RSS

Archives de Tag: Lackberg

Mari Jungstedt – Cercle Intérieur

Voici donc ma critique d’un livre récemment acquis puisque je l’ai acheté dernièrement (voir mon billet sur les découvertes de mai 2012) lors d’une périgrination dans une grande librairie parisienne. Ce Cercle Intérieur de Mari Jungstedt est le premier livre de cette auteure (au féminin puisqu’il s’agit d’une ancienne journaliste). Cela va être pour nous une nouvelle fois l’occasion de découvrir un nouvel auteur.

Je l’ai découverte de plusieurs façons : tout d’abord chez un libraire, attiré par la couverture qui est l’une des meilleures de l’année 2011; ensuite, par les critiques dans certains journaux comme Metro qui en disait « Une écriture glaciale qui rappelle Henning Mankel.« .

.Alors est-ce que ce Cercle intérieur va nous faire tourner en bourrique, ou bien est-ce qu’au contraire nous allons être étourdi par cet(te?) écrivain ?

Histoire

Île de Gotland en Suède. Une vingtaine d’étudiants s’activent sur un site archéologique lorsque l’une d’entre eux, Martina Flochten, est retrouvée morte. Meurtre rituel ? L’inspecteur Anders Knutas enquête. Mais il est vite confronté à des questions insolubles. Pourquoi ces marques sur le corps de Martina ? Pourquoi l’a-t-on pendue à un arbre ? D’autant que les actes horribles se succèdent : non loin de là, un poney est décapité. Rien ne semble logique dans cette affaire. Knutas navigue entre les fausses pistes tandis que d’autres cadavres mutilés sont découverts…

Avis

Reconnaissons le d’entrée, ce livre est un très bon livre policier.

Tout d’abord, l’écriture est fluide (merci les traducteurs Max Stadler et Lucie Clauss) pour leur excellent travail). Le livre est donc agréable et rapide à lire.L’intrigue prend place dans le monde de l’archéologie, mais contrairement aux Plumes du dinosaure de Sissel Jo Gazan qui m’avait déçu par sa lenteur à entrer dans le vif du sujet. Ici cet univers nous est présenté de manière sexy, en parallèle de l’histoire policière. L’auteure a donc eu la bonne idée de ne pas sombrer dans une multitude de détails pompeux de ce domaine, pour aller à la substantifique moelle du livre : le meurtre.

Ensuite, vous n’allez pas être surpris par le milieu et l’ambiance de ce livre car ils vont rappelleront certainement les romans de Camilla Lackberg : par exemple, ici aussi un des principaux héros du roman être jeune papa. Qui plus est, l’auteure fait preuve d’un humour, parfois au second degré, discret, parsemé au fil du livre, mais très agréable à lire.

Seul petit point négatif, l’intrigue est assez simple, et le lecteur ne dispose pas des informations nécessaires pour mener sa propre enquête et essayer à jouer avec la police du roman dans la résolution de celle-ci. Il y a aussi quelques petites longueurs mais qui passent rapidement.

Donc une bonne découverte

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Grand Format
    • Broché: 378 pages
    • Editeur : Serpent à plumes (Le) (24 février 2011)
    • Collection : SERPENT NOIR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2268070727
    • ISBN-13: 978-2268070728
    • Prix : 24,40€
  • Format Poche
    • Poche: 376 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (1 février 2012)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 225316142X
    • ISBN-13: 978-2253161424
    • Prix : 7,10€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/05/20 dans Policier

 

Étiquettes : , ,

Camilla Läckberg – Cyanure

Camilla Läckberg nous offre son petit présent de Noël, un peu comme Mary Higgins Clark à une époque. Alors, la qualité et l’intrigue sont-elles toujours là, ou alors celui-ci vous sera létal.

Histoire

Quelques jours avant Noël, sa petite amie, Lisette Liljecrona, invite Martin Molin (collègue de Patrick Hedström) à venir passer le week-end avec sa famille sur la petite île de Välo en Suède. L’idée ne l’enthousiasme guère et c’est à contrecœur qu’il accepte de l’accompagner. Ses appréhensions se voient confirmées lorsqu’il fait la connaissance des Liljecrona. Avec plus ou moins d’élégance, tous s’acharnent à obtenir les faveurs du patriarche dont la fortune s’élève à plusieurs milliards de couronnes. Cette course à l’héritage tourne court lorsque, le soir même, Ruben, déçu et furieux contre les membres de sa famille, affirme les avoir déshérités. Gagné par son emportement, le vieil homme meurt soudainement, vraisemblablement victime d’un malaise cardiaque. Une tempête de neige fait rage dans la région et les hôtes sont dans l’impossibilité de regagner le continent. Martin prend alors la situation en main et constate que Ruben a été empoisonné. Personne n’a pénétré dans la maison, le meurtrier est donc forcément parmi les convives.

Avis

Soyons bref, un peu comme le livre (seulement 187 pages en petit format), il faut bien l’avouer, ce n’est pas le meilleur livre de Camilla Läckberg. Ce serait même le moins bon.

A peine l’histoire commence à trouver son rythme que l’on est déjà à la fin du livre.

L’intrigue est quasiment inexistante, et on ne peut moins originale (l’auteure l’avoue même dans le livre en y faisant une référence littéraire).

Les seules originalités du livre proviennent de sa présentation (format poche allongé avec couverture rigide du meilleur effet) et du fait que Martin Molin, habituellement second du héros Patrik Hedström, est le principal enquêteur.

Enfin un point positif, l’écriture est toujours aussi impeccable.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix
 
Poster un commentaire

Publié par le 2011/11/30 dans Policier

 

Étiquettes : ,

Découvertes de novembre 2011

Voici les quelques livres que j’ai repérés chez mes libraires favoris:

  • Cyanure de Camilla Lackberg. C’est avec une grande joie que j’ai appris que l’une de mes auteures favorites allaient sortir un nouvel opus. Je pense qu’il sera toujours aussi fluide, humoristique, et intriguant. Je pense que vous trouverez bientôt la critique de ce livre sur ce blog,
  • L’apothicaire de Henri Loevenbruck. Nous avons été un pue déçu de la série de L’enfant et la louve, mais la 4ème de couverture de ce livre donne fortement envie. A suivre donc.
  • Vertige de Franck Thilliez. Ce n’est que récemment que j’ai découvert ce Stephen King à la française; et maintenant je suis avec beaucoup d’attention les oeuvres de cet ancien ingénieur informatique.

Avec un peu de chance, je les retrouverai prochainement au pied du sapin de Noël… ou aux détours du web

D’ailleurs, saviez-vous que les livres font partie du top 3 des cadeaux les plus attendus des français ?

 
1 commentaire

Publié par le 2011/11/15 dans A lire

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :