts de l’hexagone, avec pour consigne de contacter la presse.
Quel fil conducteur, quel point commun les relie ?
Justine et Jéremy, deux jeunes journalistes que rien n’aurait pu réunir vont jouer aux apprentis détectives.
Au fil des témoignages éprouvants des victimes, se dessine le contour cauchemardesque de l’âme du criminel.
Mais l’arbre ne cache-t-il pas la forêt ?

Avis

J’avoue avoir été un peu surpris par ce troisième roman de Laurent Loison. D’une part parce qu’il est uniquement disponible en version numérique, et d’autre part parce que contrairement à la majorité des avis que l’on peut trouve sur les groupes de lecture ou en commentaires sur les sites marchands, je n’ai pas aimé ce livre autant que les précédents.

Est-ce la collaboration de l’auteur avec 14 blogueuses dans la rédaction de ce roman ? est-ce le thème de la violence faite aux femmes dont j’ai l’impression qu’en plus d’être d’actualité, elle devient incontournable dans les thrillers ?, ce que je peux vous dire c’est que ce livre ne décrochera pas le prix Staunch Book Prize créée par Bridget Lawless.

Au niveau de la rédaction, j’ai surtout été perturbé par le style très relâché employé. Par moments, on a l’impression d’avoir carrément l’auteur qui vous fait lecture de son roman et ajoutant deci delà des commentaires sur ce livre même.

Du point de vue de l’histoire, il y a beaucoup de répétitions et un grand manque d’inventivité permettant au lecteur de ne pas deviner la fin. L’histoire est tellement rectiligne et avec si peu d’éléments d’enquête qu’il ne reste qu’une alternative possible que les amateurs de thriller trouveront immanquablement.

Bref, je me dis que si j’ai lu ce livre, à défaut d’y avoir pris du plaisir, au moins j’ai fait une bonne action puisque pour chaque livre acheté 1€ est reversé à l’association CFCV.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • eBook
    • Editeur : Auto-édition
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • EAN : 123-0002866512
    • Prix : 3,99€ dont 1€ reversé à l’association CFCV.

Site Internet de l’auteur

www.laurent-loison.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/18 dans Thrillers

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :