RSS

Daniel Cole – Ragdoll

11 Mai

Voici un premier roman qui fait beaucoup parler de lui en ce moment tant dans la blogosphère que dans les media plus traditionnels.

Daniel Cole est l’auteur de ce roman dont on prédit le plus grand avenir sur les plages cet été mais également, je suis prêt à le parier, au cinéma pour un prochain hiver.

Allons-nous nous faire malmener comme une poupée de chiffons ?

Histoire

Un  » cadavre  » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l’a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur  » Wolf  » Fawkes dirige l’enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter.
Chaque minute compte, d’autant que le tueur s’amuse à narguer les forces de l’ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
Le dernier nom est celui de Wolf.
Coup d’essai, coup de maître pour ce thriller déjà vendu dans plus de 35 pays avant parution et en cours d’adaptation pour une série TV.

Avis

Daniel Cole met le paquet dès le début du livre qui commence sur les chapeaux de roue. En faisant débuter son histoire par la découverte d’une poupée de chiffon humaine (ragdoll en anglais) à l’aide de parties de plusieurs corps, le lecteur se trouve tout de suite propulser dans un univers proche de « 7 ». Mais pour ne pas baisser le rythme, à peine l’enquête est-elle initiée, que le serial killer lance un défit aux policiers en leur donnant la liste de 6 personnes avec les dates auxquelles elles seront exécutées.

Je n’en dévoilerai pas plus mais je peux rassurer les futurs lecteurs, la tension et le rythme du roman ne faiblissent pas au fil des pages, cela va même en augmentant lors de la course poursuite finale du roman pour le lecteur, et en empirant pour les personnages.

Personnages qui ne sont pas délaissés par leur auteur : ils sont bien construits, les surnoms habilement trouvés, leur psychologie complexe et développée au fur et à mesure de l’aventure. Les lecteurs devront avoir une bonne mémoire car ce livre introduit de nombreux personnages principaux et secondaires, et il devra jongler avec les sauts narratifs pour se rappeler à qui il a à faire.

Enfin l’écriture est extrêmement fluide et on ne peut que féliciter Nathalie Beunat pour son excellent travail de traduction qui fait de ce livre un très bon turn-page.

Alors pourquoi avec tant d’éloges n’ai-je mis que 4/5 pour l’histoire alors qu’il semblerait que nous soyons en présence d’un très très bon thriller et sans doute du succès littéraire des plages cet été.

Deux choses expliquent ce déclassement du firmament des thrillers. La première provient du fait que j’ai un esprit très cartésien et que je ne comprends pas comment le tueur a pu mettre en œuvre ces méfaits (réfléchissez pour le premier sur la liste pour introduire l’élément qui tuera le personnage). La seconde, qui est à mon sens une faute grave d’écriture dans ce genre de littérature, est de ne pas donner au lecteur les éléments qui lui permettront d’identifier le meurtrier comme à ses personnages du roman.

Notation

Histoire
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Live
    • Broché: 464 pages
    • Editeur : Robert Laffont (9 mars 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221197720
    • ISBN-13: 978-2221197721
    • Prix : 19,99€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (9 mars 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2221200322
    • Prix : 14,99€

Revue de Presse

Et la Griffe Noire

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/05/11 dans Espionnage, Policier, Thrillers

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :