RSS

Archives de Tag: ombre

Éric Giacometti & Jacques Ravenne – Le rituel de l’ombre (Antoine Marcas 1)

Éric Giacometti & Jacques Ravenne – Le rituel de l’ombre (Antoine Marcas 1)

Une fois encore je vais combler un manque profond dans mon blog avec le premier tome de la saga d’Antoine Marcas, Le rituel de l’ombre, d’un des quatre-mains les plus célèbres de la littérature policière : Eric Giacometti et Jacques Ravenne. Ce duo d’écrivains est non seulement très prolifique puisqu’il tourne en moyenne à un livre par an, mais il rencontre aussi un énorme succès avec ses histoires mêlant intrigue policière, ésotérisme sur façon de franc-maçonnerie.

Je décide donc de me lancer dans la série fétiche que l’on trouve sous toute forme : livre rand format, au format poche, en BD et maintenant en livre audio. Ce sera donc cette dernière forme qui va m’accompagner pendant quelques matinées sur le chemin du travail.

Alors Le rituel de l’ombre va-t-il collectionner les étoiles ?

Histoire

Avril 1945. Le Troisième Reich est sur le point de s’effondrer. Sur ordre de dignitaires nazis, un convoi SS quitte Berlin en flammes pour évacuer de mystérieuses caisses. Au même moment, un professeur de neurologie franc-maçon est sauvagement assassiné par des SS, suivant un rituel évoquant la mort d’Hiram, l’architecte du temple de Salomon, fondateur légendaire de la maçonnerie. Un coup de masse sur l’épaule, un sur la nuque, le dernier sur le front.

Avril 2005. Soixante ans plus tard, au cours d’une soirée à l’ambassade de France à Rome, une archiviste du Grand Orient est exécutée suivant le même rituel. Elle travaillait sur des documents d’archives maçonniques pillés par les nazis en France en 1940, récupérés par les Russes en 1945 et rendus aux francs-maçons français en 2000. La même nuit, à l’université hébraïque de Jérusalem, un archéologue en possession d’une énigmatique pierre gravée est tué à son tour. Comme Hiram.

Le commissaire Antoine Marcas, maître maçon, et Jade Zewinski, responsable de la sécurité de l’ambassade de France à Rome, vont mener l’enquête ensemble et se trouver confrontés aux tueurs implacables d’une confrérie occulte, la société Thulé, adversaire ancestrale de la maçonnerie. Quel secret immémorial, hérétique sur le plan religieux, se cache dans les manuscrits maçonniques ? Un secret qui justifie visiblement qu’on tue sans scrupules…

Avis

Autant le dire tout de suite, je suis plutôt déçu de ce livre. J’avais tant attendu de la part de ce duo d’écrivains que je ne sais pas par quoi commencer.

Je ne pense pas que l’on puisse classer ce livre dans la catégorie des policiers tant l’intrigue est faible et l’enquête inexistante, encore moins dans le genre des thrillers par la quasi-totale absence d’actions et de suspense.

En fait, ce roman est plus une mise en situation d’une introduction à la franc-maçonnerie et ce sera le seul point positif de ce livre. Les auteurs, eux-mêmes francs-maçons, introduisent facilement cette « société parallèle », gomment les préjugés et les fausses idées, et rajoutent quelques petites anecdotes sur celle-ci.

Ce qui est dommage puisque leur écriture fluide rend plaisante cette présentation de la franc-maçonnerie qui aurait eu tôt fait d’être rébarbative

Mais pour parfaire mon avis et me rendre compte si c’est un loupé épisodique ou bien un duo d’écrivains au genre littéraire qui ne me convient pas du tout.

A suivre.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 396 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (12 mai 2005)
    • Collection : HC
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265080721
    • ISBN-13: 978-2265080720
    • Prix : 18,00€
  • Livre de poche
    • Poche: 544 pages
    • Editeur : Pocket (15 septembre 2011)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 226621294X
    • ISBN-13: 978-2266212946
    • Prix : 7,80€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (juin 2011)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2265093867
    • Prix : 7,80€
  • Audio-Book
    • Editeur : Audiolib (19/07/2016)
    • Lecteur : Julien Chatelet
    • Durée : 13h12
    • Langue : Français
    • Prix : 7,80€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/06/20 dans audio, Roman

 

Étiquettes : , , , ,

Karine Giebel : Juste une ombre

Karine Giebel : Juste une ombre

Nous avions lu pour la première fois un livre de Karine Giebel, il y a quelques temps de cela déjà avec le Purgatoire des Innocents.

A l’époque nous avions reproché à l’auteure d’être tombée dans la facilité de la narration gore, des sévices qui mettaient mal à l’aise le lecteur.

Dans l’ordre chronologique des écritures de cette auteure, Juste une ombre précédait ce roman.

Est-ce que Juste une ombre va effacer l’ombre du Purgatoire des Innocents ?

Résumé du livre

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal,
Tu imaginais pouvoir régenter le monde.
Tu manipules ? Tu deviendras une proie.
Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place.
Et puis un jour…
Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.
À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.
Juste une ombre.
Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.
On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.
On t’observe jusque dans les moments les plus intimes.
Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi.
Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule.
Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.
Ou seulement dans ta tête ?
Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard…

Tu commandes ? Apprends l’obéissance.
Tu méprises ? Apprends le respect.
Tu veux vivre ? Meurs en silence…

Avis

Karine Giebel nous offre un très grand thriller psychologique. Alors que je ne suis pas adepte de ce genre de romans, je suis littéralement tombé sous le charme de la narration, de l’intrigue, de toute l’ingéniosité du harceleur pour faire tomber sa proie.

Pour ce qui est de l’intrigue, les amateurs d’énigmes policières trouveront l’identité du harceleur assez facilement. Cependant je les rassure car l’intérêt du livre et son suspense du livre ne tournent pas autour de ce point mais bien plus sur la montée du plan machiavélique. Nous sommes les témoins d’un jeu du chat et de la souris particulièrement pernicieux où nous suivons la dégradation mentale de la victime, ses interrogations, sa lutte désespérée.

Et contrairement au  Purgatoire des Innocents point de descriptions gores, de sévices minutieusement détaillés, l’auteure sait faire vibrer son lecteur d’une autre façon beaucoup plus intelligente.

Je ne m’éterniserai pas sur les qualités d’écriture de Karine Giebel qui sont toujours aussi impeccables pour ce genre de romans : précis, direct, où les actions et petits rebondissements arrivent régulièrement pour tenir le lecteur en haleine.

Un roman qui vous teindra aux tripes !

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre Broché
    • Broché: 512 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (8 mars 2012)
    • Collection : Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265096490
    • ISBN-13: 978-2265096493
    • Prix : 20,00€
  • Livre Poche
    • Poche: 608 pages
    • Editeur : Pocket (7 mai 2013)
    • Collection : Pocket thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266238574
    • ISBN-13: 978-2266238571
    • Prix : 8,00€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (8 mars 2012)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2265096561
    • Prix : 9,99€

Prix – Récompenses

  • Polar francophone 2012
  • Prix Marseillais du Polar 2012

Site Internet de l’auteure

https://fr-fr.facebook.com/Karine.Giebel/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/10/10 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Résultats de mon passage au vide grenier Toutocoto

Comme chaque année en cette période, la vide de Saint-Cloud organise un vide grenier dans le quartier des Coteaux : le Toutocoto..

Contrairement à ce que l’on peut penser, même si le niveau de vie dans cette ville est relativement aisé, on peut y faire de bonnes affaires au mieux de ces centaines d’exposants.

Après un « petit » tour de près de 2 heures et de multiples hésitations pour ne pas revenir avec un charriot de livres, voici le résultat de ma chasse.

Devinez le prix que j’ai payé pour l’ensemble !

Toutocoto

Comme vous pouvez le voir la chasse a plutôt été bonne puisque j’ai dégoté :

Ah oui !

Le résultat de la devinette : 3,40€ seulement le tout.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/04/02 dans Evénements

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Découvertes d’Avril 2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Florian Lafani & Gautier Renault – Trouble[s]

Six otages filmés par webcam.
Des millions de votants sur Facebook.
À vous de choisir qui restera en vie.

« Au secours! » Quand le jeune Tom Laughton lit ce message sur le Facebook de son ami Erasmus, il se moque de lui : « Alors, Erasmus, de retour à Londres ? »
Mais Erasmus ne répondra pas, car il vient d?être kidnappé, avec cinq autres personnes provenant des quatre coins du monde. Aussitôt, des vidéos des séquestrés commencent à circuler sur Internet. Ni la police, menée par l?agent Clara Capland, ni les médias ne parviennent
à mettre un terme à la plus incroyable prise d?otages que le monde ait connue. Le pire surgit alors sous la forme d’un vote sur Facebook : « Choisissez celui que vous voulez sauver. » Et pour montrer à tous qu’il est sérieux, le kidnappeur tue un premier otage, froidement,
en direct. « Pour celui-là, vous ne pouviez rien faire. Lequel des cinq autres allez-vous sauver ? »

Tension permanente, rebondissements de haut-vol, fausses pistes et frayeurs, TROUBLE[S] est un « thriller en série » en 7 épisodes,
et a le don de rendre accro dès les premières pages.Auteur Gautier Renault

  • Editeur : Éditions de l’épée
  • Date de parution 07/03/2014
  • Nombre de pages : 19
  • ISBN : 9791091211185
  • EAN : 979-1091211185
  • Prix : 0,99€

Jo Nesbo – Police

Quand un policier d’Oslo est assassiné à la date anniversaire et sur les lieux d’un crime non élucidé, cela n’est certainement pas un hasard. Et lorsque deux autres policiers qui ont participé à des enquêtes infructueuses sont tués à leur tour, c’est une évidence : un meurtrier brutal aux méthodes bestiales rôde dans les rues de la capitale norvégienne. La police ne dispose d’aucun indice et, pire encore, elle déplore l’absence de son meilleur limier. Mais aujourd’hui, l’inspecteur Harry Hole n’est plus en mesure d’aider ni de protéger quiconque. Pendant ce temps, à l’hôpital d’Oslo, un homme gravement blessé est dans le coma. Personne ne connaît son nom. Même les policiers chargés de le protéger n’ont pas le droit d’approcher le patient. S’il reprenait conscience, cet inconnu aurait pourtant bien des secrets à révéler…

  • Broché: 608 pages
  • Editeur : Gallimard (27 mars 2014)
  • Collection : Série Noire – Thrillers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070141446
  • ISBN-13: 978-2070141449
  • Prix : 21,00€

Jean-François Delage  – Peur de l’ombre

Paris, été 2017, un attentat visant le président de la République française fait de nombreuses victimes à Paris dont le fils de Nora Morientès et Michaël Botton, tous deux en charge de l’anti-terrorisme à la DCRI. Dans le même temps, Michaël Botton est enlevé sous les yeux de Nora par un groupuscule intégriste. Après des années de recherches, Botton reste introuvable, tout comme le commanditaire qui a fomenté et revendiqué cet attentat… jusqu’au jour où la DCRI découvre qu’une nouvelle conspiration se prépare. Toutes les polices sont en alerte maximum et une course contre la montre est lancée afin de découvrir qui se cache derrière l’Ombre persique qui plane sur l’Occident.

Gagnant du Prix VSD du polar 2014

  • Broché: 701 pages
  • Editeur : NOUVEAUX AUTEUR (30 janvier 2014)
  • Collection : THRILLER
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2819503578
  • ISBN-13: 978-2819503576
  • Prix : 19,95€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/04/08 dans A lire, Actualités, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Val McDermid : Comme son ombre

val mcdermid - comme son ombreVoici un auteur que je viens de découvrir chez mon marchand de livres préféré. Lui non plus ne connaissait pas cette auteure, mais à décider de le proposer dans son magasin suite aux différentes annonces et aux précédents succès qu’aurait eu cette auteure.

La couverture est mystérieuse et soignée, et la 4ème de couverture est attractive; et si l’on regarde les sites de livres pirates Val McDermid figure parmi celles dont l’œuvre a pratiquement été entièrement « numérisée ». ‘C’est qu’il doit bien y avoir un certain intérêt à la lire.

Nous allons voir si nous n’allons pas sombrer à lire Comme son ombre ?

Histoire

Quand la psychiatre Charlie Flint reçoit un mystérieux colis rempli de coupures de presse à propos d’un meurtre sauvage, son sang ne fait qu’un tour. Le crime a eu lieu dans l’enceinte de son ancienne université à Oxford – un jeune homme battu à mort quelques heures seulement après s’être marié. Tandis que sa jeune épouse et les invités sirotaient du champagne, on jetait son corps ensanglanté dans la rivière. Charlie ne sait pas qui lui a envoyé le colis, ni pourquoi, mais elle ne peut chasser ce crime de ses pensées. Et avec sa carrière de psychiatre clinicienne qui bat de l’aile, elle dispose de beaucoup de temps libre pour enquêter. Charlie renoue alors avec le monde mystérieux et fermé d’Oxford et comprend que cet assassinat est lié à des événements encore plus sordides. Chaque pas vers la vérité la rapproche désormais du danger…

Avis

Ce livre est l’exemple même qu’une bonne couverture et un bandeau flatteur vantant le nombre de ventes de l’auteure, peut susciter l’achat chez le lecteur. Et je dois bien avouer que je suis tombé dans le panneau.

Car bien que ce livre soit présenté comme un roman policier, c’est avant tout une romance lesbienne digne d’un roman Harlequin de notre temps. Que de longues digressions sur les sentiments des différents protagonistes féminines de l’histoire : et est-ce qu’elle m’aime ? et qu’est-ce qui va se passer avec ma « femme » si je vais avec machine ? est-ce que j’ai bien compris les signes dont elle me témoigne ? On s’en fout, et pour parler vulgairement, c’est franchement chiant.

Ce qui est bien dommage car l’idée de départ était bonne, mais elle est noyée dans cette romance à deux balles. Elle sombre à un tel point que le dénouement final en est bâclé. Pour l’amateur de romans policiers que je suis, le pitch méritait de poursuivre le livre pour en apprécier le final. et là, tel un soufflet sorti trop du four, celui-ci se dégonfle lamentablement. Autant vous le dire : l’héroïne va pile poil à l’endroit où le corps était caché depuis des dizaines d’années, le trouve en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, et hop avec l’intervention des autres protagonistes le tour est joué en deux tours trois mouvements.Toute la solution tient dans le titre du livre.

Enfin, le style d’écriture est particulièrement lourd, certaines phrases sont mêmes alambiquées; et nous poussent simplement à lire le livre en diagonal, à la recherche des éléments réellement importants.

Bref, vous êtes fleur « rose » foncez, vous êtes amateur de romans policiers et de thrillers, passez votre chemin.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture
Durée de lecture
Prix star_half_off_32

Caractéristiques

  • Broché: 457 pages
  • Editeur : Flammarion (29 mars 2013)
  • Collection : LITTERATURE ETR
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081252201
  • ISBN-13: 978-2081252202
  • Prix : 21,00€

Site Internet

http://www.valmcdermid.com/

 
1 commentaire

Publié par le 2013/11/18 dans Policier

 

Étiquettes : ,

Découvertes Septembre 2013 (2) : 100% polar

Comme vous n’avez pas eu le droit à de découvertes depuis Juin, c’est un double article de découvertes que je vous propose ce mois-ci. Après un 100% cuisine, voici un 100% polar.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Val McDermid – Comme son ombre

Quand la psychiatre Charlie Flint reçoit un mystérieux colis rempli de coupures de presse à propos d’un meurtre sauvage, son sang ne fait qu’un tour. Le crime a eu lieu dans l’enceinte de son ancienne université à Oxford – un jeune homme battu à mort quelques heures seulement après s’être marié. Tandis que sa jeune épouse et les invités sirotaient du champagne, on jetait son corps ensanglanté dans la rivière. Charlie ne sait pas qui lui a envoyé le colis, ni pourquoi, mais elle ne peut chasser ce crime de ses pensées. Et avec sa carrière de psychiatre clinicienne qui bat de l’aile, elle dispose de beaucoup de temps libre pour enquêter. Charlie renoue alors avec le monde mystérieux et fermé d’Oxford et comprend que cet assassinat est lié à des événements encore plus sordides. Chaque pas vers la vérité la rapproche désormais du danger.

  • Broché: 457 pages
  • Editeur : Flammarion (29 mars 2013)
  • Collection : LITTERATURE ETR
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081252201
  • ISBN-13: 978-2081252202
  • Prix : 21.00€

Carsten Stroud – Niceville

Niceville, tout droit sortie de la tradition du Southern Gothic, incarne le Sud, avec ses propriétés somptueuses, ses chênes festonnés de mousse espagnole et sa moiteur soporifique. Le seul problème, c’est que le Mal y vit beaucoup plus longtemps que les hommes. Plusieurs disparitions inexpliquées entachent la réputation du lieu, et celle du jeune Rainey Teague, littéralement volatilisé en plein jour devant la vitrine d’un antiquaire de la rue principale, vous donne la chair de poule. A Niceville, il y a aussi des flics peu scrupuleux, des as de la gachette qui dérobent des banques et descendent leurs collègues au fusil à lunette… Quand Nick Kavanaugh, policier hanté par son expérience de combat en Irak, et son épouse Kate, élégante avocate issue d’une des vieilles familles de la ville, décident de tirer tout cela au clair, ils n’imaginent pas dans quel enfer ils ont mis le pied.

  • Broché: 501 pages
  • Editeur : Seuil (6 juin 2013)
  • Collection : ROMAN ET. HC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021045536
  • ISBN-13: 978-2021045536
  • Prix : 22.50€

T.J. Middleton – Oh, my dear!

Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s’il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s’en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite ballade. Si il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu’il s’en débarrasse très vite, avant qu’elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour Al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l’issue.   Avec ce premier roman jubilatoire, T. J. Middlteon nous propose un condensé d’humour noir très british doublé d’une intrigue palpitante.

  • Broché: 303 pages
  • Editeur : Le Cherche Midi (23 mai 2013)
  • Collection : Thrillers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2749123070
  • ISBN-13: 978-2749123073
  • Prix : 18.50€

Dan Wells – Nobody

Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun scrupule à entrer dans le jeu. Il faut dire que John a un atout de taille dans sa manche : des pulsions homicides incontrôlables. Il lui arrive en effet à lui aussi, de temps à autre, de se transformer en monstre assoiffé de sang. Aussi a-t-il décidé de s’attaquer aux éléments les plus meurtriers de la société plutôt que de s’en prendre à d’innocentes victimes. Cette fois, le serial killer qu’il a choisi de défier en l’attirant dans sa petite ville tranquille de Clayton se nomme Nobody. Après quelques interminables semaines d’attente, des meurtres commencent enfin à ensanglanter Clayton. Nobody est bel et bien là. Et la partie peut commencer. Fidèle à son habitude, Dan Wells nous offre un nouveau cocktail d’humour noir et de suspense. Servi bien frappé. Dan Wells est né en 1977. Après Je ne suis pas un serial killer et Mr Monster, publiés chez Sonatine Éditions, Nobody est l’ultime volume de la trilogie consacrée à John Wayne Cleaver.

  • Broché: 332 pages
  • Editeur : Sonatine (13 juin 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355841888
  • ISBN-13: 978-2355841880
  • Prix : 20.00€

Caryl Férey – Raclée de verts

Les femmes sont vraiment nulles. Surtout celle-ci. Pour ça, non, ce n’est pas la grâce qui l’étouffé : quand on pense au règne animal, à la splendeur de je sais pas moi… ce machin qui saute, là, avec des petites cornes qu’on dirait qu’elle a des doigts plantés dans la tête : ah ! le truc, là, qui saute dans tous les sens et qui reste en suspension exprès pour qu’on prenne la photo, alors qu’il y a des guépards partout à ses fesses… Putain, c’est quoi cette saloperie déjà…
– Oh ! je secoue la vieillerie comme s’il y avait des pièces d’or au fond. Tu vois de quel animal je veux parler ? !
Mais l’octogénaire en chemise de nuit brillante ne comprend rien. Je pourrais tout aussi bien parler à un fanion… Ah ! J’ai trouvé :
– Une antilope ! Tu vois ce que c’est une antilope ? !
– Je vous en prie…
Elle me dégoûte. À vous rendre chèvre.
– Y a pas plus gracieux qu’une antilope ! je lui assène. Ni plus rapide des pattes arrière !
Je pense un instant au malheureux sprint que mon adversaire du soir a fait pour tenter de m’échapper… J’ai presque envie de rire.

  • Poche: 96 pages
  • Editeur : Pocket (10 janvier 2013)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266218670
  • ISBN-13: 978-2266218672
  • Prix : 3.90€

Karine Giébel – Meurtre pour rédemption

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n aspire qu à la rédemption…

  • Broché: 988 pages
  • Editeur : POCKET (8 mars 2012)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266180746
  • ISBN-13: 978-2266180740
  • Prix : 9.10€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/09/13 dans A lire, Actualités, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Découvertes de février 2012

Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas erré dans une grande surface culturelle. Du coup, ce sont 7 livres que j’ai noté dans ma liste de livres à lire.

Si jamais vous les aviez lus avant moi, n’hésitez pas à me faire par de vos impressions en commentaires de ce billet.

Piège boréal de David Moitet

Des ruelles obscures du vieux Mans aux étendues hostiles du Grand Nord, un tueur sème des cadavres en leur gravant des chiffres sur le front. 10, 9.., Une jeune journaliste découvre ses grands-parents crucifiés dans leur maison. Dans le même temps, trois adolescents disparaissent sans laisser de traces. 8, 7, 6… Menant leur propre enquête, les proches des victimes se lancent dans une course effrénée pour comprendre pourquoi leur vie a basculé. Y aurait-il un lien entre les deux affaires ? 5, 4… Ils vont devoir faire vite, car rien ne semble pouvoir arrêter le compte à rebours macabre… Qui sera la prochaine victime ?

Le diable sur les épaules de Christian Carayon

Une disparition non élucidée, une série de meurtres étranges dans une ambiance lourde de silences : un véritable mix entre Simenon et Hitchcock ! Au cours de l’année 1924, un village isolé des montagnes tarnaises et menacé d’extinction est le théâtre de plusieurs assassinats atroces. Déjà les langues se délient et certaines superstitions ressortent… Malgré tout, la jeune institutrice Camille refuse de céder à ces croyances d’un autre âge et appelle à la rescousse son ami d’enfance. Cet ancien criminologue, connu pour ses enquêtes autour du paranormal et qui ne voit dans ces morts suspectes que des crimes perpétrés par la main de l’homme, va mener l’enquête à sa façon… mais l’assassin l’a positionné sur son échiquier diabolique. Tout n’est désormais que tactique et manipulation.

Europa blues d’Arne Dahl

Magda, une prostituée originaire d’Odessa, découvre que son souteneur est le bourreau de son grand-père mort à Buchenwald. Ce soit disant Italien est en réalité un Allemand ancien membre des troupes d’élites hitlériennes, fondateur d’un Institut de la douleur à Weimar qui visait à mesurer l’intensité maximale de la douleur que pouvait supporter un homme avant de mourir. Les déportés étaient pendus par les pieds, une tige en métal introduite dans le crâne afin de stimuler les centres nerveux pour générer une douleur lancinante. Dès lors, Magda se jure de venger son grand-père et d’éliminer tous les  » salauds  » d’Europe et nazis reconvertis. Elle enrôle d’autres prostituées : elles forment le groupe des Erinyes (cf. déesses grecques de la vengeance) qui exécutent leurs victimes sur ce même mode opératoire très cruel. C’est ainsi que les enquêteurs du Groupe A feront peu à peu le lien entre les différents assassinats.

Les fleurs de l’ombre de Steve Mosby

Telle est la trame de « La Fleur de l’ombre », un thriller écrit en 1991 par un certain Robert Wiseman, mystérieusement disparu depuis lors. Neil Dawson, dont le père vient d’être retrouvé sans vie au pied d’un viaduc, apprend que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour ce roman. Bientôt, il constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de Robert Wiseman et ceux de son père. Pire encore, c’est peu à peu la réalité qui semble s’inspirer de l’abominable récit de « La Fleur de l’ombre ». Et Neil ne tarde pas à se retrouver aux prises avec un psychopathe d’un genre très particulier. Avec ce thriller d’une noirceur absolue, Steve Mosby multiplie les mises en abîme et entraîne le lecteur dans un formidable puzzle entre réalité et fiction. Outre l’intrigue, d’une densité rare, on y retrouve le style incomparable et la complexité de personnages terriblement humains qui ont fait le succès d’Un sur deux.

Le mystère de la chambre 51 de Martha Grimes

Le monde des adultes vu par les yeux d’une enfant : Emma Graham, douze ans, apprentie détective dans l’Amérique profonde des années 1950. Devenue une célébrité à Spirit Lake, la jeune Emma s’efforce de mener de front la rédaction du feuilleton relatant ses aventures – réclamées avec insistance par le directeur du journal local – et l’enquête sur l’enlèvement de la petite Fay Slade à l’hôtel Belle Rouen, vingt ans plus tôt. Deux événements vont compliquer la tâche d’Emma : le retour du très séduisant Morris Slade, le père du bébé enlevé, objet de tous les fantasmes et commérages, ainsi que l’embauche d’un nouveau groom à l’hôtel Paradise, Ralph Diggs, dont le visage d’ange pourrait cacher d’obscurs desseins…

Féerie pour les ténèbres de Jérôme Noirez (2 tomes)

De partout, l’En-Dessous vomit la Technole sans qu’on sache pourquoi, sourd cette bouillie toxique et nauséabonde qui, en un autre temps, dans un univers bien différent, fit la fierté des hommes, le symbole même de leur domination sur le monde. Des hommes qui, aujourd’hui, exploitent les rebuts de cet univers disparu, mythique, dans des gisements à ciel ouvert aux allures de décharges en quête des oripeaux d’une gloire à jamais révolue…
Dans les rues de Caquehan la noire, capitale tentaculaire du royaume, Obicion enquête. Et l’officieur de justice à fort à faire. Le crime est odieux. Une jeune fille. Une adolescente. Enuclée. Gorge tranchée, ouverte en croix. Là où, précisément, pour la première fois, la Technole fit son apparition. Et à l’horreur s’ajoute l’étrangeté la plus absolue car très vite, il s’avère que les os de la victime sont en… plastique. Ainsi débute «Féerie pour les ténèbres», oeuvre gigantesque, drôle, tendre et cruelle, aussi épouvantable qu’attendrissante, un monstre littéraire sans équivalant aucun, une manière d’improbable croisement entre François Rabelais, Lewis Carroll, Jérôme Bosch et Louis Ferdinand Céline, au travers duquel Jérôme Noirez tisse une saisissante cartographie romanesque, un sommet littéraire unique, inoubliable.

Le onzième pion de Heinrich Steinfest

Georg Stransky dîne tranquillement avec femme et enfant, quand un étrange projectile perturbe ce moment de paix : une pomme, lancée par la fenêtre. Farce d adolescent ? À première vue, mais au matin, Georg a disparu.
Une mise en scène loin de surprendre Lilli Steinbeck, spécialiste des questions d enlèvements, qui découvre que Stransky est le huitième à se volatiliser après avoir croqué la pomme. Cette inspectrice rousse et séduisante, dotée d un nez difforme et d un grand flair, célibataire et couche-tôt, se lance à la recherche de Stransky. Accompagnée d un détective obèse rencontré à Athènes et d un tueur à gages finlandais, Lilli Steinbeck va mettre les pieds dans une machination internationale. Un jeu d échecs mortel où les dix pions sont des hommes. Si Lilli, élément perturbateur onzième pion , parvient à ramener le disparu dans son Allemagne natale, la partie sera terminée.

Les fleurs de l’ombre

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/02/18 dans A lire

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :