RSS

Archives de Tag: jour

Patrick Bauwen – Seul à savoir

Patrick Bauwen – Seul à savoir

Marathon des critiques ce soir car j’ai terminé non pas un mais deux livres ces derniers temps, et je me dois de vous donner au plus vite des retours sur ce livre.

J’ouvre le bal avec Seul à voir de Patrick Bauwen. Dernièrement j’avais lu le dernier roman de Patrick Bauwen Le jour du chien. Ce roman m’avait laissé un très bon souvenir et avait confirmé les talents de cet auteur de thriller que j’avais connu bien avant l’aventure de ce blog.

Alors est-ce que Seul à savoir est-il le seul livre à lire de l’auteur ?

Résumé du livre

Jeune étudiante en médecine, Marion March tombe follement amoureuse du Dr Nathan Chess, spécialiste de la chirurgie des mains. Mais du jour au lendemain, il disparaît sans laisser de traces.
Quinze ans plus tard, Marion, devenue journaliste, n’a cessé d’aimer Nathan. Sur Facebook, un internaute, « Le Troyen », demande à être son ami, devenant de plus en plus menaçant. Il envoie alors à la jeune femme une photo de Nathan, puis une vidéo où l’on voit le chirurgien, blessé et visiblement prisonnier, demander son aide. Marion, terrifiée, décide d’obéir aux instructions du Troyen, qui la lance dans un sinistre jeu de pistes à travers les Etats-Unis. Pour elle, une seule chose compte : retrouver l’homme de sa vie.
Qui sont vraiment Nathan et Le Troyen ? Quelles sont les vraies motivations de ce dernier ?… Maître incontestable en matière d’intrigue et de suspense, Bauwen distille les informations au compte-goutte jusqu’à la fin, totalement imprévisible.

Avis

Si Le jour du chien de Patrick Bauwen se passe en France, il faut savoir que ce n’est pas à l’habitude de l’auteur. Comme dans Seul à savoir, l’histoire se déroule aux Etats-Unis, un univers que l’auteur aime et connaît bien. Attention, ici, l’auteur envoie du lourd avec les principaux clichés de la société américaine : police, FBI, armée, spring break et coûts exorbitants des soins. Ce cliché va jusqu’au début de l’histoire qui semble inspiré des films d’horreur américains dans laquelle la fille va désespéramment dans la forêt sombre alors qu’on l’a averti que si elle y allait, elle y serait trucidée. Ici, c’est sur l’usage de l’Internet : la fille se laisse convenir par un inconnu rencontré sur Facebook d’ouvrir une PJ qu’il lui envoie par mail. Même ma mère ne fait pas cela (enfin si mais quand c’est une copine qui lui expédie ces sottises par mail).

Ce qui est plus drôle ce sont les explications de certaines technologies aujourd’hui communément utilisées de nos jours : explications sur ce que sont les réseaux sociaux, un iPad et des GPS intégrés. De même, il est drôle de voir l’auteur employé une solution technique qui n’est même pas encore au point sur les dernières versions des smartphones (lecture de l’empreinte sur l’écran). Comme quoi il est difficile de faire un roman technologique et de le pérenniser dans le temps.

Si l’on omet ces facilités et ces quelques détails, le lecteur y trouvera une histoire très rythmée, une intrigue haletante qui va se transformer en une course poursuite infernale. Mais, l’auteur sait laisser son lecteur respirer périodiquement avec de fréquents flashbacks expliquant les relations entre l’héroïne et le Dr Nathan Chess qu’elle recherche. Il dévoile ainsi au compte gouttes la psychologie et le passé de ses personnages. Dans les deux cas, l’auteur mettra des pièges, de faux indices, des rebondissements.

Au final, Seul à savoir est un bon roman avec lequel on passe un excellent moment même s’il manque un peu d’originalité.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 416 pages
    • Editeur : ALBIN MICHEL (1 septembre 2010)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226215093
    • ISBN-13: 978-2226215093
    • Prix : 20,20€
  • Livre format poche
    • Poche: 456 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (1 février 2012)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253162620
    • ISBN-13: 978-2253162629
    • Prix : 7,10€
  • eBook
    • Editeur : ALBIN MICHEL (1 septembre 2010)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2226222411
    • Prix : 14,99€
  • Livre audio
    • Durée : 9h26
    • Editeur : ALBIN MICHEL (12 octobre 2017 )
    • Lecteur : Marie Bouvier
    • Langue : Français
    • Prix : 19,95€

Revue de presse

« A la façon des Américains Stephen King, Harlan Coben ou Robin Cook, Patrick Bauwen a le don de bâtir des histoires bien ficelées et pleines de rebondissements ». Blaise de Chabalier, Le Figaro littéraire.

Site Internet de l’auteur

www.patrickbauwen.com

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/01/23 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Patrick Bauwen – Le jour du chien

Patrick Bauwen – Le jour du chien

Bien qu’ayant déjà lu des romans de Patrick Bauwen, je viens de remarquer que cet auteur était absent de mon blog. Autant dire que cela fait un moment que je n’ai pas mis le nez dans un de ses romans et ce sera avec Le jour du chien que je vais rompre cette absence.

En préparant cette chronique, j’ai découvert que cet auteur abonné aux listes des meilleures ventes de romans policiers en France est un médecin toujours en activité à l’hôpital de l’Isle Adam en région parisienne. J’admire ces gens qui concilient travail et passion pour l’écriture.

Alors est-ce que Le jour du chien sera à marquer d’une pierre blanche ?

Résumé du livre

Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir. Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier Saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi. Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro. Et voilà qu’elle me menace… Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse. Et ce jour-là signera l’apogée du mal. Sur les traces d’un tueur psychopathe, dans un Paris souterrain plus hallucinant que l’Enfer, le nouveau thriller de Patrick Bauwen, un des maîtres du genre depuis L’œil de Caine.

Avis

Si les lecteurs et internautes du site Babelio ont élu ce roman meilleur polar 2017, ce n’est pas pour rien.

Parfaitement construit en page-turn, le lecteur aura du mal à lâcher le livre dont l’histoire est régulièrement relancé en fin de chaque chapitre. Même si l’action est maîtresse, la grande force de ce roman réside dans la force des personnages, du héro principal, Kovak, dont nous suivons les mésaventures tout au long du livre. Nous découvrirons au fur et à mesure de l’histoire leur passé, leur psychologie, leur souffrance.

Originalité de ce roman par rapport aux autres du même auteur, l’action ne se situe pas aux Etats-Unis mais se déroule en France, à Paris la plupart du temps. Si vous connaissez un peu la ville, vous serez à la fois happés par l’histoire et surpris de découvrir l’envers du décors de la capitale : les égouts, les catacombes et autres lieux underground de la capitale.

On se prend à lire, à tourner rapidement les pages en se disant que, quand bien même l’histoire est bonne, il n’y a rien d’original jusqu’à ce que l’on arrive à la fin du livre et que l’on se prend non pas une bonne baffe mais deux tant l’auteur nous a berné.

Le jour du chien est un roman est particulièrement réussi tant dans sa structure, ses personnages, son histoire que dans son rythme.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 428 pages
    • Editeur : ALBIN MICHEL (29 mars 2017)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226396349
    • ISBN-13: 978-2226396341
    • Prix : 21,50€
  • eBook
    • Editeur : ALBIN MICHEL (29 mars 2017)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782226423900
    • Prix : 14,99€
  • Livre audio
    • Durée : 10h54
    • Editeur : ALBIN MICHEL (31 août 2017)
    • Lecteur : Sylvain Agaesse
    • Langue : Français
    • Prix : 19,95€

Revue de presse

« … Patrick Bauwen, docteur en suspense » – Le Parisien

« Le jour du Chien: terreur dans le sous-sol parisien » – Le Journal de Québec

Interview sur RTBF : https://www.rtbf.be/auvio/detail_patrick-bauwen-pour-son-thriller-le-jour-du-chien?id=2212431

Récompenses

Prix du Polar 2017 Babelio

Site Internet de l’auteur

www.patrickbauwen.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/11/02 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Robert Ruchamore : Cherub Tome 1 : 100 jours en enfer

Lu&Cie, ma librairie favorite de Suresnes, avait organisé dernièrement une séance de dédicace avec Robert Ruchamore, l’auteur de la saga Cherub, entre autres.

J’ai donc chipé quelques jours le premier tome dédicacé que mon fils a eu la chance et la joie d’avoir pour Noël. Car cela fait un moment que j’entends parler de cette série, que je la vois présente dans de nombreux linéaires, je me devais d’en lire au moins un… avant que l’auteur ne termine (très prochainement) la série.

Est-ce que la lecture de ce livre jeunesse va être un enfer pour un adulte averti de ce genre de littérature ?

Résumé du livre

Un terroriste n’invite jamais un inconnu dans sa maison.
Il craint d’avoir affaire à un policier infiltré ou à un agent des services secrets.
Mais il ne se méfie pas des amis de ses enfants.
Ce qu’il ignore, c’est que l’un de ces amis a dissimulé des micros dans chaque pièce, placé sa ligne téléphonique sur écoute, effectué des copies de son disque dur et scanné les pages de son carnet d’adresses.
Cet enfant travaille pour CHERUB.
Les agents de CHERUB ont entre dix-sept ans.
Leur mission : tromper la vigilance des adultes, obtenir des informations sensibles et déjouer les complots criminels qui nous menacent.
Leur raison d’Etat, ces enfants n’existent pas.

Extrait

Un simple accident

James Ghoke détestait les cours de chimie. Avant d’entrer au collège, il s’imaginait que cette discipline consistait à manier des tubes à essai afin de provoquer des jets de gaz et des gerbes d’étincelles. En réalité, il passait chaque leçon, assis sur un tabouret, à recopier les formules que Miss Voolt gribouillait sur le tableau noir, quarante ans après l’invention de la photocopieuse.
C’était l’avant-dernier cours de la journée. Dehors, la pluie tombait et le jour commençait à décliner. James somnolait. Le laboratoire était surchauffé, et il avait passé une grande partie de la nuit précédente à jouer à Grand Theft Auto.
Samantha Jennings était assise à ses côtés. Les professeurs adoraient son caractère volontaire, son uniforme impeccable et ses ongles vernis. Elle prenait ses notes avec trois stylos de couleurs différentes et couvrait ses cahiers pour les garder en bon état. Mais dès qu’ils avaient le dos tourné, elle se comportait comme une vraie peau de vache. James la haïssait. Elle ne cessait de se moquer ouvertement de l’aspect physique de sa mère.
– La mère de James est si grosse qu’elle doit beurrer les bords de sa baignoire pour ne pas rester coincée.
Les filles de sa bande éclatèrent de rire, comme à leur habitude.
À la vérité, la mère de James était énorme. Elle commandait ses vêtements dans un catalogue de vente à distance réservé aux personnes souffrant d’obésité. Faire les courses en sa compagnie était un véritable cauchemar. Les gens la montraient du doigt, ou la dévisageaient avec insistance. Les enfants imitaient sa démarche maladroite. James l’aimait, mais il s’arrangeait toujours pour trouver un moyen de ne pas se montrer en sa compagnie.

Avis

Ces dernières années, de nombreux auteurs ont connu le succès avec la littérature enfantine ou adolescente : si J.K. Rownling et la plus connue avec la saga Harry Potter, ou Suzan Collins et son Hunger Games. Robert Ruchamore reprend les clichés du genre, un orphelin qui va être projeté dans un nouvel univers. Mais ici, point de magie ou de concours de mise à mort, mais l’espionnage.

Dans ce genre, peu d’auteurs dans la littérature adulte y ont trouvé le succès. On pense bien sur à Ian Fleeming, Tom CLancy et John Le Carré. Mais si ce style peut convenir à des adultes, on serait en droit de penser que ce genre ne va pas convenir aux adolescents. Et on aurait tort, car c’est abordé de manière moderne et adaptée à la jeunesse.

L’auteur apporte énormément d’éléments mais par petites touches : l’action pour que le jeune lecteur ne fatigue pas plus vite que le personnage, les sentiments du personnage sont partagés mais limités à ceux de leur âge comme les premiers émois, la peur de l’inconnu, l’investissement personnel, le dépassement de soi, les efforts; les interrogations et les missions compréhensibles du lecteur.

Enfin, dès de premier tome, on sent que Robert Ruchamore avait prévu d’en faire une série en donnant une bonne introduction à son univers, mais pas la totalité de sa composition: l’histoire du service secret Cherub, un ensemble d’amis aux passés divers, qui interviennent dans des aventures parallèles.

Bref, je comprends le succès de cette série, et je suis curieux de voir si les qualités de ce premier tome se retrouvent dans les suivants.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 15,00€
  • Livre de Poche
    • Poche : 302 pages
    • Editeur : Casterman (1 janvier 2007)
    • Collection : CHERUB
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2203002026
    • ISBN-13: 978-2203002029
    • Prix : 6,95€
  • eBook
    • Editeur : Casterman Jeunesse (juin 2013)
    • EAN : 978-2203077775
    • Prix : 6,49€

Site Internet de l’auteur

Site Internet de l’auteur

Site internet officiel de la saga Cherub

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/02 dans Espionnage, Jeunesse

 

Étiquettes : , , , ,

Découvertes décembre 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici mes dernières découvertes de l’année 2016 qui pourront être source d’inspiration pour vos cadeaux de fin d’année… si, si, il est toujours temps.

Michael Kenna – Images du septième jour, 1974-2009

Qu’il fasse des photographies à Abu Dhabi, en Californie, ou en Egypte, tout comme en Emilie italienne, les images qu’il en rapporte sont toutes éclairées par une même lumière physique et par un sentiment constant. Le photographe semble les emporter partout avec lui, au même titre que sa valise de matériel photographique, et il n’a d’intérêt qu’à travers eux à regarder le monde. Il s’agit davantage, je crois, d’une attitude esthétique de peintre que de photographe. Ou plus exactement de photographe post-documentaire ou néo-pictorialiste, qui vit et conçoit son travail comme un geste expressif d’artiste pour qui le sujet est surtout l’occasion d’une variation immense et sans fin de son regard sur le monde.

 

  • Relié: 272 pages
  • Editeur : Skira (5 octobre 2016)
  • Collection : Photography
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 237074037X
  • ISBN-13: 978-2370740373
  • Prix : 40,00€

Jean-Pierre Montanay – Poulpe

C’est l’histoire d’une passion, d’un coup de foudre pour le poulpe. Dans cet ouvrage, plongez dans les légendes anciennes et la littérature pour comprendre pourquoi la pieuvre a par le passé, tant effrayé et fasciné marins, aventuriers et pêcheurs du monde entier ; découvrez aussi comment est cuisiné ce céphalopode à travers le monde : du poulpe à la japonaise cuit dans le saké et le thé à la moqueca de poulpe de Bahia en passant par le poulpe au vin, les boulettes de poulpe à la viande sans oublier les grands classiques comme le poulpe à la gallega ou encore le poulpe grec au vinaigre.

Jean-Pierre Montanay s’est entouré des meilleurs chefs qui partagent sa « poulp-addiction » et nous propose ici près de 80 recettes pour sublimer le poulpe et ses cousins le calamar et la seiche.

 

  • Relié: 192 pages
  • Editeur : Hachette Pratique (18 mai 2016)
  • Collection : Cuisine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2011356474
  • ISBN-13: 978-2011356475
  • Prix : 19.95€

Serge Ramelli – Paris

Serge Ramelli s’inscrit dans la longue tradition des photographes arpenteurs, société intimiste dont Eugène Atget fut certainement le grand fondateur. Ramelli parcourt la ville, appareil en bandoulière, à l’affût des lumières et des scènes de rue opportunes. Mais dans ses images parisiennes, il évacue la dimension documentaire traditionnellement associée à la street photography. La figure humaine en est ainsi totalement absente. Exit également cette – déjà vieille – volonté de rendre surréaliste le banal, le quotidien, volonté souvent exprimée par l’usage du cadrage resserré ou du zoom. Les angles de prise de vue sont élargis, les formats s’agrandissent, et surtout, la retouche vient « cuisiner » le « cru » de la captation originelle. Bien que citadins, les sujets semblent être photographiés avec une distance similaire à celle de la photographie aérienne. L’image respire. Passionné par l’image depuis son plus jeune âge, Serge Ramelli décida, en 2005, d’y consacrer sa carrière. Il devint donc photographe professionnel et producteur de cinéma. Son esprit curieux et créatif le pousse sans cesse à découvrir de nouvelles techniques, tant photographiques qu’informatiques, pour mieux retranscrire la grandeur des paysages urbains. Il multiplie les expériences dans le domaine de la photographie et enseigne avec succès ses méthodes de perfectionnement touchant, entre autres, à la composition, au matériel et à la retouche, au moyen de tutoriels de formation. Ces guides informatiques sont destinés aux amateurs et aux professionnels du 8e art désireux d’apprendre le fonctionnement d’outils de création numérique, tels que Lightroom ou HDR (High Dynamic Range), qui permettent d’obtenir des images fortes, contrastées et dramatisées. A travers les photographies exceptionnelles d’un Paris magnifié par sa vision cinématographique, Serge Ramelli offre, dans le présent ouvrage, une superbe démonstration de son art graphique de la ville.

  • Relié: 176 pages
  • Editeur : teNeues Media GmbH & Co. KG;
  • Édition : Reprint (15 septembre 2016)
  • Collection : LIFE STYLE DESI
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 3832734406
  • ISBN-13: 978-3832734404
  • Prix : 29,90€

 

 

 

Andry Kokotukha – Zone d’anomalie

Plus de vingt ans après la catastrophe de Tchernobyl, une jeune femme, Tamara Tomilina, entre en contact avec un journaliste du journal Faits incroyables. Elle veut qu’il publie son histoire.
À cause de l’explosion de la centrale nucléaire soviétique, sa mère, alors enceinte d’elle, a dû être évacuée de Pidlisne, un village du nord de l’Ukraine. Tamara a donc grandi loin de là. Mais depuis quelque temps, la nuit, elle entend des gémissements effrayants, et un irrésistible appel de ce village où elle n’a pourtant jamais mis les pieds. Et elle a entendu dire que d’autres avaient ressenti la même chose, s’étaient rendus là-bas et avaient disparu pour toujours dans la zone de Tchernobyl.
Le jour suivant la publication de l’article, Tamara disparaît.
Puis le journaliste disparaît à son tour…

  • Broché: 364 pages
  • Editeur : Michel Lafon (3 novembre 2016)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 274992524X
  • ISBN-13: 978-2749925240
  • Prix : 19.95€

 

 

Megan Miranda – Évanouies

Nicolette Farrell a quitté sa petite ville de Cooley Ridge, en Caroline du Nord, il y a 10 ans. L’atmosphère y était devenue irrespirable. Sa meilleure amie, Corinne, avait disparu un beau jour, l’affaire n’avait jamais été résolue. Ils avaient 18 ans : Corinne, Nicolette, Tyler… Ils étaient tous suspects. Malgré les efforts de Nic pour oublier, le drame la hante toujours. Fiancée à un puissant avocat, elle a refait sa vie. Mais elle est forcée de revenir a? Cooley Ridge : son père, atteint de la maladie d’Alzheimer, prétend avoir vu Corinne. Hallucination ? Nic veut à tout prix empêcher son père de parler à la police, il est trop instable. Et pourquoi ne cesse-t-il de clamer : « Je dois payer. » ? A Cooley Ridge, elle retrouve les siens, et notamment Tyler, son petit ami de l’époque. Mais voici que la fiancée de celui-ci disparait a? son tour, alors qu’elle commençait a? poser d’étranges questions au sujet de Corinne. L’étau se resserre. Nic va devoir affronter son passé, les vérités amères et les secrets enfouis de la petite communauté de Cooley Ridge. Une ville où personne n’est réellement qui il prétend être.

  • Broché: 438 pages
  • Editeur : Editions de la Martinière (3 octobre 2016)
  • Collection : FICTION
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2732472077
  • ISBN-13: 978-2732472072
  • Prix : 21,00€

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/12/22 dans Cuisine, Photo, Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :