RSS

Stephen King – 22/11/63

14 Avr

Stephen King - 22/11/63Cela fait maintenant un petit moment que je n’ai pas écrit de critique de livres. Je n’ai pas baissé mon rythme de lecture…. et donc, c’est que le livre que j’ai décidé de lire était beaucoup plus volumineux.

Notez au passage que je mets déjà fin au suspense de savoir si j’ai aimé ou pas ce livre : si cela a duré, c’est que je l’ai lu dans son intégralité.

Mais alors, de quel livre s’agit-il ?

Je vais donc vous parler du dernier Stephen King, 22/11/63. Cette fois-ci l’écrivain américain aborde une thématique de science-fiction auquel il n’est pas familier : l’uchronie, où comment voyager dans le temps pour en modifier le passé et en imaginer une nouvelle version de l’histoire.

Stephen King positionne son histoire dans les années 60 en vue d’éviter le meurtre de J.F. Kennedy.

Alors va-t-il se flinguer dans ce genre ou apporter une nouvelle espérance dans sa vie d’écrivain ?

Histoire

22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous
si vous pouviez changer le cours de l Histoire ?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d empêcher l assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d’Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d une jolie bibliothécaire qui va devenir l amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu altérer l Histoire peut avoir de lourdes conséquences…
Une formidable reconstitution des années 60, qui s appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

Avis

Ce roman confirme une fois de plus que les meilleurs romans de Stephen King sont ceux qui font le moins appel au fantastique. De loin Misery, Dolores Clairborne ou Ca dépassent et de loin des Désolation ou Dreamcatcher.

Bien que ce livre soit présenté comme une œuvre d’uchronie, cette thématique ne représente que 1% de toute cette fiction : un petit passage au début sur la découverte de ce tunnel temporel, un peu à la fin sur la modification de l’histoire et ses conséquences. Stephen King a eu la bonne idée de ne pas faire appel à une machine, mais à un endroit invisible au travers duquel le héros passe d’une époque à une autre.

Le grand intérêt de ce livre est de plonger le lecteur dans un univers qui nous semble tellement lointain mais à la fois si proche puisqu’il s’agit de l’Amérique des années 60. N’étant pas de cette génération, je ne peux dire si le récit est fidèle ce qu’était cette période, mais en tout cas la sensation en est bien réelle. D’après les commentaires que j’ai pu trouver sur Internet, Stephen King a fait un excellent travail sur ce point, notamment sur la composition des villes à cette époque. Sur ce point je peux imaginer l’évolution d’une ville comme Dallas, alors que j’habite un immeuble dans une zone pavillonnaire, immeuble qui fut construit fin des années 60 en plein milieu des vergers.

Certains diront que ce livre est trop gros (plus de 900 pages), trop lent. Au contraire je trouve que l’auteur a su nous faire ressentir la patience et l’attente que devait faire preuve son héros avant de « passer à l’acte » et modifier l’histoire. Nous aussi nous devons « faire cette quête » pour atteindre le Saint Graal de l’histoire.

Enfin un dernier point, rarement évoqué, est le choix du papier de ce livre. Il n’est pas fortuit puisqu’il est légèrement jauni et plus lisse qu’à l’habitude, comme s’il avait passé les dernières années sur une étagère et que nous le découvrions. Notons également le recours à un grammage plus léger. Ce choix est particulièrement appréciable des lecteurs puisque ce livre est commercialisé sous un unique tome, alors que nous aurions pu nous attendre à devoir en acheter deux.

Et pour les amateurs de lecture numérique, le blog des « Lecteurs en colère » ont fait une analyse du fichier numérique commercialisé.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture star_half_off_32
Prix star_half_off_32

Caractéristiques

  • Broché: 934 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (1 mars 2013)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226246940
  • ISBN-13: 978-2226246943
  • Prix : 25,90€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/04/14 dans Roman, Science-Fiction

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :