Devenez libraire avec 250 mots et 75$

Vous voulez devenir libraire de manière originale ? Tout d’abord sachez qu’il vous faudra peut-être aller en Pennsylvanie aux Etats-Unis. Ensuite pour acquérir cette librairie, d’ici le 31 Mars, vous devez écrire une petite dissertation de 250 mots justifiant l’importance d’une librairie dans une communauté, de l’envoyer à « From My Shelf Books & Gifts » accompagnée…

Une grande libraire intéressante

A l’occasion de la sortie du film «Au revoir là-haut», adapté de son roman, Pierre Lemaitre et Laurent Lafitte sont invités sur le plateau de «La Grande Librairie». Yannick Haenel publie «Tiens ferme ta couronne», chez Gallimard, Joann Sfar «Vous connaissez peut-être», chez Albin Michel, Olivier Norek «Entre deux mondes», chez Michel Lafon, et Delphine…

Les libraires de mes vacances

La Provence est séduisante à plus d’un titre : la beauté de ces paysages, sa richesse culinaire mais aussi sa puissance culturelle. ombres de festivals se déroulent dans cette région de France, mais c’est avant tout une qualité de ses librairies qui m’a surpris. Voici celles qui m’ont laissé des bons souvenirs. A Manosque –…

Reportage France 2 : Librairies, entre sursis et survie

Chaque année en France, environ 250 librairies indépendantes disparaissent. Dans le même temps, les ventes de livres par internet progressent rapidement : le principal site marchand, Amazon, occupe 14 % du marché du livre et vise plus de 23 % d’ici deux ans. Le livre électronique est encore peu répandu en France mais il progresse, grâce au…

ParisLibrairie ouvre en ligne

50 librairies indépendantes parisiennes remontent leurs stocks réels, plus d’un million de livres disponibles en quelques clics. L’union fait la force face au mastodonte américain. Si les librairies parisiennes veulent survire, il était important qu’elles proposent un service comparable. Un moteur de recherche efficace, une géolocalisation du livre, une réservation dans la librairie de votre…

Les bars à livres de Bretagne

On associe souvent la Bretagne à Astérix et Obélix : des gens forts sympathiques, mais incultes. Or il n’y a que dans cette partie du pays que je trouve ce genre de commerces : les salons de thé ou les restaurants – livres. Un vieux r^ve pour moi si un jour je gagne au Loto…