RSS

Archives Mensuelles: avril 2018

Découvertes avril 2018

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bientôt paraîtront les romans de l’été 2018. Voici quelques lectures pour patienter d’ici-là.

Paul Tremblay – Possession

Après Rosemary’s Baby et L’Exorciste, le nouveau classique de l’horreur.

Malgré une mère alcoolique et un père au chômage, la famille Barrett tente de mener une vie ordinaire dans la tranquille banlieue de Beverly, Massachusetts, jusqu’au jour où leur fille de 14 ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d’une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants se produisent, les Barrett décident de faire appel à un prêtre, qui ne voit qu’une seule solution : l’exorcisme. À court d’argent, la famille accepte l’offre généreuse d’une chaîne de télévision ; en contrepartie, elle suivra la guérison de Marjorie en direct. L’émission connaît un succès sans précédent. Pourtant, elle est interrompue du jour au lendemain sans explications. Que s’est-il passé dans la maison des Barrett ?

Avec ce thriller terrifiant d’une rare intelligence, Paul Tremblay réinvente l’horreur à l’ère des médias, de l’avènement de la télé-réalité et de la culture pop. Possession fait partie de ces quelques livres susceptibles de nous procurer des émotions nouvelles, qui continuent à nous hanter bien après la dernière page.

  • Livre
    • Broché: 336 pages
    • Editeur : Sonatine (22 mars 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355846650
    • ISBN-13: 978-2355846656
    • Prix : 21,00€
  • Prix : 21,00€
    • eBook
    • Editeur : Sonatine (22 mars 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2355846670
    • Prix : 14,99€

Jack Heath – Mange tes morts

La faim justifie les moyens.Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code  » le pendu « ) a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

Ce thriller survolté et sans tabou ne vous laissera aucun répit. Accessoirement, il se pourrait qu’il vous incite à devenir végétarien.

  • Livre
    • Broché: 400 pages
    • Editeur : Super 8 éditions (22 mars 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 237056105X
    • ISBN-13: 978-2370561053
    • Prix : 19,00€
  • eBook
    • Editeur : Super 8 éditions (22 mars 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2370561084
    • Prix : 12,99€

Benjamin Dierstein – La sirène qui fume

Mars 2011. La campagne présidentielle bat son plein, plus d’un an avant les élections. Le capitaine Gabriel Prigent débarque à la brigade criminelle de Paris après avoir vécu un drame à Rennes. Obsédé par l’éthique, il croise sur son chemin le lieutenant Christian Kertesz de la brigade de répression du proxénétisme, compromis avec la mafia corse et tourmenté par un amour perdu. Alors qu’éclate une sordide histoire d’assassinats de prostituées mineures, ils plongent tous les deux dans une affaire qui rapidement les dépasse, entraînant dans leur chute une ribambelle d’hommes et de femmes qui cherchent à sauver leur peau – flics dépressifs, politiciens salaces, médecins corrompus, gangsters imprévisibles et macs tortionnaires. Poursuivis par leurs propres obsessions et les fantômes qui les hantent, Prigent et Kertesz vont se livrer un duel sans merci, au coeur de la barbarie et des faux-semblants du monde contemporain.
  • Livre
    • Editeur : Nouveau Monde Editions (5 avril 2018)
    • Collection : ROMANS POLICIER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2369426586
    • ISBN-13: 978-2369426585
    • Prix : 19,90€

Hervé Commère – Sauf

L’année de ses six ans, à l’été 1976, Mat a perdu ses parents dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Rien n’a survécu aux flammes, pas le moindre objet.
Mat est aujourd’hui propriétaire d’un dépôt-vente. Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions. La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours. Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant. Sauf que cet album ne devrait plus exister. Il ne peut pas exister. Et pourtant…

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé. De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.

  • Livre
    • Broché: 272 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (8 mars 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265117765
    • ISBN-13: 978-2265117761
    • Prix : 18,90€
  • eBook
    • Editeur : 12-21, Fleuve éditions (8 mars 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2823860092
    • Prix : 13,99€
Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Une idée ? Oui mais une bonne ! par Franck THILLIEZ

Une idée ? Oui mais une bonne ! par Franck THILLIEZ

Comment les idées viennent-elles à un écrivain ?

Et parmi elles, comment identifier LA bonne idée, celle qui fera qu’une histoire naisse et qu’un roman s’écrive ?

Romancier et auteur de thrillers, Franck Thilliez vit aujourd’hui à Mazingarbe dans les Hauts de France. Depuis 2002 et la sortie de « Conscience animale », il a écrit près de 20 ouvrages traduits en plus de 20 langues. Le succès rencontré avec « La Chambre des morts » (adapté au cinéma en 2007) lui a permis de cesser son travail d’informaticien pour se consacrer exclusivement à l’écriture. Il est également scénariste et a coécrit les dialogues de la série télé Alex Hugo.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/27 dans Evénements

 

Étiquettes : , ,

Grosse coquille dans la première édition de La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

Grosse coquille dans la première édition de  La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

Si vous avez acheté le nouveau Joël Dicker, La disparition de Stéphanie Mailer, sachez qu’il y a une erreur page 626, ligne 2 pour le 1er tirage.

Je vous laisse découvrir le nom du coupable sur le site des éditions de Fallois

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/27 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Franck Thilliez – L’anneau de Moebius

Franck Thilliez – L’anneau de Moebius

En attendant la sortie du Manuscrit Inachevé prévu le 3 mai, mais aussi pour vider un peu ma PAL, je vais revenir vers un roman de Franck Thilliez de 2008 : L’anneau de Moebius.

Mais une fois encore, je tombe dans les coïncidences puisqu’il est une fois encore question de rêve après Les limbes d’Olivier Bal et Soeurs de Bernard Minier. Comme j’ai été emballé par ces deux derniers romans, je mets un grand espoir dans ce livre.

Allons tourner en boucle ou l’auteur filera droit vers un nouveau succès ?

Histoire

Lamorlaye (Oise)
Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d’une gamine que vous ne connaissez pas.
Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours.

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Le corps mutilé d’une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l’objet d’un rituel bien précis. Pour Victor Craise, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l’école, la descente aux enfers commence.

Aucune relation entre ces deux histoires, a priori. Et pourtant.

Avis

Plus qu’un roman policier, ce livre est avant tout un roman fantastique, de science-fiction où le principal suspect dans un enquête semble voir des éléments du futur dans ses rêves. Avec un jeune policier tout frais promu, ils vont chercher à identifier le véritable tueur en série dans le monde des freaks, ces gens « anormaux » atteints d’une anomalie génétique, une malformation ou d’un handicap physique.

Franck Thilliez s’invite donc dans un genre auquel on ne l’associe pas forcément, la science-fiction, dans un roman qui rappelle fortement le roman Ubik de Philippe K. Dick (que je vous recommande au demeurant), mais qui est bien plus accessible et moins perturbant que ce dernier. Une incursion réussit sans être exceptionnelle comme nous a habitué Franck Thilliez qui excelle plus dans l’imagination d’une intrigue bien ficelée que dans la logique des mondes parallèles.

Malheureusement, et c’est le gros défaut de ce roman, l’adoption de ce genre littéraire vient au détriment de la qualité du roman policier : certes l’enquête est bien menée, on s’amuse du bizutage de Victor Craise (j’adore son surnom), l’évolution dans le monde étrange des freaks est quelque peu déstabilisante mais je mets à carton rouge à Franck Thilliez qui ne donne aucun indice pour découvrir le meurtrier.

Par contre l’auteur prend un malin plaisir à jouer avec son lecteur, et ne donne volontairement pas toutes les explications sur les flashes perçus par Stéphane. Sauriez-vous comprendre ce qui se cache derrière le série de chiffres ? Faites bien attention, à la fin d’un chapitre, l’auteur en donne la signification de manière détournée.

Malgré tout cela, c’est un roman agréable à lire, que je conseillerai aux habitués de romans policiers qui veulent s’initier gentiment à la science-fiction sans être trop regardant sur la qualité de l’énigme.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Passage (2 octobre 2008)
    • Collection : LIGNE NOIRE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 284742122X
    • ISBN-13: 978-2847421224
    • Prix : 22,80€
  • Poche
    • Poche: 608 pages
    • Editeur : Pocket (14 octobre 2010)
    • Collection : Policier / thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266205048
    • ISBN-13: 978-2266205047
    • Prix : 8,30€
  • eBook
    • Editeur : Passage (octobre 20127)
    • EAN : 978-2847422573
    • Prix : 17,99€
    • Livre audio
    • Editeur : Passage (octobre 20127)
    • EAN : 978-2847422573
    • Prix : 17,99€
  • Livre audio
    • Durée : 13h30
    • Editeur : Audiolib (4 mai 2009)
    • Langue : Français
    • ASIN: B01CUXXU4C
    • Prix : 20,20€

Revue de presse

 » Franck Thilliez n’a pas son pareil pour nouer une intrigue policière tout en plongeant ses personnages dans de sordides histoires qui titillent leur côté sombre. Efficace, documenté, complexe, ce nouveau roman apporte son lot de frissons.  » ELLE

Site internet de l’auteur

http://www.franckthilliez.com/

 
 

Étiquettes : , ,

Sire Cédric – L’enfant des cimetières

Sire Cédric – L’enfant des cimetières

 

Après avoir découvert Sire Cédric avec son dernier roman (à l’époque) Avec tes yeux, je vais faire le grand écart car je vais à présent me pencher sur le premier (vrai) ouvrage de cet auteur L’enfant des cimetières.

Ce moment devrait être plaisant puisque ce roman a reçu le Prix Masterton en 2010; même si je sais que les prix ne gagent pas de la qualité du primé.

Alors est-ce que le premier né de Sire Cédric mérite ces lauriers ou aurait du recevoir une couronne funéraire ?

Résumé du livre

Etes-vous prêts à ouvrir le livre de vos nuits blanches ?

QUAND L’HORREUR SONNE À VOTRE PORTE ET QUE LES DÉMONS DEVIENNENT RÉALITÉ… ÊTES-VOUS PRÊT À OUVRIR LE LIVRE DE VOS NUITS BLANCHES ?

Lorque sa collègue Aurore l’appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d’une folie hallucinatoire vient de tuer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d’un hôpital et tue Kristel, la compagne de David.
Mais qui est à l’origine de cette épidémie meurtrière ? Est-ce un homme ou un démon ?
Le journaliste, qui n’a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l’enfant des cimetières, jusqu’aux confins de l’inimaginable…

Thriller gothique époustouflant, L’Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le lecteur hypnotisé par l’horreur. Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher !

Avis

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas accroché à ce premier roman commercial de Sire Cédric.

Ni roman policier ni fantastique, ce roman est un thriller que l’on pourrait qualifier de gothique, où la noirceur des mondes prend place. Noirceur qui sera l’élément principal de l’histoire : d’où vient-elle, que veut-elle, pourquoi tue-t-elle ?

Pour l’aspect fantastique, la narration pourrait faire penser à du Stephen King, mais il n’y a pas cette magie du maître qui nous transporte immédiatement dans ce monde imaginaire. Pour les habitués du genre, on reste dans un monde onirique à la limite du cliché, cherchant à tirer le dégoût du lecteur avec force détails peu ragoûtant, dégoulinant de sang, mais n’allant pas à un niveau supérieur, celui qui nous file la chaire de poule avec des éléments du réel mis dans un contexte extraordinaire (comme dans le Ca).

Ce thriller mélangeant rêve et réalité évoque également l’univers lynchien. Mais ici une nouvelle fois, l’auteur reste au premier niveau là où David Lynch aurait déjà suggéré plus niveaux d’interprétation, aurait joué avec le lecteur pour le perdre en rêve, réalité, fantasmé, ressent.

Cet assemblage un peu maladroit plaira certainement à des amateurs de romans policiers classiques en recherche d’originalité et de légers frissons; mais décevra tant les amateurs de romans policiers aux intrigues bien ficelées, l’enquête étant réduite à sa plus simple expression; ou les passionnés du fantastique en quête d’une dimension policière.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Le Pré aux Clercs (5 mars 2009)
    • Collection : Thriller gothique
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2842283570
    • ISBN-13: 978-2842283575
    • Prix : ??,??€
  • Livre poche
    • Poche: 544 pages
    • Editeur : Pocket (3 mars 2011)
    • Collection : Policier / thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266203657
    • ISBN-13: 978-2266203654
    • Prix : 7,90€
  • eBook
    • Editeur : Le Pré aux Clercs (17 septembre 2009)
    • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
    • Langue : Français
    • ASIN: B005TJTCD
    • Prix : 12,99€
  • Livre audio
    • Durée : 12 heures et 14 minutes
    • Editeur : Audible Studios
    • Date de publication : 24 mars 2016
    • Langue : Français
    • ASIN: B01DIGI5BS
    • Prix : 24,95€

Site internet de l’auteur

http://www.sire-cedric.com

Récompenses

Prix Masterton 2010

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/20 dans Fantastique

 

Étiquettes : , , ,

Phobia : Un recueil inédit au profit d’ELA

Phobia : Un recueil inédit au profit d’ELA

Ce mercredi 14 mars sort un recueil de nouvelles inédites au profit d’ELA, intitulé Phobia et publié aux éditions J’ai Lu. L’auteur Damien Eleonori, sensibilisé de longue date au combat de l’Association, est à l’origine de ce projet. Il a réuni 13 auteurs de polars pour l’écriture de ce recueil. C’est la première fois que la maison d’édition J’ai Lu publie un ouvrage au profit d’une association.

Pour chaque livre acheté (5€ le livre), 1 € sera reversé à l’association ELA.

Le recueil est commercialisé en librairies, en librairies en ligne, en hyper et supermarchés, dans les grands magasins et les grands magasins spécialisés.
Phobia sera présenté au salon Quais du Polar, qui aura lieu du 6 au 8 avril 2018 à Lyon. Certains auteurs seront présents pour des séances de dédicaces.

L’association ELA remercie les auteurs impliqués dans l’écriture de cet ouvrage ainsi que les éditions J’ai Lu. Grâce à leur soutien, nous poursuivons l’une des missions principales d’ELA : sortir les leucodystrophies de l’anonymat.

Les auteurs participants sont : Nicolas Beuglet, Jean-Luc Bizien, Armelle Carbonel , Sonja Delzongle, Damien Eleonori, Johana Gustawsson, Nicolas Koch, Mickaël Koudero – Auteur, Chris Loseus, IAN Manook Officiel, Éric Maravélias, Maud Mayeras, Olivier Norek Officiel, Niko Tackian.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/18 dans A lire, Actualités, Evénements

 

Étiquettes : ,

Bernard Minier – Soeurs

Bernard Minier – Soeurs

 

Tel un métronome, Bernard Minier nous livre son thriller de l’année.En effet, j’ai vérifié, ma critique de ce livre date du 10 avril 2017, et voici celle de Soeurs, le 15 avril 2018, donc presque un an après jour pour jour.

Après un Nuit très intense, il continue l’aventure avec son héros fétiche Matrin Servaz. Ainsi ce sera le 5ème livre, sur 6 romans, mêlant le commandant Servaz.

Alors avec Soeurs serait-ce le roman de trop usant jusqu’à la corde notre policier toulousain favori ?

Résumé du livre

Pauvres âmes déchues.
Il a fallu que je vous tue…

Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres.

Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante.

Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.

Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?

Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire.

Avis

S’il est des auteurs qui s’essoufflent au fur et à mesure de leur publication ou qui sombrent dans la facilité en copiant-collant leurs histoires, Bernard Minier progresse, s’améliore, et s’approche invariablement de la perfection.

Car Soeurs n’est pas un très bon roman policier, c’est un excellent thriller.

Tout y est pour faire le succès de ce roman et satisfaire tant les amateurs du genre que les fidèles lecteurs de Bernard Minier. Pour ces derniers, il y aura la découverte des débuts dans la police de Martin Servaz qui va être rapidement confronté à la dure réalité des meurtres, la diabolicité des meurtriers et des pratiques douteuses des enquêteurs. Pour tous, une intrigue bien ficelée mais difficile à résoudre bien que tous les indices soient fournis au lecteur, parsemés au milieu des 480 pages du roman.

Mais la lecture de ce roman ne se limite pas uniquement à l’intrigue policière.

L’auteur en profite pour montrer l’évolution du métier enquêteur car si nous sommes familiers, ou du moins habitués, aux usages des caméras de surveillance, du traçage des appels téléphoniques sur réseau mobile, mais surtout aux analyses ADN, il n’y pas si longtemps les enquêteurs ne pouvaient compter que la filature, les auditions musclées et les indics.

Et puis, il y a enfin le rapport du lecteur à l’auteur. Sur ce point on pense forcément à la folie du fan dans le Misery de Stephen King. Bernard Minier a eu la bonne idée de ne pas en faire une pâle copie, ici il pousse la « dépendance » un cran au dessus (je ne peux en dire plus sans dévoiler le roman).

Le seul petit point négatif qui empêche Bernard Minier de nous fournir un roman parfait est l’utilisation, quoiqu’en moindre nombre par rapport à ses précédents romans, à des phrases à rallonge, de celles qui n’en finissent pas et dont on ne se rappelle plus du début de la phrase une fois arrivé à la fin (un peu comme celle que je viens de vous écrire). Si cette verbosité peut se prêter aux réflexions des personnages, elle est pour le moins gênante aux situations pressantes, quand l’action s’accélère, et où le lecteur ne peut suivre le rythme du fait de la complexité de la phrase. Heureusement, cela n’arrive plus qu’à quelques rares occurrences, et du coup les pages défilent et comme le dit si bien Olivier Bureau du Parisien : « Pour éviter d’être frustré, prenez une RTT ! La grosse difficulté avec « Sœurs », de Bernard Minier, c’est de devoir le lâcher« .

Enfin, un gros carton rouge à XO Editions qui n’a pas fait son travail de relecture sérieusement : mot manquant, fautes d’orthographes, lettres oubliées dans un mot; cela est tout simplement inadmissible alors que l’usage d’un correcteur orthographique de base aurait détecté tous ces problèmes.

Avec Soeurs, Bernard Minier rentre dans les très grands maîtres du roman policier et devrait être anobli pour cela et obtenir le titre de Sir.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 480 pages
    • Editeur : XO (5 avril 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2374480348
    • ISBN-13: 978-2374480343
    • Prix : 21,90€
  • eBook
    • Editeur : XO (5 avril 2018)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782374480350
    • Prix : 13,99€

Revue de presse

« Bernard Minier signe un suspense noir, vénéneux et limpide, riche de thèmes multiples et envoûtants.« , Bernard Lehut, RTL (interview à réécouter en mp3).

« Pour éviter d’être frustré, prenez une RTT ! La grosse difficulté avec « Sœurs », de Bernard Minier, c’est de devoir le lâcher.« , Olivier Bureau, le Parisien.

Interview pour La Dépêche

Interview par E. Couly

Site Internet de l’auteur

http://www.bernard-minier.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/15 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :