RSS

Archives de Tag: série

La série sur « La vérité sur l’affaire Harry Québert » bientôt sur TF1

La série sur « La vérité sur l’affaire Harry Québert » bientôt sur TF1

Si vous avez aimé le roman de Joël Dicker, « La vérité sur l’affaire Harry Québert » (voir ma critique ici), sachez que son adaptation en série télévisuelle arrivera le 21 novembre 2018 sur TF1.

Reste à voir si la série sera aussi bien que le livre.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/10/30 dans Evénements

 

Étiquettes : , , , ,

Les séries de l’été 2018

Les séries de l’été 2018

Généralement, les télévisions prévoient des séries pour combler vos chaudes soirées d’été.

Personnellement je préfère les séries littéraires.

Je viens tout juste de recevoir une nouvelle série : Autre-Monde de Maxime Chattam, qui vient s’ajouter aux volumes de Stephen King de la Tour Noire et ceux des Voies de l’ombre de Jérôme Camut et Nathalie Hug.

Donc cet été, ce sera série ou ça ne sera pas.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/26 dans A lire

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Hors série – Le Monde – A Table

hors-serie-le-monde-tableCet été, le monde publie un excellent hors-série sur le monde de la cuisine, de la gastronomie, et des rites qui font que notre cuisine est classée comme patrimoine immatériel à l’UNESCO.

Point de recettes de cuisine mais un rapide parcours sur l’histoire de la gastronomie française au cours des siècles passées, de son évolution lors de ces dernières décennies, des tendances actuelles, des artisans qui la façonnent.

Bref un condensé de culture culinaire.

Hors série Le Monde – « A table »

Prix : 7.50€

Source : Boutique du monde

 

L’Art du Repas

Dans l’introduction de son Grand Dictionnaire de cuisine comportant 3 000 recettes, Alexandre Dumas, beau mangeur et ogre délicieux s’il en fut, écrivait que, à sa naissance, l’homme reçut de son estomac l’ordre de manger « au moins trois fois par jour pour réparer les forces que lui enlèvent le travail et, plus souvent encore, la paresse ». Il expliquait, par ailleurs, que l’homme négocia cette nécessité au point d’en faire un art qui enlève aux plus gloutons l’affreux sentiment de culpabilité de simplement se goinfrer.
Approcher cette dimension de l’art de la table est la modeste ambition de ce hors-série, qui se propose de plonger dans une spécificité française, incarnée par le repas. Ce moment sacralisé a valu l’inscription, par l’Unesco, du « repas gastronomique des Français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, en 2010. Le patrimoine culturel immatériel, selon la convention de 2003, ratifiée depuis par 132 pays, comprend notamment les « pratiques sociales, rituels et événements festifs » et les « savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel ». Jamais les arts culinaires et la gastronomie n’avaient fait l’objet d’une telle distinction.
Le repas suppose des produits, des artisans, des virtuoses, des lieux qui sont déclinés au fil des pages. Ce sont autant les grandes tables que les plus modestes ; mais encore les étals dans les rues, comme un joli retour à la réalité de Paris qui était alors l’une des plus grandes villes de l’Occident médiéval, bien avant que les restaurants ne s’imposent, à la fin du XVIIIe siècle, comme nous l’explique l’historien Patrick Rambourg.
Le repas, ce sont évidemment les plats qui peuplent l’inconscient collectif et les querelles engendrées par leur préparation. Ainsi, pour le cassoulet, doit-on y mettre de l’agneau ? Et quel haricot choisir ? Des conflits ont ensanglanté le monde pour moins que cela.
Le repas ne serait rien sans le discours avant, pendant et après. Des mots badins ou sentencieux, au tour d’intitulés fracassants : « Vapeur de bar et crème de moule safranée, étuvée de fenouil » contre « Gigotin d’agneau à la sarriette, tian d’aubergine et jus court ». Impossible de trancher. Chacun est renvoyé à ses certitudes et à sa propre histoire de papilles et de goût.
La vogue du bien-manger s’accompagne d’un nouveau culte envers les chefs qui ne sont plus des tâcherons, confinés dans leur cuisine, mais des créateurs. Et pour le plus grand nombre, la cuisine devient un loisir et une obsession, dont témoignent le succès croissant des émissions télévisées, l’explosion des livres ou des blogs. Que cache cet engouement ?
La passion de la cuisine et l’art de la table sont aussi, dans un pays touché par la déprime, des valeurs réconfortantes. Au cœur de cette France des terroirs et des villes, l’intimité avec la nourriture et les produits a des vertus thérapeutiques. Si l’époque est aux privations, autant bien manger et participer d’une certaine manière à une nouvelle dynamique économique. La tradition gastronomique, les ventes directes et les tablées goûteuses sont autant de baume au corps et au cœur.
Alain Abellard

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/08/19 dans Actualités, Cuisine

 

Étiquettes : , , , ,

Un été très séries

stephen king - ligne verteIl y a une quinzaine d’années, avec la Ligne verte, Stephen King avait relancé un style littéraire très répandu dans les années 50 et qui avait disparu : le roman à épisodes. Concrètement, l’histoire est publiée par petits morceaux, une centaine de pages généralement, une fois par mois; mais l’auteur prend le risque de commencer la publication alors même qu’il n’a pas terminé d’écriture le roman. Certains prenaient même le risque de prendre en compte les avis des lecteurs pour influer sur la trajectoire de l’histoire.

Il semblerait que ce genre littéraire fasse son grand retour cette année. Les livres numériques aidant, la logistique pour un tel événement est bien moindre à mettre en place.

La FNAC propose cet été plusieurs séries littéraires dans ce genre et OFFRE même le premier épisode gratuitement (les suivants étant vendus 0.99€ l’unité).

Nous avons retenu 2 séries de 10 épisodes chacune :

pierre bordage - chronique des ombres - ep01Pierre Bordage et ses Chroniques des ombres.

Après la guerre nucléaire, une pollution mortifère a confiné une partie de la population mondiale dans des mégapoles équipées de purificateurs d’air. Les capitales sont regroupées en Cités Unifiées : la plus importante, NyLoPa, réunit New York, Londres et Paris. La sécurité est assurée par une armée suréquipée de super détectives, les fouineurs. Soudain, dans toutes les villes et en quelques minutes, des centaines de meurtres sont perpétrés par d’invisibles assassins, les Ombres. On soupçonne la secte de la Fin des Temps d’en être à l’origine, mais l’enquête menée par les fouineurs va les plonger dans un enchevêtrement de complots et de luttes de pouvoir. Ils vont être entraînés hors des cités, dans le « pays vague », lieu de tous les dangers.

Aux éditions du Diable vauvert.

guillaume pipon - a666 - ep01Guillaume Pipon et son A666.

Parti sur la route des vacances avec ses parents et sa sœur, Vincent, 17 ans, compte se faire la belle pendant le voyage pour se rendre à un festival de rock. Quand toute la petite famille s’arrête sur l’aire de Coulanges, lieu de son rendez-vous avec ses complices Teddy et Ben, qui doivent l’embarquer sur leurs motos, Vincent croit toucher au but. Mais là, rien ne se passe comme prévu, et la farce tourne au drame… Une enquête sur fond de road-trip pour un roman policier surprenant et décalé.

Aux éditions du Livre de poche.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :