RSS

Philippe Pullman : Trilogie de la Poussière Tome 1 – La Belle Sauvage

01 Fév
Philippe Pullman : Trilogie de la Poussière Tome 1 – La Belle Sauvage

Le hasard fait parfois bien les choses. Alors que je commençais à lire « La Belle Sauvage« , le premier tome de la nouvelle série de Philippe Pullman « La Trilogie de la Poussière« , sur les réseaux sociaux circulait l’aventure d’un professeur ayant voulu faire lire à ses élèves de 5ème le premier tome de « La Croisée des Mondes ».

Quel est le lien me direz-vous. Il se trouve que l’histoire de « La Trilogie de la Poussière » se déroule avant celle de « La Croisée des Mondes ». On va y découvrir l’origine de l’histoire et les premiers pas de Lyra, héroïne de la seconde trilogie (mais première dans l’ordre d’écriture et de publication….. on se croirait dans Star Wars).

Alors est-ce que dans son duel avec J.K. Rowling Philipp Pullman réduira en poussière le petit sorcier ?

Histoire

À l’auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d’équipée, doivent s’enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s’affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

Avis

Philipp Pullman, une fois de plus, nous livre un grand roman, au sens propre comme au sens figuré. Physiquement le livre est imposant avec 544 pages épaisses qui font de ce roman un véritable pavé. Aussi ne pourrais que vous conseiller de vous orienter vers la version numérique si vous ne voulez pas avoir un tendinite ou l’offrir à un jeune lecteur.

Un grand roman aussi dans l’histoire qui reprend les codes qui font le succès des livres jeunesse : un enfant devient par la force des choses héros malgré lui, se verra confronter à de nombreuses situations périlleuses, devra réfléchir sur le bien et le mal, et découvrira les prémisses de l’amour. Mais ne croyez pas que ce livre n’est pas emprunt d’originalité, bien au contraire car derrière ce monde imaginaire, de nombreux sujets d’actualité sont évoqués comme l’emprise des religions extrémistes sur les mentalités ou les institutions gouvernementales.

L’auteur ayant eu bonheur de lire la trilogie de la Croisée des Mondes retrouvera avec plaisir l’univers de Philipp Pullman. J’avoue être charmé, voir un peu jaloux, par ces petits démons qui accompagnent en forme de double chaque humain. Si le monde qui est évoqué me ferait penser à un monde moyenâgeux, les théories scientifiques et certaines technologies pourraient nous laisser penser à un univers futuriste. Cette dualité n’est pas inintéressante.

Le style est toujours aussi fluide, fouillé mais on peut reprocher une relative lenteur dans le rythme du roman (au fil de l’eau) et de nombreuses répétitions.

Un bon roman donc, qui bien que conseillé dès 9 ans, ravira jeunes de plus de 12 ans et adultes.

Notation

Histoire
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Gallimard Jeunesse (16 novembre 2017)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2075091269
    • ISBN-13: 978-2075091268
    • Prix : 22,00€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard Jeunesse (16 novembre 2017)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2075091275
    • Prix : 15,99€

Revue de presse

« Le nouveau Philip Pullman, le maître d’Oxford« , Marianne Payot, L’Express

« Empreint de considérations théologiques critiques, frotté de magie et plein de science, ce roman d’aventures pour la jeunesse a le pouvoir d’enchanter aussi les adultes« , Antoine Duplan, le Temps

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/02/01 dans Fantasy, Jeunesse

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :