RSS

Archives de Tag: Tackian

Niko Tackian – Avalanche Hôtel

Niko Tackian – Avalanche Hôtel

2018 fût l’année de ma découverte de cet auteur français de polar, Niko Tackian avec son excellent roman Toxique.

Malheureusement cette séduction s’était estompée après la lecture de Fantazmë, aussi l’arrivée de ce nouveau roman, cru 2019, Avalanche Hôtel, est l’occasion de laisser une second chance à Niko Tackian.

Alors est-ce que ce roman va faire boule de neige et nous ensevelir sous une tonne de plaisir de lecture ?

Résumé du livre

Surtout ne vous fiez pas à vos souvenirs.

Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à  l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il  enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un  sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le  suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua  a si froid qu’il perd connaissance…

… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.

Un rêve, vraiment ?

Avis

Après deux romans mettant en scène Tomar Khan, Niko Tackian laisse un moment son personnage fétiche, la communauté arménienne et la banlieue parisienne; pour un flic frais émoulu de l’école de police, dans un canton suisse montagneux et enneigé.

Pour une fois l’allusion à l’ambiance et l’hôtel Overlook de Shining n’est pas uniquement valable sur la quatrième de couverture, mais elle est bien présente dans le livre. Un hôtel abandonné dans une montagne en pleine tempête hivernale, où le personnage a des visions de personnes disparues de nombreuses années auparavant. De même celle à propos de Jason Bourne n’est pas usurpée, non pas au niveau de la densité des actions mais bien dans l’exploitation de l’amnésie du personnage principal.

Mais là s’arrête le parallèle entre ces différentes œuvres car Niko Tackian nous livre bien une histoire originale Une histoire qui se lit très rapidement. Également scénariste de séries télé policières, l’auteur garde l’efficacité du récit dans ses livres. Si chaque chapitre n’est pas l’occasion à une scène d’actions, il y aura toujours une nouvel élément pour faire progresser l’enquête ou relancer l’histoire.

Les personnages sont bien construits, complexes, mystérieux (surtout pour Joshua Auberson en quête de sa mémoire) dont on apprécie voir évoluer leur complicité.

Un livre sans défaut me diriez-vous ?

Non pas totalement. Si au début du livre nous sommes littéralement suspendus aux mots du livre, cette captivité s’estompe au fil des pages, pour fléchir avec une fin attendue par manque d’alternatives possibles.

Un très bon moment qui ouvre le bal des livres de 2019.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 270 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (2 janvier 2019)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702163297
    • ISBN-13: 978-2702163290
    • Prix : 18,50€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (2 janvier 2019)
    • Langue : Français
    • EAN: 979-1091211949
    • Prix : 9,99€

Revues de Presse

Interview donné par l’auteur à BePolar

Site internet du livre

https://calmann-levy.landing-hachette.fr/avalanche-hotel/

Je vous le conseille tout particulièrement en proposant un faux site de l’hôtel avec tous les éléments présents dans le livre. Une très belle réalisation.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/10 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Niko Tackian – Fantazmë

Niko Tackian – Fantazmë

Comme vous avez pu le constater chers amis fidèles de ce blog, ce n’est que très récemment que j ai découvert Niko Tackian en vous faisant partager ma critique de Toxique son premier roman.

En fait pour être tout à fait exact, c’est lors de la sortie de Fantazmë qui nous concerne aujourd’hui que j’ai entendu parler de cet auteur. Me renseignant sur lui, j’ai alors découvert que Fantazmë était la suite de Toxique, aussi ai-je alors décidé de les lire dans l’ordre pour éviter tout « spoil ».

Alors n’avons-nous pas trop rêvé sur Fantazmë ?

Résumé du livre

Comment être un bon flic quand les victimes sont aussi des bourreaux ?

Janvier 2017. Dans une cave du XVIIIe arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’affaire qui restera en suspens des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre.
Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

Avis

Alors que j’avais été plutôt séduit par Toxique pour un premier roman policier, je m’attendais à beaucoup (et plus) de Fantazmë. D’autant plus que ce roman avait reçu pas mal de papiers dans la presse à sa sortie.

Par facilité dirons-nous, l’auteur recourt facilement à la violence tant du côté des « méchants » mais également chez les policiers. La part de la psychologie des personnages est beaucoup, beaucoup, trop importante. Il faut certes l’aborder dans ce genre de roman, mais ici, c’est son axe principal au risque de rencontrer de nombreuses redites.

Concernant l’enquête, elle passe donc bien sûr au second plan. On a le droit bien sûr aux rivalités entre les différents organes de la police, mais c’est surtout la progression de l’investigation qui est décevante : décousue, progressant par à coups avec des éléments tombant par l’opération du saint esprit. Bref, les amateurs de romans policiers aimant faire travailler leurs petites cellules grises n’y trouveront pas leur bonheur.

Ce défaut provient certainement des origines télévisuelles de Niko Tackian (il est le scénariste d’Alex Hugo avec Franck Thilliez); ce qui se retrouve dans l’écriture : efficace, très rythmée et agréable à lire. On a l’impression de voir un film policier en place des pages, peu nombreuses (300 en papier, moins de 200 en numérique) du roman.

Donc à lire pour connaître la suite de Toxique au bord de la plage, en numérique car cela ne vaut pas plus.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 300 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 janvier 2018)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702162800
    • ISBN-13: 978-2702162804
    • Prix : 18,50€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (3 janvier 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 979-1091211680
    • Prix : 4,99€

Revues de Presse

« Les vrais amateurs de polars urbains, dopés à la testostérone, auront quant à eux davantage épinglé le nom de son héros «hard boiled»: le commandant Tomar Khan.« , Julie Malaure, Le Point

« S’inspirant de l’actualité, Niko Tackian nous livre un polar tres noir, souvent sordide maîs aussi humain, voire bouleversant. », Le Parisien/Aujourd’hui en France

RFI – L’invité Culture : Niko Tackian parle de son nouveau livre «Fantazmë»

Interview sur BePolar

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/08/20 dans Polar, Policier

 

Étiquettes : ,

Niko Tackian – Toxique

Niko Tackian – Toxique

Voici un auteur dont en attend pas mal parler depuis la sortie de son second polar Fantazmë sorti en début de cette année. Mais auparavant, Niko Tackian s’est introduit dans la sphère des auteurs de Polar avec Toxique.

Comment présenter cet auteur si ce n’est en donnant quelques uns de ses faits d’arme : de son vrai nom Nicolas Tackian a été journaliste et rédacteur en chef de différents magazines de presse avant de devenir scénariste et auteur de bandes dessinées. Thriller ésotérique, science-fiction, dark fantasy, anticipation, polar, fantastique sont ses univers. Dernièrement, il a créé avec Franck Thilliez la série à succès Alex Hugo.

Alors est-ce que Toxique sera au final un filtre d’amour ?

Résumé du livre

Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, surnommé le Pitbull, connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple. « Dans vingt-quatre heures elle est pliée », dit même l’un des premiers enquêteurs. Mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

Je vous mets cette vidéo de l’auteur qui présente son roman, mais attention pour les futurs lecteurs, Niko Tackian dévoile beaucoup de choses de son roman, à la limite de le spoiler.

Avis

Dès les premières pages, Niko Tackian nous plonge dans un roman noir. On accroche immédiatement au roman en suivant trois histoires en parallèle : celle du flic dans son enquête, celle du flic dans sa vie familiale, et enfin la criminelle (oups je vous ai indiqué que c’était une femme).

Le meilleur côté de ce roman est d’emblée d’amener des personnages solides, facilement identifiables. Le meilleur étant certainement le flic, pas totalement parfait, un poil violent, un peu border-line, au lourd passé qu’il aimerait gardé secret et avec des origines arméniennes, comme son créateur. Il a l’originalité d’avoir un frère prête orthodoxe, marié avec des enfants; et de devoir découvrir la toxique, cette personne qui empoisonne la vie des autres.

Le style direct et les descriptions minimalistes soutiennent le rythme du roman. Il y a bien entendu un peu d’actions, mais on n’est pas sur un rythme effréné comme en suivant les péripéties de Victor Coste chez Norek ou Sarah Geringën chez Beuglet.Mais c’est avant tout le contexte dans lequel se positionne l’histoire : Paris vient d’être victime des attentats du 13 novembre, l’ambiance est on ne peut plus lourde et électrique au 36 quai des Orfèvres.

Donc un roman à lire entre deux gros pavés ou à offrir en cadeau de fin d’année à la maîtresse de votre enfant en maternelle, si elle aime ce genre et a un peu d’humour,

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 306 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (4 janvier 2017)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702160913
    • ISBN-13: 978-2702160916
    • Prix : 18,90€
  • Livre de Poche
    • Poche: 320 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (3 janvier 2018)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253092681
    • ISBN-13: 978-2253092681
    • Prix : 7,60€
  • eBook
    • Editeur : Editions de l’Epée (4 janvier 2017)
    • Langue : Français
    • EAN: 979-1091211499
    • Prix : 7,99€

Revues de Presse

« Un livre qui laisse sans voix. », Valérie Anglade-Expert, Sud Radio « La Petite Librairie »

« Absolument fascinant. […] Allez-y c’est un grand, grand, grand ! », Gérard Collard, France 5 « Le Magazine de la santé »

« Écriture efficace et suspense garanti pour ce thriller puissant. », Claude Leblanc, France Dimanche

« Son style très visuel, sa plume percutante et son histoire ancrée dans l’actualité font de ce Toxique un polar percutant. », A. Q., Paris Normandie. Lire l’article

« Une personnalité toxique, une psychopathe comme vos pires cauchemars ne vous ont jamais permis d’en croiser. Inquiétant ! », Le Télégramme.fr

« Un très bon polar avec un héros à la réputation impeccable mais toturé par son passé, comme piégé entre l’ombre et la lumière, le bien et le mal. », Au féminin.com

« Un excellent polar bien noir. Si vous aimez Braquo, TOXIQUE, est fait pour vous !  », Jerôme Toledano, librairie Les Cyclades

« C’est émouvant, c’est palpitant » Gérard COLLARD, librairie La Griffe Noire, sur France 5.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/21 dans Polar, Policier

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :