Céline Denjean – Le cheptel

Avant que ma mère ait la gentillesse de m’acheter ce livre et l’ait fait dédicacer lors du Salon du Polar du Touquet, je n’avais jamais entendu parler de Céline Denjean. Grossière erreur de ma part car cette dame a reçu pour ce livre le Prix du meilleur roman francophone, catégorie Polar, Festival Cognac 2018 pour Le Cheptel, roman que je vais vous présenter aujourd’hui; alors que ce n’est que son troisième livre.

Dès que l’on l’a entre les mains, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on en a pour son argent. 656 pages denses, presque 200 000 mots, pas loin du kilo et pour moins de 20€, rien qu’à cela ce livre sort du lot. A titre de comparaison, le dernier Amélie Nothomb pour 2€ de moins ne vous donnait que 162 clairsemées de 21 000 mots; donc 10 fois moins.

Alors est-ce que ce Cheptel est l’annonce d’un nouvel éleveur de polars ?

Résumé du livre

Le corps d’une jeune femme est retrouvé en Lozère. Au regard des éléments qu’ils détiennent, les enquêteurs de la SR de Nîmes se forgent rapidement un avis : elle a fait l’objet d’une chasse à l’homme…  Pour le capitaine Merlot, d’Interpol, les conclusions médico-légales placent cette victime dans une longue série. Les gendarmes nîmois vont alors apprendre à leur grande stupéfaction, qu’Interpol tente depuis vingt-cinq ans de démanteler un réseau de trafic d’êtres humains.

Louis Barthes, notaire à la retraite, est à la recherche de sa sœur jumelle dont il ignorait l’existence. Ses démarches vont a peu à peu le faire remonter jusqu’à une poignée d’orphelins juifs dont la fuite vers l’Espagne s’est arrêtée dans les Pyrénées…

Jeune adolescent de 13 ans, surdoué, Bruno passe des vacances dans les Pyrénées quand il tombe dans un dangereux torrent et est emporté par les flots. Il parvient miraculeusement à s’extirper des eaux tumultueuses, et cherchant de l’aide, découvre une communauté vivant hors temps et hors réalité dirigée par une grande prêtresse qui se fait appeler Virinaë.

Trois fils que Céline Denjean tisse ensemble dans un suspens et une tension exceptionnels, et surtout avec sa remarquable maîtrise du récit révélée dans ses précédents romans.

Avis

Je ne peux que confirmer le prix du Festival de Polar de Cognac. Ce roman mérite amplement son prix de meilleur roman francophone.

Tout est là pour plaire et satisfaire les attentes de amateurs de roman policier très bien et intelligemment construit.

Tout d’abord, l’auteure maîtrise parfaitement la narration à triple voire quadruple trame. Quand bien même on sait d’avance que toutes ces histoires vont converger en un unique point, que l’on devine les points de jonction, on a plaisir à découvrir en même temps que les personnages du roman chaque élément venant contribuer aux enquêtes, à la découverte des histoires, et à leur intrication. S’il est difficile de lâcher un roman qui emploie cet technique avec deux histoires en parallèle, vous imaginez à quel point il est difficile de s’arrêter dans la lecture de celui-ci qui en présente quatre, sans temps morts, avec des rebondissements réguliers et des twists surprises.

Ensuite, le fondement de l’histoire est tout simplement génial. Elle permet de mettre en évidence que l’homme n’évolue pas dans son côté le plus sombre en juxtaposant d’un côté l’évacuation d’enfants juifs pendant la seconde guère mondiale et de l’autre l’exploitation humaine de nos jours. Si l’auteure admet avoir pris certaines libertés concernant la géographie ou l’existence des lieux, l’aspect historique est quant à lui bien fondé.

Un roman ne serait pas parfait s’il n’était pas supporté par des personnages solides, complexes, attachants, humains et donc avec leurs failles et faiblesses respectives. Céline Denjean a bien tendu penser à tout cela. Mais non seulement elle arrive à entretenir et faire évoluer ses personnages historiques (Le cheptel est le troisième tome d’une série), mais elle arrive à imposer de nouveaux personnages et faire que chaque personnage secondaire soit suffisamment étoffé pour y trouver sa place et son importance dans l’histoire.

En conclusion, je dirais que si vous deviez ouvrir un roman policier à un amateur du genre pour les fêtes de fin d’année, ou que vous êtes vous mêmes grand amateur de cette littérature, n’hésitez pas, je vous conseille largement ce livre. Allez-y les yeux fermés. Ou mieux, lisez la série dans l’ordre pour apprécier l’évolution des personnages et l’écriture de Céline Denjean.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Vous noterez au passage que c’est la première fois qu’un livre fait carton plein dans notre notation, détrônant Le chuchoteur de Donato Carrisi comme meilleur roman policier présenté sur ce blog.

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché : 656 pages
    • Editeur : Marabout (17 janvier 2018)
    • Collection : Romans
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2501122550
    • ISBN-13 : 978-2501122559
    • Prix : 19,90€
  • Poche
    • Poche : ?? pages
    • Editeur : Pocket (9 janvier 2020)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2266298720
    • ISBN-13 : 978-2266298728
    • Prix : 9,40€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1246 ko
    • Editeur : Marabout (17 janvier 2018)
    • EAN : 978-2501131520
    • Prix : 14,99€

Récompenses

Prix du meilleur roman francophone, catégorie Polar, Festival Cognac 2018.

Prix des Mordus du Thriller 2019

Revue de presse

Présentation du livre par l’auteure à La Dépêche.

 » ce roman aux nombreuses mais très claires ramifications, est totalement addictif », Mediapart

Site FB de l’auteur

https://www.facebook.com/pg/Céline-Denjean-773314839382408

Le petit plus

Alors que je suis en train de lire ce livre, une actualité montre que la réalité rattrape la fiction.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.