RSS

Archives de Tag: verts

Benoît Sokal – Canardo n°24 – La mort aux yeux verts

Benoît Sokal – Canardo n°24 – La mort aux yeux verts

En préparant cette critique je viens de m’apercevoir que je n’avais jamais parlé de cette bande-dessinée depuis la création du blog.

Il est temps de réparer les choses avec La mort aux yeux verts en vous présentant un de mes personnages favoris de bande-dessinée Canardo et son papa Benoît Sokal.

Cet oubli est d’autant plus injustifié que que j’ai découvert Sokal « dans ma jeunesse » par amis interposés et appris qu’il habitait dans la village voisin. J’ai depuis suivi son parcours et ses incursions dans les jeux vidéos numériques.

Alors est-ce que Canardo est toujours en vie dans La mort aux yeux verts ?

Histoire

Quand Canardo se lance à la poursuite de l’assassin de son vieil ami Garenni, ce n’est pas vraiment pour le remettre aux mains de la justice !

mort-yeux-verts-canardo-t24

Avis

Canardo, ou plutôt son papa Benoît Sokal, nous avait laissés sur un sentiment d’inassouvi, avec Mort sur le lac, le 23e album. Les amateurs du célèbre détective palmipède ont du patienter quelques 18 mois pour voir la parution de la suite : La mort aux yeux verts. Aussi faudra-t-il peut-être relire le 23ème tome avant de se plonger dans la lecture de ce nouvel album.

Si Sokal n’est plus le seul à mener la barque des aventures de Canardo, puisque l’on trouve Benoît et Hugo Sokal pour la scénarisation et la coloration ainsi que Pascal Regnauld pour le dessin. Le coup de crayon que j’affectionne tout particulièrement est toujours le même : un mélange de simplicité, de fantasmagorie où les personnages sont des personnages hybrides mi-humains mi-animaux, de détails dans le second plan et de mouvements.

Si l’histoire n’a rien d’extraordinaire et reste fidèles aux précédentes aventures de Canardo, les Sokal ont amené une touche de nouveauté dans ce numéro : cette aventure dans le Belgambourg est truffée d’allusions aux évènements réels récents ou à des personnages politiques.

Bref, c’est toujours avec un grand plaisir de retrouver ce canard mal-embouché.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Album : 48 pages
    • Editeur : Casterman (14 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2203092129
    • ISBN-13 : 978-2203092129
    • Prix : 11,50€
  • eBook
    • Album : 64 pages
    • Editeur : Casterman (14 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-13 : 978-2203131712
    • Prix : 7,99€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/10/23 dans BD - Manga, Policier

 

Étiquettes : , , , ,

Découvertes Septembre 2013 (2) : 100% polar

Comme vous n’avez pas eu le droit à de découvertes depuis Juin, c’est un double article de découvertes que je vous propose ce mois-ci. Après un 100% cuisine, voici un 100% polar.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Val McDermid – Comme son ombre

Quand la psychiatre Charlie Flint reçoit un mystérieux colis rempli de coupures de presse à propos d’un meurtre sauvage, son sang ne fait qu’un tour. Le crime a eu lieu dans l’enceinte de son ancienne université à Oxford – un jeune homme battu à mort quelques heures seulement après s’être marié. Tandis que sa jeune épouse et les invités sirotaient du champagne, on jetait son corps ensanglanté dans la rivière. Charlie ne sait pas qui lui a envoyé le colis, ni pourquoi, mais elle ne peut chasser ce crime de ses pensées. Et avec sa carrière de psychiatre clinicienne qui bat de l’aile, elle dispose de beaucoup de temps libre pour enquêter. Charlie renoue alors avec le monde mystérieux et fermé d’Oxford et comprend que cet assassinat est lié à des événements encore plus sordides. Chaque pas vers la vérité la rapproche désormais du danger.

  • Broché: 457 pages
  • Editeur : Flammarion (29 mars 2013)
  • Collection : LITTERATURE ETR
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081252201
  • ISBN-13: 978-2081252202
  • Prix : 21.00€

Carsten Stroud – Niceville

Niceville, tout droit sortie de la tradition du Southern Gothic, incarne le Sud, avec ses propriétés somptueuses, ses chênes festonnés de mousse espagnole et sa moiteur soporifique. Le seul problème, c’est que le Mal y vit beaucoup plus longtemps que les hommes. Plusieurs disparitions inexpliquées entachent la réputation du lieu, et celle du jeune Rainey Teague, littéralement volatilisé en plein jour devant la vitrine d’un antiquaire de la rue principale, vous donne la chair de poule. A Niceville, il y a aussi des flics peu scrupuleux, des as de la gachette qui dérobent des banques et descendent leurs collègues au fusil à lunette… Quand Nick Kavanaugh, policier hanté par son expérience de combat en Irak, et son épouse Kate, élégante avocate issue d’une des vieilles familles de la ville, décident de tirer tout cela au clair, ils n’imaginent pas dans quel enfer ils ont mis le pied.

  • Broché: 501 pages
  • Editeur : Seuil (6 juin 2013)
  • Collection : ROMAN ET. HC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021045536
  • ISBN-13: 978-2021045536
  • Prix : 22.50€

T.J. Middleton – Oh, my dear!

Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s’il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s’en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite ballade. Si il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu’il s’en débarrasse très vite, avant qu’elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour Al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l’issue.   Avec ce premier roman jubilatoire, T. J. Middlteon nous propose un condensé d’humour noir très british doublé d’une intrigue palpitante.

  • Broché: 303 pages
  • Editeur : Le Cherche Midi (23 mai 2013)
  • Collection : Thrillers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2749123070
  • ISBN-13: 978-2749123073
  • Prix : 18.50€

Dan Wells – Nobody

Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun scrupule à entrer dans le jeu. Il faut dire que John a un atout de taille dans sa manche : des pulsions homicides incontrôlables. Il lui arrive en effet à lui aussi, de temps à autre, de se transformer en monstre assoiffé de sang. Aussi a-t-il décidé de s’attaquer aux éléments les plus meurtriers de la société plutôt que de s’en prendre à d’innocentes victimes. Cette fois, le serial killer qu’il a choisi de défier en l’attirant dans sa petite ville tranquille de Clayton se nomme Nobody. Après quelques interminables semaines d’attente, des meurtres commencent enfin à ensanglanter Clayton. Nobody est bel et bien là. Et la partie peut commencer. Fidèle à son habitude, Dan Wells nous offre un nouveau cocktail d’humour noir et de suspense. Servi bien frappé. Dan Wells est né en 1977. Après Je ne suis pas un serial killer et Mr Monster, publiés chez Sonatine Éditions, Nobody est l’ultime volume de la trilogie consacrée à John Wayne Cleaver.

  • Broché: 332 pages
  • Editeur : Sonatine (13 juin 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355841888
  • ISBN-13: 978-2355841880
  • Prix : 20.00€

Caryl Férey – Raclée de verts

Les femmes sont vraiment nulles. Surtout celle-ci. Pour ça, non, ce n’est pas la grâce qui l’étouffé : quand on pense au règne animal, à la splendeur de je sais pas moi… ce machin qui saute, là, avec des petites cornes qu’on dirait qu’elle a des doigts plantés dans la tête : ah ! le truc, là, qui saute dans tous les sens et qui reste en suspension exprès pour qu’on prenne la photo, alors qu’il y a des guépards partout à ses fesses… Putain, c’est quoi cette saloperie déjà…
– Oh ! je secoue la vieillerie comme s’il y avait des pièces d’or au fond. Tu vois de quel animal je veux parler ? !
Mais l’octogénaire en chemise de nuit brillante ne comprend rien. Je pourrais tout aussi bien parler à un fanion… Ah ! J’ai trouvé :
– Une antilope ! Tu vois ce que c’est une antilope ? !
– Je vous en prie…
Elle me dégoûte. À vous rendre chèvre.
– Y a pas plus gracieux qu’une antilope ! je lui assène. Ni plus rapide des pattes arrière !
Je pense un instant au malheureux sprint que mon adversaire du soir a fait pour tenter de m’échapper… J’ai presque envie de rire.

  • Poche: 96 pages
  • Editeur : Pocket (10 janvier 2013)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266218670
  • ISBN-13: 978-2266218672
  • Prix : 3.90€

Karine Giébel – Meurtre pour rédemption

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n aspire qu à la rédemption…

  • Broché: 988 pages
  • Editeur : POCKET (8 mars 2012)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266180746
  • ISBN-13: 978-2266180740
  • Prix : 9.10€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/09/13 dans A lire, Actualités, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :