RSS

Archives de Tag: Roman

Antoine Bello – Roman Américain

Bantoine bello - roman américainien avant la création de ce blog, j’ai découvert Antoine Bello au travers de ses deux romans qui l’ont rendu célèbre Les falsificateurs et Les éclaireurs, deux grands romans de science-fiction.

Cette fois-ci Antoine Bello s’attèle à une toute autre aventure : le roman économique. Entreprise au combien difficile ou peu d’élus savent présenter les notions économiques, passer le message sans perdre leur lecteur. Le seul qui me vienne à l’esprit fut le No logo de Noemie Klein.

Le Roman Américain d’Antoine Bello ne sera-t-il pas trop amer à nous autres amateurs de thriller ?

Histoire

Vlad Eisinger, journaliste économique américain, publie une série d’articles sur le marché du « life settlement ». Cette pratique, qui consiste à revendre à des tiers des assurances-vie en cours, est devenue un véritable marché aux Etats-Unis, sur lequel assureurs et investisseurs opposent leurs intérêts respectifs jusqu’aux limites de la légalité. Vlad étudie ce phénomène à travers le microcosme d’une résidence de Floride, Destin Terrace, où cohabitent des personnes ayant revendu leurs assurances-vie et des investisseurs qui ont bâti leur fortune sur ce marché. Dans la résidence vit l’autre narrateur du roman, Dan Siver, écrivain sans succès, qui décrit de l’intérieur les répercussions tragicomiques des articles de Vlad sur les membres de la communauté.

Avec une virtuosité exceptionnelle, Antoine Bello trace un portrait de l’Amérique contemporaine à travers le prisme d’un phénomène économique et financier emblématique. Il mélange littérature et économie dans un roman vif, drôle et original, qui est à la fois une radiographie de l’économie capitaliste dans ses extrémités et une réflexion sur les armes propres à la littérature pour donner à voir le monde.

Avis

Si vous n’êtes pas dans le domaine de la finance, ce roman est une très belle présentation des life settlement, soit en français le rachat des assurances vie. Au travers de faux articles d’un quotidien financier, l’auteur nous présente cette notion économique, les raisons et bénéfices de ce concept, mais également les dérives qu’elle peut susciter.

Puis une fois la présentation, théorique Antoine Bello illustre l’application de chaque concept dans la vie d’une petite ville de Floride. Théorie puis pratique, Antoiene Bello fait de ce roman un parfait tutoriel du life settlement.

Alors certes cela est intéressant, mais pour les novices en économie que nous sommes, cela nous est quelque peu rébarbatif. Heureusement, la vie de la communauté américaine d’une part, et les relations épistolaires entre l’auteur des articles et un des habitants de cette bourgade est un réel plaisir. Si Antoine Bello cite Pynchon et De Lillo pour disséquer la vie américaine et relativiser l’idéal américain, nous pourrions le rajouter à cette liste d’auteurs.

Enfin, l’auteur sous-poudre d’humour son roman au travers d’une falsification d’un article de Wikipedia qui est soit un client d’œil soit de la nostalgie de ses précédents romans.

Donc un roman qui, par le plaisir de la lecture, nous informe sur une pratique économique.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 288 pages
    • Editeur : Gallimard (5 mai 2014)
    • Collection : Blanche
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070144291
    • ISBN-13: 978-2070144297
    • Prix : 18,50€
  • eBook
    • Editeur : Gallimard (5 mai 2014)
    • Langue : Français
    • EAN: 9782072530821
    • Prix : 12,99€

Site officiel de l’auteur

www.antoinebelllo.com

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/09/13 dans Roman

 

Étiquettes : , ,

Un roman de 1969 formidablement visionnaire

stand-on-zanzibarJohn Brunner se doutait-il en rédigeant son roman de science-fiction en 1969, que ce qu’il décrivait comme un futur imaginaire serait aujourd’hui notre quotidien ? Située en 2010, l’intrigue de Stand on Zanzibar avait tout prédit.

Les œuvres de science-fiction sont faites pour s’évader, sortir de notre quotidien en nous emmenant dans un monde imaginaire tout droit sorti du cerveau fertile de son auteur. Seulement, il arrive parfois que la fiction rejoigne la réalité plusieurs décennies après. A ce titre, Stand on Zanzibar de John Brunner devrait perdre son étiquette de littérature de science-fiction tant ce qui y est décrit rassemble de points communs avec notre époque. Écrit en 1969 et se situant en 2010, l’intrigue du livre, de base entièrement fictive, est pour un lecteur d’aujourd’hui une description de notre actualité.

Le site littéraire The Millions s’est amusé à relever les différents éléments qui avaient prédit le futur 40 ans auparavant. De l’élection de Barack Obama, à l’utilisation des imprimantes, découvrez ces étonnantes prophéties.

Président Obomi au pouvoir et suprématie chinoise  

– Le monde de Zanzibar est dirigé par un meneur populaire nommé Président Obomi. Cinq lettres et une sonorité qui nous semblent bien familières depuis 2008 et l’élection du président Obama.

– La plus grande source d’instabilité et de violence vient des terroristes. Considérés comme la menace principale des États-Unis, ceux-ci projettent de s’en prendre aux gratte-ciels américains. Dans la réalité, le 11 septembre 2001 est encore dans toutes les mémoires.

– Les États-Unis ne sont désormais plus en rivalité avec l’Union Soviétique mais avec la Chine. Ces deux superpuissances s’affrontent désormais sur le plan économique, commercial et technologique et non plus sur un plan militaire.

–  Les Européens ont formé une union de nations pour améliorer leurs perspectives économiques et influencer le monde des affaires. La Grande-Bretagne, elle, reste en dehors de cette alliance et tend plutôt à se ranger du côté des États-Unis.

– L’Afrique demeure loin derrière les autres continents en terme de développement. L’Israël pour sa part est toujours le centre des tensions du Moyen-Orient.

– Les personnes homosexuelles et bisexuelles sont devenues monnaie courante et n’ont plus peur de s’afficher.

– Un médicament pour améliorer les performances sexuelles a été mis sur le marché et on ose même en faire des publicités. Dans la réalité, le Viagra est disponible en France depuis 1999.

– Le mariage est en déclin et la jeune génération préfère les relations courte-durée, sans engagement officiel.

– Les chaînes de télévision sont devenues globales grâce au satellite. Et il est même possible de regarder une émission en différée. Merci aux replay et aux box.

– Les sièges d’avion sont équipés d’écrans de télévisions sur lesquels les passagers peuvent visionner les news ou des vidéos.

– Les documents informatiques sont générés par des imprimantes laser.

– La cigarette a été marginalisée par les autorités tandis que la marijuana est en passe d’être décriminalisée.

Source : GentSide

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/03/30 dans Actualités

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :