RSS

Archives de Tag: zad

Jean-Bernard Pouy – Ma ZAD

Jean-Bernard Pouy – Ma ZAD

J’ai ajouté ce livre à ma PAL après mon passage au Festival InterPol’Art de Reims 2018 où j’ai eu la chance de rencontrer cet auteur de romans noir français mythique : Jean-Bernard Pouy.

Bien sûr plus que la rencontre et la dédicace du livre, c’est avant tout la rencontre du génie littéraire à l’origine de la série du Poulpe.  Mais cette fois-ci je vais le découvrir au travers d’un roman qui ne mêle pas Gabriel Lecouvreur : Ma ZAD.

Alors mazette, est-ce que Ma ZAD vaut le coup d’être lu ?

Histoire

Camille Destroit, quadra, responsable des achats du rayon frais à l’hyper de Cassel, est interpellé lors de l’évacuation du site de Zavenghem, occupé par des activistes. A sa sortie de GAV, le hangar où il stockait des objets de récup destinés à ses potes zadistes n’est plus qu’un tas de ruines fumantes, son employeur le licencie, sa copine le quitte… et il se fait tabasser par des crânes rasés. Difficile d’avoir pire karma et de ne pas être tenté de se radicaliser ! Heureusement, la jeune Claire est là qui, avec quelques compagnons de lutte, égaye le quotidien de Camille et lui redonne petit à petit l’envie de lutter contre cette famille de potentats locaux, ennemis désignés des zadistes, les Valter.

Extrait

Vous pouvez feuilleter les premières pages du livre ICI.

Avis

Dans Ma ZAD, Jean-Bernard Pouy est fidèle à lui-même. Il nous propose une nouvelle fois un roman noir aux relents anarchistes. Bien qu’écrit en pleine période des manifestations contre l’Aéroport des Landes, il n’en est pas question ici malgré de fortes similitudes, une petite allusion y sera tout de même faite.

Ici, Camille, quadra du genre adolescent attardé, défend la maison héritée de ses parents. On sent que derrière ce combat se cache une volonté d’exister, une volonté de montrer qu’il existe, d’avoir un point d’accroche, d’avoir son monde. Mais c’est surtout au travers de la séparation, des rencontres provoquées par cette aventure et des voyages qu’il va se révéler à la vie.

Symbole de cette évolution, Jean-Bernard Pouy adopte deux styles littéraires bien opposés : un soutenu mais limpide, et un autre plus brut avec des mots fleuris. Si l’on bute parfois sur certaines expressions, ce n’est que pour mieux en profiter de l’aspect humoristique.

Dans ce roman, j’ai retrouvé de fortes similitudes avec la série du Poulpe, non seulement dans le sujet de la défense des droits des hommes, de leur droit d’exister face aux multinationales et aux politiques véreux, de vivre avec leurs maigres moyens mais qu’il transforme en richesse intérieur; mais également dans le rythme et la verve de la plume de l’auteur. Serait-ce un hommage de l’auteur à ce héro céphalopode qui a coulé avec la maison d’édition Baleine?

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 208 pages
    • Editeur : Gallimard (9 janvier 2018)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2072753759
    • ISBN-13: 978-2072753756
    • Prix : 18,00€
  • Poche
    • Broché: 208 pages
    • Editeur : Folio (21 février 2019)
    • Collection : Folio Policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2072829623
    • ISBN-13: 978-2072829628
    • Prix : 6,80€
  • eBook
    • Editeur : Editions Gallimard (11 janvier 2018)
    • EAN: 978-2072753770
    • Prix : 14,99€

Revue de presse

« Jean-Bernard Pouy: Ma ZAD, le polar qui lève le poing« , L’Express, Eric Libiot

« Le prolifique auteur anar préfère l’humour et les utopies zadistes à la violence et autres clichés du genre.« , Libération, Alexandra Schwartzbrod

« Dans «Ma ZAD», le maître du polar français prend fait et cause pour la défense des espèces de zadistes les plus menacées. Tremble, capitalisme! Jean-Bernard Pouy fait preuve d’une étonnante modernité. Il mélange allègrement les codes du néopolar français des années 1970 … avec ceux du roman policier plus récent, qui a souvent pour arrière-plan les territoires et la ruralité.« , Abel Mestre, le Monde

« Ma ZAD à moi c’est l’utopie, la résistance et la déconnade !  » Jean-Bernard Pouy et Jacques Perry-Salkow, France Inter

« Jean-Bernard Pouy revient avec un court ouvrage fiévreux et libertaire : un Polar A Défendre !« , Isabelle Leniask, Les Echos

Interview pour BePolar

Arte : présentation de l’auteur (28′)

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/02/04 dans Policier, Roman

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :