RSS

Ingrid Desjours : Les fauves

02 Mai
Ingrid Desjours : Les fauves

En pleine période d’attentats, Gérard Collard nous vante le roman d’Ingrid Desjours Les fauves comme étant un roman qui, sur fond d’intrigue policière, décrit le fonctionnement des organisations criminelles islamistes.

Depuis, effet d’actualité ou vraie qualité littéraire, le roman figure en bonne position chez les libraires et l’auteur est fréquemment invitée dans les salons littéraires.

A notre tour de le lire et de voir si Les fauves ont un vrai mordant.

Résumé du livre

Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.
 » Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la !  » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?
Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

Avis

A la première lecture, Les fauves est un astucieux mélange de genres policier, thriller et espionnage. Il reprend tous les codes d’un bon thriller et sa construction est digne des bons turn-pages. Le lecteur aura d’ailleurs du mal à s’échapper de l’univers d’Ingrid Desjours pour accomplir ses tâches quotidiennes.

L’auteur a su créer en peu de pages toute une série de personnages aux profils bien disparates; hauts en couleurs, avec des personnalités et psychologies propres et approfondies. Cette mise en scène aide d’autant plus le lecteur à s’imprégner de l’ambiance et à plonger dans l’histoire.

Comme remonté par la presse, le livre est un prétexte à présenter et dénoncer les méthodes des organisations criminelles religieuses, leur recrutement (endoctrinement) et les moyens qu’elles prennent pour promouvoir leur mouvement, discréditer voire éradiquer leurs détracteurs. Mais c’est également l’occasion pour l’auteur de faire porter notre attention sur les raisons de cette attirance par une catégorie de la population en manque de repère : notre civilisation occidentale est-elle aussi parfaite au regard de celle promise par les extrémiste ? Ne sommes-nous pas finalement leurs meilleurs VRP ?

Si la lecture du livre est fluide et confortable, le lecteur averti de thrillers sera cependant quelque peu déçu par le final un peu convenu et sans surprise. Cependant, on ne pourra reprocher à l’auteur de ne pas avoir laissé d’indices au fur et à mesure de l’histoire pour en arriver à cette conclusion.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 448 pages
    • Editeur : Robert Laffont (8 octobre 2015)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 222114595X
    • ISBN-13: 978-2221145951
    • Prix : 20.50€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (8 octobre 2015)
    • Collection : La Bête noire
    • EAN: 9782221146071
    • Prix : 12,99€

Revue de presse

 » L’ex-profileuse est passée maitre dans la manipulation de sa proie : le cerveau du lecteur  » Julie Malaure, Le Point.

 » La faculté stupéfiante d’Ingrid Desjours à dépeindre les émotions humaines fait mouche à chaque fois  » Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

La critique par Gérard Collard :

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/05/02 dans Thrillers

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :