RSS

Archives de Tag: sacrifices

Pierre Lemaitre – Sacrifices

Pierre Lemaitre – Sacrifices

Les fidèles et non moins attentifs habitués de ce blog vont me dire « Mais, mais…. il n’a pas déjà fait une critique de ce livre ? ».

Je dois avouer que oui, ce sera une première pour ce blog, Sacrifices de Pierre Lemaitre va être le premier livre qui bénéficie d’une deuxième critique sur ce blog. La première fois ce fut en 2013, autant dire une éternité et près de 500 livres lus depuis. J’avais le droit de l’oublier.

Cependant, cette revue ne portera pas sur la version papier du livre, mais sur sa version audio.

Est-ce que ce livre valait un nouveau Sacrifice ?

Histoire

La troisième enquête du commissaire Verhoeven touche au plus secret de sa vie privée : témoin du hold-up d’une joaillerie des Champs Élysées, Anne Forestier, sa maîtresse, échappe par miracle à la fureur meurtrière du braqueur. De ce truand virtuose, assez rapidement identifié, Verhoeven connaît les habitudes et le mode opératoire. De la victime à demi morte, il ignore beaucoup de choses… Le flic se lance à l’aveugle dans une traque acharnée qui va devenir une bouleversante affaire personnelle.

Extrait

10 h 00

Un événement est considéré comme décisif lorsqu’il désaxe totalement votre vie. C’est ce que Camille Verhoeven a lu, quelques mois plus tôt, dans un article sur «L’accélération de l’histoire». Cet événement décisif, saisissant, inattendu, capable d’électriser votre système nerveux, vous le distinguez immédiatement de tous les autres accidents de l’existence parce qu’il est porteur d’une énergie, d’une densité spécifiques : dès qu’il survient, vous savez que ses conséquences vont avoir pour vous des proportions gigantesques, que ce qui vous arrive là est irréversible.
Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez.
C’est ce qui va arriver à Camille.
Et peu importe que ce jour-là vous vous rendiez, comme lui, à l’enterrement de votre meilleur ami et que vous ayez le sentiment d’avoir déjà votre dose pour la journée. Le destin n’est pas du genre à se contenter d’une pareille banalité, il est parfaitement capable, malgré cela, de se manifester sous la forme d’un tueur équipé d’un Mossberg 500 calibre 12 à canon scié.
Reste à savoir maintenant comment vous allez réagir. C’est tout le problème.
Parce que votre pensée est à ce point sidérée que vous réagissez le plus souvent de manière purement réflexe. Par exemple lorsque avant les trois décharges, la femme que vous aimez est littéralement passée à tabac et qu’ensuite vous voyez clairement le tueur épauler son fusil après l’avoir armé d’un coup sec.
C’est sans doute dans ces moments-là que se révèlent les hommes exceptionnels, ceux qui savent prendre les bonnes décisions dans les mauvaises circonstances.
Mais si vous êtes quelqu’un d’ordinaire, vous vous défendez comme vous pouvez. Et bien souvent, face à un tel séisme, vous êtes condamné à l’approximation ou à l’erreur, quand vous n’êtes pas carrément réduit à l’impuissance.
Lorsque vous êtes suffisamment âgé ou que ce genre de choses est déjà venu foudroyer votre vie, vous imaginez que vous êtes immunisé. C’est le cas de Camille. Sa première femme a été assassinée, un cataclysme, il a mis des années à s’en remettre. Quand vous avez traversé une pareille épreuve, vous pensez qu’il ne peut plus rien vous arriver. C’est le piège.
Parce que vous avez baissé la garde. Pour le destin, qui a un oeil très sûr, c’est le meilleur moment pour venir vous cueillir. Et vous rappeler l’infaillible ponctualité du hasard.

Avis

Originalité dans le monde du livre numérique, mais commun pour les œuvres de Pierre Lemaitre, ce livre est lu par l’auteur. Il était bon de le signaler car dans ce cas, en tant qu’auteur on est sur de bénéficier de l’interprétation de l’œuvre comme il l’imaginait.

Par rapport à ma première lecture d’il y a quelques années, je ne serais pas aussi enthousiaste. En 6 ans, l’écriture des thrillers a bien évolué : beaucoup plus rythmée, un peu plus sanglante, avec des personnages moins clichés.

Cependant, son écoute est agréable; la voix de Pierre Lemaitre est claire, distincte et se prête bien à l’exercice.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 368 pages
    • Editeur : Albin Michel (3 octobre 2012)
    • Collection : A.M.THRIL.POLAR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 222624428X
    • ISBN-13: 978-2226244284
    • Prix : 20,00€
  • Poche
    • Broché: 360 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (5 février 2014)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 225317906X
    • ISBN-13: 978-2253179061
    • Prix : 7,20€
  • eBook
    • Taille du fichier : 753 ko
    • Editeur : Albin Michel (3 octobre 2012)
    • EAN : 9782226279866
    • Prix : 6,99€
  • Audio
    • Durée : 9h22
    • Type de programme : Livre audio
    • Version : Version intégrale
    • Editeur : CdLEDITIONS (8 janvier 2016)
    • Prix : 15,95€

Revue de presse

« Lemaitre porte véritablement bien son nom : prince de l’embrouille, du trompe-l’oeil et du rebondissement. » – Julie Malaure, Le Point

« Lemaitre hisse le genre noir à une hauteur rarissime chez les écrivains français : celle où se tient la littérature. » Jean-Claude Buisson, Le Figaro Magazine

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/03 dans Policier

 

Étiquettes : ,

Pierre Lemaitre – Sacrifices

pierre-lemaitre-sacrificesIndirectement, le jury du Goncourt m’a rappelé…. non pas pour siéger à leur instance décisionnaire du roman de l’année, mais en soulignant que j’avais oublié de parler de Sacrifices de Pierre Lemaitre.

Certes cette piqure de rappel n’a pas été directe mais via la désignation de Au-revoir Là-haut! Prix Goncourt 2013. Et là je me suis aperçu qu’un roman que j’avais lu de lui était passé à l’oubliette de mon blog.

Rendons à César ce qui est à César!

Alors est-ce un sacrifice que de ne pas livre Sacrifices ?

Histoire

« UN ÉVÉNEMENT EST CONSIDÉRÉ COMME DÉCISIF
LORSQU’IL DÉSAXE COMPLÈTEMENT VOTRE VIE.
PAR EXEMPLE, TROIS DÉCHARGES DE FUSIL À POMPE
SUR LA FEMME QUE VOUS AIMEZ. »

Extrait

10 h 00

Un événement est considéré comme décisif lorsqu’il désaxe totalement votre vie. C’est ce que Camille Verhoeven a lu, quelques mois plus tôt, dans un article sur «L’accélération de l’histoire». Cet événement décisif, saisissant, inattendu, capable d’électriser votre système nerveux, vous le distinguez immédiatement de tous les autres accidents de l’existence parce qu’il est porteur d’une énergie, d’une densité spécifiques : dès qu’il survient, vous savez que ses conséquences vont avoir pour vous des proportions gigantesques, que ce qui vous arrive là est irréversible.
Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez.
C’est ce qui va arriver à Camille.
Et peu importe que ce jour-là vous vous rendiez, comme lui, à l’enterrement de votre meilleur ami et que vous ayez le sentiment d’avoir déjà votre dose pour la journée. Le destin n’est pas du genre à se contenter d’une pareille banalité, il est parfaitement capable, malgré cela, de se manifester sous la forme d’un tueur équipé d’un Mossberg 500 calibre 12 à canon scié.
Reste à savoir maintenant comment vous allez réagir. C’est tout le problème.
Parce que votre pensée est à ce point sidérée que vous réagissez le plus souvent de manière purement réflexe. Par exemple lorsque avant les trois décharges, la femme que vous aimez est littéralement passée à tabac et qu’ensuite vous voyez clairement le tueur épauler son fusil après l’avoir armé d’un coup sec.
C’est sans doute dans ces moments-là que se révèlent les hommes exceptionnels, ceux qui savent prendre les bonnes décisions dans les mauvaises circonstances.
Mais si vous êtes quelqu’un d’ordinaire, vous vous défendez comme vous pouvez. Et bien souvent, face à un tel séisme, vous êtes condamné à l’approximation ou à l’erreur, quand vous n’êtes pas carrément réduit à l’impuissance.
Lorsque vous êtes suffisamment âgé ou que ce genre de choses est déjà venu foudroyer votre vie, vous imaginez que vous êtes immunisé. C’est le cas de Camille. Sa première femme a été assassinée, un cataclysme, il a mis des années à s’en remettre. Quand vous avez traversé une pareille épreuve, vous pensez qu’il ne peut plus rien vous arriver. C’est le piège.
Parce que vous avez baissé la garde. Pour le destin, qui a un oeil très sûr, c’est le meilleur moment pour venir vous cueillir. Et vous rappeler l’infaillible ponctualité du hasard.

Avis

Ce qui m’avait décidé à lire ce livre était la quatrième de couverture. Pour une 4 de couv’ accrocheuse, c’est une couv’ accrocheuse (cf. le paragraphe Histoire ci-dessus).

Mais heureusement, pour une fois, sous la couverture il y a du contenu. Je dirais même que c’est une couverture chauffante tant c’est chaud là-dessous ; coups de feu, enquête à 100 à l’heure, histoire à virage et re-virage qui ferait passer une route corse pour la ligne droite des Hunaudières, baston et quelques traces de sang qui giclent sur les murs.

Un seul, mais un gros regret : au tiers du livre je me suis aperçu que ce livre était le dernier d’une trilogie mettant en scène le héros, le commissaire Verhoeven. Pourquoi n’y a-t-il pas d’avertissement en début de livre ? Pourquoi les éditeurs ne mettent pas en avant l’appartenance d’un livre à une série ?

Moralité, je vous donne deux conseils : lisez ce livre, et pour les autres, avant de les lire, renseignez-vous s’il ne fait pas partie d’une série; et si c’est le cas, si c’est le premier tome.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture
Durée de lecture star_half_off_32
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 362 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (3 octobre 2012)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 222624428X
  • ISBN-13: 978-2226244284
  • Prix : 20.00€

Revues de presse

Lemaitre porte véritablement bien son nom : prince de l’embrouille, du trompe-l’œil et du rebondissement. –Le Point

« Lemaitre hisse le genre noir à une hauteur rarissime chez les écrivains français : celle où se tient la littérature. » Jean-Claude Buisson, Le Figaro Magazine

Site Internet

Pas de site Internet officiel

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/11/04 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :