RSS

Archives de Tag: sénécal

Patrick Sénécal – Les 7 jours du Talion

Patrick Sénécal – Les 7 jours du Talion

Avec une rigueur quasi-militaire je lis un roman par an un roman de Patrick Sénécal.

Il faut dire qu’avec Hell.com, il y avait de quoi être séduit même si certains passages étaient un peu crus. Par contre, le rythme et la tension étaient moindres dans les autres livres (Le vide et Il y aura des morts), aussi je compte bine sur ce livre pour me faire définitivement une idée sur cette auteure très prisée et très aimée de nos amis francophones québécois.

Aurons-nous à subir la lecture de ce livre aussi longtemps que de suppliques du Talion ?

Résumé du livre

Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l’existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d’automne, où Jasmine ne rentre pas de l’école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte –; elle a été violée et étranglée–;, dans les fourrés près de l’école. Dès lors, l’univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s’emparer du coupable et lui faire payer ce qu’il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu’il ne soit allé trop loin, Bruno s’enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la forêt québécoise. Sept jours au cours desquels le chirurgien si humain et fou d’amour pour sa fillette s’enfonce dans une folie de vengeance glaciale, jusqu’à ne plus savoir : le monstre, est-ce lui ou l’autre ?

Avis

Voici un livre comme je les aime.

Un livre qui vous prendre les tripes, qui arrive à instaurer un suspense alors que les issues possibles à cette histoires sont très limitées. On est suspendu à la progression de l’enquête, à ces petits indices qui rapproche l’enquêteur du kidnappeur, mais également à la découverte de toute la machinerie mise en place tant pour la vengeance que pour l’égarement des policiers.

C’est également un livre qui offre des personnages forts, qui vont s’affronter : le père face au tueur, le kidnappeur face au policier. Ces affrontements revêtent différent formes, psychologiques ou physiques, mais qui dans tous les cas vont laisser des traces chez les protagonistes. Pour les âmes sensibles, même si les tortures sont impressionnantes, elles ne sont qu’épisodiques et brèves; donc vous devriez pouvoir lire ce roman quitte à sauter quelques paragraphes.

Enfin, il y a la réflexion que suscite ce livre : doit-on appliquer (restaurer, autoriser) la peine de mort pour des meurtriers d’enfant. Si cette question n’est pas récente pour les français, puisque ce cadre fût soumis l’abolition de la peine de mort au début des années 80 avec l’affaire Thierry Henry; et qui revient régulièrement dans les media. L’auteur apporte une réponse que je trouve fort intéressante et que je vous laisse découvrir en lisant Les 7 jours du Talion.

 

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 360 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (15 novembre 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265117218
    • ISBN-13: 978-2265117211
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Taille du fichier : 2581 ko
    • Editeur : 12-21 (15 novembre 2018)
    • ASIN: B07KGLRJ62
    • Prix : 13,99€

Site Internet de l’auteur

http://www.patricksenecal.net/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/08/21 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Patrick Sénécal – Il y aura des morts

Patrick Sénécal – Il y aura des morts

Toujours méconnu de l’autre côté de l’Atlantique (du point de vue du Quebec, son pays de résidence), Patrick Sénécal est pour moi l’un des autres les plus talentueux du polar noir.

Découvert sur ce blog par le très dur Hell.com, j’avais pu constater la maîtrise et la continuité de son talent dans Le vide.

Alors est-ce que les promesses faites par Patrick Sénécal dans le titre de son nouveau roman, Il y aura des morts, seront-elles tenues ?

Résumé du livre

À huit heures vingt-quatre, ce vendredi 12 août 2016, Carl Mongeau émerge du sommeil sans se douter qu’aujourd’hui, sa vie basculera dans un cauchemar paranoïaque. Même si, comme tout le monde, il connaît son lot de petits problèmes et d’irritations diverses, il mène une existence somme toute frappée par les sceaux de la quiétude et de la sérénité, mais dans moins de neuf heures, ceux-ci disparaîtront, et ce, de façon définitive.

Pourtant, la journée de Carl, propriétaire du bar Le Lindsay à Drummondville, s’annonce normale. Le seul événement vraiment étrange est la visite de cette inconnue qui lui annonce quelque chose de troublant. Mais comme il s’agit sans doute d’une blague de mauvais goût, Carl se concentre plutôt sur les festivités du 20e anniversaire de son établissement qu’il prépare avec minutie. Car l’homme de cinquante et un ans, malgré quelques déceptions (comme sa séparation après vingt-huit ans de vie en couple) a toujours contrôlé son existence et aujourd’hui, il considère qu’il mène la vie presque parfaite qu’il mérite.

… sauf qu’à partir de 17:05, l’anniversaire de son bistrot sera le dernier de ses soucis. Comme tout ce qui concerne l’organisation de son quotidien, d’ailleurs.

Avis

L’idée de départ du roman est tout simplement génial : un jour une inconnue vientvous  dire que vous allez mourir avant de partir sans plus d’explication, et le lendemain vous êtes attaqué à la machette. Puis c’est le début de l’horreur, d’une chasse à l’homme dont vous êtes la cible. Le roman commence avec un rythme effréné, nous fait immanquablement pensé au film The Game de David Fincher, sans pour autant le parodier. Il va d’ailleurs rapidement s’en éloigner avec les premiers morts. Car oui, le livre porte bien son nom Il y a des morts dans Il y aura des morts.

La bonne surprise du roman est le cross-over de l’histoire avec un autre roman de Patrick Sénécal. Cela est fait intelligemment et rappelle de bons souvenirs pour les fans de cet auteur.

Malheureusement de nombreux défauts apparaissent dans ce roman.

L’auteur insère en plein milieu d’une phrase une immense parenthèse afin de partager les pensées de son héros principal. Le problème est que la plupart du temps on perd le sens de la phrase principal, nous obligeant à la relire une seconde fois, et de se relancer dans l’histoire.

Mais le plus pénible est la cumul des détails, des noms de routes, rues, espaces, parcourus par le héros. On est étourdi par cette déferlante de mots. La répétition des courses-poursuites lassent au fur et à mesure. Est-ce volontaire de l’auteur pour que le lecteur partage cet élément avec le personnage ? Si tel est le cas, ce n’est pas agréable et pas vraiment utile au récit.

Enfin, la fin est non seulement décevante mais également idiote. Qui avec cette richesse passerait par cette méthode alambiquée au lieu d’acquérir ce qu’elle soit (oui ce n’est pas très clair dans cette critique, mais je voulais pas dévoiler la fin du livre).

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 556 pages
    • Editeur : Alire (12 juillet 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 289615163X
    • ISBN-13: 978-2896151639
    • Prix : 22,50€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1744 ko
    • Editeur : Alire (novembre 2017)
    • EAN : 9782896152483
    • Prix : 15,99€

Revue de presse

« L’écriture vive et haletante de Senécal vous tiendra sur le bout de votre fauteuil tout au long.« , Le devoir, Michel Bélair

Site Internet de l’auteur

http://www.patricksenecal.net/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/09/23 dans Thrillers

 

Étiquettes : ,

Patrick Sénécal – Le vide

Patrick Sénécal – Le vide

Malheureusement encore trop souvent méconnu en France, j’ai découvert que très récemment Patrick Sénécal au travers d’une récente découverte en brocante de son roman très, très noir, Hell.com qui a déjà eu une critique sur ce blog.

Depuis j’ai réussi à dégoter son roman phare Le videen occasion mais excellent état. Longtemps resté dans ma PAL, j’ai décidé de passer mes derniers instants de vacances en estival en sa compagnie tant j’ai eu de bons échos de collègues et amis l’ayant lu.

Alors est-ce que Le vide va combler ?

Résumé du livre

Drummondville, Québec.  » Vivre au max « , une nouvelle émission de téléréalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des candidats. Quel fantasme délirant les participants vont-ils demander à l’animateur de réaliser ? Jusqu’où iront-ils ? La téléréalité va-t-elle dépasser la fiction ? Prenez garde mesdames et messieurs : plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

Avis

Je crois que je n’ai pas dévoré un roman comme Le vide depuis Le chuchoteur de Donato Carrisi et L’affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Patrick Sénécal allie avec forces qualités romancières une intrigue policière bien charpentée, aux multiples facettes, aux nombreux rebondissements. Les personnages ont une vraie personnalité, des défauts, un passé que l’on découvre au fur et à mesure, sans pour autant être une des traditionnelles caricatures de policiers.

Bien que ce roman soit paru au Québec en 2007 en pleine période d’explosion de la télé-réalité, contexte principal du roman, il n’en reste pas moins d’actualité en le transposant avec les mouvances religieuses extrémistes qui exploitent de la même manière la détresse des personnes en quête de sens dans leur vie.

Bien que ce roman soit noir et ait que quelques scènes difficiles, celles-ci ne le sont pas autant que celles amplement décrites dans Hell.com qui demande à ses lecteurs d’avoir le cœur bien accroché; le lecteur n’aura ici que quelques frissons

Le seul reproche que l’on peut formuler à son encontre est un final légèrement décevant, non pas qu’il soit bâclé mais tout simplement trop évidente.

La rédaction est impeccable, tout en fluidité : l’auteur a repris son roman spécialement pour sa publication en France afin que ses lecteurs ne bloquent par sur certains idiomes québecois. On pourrait penser que 736 pages, denses, constituent un roman marathon, que cela nécessite un certain entraînement, voire une endurance à la lecture. Que nenni, la structure et l’écriture ne vous laissent pas vous reposer, vous soutiennent même tout au long de ce roman en alternant actions, réflexions, histoires parallèles, vie des personnages.

Enfin, un dernier élément qui montre la qualité du roman est sa couverture. Si au début on a du mal à comprendre ce que c’est, elle illustre parfaitement le sujet du livre : un tourbillon qui entraîne les gens vers le fond, comme une vidange de la société. Chose rare qui témoigne de sa justesse, cette couverture a été conservée lors de son passage en version poche.

Un grand roman qui confirme Patrick Sénécal comme étant un des meilleurs auteur de polars noirs du moment.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 736 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (12 novembre 2015)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265099171
    • ISBN-13: 978-2265099173
    • Prix : 22,50€
  • Poche
    • Poche: 928 pages
    • Editeur : Pocket (11 mai 2017)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266276891
    • ISBN-13: 978-2266276894
    • Prix : 9,80€
  • eBook
    • Editeur : 12-21 (novembre 2015)
    • ASIN: 9782823821697
    • Prix : 15,99€

Revue de presse

« On plonge dans ce roman noir du Québécois Patrick Senécal comme on le ferait d’un pont : en chute libre. Glaçant !  » Femina

« Un roman bien ficelé, intense, estomaquant, qui plonge dans le désarroi existentiel d’une foule avide de divertissement et d’hommes et de femmes désespérés. » L’Hebdo (Suisse)

Un article sur le site suisse « Le temps » où l’auteur explique son œuvre et les reprises entreprises pour sa publication en France.

Site Internet de l’auteur

http://www.patricksenecal.net/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/09/04 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Passage au 15ème troc-livres de Rueil-Malmaison

Je vous annonçais dernièrement le 15ème troc-livres de Rueil-Malmaison.

Bien que certains organisateurs se mettent de côté les meilleurs livres, cela ne m’a pas empêché d’avoir fait une bonne moisson.

passage-au-15e-trocs-livres

  • Stephen King (pour compléter ma Collection Stephen King)
    • Les Tommyknockers
    • Cujo
    • Les yeux du dragon
  • Jérôme Camut et Nathalie Hug
    • Instinct
    • Stigmate
  • Didier Sénécal
    • Les deux amis
  • Franck Delaney
    • Les enfants de la nuit
  • Sebastian Rotella
    • Triple Crossing
  • Jonathan Ayclife
    • La chambre de Naomi

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Patrick Sénécal – Hell.com

Patrick Sénécal – Hell.com

J’ai très récemment découvert Patrick Sénécal lors de mon parcours des étales chez mon libraire favori en quête de futures lectures. Son dernier lire paru en France Le vide avait attiré mon attention au point de vous suggérer sa lecture en mars dernier.

Entre temps, en parcourant le vide grenier de toutocoto, j’ai eu la chance d’acquérir Hell.com, le roman qui succède à Le vide mais qui s’inscrit dans la même lignée : d’un côté l’extrême de la télé-réalité, de l’autre l’extrême des dérives sur Internet.

Alors avons eu du flair pour Le vide et Hell.com ne va-t-il vous inciter à lire le premier ?

Résumé du livre
Daniel Saul s’est toujours senti au dessus de la mêlée. Ce milliardaire est même l’incarnation de la réussite insolente. Arrogant, sûr de son pouvoir d’attraction, et de persuasion, il ne reconnaît d’autres limites que celles qu’il se fixe, à l’image de son nouveau projet immobilier : le rachat d’églises désertées pour les transformer en lofts de luxe.

Une audace qui a attiré l’attention de Charron, un ancien  » camarade  » de collège. Enfin, camarade… Daniel et Charron n’évoluaient pas vraiment dans les mêmes cercles. Mais Charron, l’ado souffre-douleur, a bien changé. Désormais, ce n’est plus lui qui
subit. Et il propose à Daniel de l’initier à de nouveaux plaisirs, ceux réservés aux hommes de leur caste. Il l’invite à s’inscrire à un très sélect site Internet : hell.com. Les rêves et les fantasmes les plus fous sont désormais possibles, de manière illimitée.

Mais une fois ouvertes les portes de l’Enfer, il est impossible de faire marche arrière…

Avis

Souvent Patrick Sénécal est comparé à Stephen King, et je dois dire que pour une fois la comparaison n’est pas usurpée ou purement commerciale. On y retrouve les mêmes ingrédients : une écriture fluide qui plonge instantanément le lecteur dans l’histoire, le retour à nos peurs primales, basiques mais partagées de tous et de toutes. C’est le point fort de l’auteur car il cuisine son lecteur un peu comme la grenouille dans la casserole d’eau bouillante : horreur, tortures et autres sévices deviennent de plus en plus dures, profondes voire insoutenables à lire. Même si cela reste par moment difficile à lire, certains passages sont tout juste soutenables, la progression au sein du livre fait qu’elle ne heurte pas le lecteur d’entrée. Cependant, certains lecteurs seront tentés d’abandonner la lecture de Hell.com dégoûter par les mises en scène effroyables. Aussi pour ne pas perdre une bonne histoire, je ne peux que leur conseiller de sauter quelques pages, la dernière moitié du livre est beaucoup plus accessible.

Si l’écriture est fluide, il n’en reste pas moins que l’auteur ne reprend pas le schéma commun des page-turns actuels. Point d’histoire(s) en parallèle, nous suivons intégralement l’histoire de Daniel Saul, un peu comme si nous voyions notre propre histoire (un cauchemar) relatée dans ce livre. Car finalement c’est un peu ce que désire l’auteur, c’est que nous prenions conscience, qu’à une toute autre échelle, nous avons tous un peu de Daniel Saul en nous, et que ce qui lui arrive, pourrait très bien nous arriver.

Si Patrick Sénécal et son Hell.com nous fait penser à Stephen King et Dr. Sleep, Chuck Palahiniuk et son Fight Club, ou Breat Eaton Ellis et son American Psycho, il n’en reste pas moins original avec son style propre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Version québecoise
      • Broché: 557 pages
      • Editeur : ALIRE (16 septembre 2010)
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2896150439
      • ISBN-13: 978-2896150434
      • Prix : 34,00€
  • Poche
    • Version française
      • Editeur : Fleuve éditions (9 juin 2016)
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2265099163
      • ISBN-13: 978-2265099166
      • Prix : 21,90€
    • Version québecoise
      • Editeur : ALIRE (31 janvier 2013)
      • Collection : Polar Noir
      • Langue : Français
      • ISBN-10: 2896150625
      • ISBN-13: 978-2896150625
      • Prix : 14,99€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1744 ko
    • Editeur : 12-21 (9 juin 2016)
    • ASIN: B01FT6H6VU
    • Prix : 15,99€

Revue de presse

« Dans Hell.com, Internet devient le catalyseur des pires horreurs. Autre exploration d’un phénomène de société, même redoutable efficacité à nous foutre la trouille à chaque page de cette brique, véritable passeport pour l’enfer. » – Valérie Graudreau – Le soleil

« le lecteur n’aurait sans doute pas le courage d’aller jusqu’au bout dans l’horreur qui lui est ainsi offerte s’il n’y avait pas quelqu’un, quelque part, dans le livre, disposé à la faire reculer, pour lui permettre de garder la tête juste au-dessus de l’eau. » – Caroline Monpetit – Le devoir

Mollat.com : La présentation du livre par l’auteur lors du Quai du polar 2011

Site Internet de l’auteur

http://www.patricksenecal.net/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/05/21 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Découvertes Mars 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après une longue liste pour les fêtes de fin d’année 2015, je vous propose quelques lectures en vue des vacances de Pâques et des ponts de mai à venir.

J.J.Connolly – Viva la madness

La suite de X : un nouveau thriller follement réjouissant au cœur de la pègre londonienne et du crime international.

Heureux propriétaire d’un hôtel à la Jamaïque, X, ex-trafiquant de cocaïne londonien, a raccroché les gants. Interrompre cette retraite au soleil serait forcément une mauvaise idée. Mais le mal du pays, la nostalgie d’une vie pleine d’adrénaline et la promesse d’un coup exceptionnel finissent par emporter toutes ses réticences.

Le pied à peine posé sur le sol britannique, notre homme s’aperçoit bien vite que ce coup exceptionnel qu’on lui a proposé est surtout exceptionnellement dangereux.

Entre mafieux anglais, cartels vénézuéliens sensibles de la gâchette et Irlandais psychotiques, il va falloir que X use de sa dextérité légendaire s’il veut une nouvelle fois s’en tirer à bon compte.

Un extrait ici

  • Livre
    • Relié: 438 pages
    • Editeur : Sonatine (17 mars 2016)
    • Langue : Anglais
    • ISBN-10: 2355843044
    • ISBN-13: 978-2355843044
    • Prix : 22,00€
  • eBook
    • Editeur : Sonatine (17 mars 2016)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782355844973
    • Prix : 16,99€

Sébastien Raizer – Sagittarius (L’alignement des équinoxes II)

Le cerveau reptilien et le néocortex sont aux commandes, dans un univers bouillant de silicium. Des fantasmes sexuels impliquant des pieuvres géantes, des Goliaths et des cannibales deviennent réalité. Car les neurotoxines hallucinogènes de la Vipère sont encore actives : Diane Lempereur, sa dernière élève, recrute Joana, une jeune synesthète (dont les perceptions sensorielles fusionnent) ; tandis que Silver, toujours boxeuse mais nettement moins zen, est happée par le processus de la loi de l’alignement. Dans le chaos, Wolf, lieutenant de la Brigade criminelle, cherche son chemin avec l’aide de Richard Philips, l’ancien patron de Karen – la fille samouraï qui hante sa psyché. Car dans l’ombre, l’Impératrice d’Or prépare un bouleversement total. Sagittarius : entre le sang et les étoiles, dans un monde en violente mutation, personne ne joue la partition qu’il croit. Tout comme dans L’alignement des équinoxes, Sébastien Raizer livre avec Sagittarius un thriller métaphysique sous haute tension, où se télescopent les enjeux d’aujourd’hui et les combats de demain. Un univers total qui électrochoque la notion d’humanité, avec radicalité et panache.

  • Livre
    • Broché: 496 pages
    • Editeur : Gallimard (10 mars 2016)
    • Collection : Série noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070178797
    • ISBN-13: 978-2070178797
    • Prix : 20,00€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard (10 mars 2016)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782072661020
    • Prix : 14,99€

Carrie Rayan – La carte des mille mondes

Finn, un orphelin, et Marrill, qui a grandi auprès de parents aimants, se retrouvent embarqués à bord d’un voilier gigantesque, sur les eaux magiques du Torrent pirate, qui traverse une infinité de mondes connus ou inconnus. Tous deux n’ont qu’un rêve : retrouver leur famille. Selon Ardent, le vieux magicien qui vit sur le bateau, ils ont un seul moyen d’y parvenir, la Carte des mille mondes. S’ils réussissent à réunir les fragments de cette Carte, disséminés dans les différents mondes du Torrent pirate, elle les mènera exactement là où ils souhaitent aller. Mais Serth, un mage maléfique aux immenses pouvoirs, est aussi sur la piste de la Carte…

  • Livre
    • Broché: 490 pages
    • Editeur : Bayard Jeunesse (3 février 2016)
    • Collection : BAY.DIV.LIT+12
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2747049531
    • ISBN-13: 978-2747049535
    • Prix : 15,90€
  • eBook
    • Editeur : Bayard Jeunesse (3 février 2016)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782747068079
    • Prix : 10,99€

Patrick Sénécal – Le vide

Vivre au max. C’est le nom de l’émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s’est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi.
Tout semble possible, sans limites. Alors qu’est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ?
Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide..

  • Livre
    • Broché: 736 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (12 novembre 2015)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265099171
    • ISBN-13: 978-2265099173
    • Prix : 22,50€
  • eBook
    • Editeur : Fleuve éditions (12 novembre 2015)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782823821697
    • Prix : 15,99€
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :