RSS

Archives de Tag: zidrou

Le Roux – Brunschwig : La mémoire dans les poches, Tomes 1, 2 & 3

Le Roux – Brunschwig : La mémoire dans les poches, Tomes 1, 2 & 3

S’il y a bien un rayon qui résiste dans les magasins culturels, c’est bien celui des bandes dessinées et des mangas. Alors que le rayon musique a fondu comme neige au soleil, les couvertures des bandes dessinées s’étalent à n’en plus finir.

or il faut bien le reconnaître, ce sont les couvertures qui attirent notre regard et qui sont à mon avis pour 50% à l’origine de nos achats.

Pour ce livre de Le Roux et Brunschwig, c’est la couverture du troisième tome qui m’a fait connaître la trilogie de La mémoire dans les poches.

Alors avais-je raison de ne pas avoir mes yeux dans mes poches ?

Histoire

Quelques mois après Le Sourire du clown, Luc Brunschwig propose, avec Étienne Le Roux au dessin, un récit résolument intimiste. Celui d’une famille apparemment sans histoire.
Construit à travers le regard de chacun des trois personnages principaux, le récit place résolument le lecteur au coeur même de leurs vécus, de leurs choix, de leurs fragilités, de leurs impasses, de leurs fuites…
À la justesse de Luc Brunschwig, répond la sensibilté du dessin d’Étienne Le Roux pour offrir à cette histoire du quotidien une lumière et une chaleur qui pourraient être de l’humanité.Petits mensonges, discrets arrangements, et autres secrets de famille…Dans un bar tranquille, une jeune femme allaite son enfant lorsqu’un vieil homme, désespéré, vient à elle et lui demande d’en faire autant pour le petit affamé qui hurle dans ses bras. La demande glace le sang de toutes les personnes présentes. Le vieil homme se retrouve rapidement cerné, pris sous le feu roulant des questions, contraint de raconter son incroyable histoire…
Une histoire sans révélations extraordinaires, sans évènements abracadabrants. Celle de sa famille. De sa femme, Rosalie. De son fils, Laurent. L’histoire de gens comme tant d’autres, se débattant au quotidien dans une société à laquelle ils tentent d’apporter un peu d’humanité, un peu d’amour,… modestement.
Or, c’est précisément aux limites et aux contradictions de leur humanité qu’ils vont tous trois être confrontés.
A la suite d’une décision, d’un choix de vie de Laurent, celui-ci découvre la vraie personnalité de sa mère, la lâcheté de son père, la face cachée du foyer qui est le sien.
Absolument rien, ni personne ne pourra alors empêcher l’implosion totale de cette famille que tout le monde pensait admirable et indestructible.

Avis

Pour une livre, l’histoire et l’écriture comptent. Pour une bande dessinée, ce sont l’histoire et le dessin qui portent une bande dessinée.

La mémoire dans les poches est une histoire qui se dévoile petit à petit, qui est fréquemment relancée par de nouveaux éléments qui réorientent l’enquête. Mêlant événements historiques et éléments d’actualité, la trilogie fait réfléchir le lecteur sur nos capacités d’accueil, de fraternité, d’acceptation des différentes et des autres. Une histoire pleine de sentiments qui vous saisira.

Par contre, point négatif dans la narration est l’emploi fréquent de flashbacks. Malheureusement ils ne sont pas du tout mis en évidence, et je fus un peu perdu dans la compréhension de l’histoire, m’obligeant à revenir en arrière.

Sans être un modèle de détails, le dessin n’est pas non plus des plus basiques. Suffisamment détaillé, ce sont avant tout les expressions des visages, les couleurs et les jeux de lumière qui confèrent toute l’ambiance quasi cinématographique à cette bande dessinée. Cependant sur plusieurs pages, le dessin était flou : effet volontaire dont je n’ai pas compris la signification ou bien erreur d’impression ?

Enfin, bien que je comprenne le travail et le coût de production d’une bande dessinée, je trouve généralement leurs prix disproportionnées par rapport au temps passé à les lire. Et bien pour une fois, j’avoue que le prix de la trilogie de La mémoire dans les poches est mérité: 240 pages, soit près du double de pages des BD standard, la quantité de texte et le temps passé à la lire le justifient.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Tome 1
    • Livre
      • Album: 88 pages
      • Editeur : Futuropolis (8 juin 2006)
      • Collection : BAND DESS ADULT
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2754800034
      • ISBN-13: 978-2754800037
      • Prix : 16,15€
    • eBook
      • Taille du fichier : 142564 KB
      • Editeur : Futuropolis (17 septembre 2012)
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2754805278
      • Prix : 10,99€
  • Tome 2
    • Livre
      • Album: 72 pages
      • Editeur : Futuropolis (11 juin 2009)
      • Collection : BAND DESS ADULT
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2754800999
      • ISBN-13: 978-2754800990
      • Prix : 16,25€
    • eBook
      • Taille du fichier : 44334.0 KB
      • Editeur : Futuropolis (27 juin 2013)
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2754805353
      • Prix : 10,99€
  • Tome 3

    • Livre
      • Album: 80 pages
      • Editeur : Futuropolis (18 mai 2017)
      • Collection : BANDES DESSINEE
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2754803394
      • ISBN-13: 978-2754803397
      • Prix : 17,00€
    • eBook
      • Taille du fichier : 71544 KB
      • Editeur : Futuropolis (18 mai 2017)
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2754823548
      • Prix : 10,99€

Site Internet

http://jordilafebre.blogspot.fr/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/02/04 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , , , , ,

Monin – Zidrou : L’adoption, Tomes 1&2

Monin – Zidrou : L’adoption, Tomes 1&2

Lors de mon dernier passage en Amiens, je suis passé à la bibliothèque universitaire. Cette bibliothèque participait au 22e rendez-vous de la bande dessinée avec une exposition comportant des croquis de différents auteurs, dont ceux de L’adoption de Monin et Zidrou.

Dès le premier coup d’œil j’avais adoré le trait et les couleurs de cette bande-dessinée, et comme Zidrou est un habitué de ce blog que j’apprécie particulièrement, je m’étais promis de la lire un jour

C’est chose faite aujourd’hui grâce à la médiathèque de ma société qui a suivi mes recommandations de lecture et l’a acquis.

Alors serai-je sous le charme pour l’adopter et le recommander ?

Histoire

Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu’elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s’adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.

Je ne vous mets pas la présentation du second tome sans quoi je vous dévoilerais la fin du premier.

Avis

Sans faire de mauvais jeux de mots, j’ai littéralement adopter L’adoption. Zidrou et Morin nous livrent une très belle histoire, tout en tendresse, pleine de sentiments, en finesse.

C’est une histoire de personnes, de relations familiales, père – fille, grand-père – petite-fille, mais également père fils sur l’héritage et la transmission intergénérationnelle, l’estime de soi, la considération et l’acceptation de l’autre. Mais ne pensez pas que ce livre soit sérieux, voire triste, bien au contraire ce sont de petits bonheurs que l’on découvre  au fur et à mesure, entrecoupés de moments drôles et d’humour.

Si le tome 1 se termine avec un retournement de situation inattendue, qui justifiera le tome 2; le tome 2 est quand à lui un peu plus sage, moins surprenant et abouti, qui répondait certainement à une attente des lecteurs adeptes plus qu’à un réel besoin d’expression des deux auteurs. Le second tome reste cependant très agréable à lire.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Tome 1
    • Livre
      • Relié: 70 pages
      • Editeur : Bamboo (4 mai 2016)
      • Collection : BAMB.GD.ANGLE
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2818936039
      • ISBN-13: 978-2818936030
      • Prix : 14,90€
    • eBook
      • Taille du fichier : 46960 KB
      • Editeur : Bamboo (4 mai 2016)
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2818937846
      • Prix : 9,99€
  • Tome 2
    • Livre
      • Album: 67 pages
      • Editeur : Bamboo (31 mai 2017)
      • Collection : BAMB.GD.ANGLE
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2818941709
      • ISBN-13: 978-2818941706
      • Prix : 14,99€
    • eBook
      • Taille du fichier : 41519 KB
      • Editeur : Bamboo (4 mai 2016)
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2818939642
      • Prix : 9,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/01/29 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Jordi Lafebre – La mondaine – Tome 2

Jordi Lafebre – La mondaine – Tome 2

Cela va bientôt faire 18 mois que je vous avais présenté le premier tome du diptyque de Jordi Lafebre et Zidrou La mondaine.

Pourquoi tant de temps avant de vous parler du second volume ? Tout simplement parce que la médiathèque à laquelle j’emprunte les bandes-dessinées n’arrivait pas à commander ce second volume, le diptyque étant le plus souvent vendu en coffret.

Alors avons eu raison d’attendre ce second volume de La mondaine ?

Histoire

Zidrou et Lafebre signent la fin de l’excellent diptyque La Mondaine. Juin 1942 : cinq années se sont écoulées, Paris a changé. Le Vélodrome d’hiver, cher à l’Inspecteur Séverin, sera bientôt affecté à un tout autre usage. Aimé Louzeau, lui, a certes gardé son visage de jeune premier, mais sa rencontre avec Eeva, la femme à la panthère, a réveillé ses contradictions : flic ou chef indien ? La frivolité des années 30 a bel et bien disparu. Le lecteur sort bouleversé par les drames, la résignation et une sourde mélancolie.

jordi-lafebre-la-mondaine-tome-2-exemple

Avis

Le second volume de La mondaine ne répond pas au même schéma que son petit frère : si la vie du service de la police est laissé en second plan, l’histoire se consacre aux sentiments du personnage principal, Aimé Louzeau, et l’histoire de la ville de Paris en cette période de seconde guère mondiale. Ce n’est d’ailleurs que le seul défaut, qui n’a plus (malheureusement) vraiment de lien avec La mondaine.

Les auteurs tiennent à montrer l’implication de la police dans ces moments sombres de l’histoire de France; tantôt pour des moments de joie, comme dans l’organisation d’une course cycliste, et dans des moments moins glorieux au travers de la rafle du Vel’ d’Hiv’ dans un coopération forcée.

Le dessin est toujours aussi impeccable, tout en finesse et simplicité, en touche de couleurs : de véritables tableaux qui plongent le lecteur dans l’ambiance de l’histoire.

Un plaisir, certes différent, mais réel de retrouver La mondaine.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Album: 62 pages
    • Editeur : Dargaud (29 août 2014)
    • Collection : La Mondaine
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2505019916
    • ISBN-13: 978-2505019916
    • Prix : 14,99€
  • eBook
    • Editeur : Dargaud (29 août 2014)
    • Collection : La Mondaine
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 978-2505049142
    • Prix : 9,99€

 

Site Internet

http://jordilafebre.blogspot.fr/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/10/24 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Ernst & Zidrou – Boule à zéro Tomes 3 & 4

Ernst & Zidrou – Boule à zéro Tomes 3 & 4

boule à zéro 4Nous avions découvert Boule à zéro il y a un peu plus de deux ans (voir les critiques ici des Tomes 1 & 2), nous avions été séduits par cette bande dessinée qui abordait la maladie auprès des jeunes lecteurs.

Nous n’avions pas malheureusement les aventures de la petite Zita dans son milieu hospitalier. Depuis deux nouveaux tomes sont parus et nous allons pouvoir vérifier si la qualité de cette bande dessinée d’Ernst et Zidrou est toujours présenet.

Alors est-ce que Boule à zéro va repartir avec un zéro pointé ?

Histoire

Tome 3

Les aventures pleines d’humour et de tendresse d’une petite fille hospitalisée. Bonjour, je m’appelle Zita. Zita Sayyah. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». Je souffre d’une espèce de leucémie. Une espèce particulièrement tenace même. Je suis entrée ici à l’âge de 4 ans. J’en ai 13 à présent. Je sais ! Je ne les parais pas. A force, cet hôpital est devenu un peu comme ma maison, vous comprenez ? Je connais tout le monde et tout le monde me connaît. Je fais ma petite tournée d’inspection, chaque jour. Je visite les malades de longue durée, je réconforte les patients… « Ponction lombaire », « chirurgie maxillo-faciale », « proto-thérapie », le vocabulaire médical n’a plus de secret pour moi ! Passez, comme moi, 9 ans dans une clinique et vous ferez des progrès en médecine !

Tome 4

Bonjour, je m’appelle Zita. Zita Sayyah. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». J’habite au 6e étage. Celui qui est réservé aux enfants accidentés ou atteints d’une maladie grave. Moi, je souffre d’une espèce de leucémie. J’en souffre même depuis 9 ans et ça commence à faire long ! Je partage ma chambre – la 612 – avec Évelyne. Évelyne, elle, souffre d’une tumeur située derrière le fornix. Dans le cerveau, quoi ! Avec le temps, Évelyne est devenue plus qu’une copine pour moi : une sœur. Bon, sa maman et son futur beau-père sont deux racistes de première, mais Évelyne, elle, elle est super ! Entre elle et moi, c’est à la vie à la mort ! Mauvaise nouvelle : la tumeur d’Évelyne a grossi. On doit l’opérer mercredi. Alors moi, j’ai décidé de lui remonter le moral. Une amie, ça sert à ça, non ?

Avis

Tome 3

Ce tome 3 montre une petite baisse de régime dans la série. Si l’on retrouve l’humour et l’espièglerie de l’héroïne, il n’y a pas vraiment de nouveautés : l’amitié et l’entraide entre patients sont les maitres mots des messages transmis par cette bande dessinée. Malheureusement, d’un tour des services sur les chapeaux de roue qui permet de faire découvrir les services d’un hôpital et les différents maux et interrogations des patients, nous avons l’impression de retrouver un tome 2 bis plutôt qu’un tome 3.

Un tome 3 tout de même agréable à lire et fort utile pour aborder le tome 4.

Tome 4

Le tome 4 de Boule à zéro reprend les codes qui ont fait le succès de cette série : l’humour pour aborder des sujets qui ne le sont pas . Ce tome est cependant beaucoup plus profond et bien plus intéressant que ses prédécesseurs. Ce tome aborde de grands sujets que sont l’amitié, l’union dans le combat, le racisme mais surtout la mort. Car si les précédents tomes se concluaient toujours avec une note d’optimisme, celui-ci prend le lecteur de court en le confrontant à la réalité : si la médecine moderne réalise parfois des miracles, elle n’est pas infaillible et la mort frappe aveuglément

Un très bonne lecture qui entraînera sans doute questions et discussions dans les familles des lecteurs.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Tome 3

    • Album: 46 pages
    • Editeur : Bamboo (12 mars 2014)
    • Collection : BAMB.HUMOUR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2818925495
    • ISBN-13: 978-2818925492
    • Prix :10,90€
  • Tome 4

    • Album: 48 pages
    • Editeur : Bamboo (28 janvier 2015)
    • Collection : BAMB.HUMOUR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2818932386
    • ISBN-13: 978-2818932384
    • Prix : 10,90€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/11/11 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , ,

Ernst & Zidrou – Boule à zéro

 

ernst zidrou _ boule à séro - tome 1ernst zidrou _ boule à séro - tome 2Comme vous l’aurez sans doute compris, je fais partie bénévolement d’une médiathèque d’entreprise. Cela me permet de rencontrer des collègues dans un cadre différent du contexte professionnel. J’ai également la chance de faire partie d’une grande entreprise, et donc d’avoir une médiathèque conséquente qui peut se permettre d’acquérir des BD autres que les grands classiques.C’est donc là que j’ai découvert cette petite série de BD (il n’y a que 2 tomes pour l’instant, le 3ème étant prévu pour début 2014) d’Ernst & Zidrou au drôle de nom, qui pourrait faire penser à un genre bien différent (« no future »).Mais faire une BD sur un enfant malade ne risque-t-il pas de nous mettre les boules ?

Histoire

Tome 1

Bonjour, je m’appelle Zita. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à Zéro ». Je souffre d’une espèce de leucémie qui semble trouver mon organisme particulièrement à son goût. À cause de tous les traitements que j’ai subis, je n’ai plus que quelques touffes de poils sur le caillou. Alors, je préfère encore me raser la boule à zéro. D’où mon surnom.

Tome 2

Les aventures pleines d’humour et de tendresse d’une petite fille hospitalisée. Bonjour, je m’appelle Zita, mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». Je souffre d’une leucémie. Ma seule consolation d’être à l’hosto, c’est Mama Kigali. Mama Kigali est conteuse professionnelle. Les histoires, elle les raconte comme personne ! Aujourd’hui, elle nous a conté une vieille légende africaine selon laquelle la personne malade qui arriverait à toucher la queue d’un crocodile serait guérie instantanément. Vous allez sans doute me dire que je ferais mieux de ne pas croire à cette histoire de crocodile à la queue miraculeuse. Pourquoi pas, après tout ? J’ai bien cru à tous ces traitements que les docteurs m’ont infligés pendant des années. Et regardez où j’en suis !

Avis

Il est évident que Boule à zéro est une très bonne BD, sans quoi je n’aurais pas pris la peine de lire le second tome et de vous les présenter tous les deux.

Le premier point qui m’a séduit sont les thématiques graves abordés et présentés aux jeunes lecteurs (car oui cette BD leur est destinée en premier) : maladie, hôpital, racisme, éloignement familial. Ce n’est jamais évident de présenter ces notions aux jeunes lecteurs, mais bien que ce soit fait sérieusement, il y a toujours une note d’espoir ou de positivisme dans le discours.

Le second point est l’humour. Aussi drôle que Zep et son Titeuf, mais en moins vulgaire, beaucoup plus gentillet et inventif.Les jeux de mots, les répliques parfois incisives, les situations font d’autant mieux passer le discours précédemment mentionné, et de faire de cet album un très bon moment.

Enfin, le dessin est certes classiques, mai propre et agréable.

Je ne peux que vous le recommandez ainsi qu’à vos enfants dès 8-9 ans.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Tome 1
    • Cartonné: 46 pages
    • Editeur : Bamboo Editions (29 février 2012)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2818909007
    • ISBN-13: 978-2818909003
    • Prix :10,90€
  • Tome 2

    • Album: 48 pages
    • Editeur : Bamboo Editions (9 janvier 2013)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2818922062
    • ISBN-13: 978-2818922064
    • Prix : 10,90€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/06/09 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :