RSS

Archives de Tag: James

Découvertes novembre 2017 – Policiers, Polars et Thrillers

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On poursuit nos suggestions avec notre thématique favorite : les romans policiers, les polars et les thrillers.

Caryl Ferey – Norilsk

Caryl Férey découvre la Russie dans un contexte extrême… Un livre qui oscille entre enquête gonzo et récit au décor noir.

Grand voyageur, il n’avait pourtant jamais été en Russie. Encore moins en Sibérie. Il n’aime pas le froid et avait quelques a priori sur les Russes. Mais il a dit oui. Et il s’est embarqué avec son acolyte « La Bête » dans une aventure sans égal : découvrir Norilsk, cité minière aux mains des oligarques, à trois cents kilomètres au-dessus du cercle polaire. Un ancien goulag, fermé aux touristes et aux Russes, accessible uniquement avec une autorisation du FSB. Une ville sans animaux, sans arbres. En résumé, la ville la plus pourrie du monde.
Revenu de ce voyage pas comme les autres, nourri de rencontres inoubliables, il en tire un livre qui oscille entre enquête gonzo et récit au décor noir.

  • Broché: 156 pages
  • Editeur : Paulsen (12 octobre 2017)
  • Collection : Démarches
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2375020243
  • ISBN-13: 978-2375020241
  • Prix : 19,50€

 

Tony Cossu – A chacun sa loi

Pointure du grand banditisme, braqueur de légende, Tony Cossu a passé sa vie à courir après les fourgons blindés et s’est fait la belle de presque toutes les prisons. Entre deux évasions, il a écrit ce manuscrit à la lumière d’une cellule, au crayon noir. Un roman dans lequel Tony l’Anguille, comme l’ont surnommé les policiers, se livre comme il ne l’a jamais fait auprès d’un juge d’instruction.
Après avoir obtenu le prix Intramuros pour son roman Taxi pour un ange, Tony ne pouvait que récidiver, c’est dans sa nature. Avec À chacun sa loi, le Sarde de la Belle de Mai, ce quartier populaire de Marseille, nous dévoile ses secrets entre les lignes.
Cette ruée sauvage nous entraîne à New York où des braqueurs de renom n’ont qu’une idée en tête : venger la mort de leur ami abattu par un flic à la sortie d’une banque. Vicente, un caractère forgé sur le front au Viêtnam, et la sublime Nicky, sa sœur, parviendront-ils à sortir des griffes de ce policier particulièrement retors ? Ils ont un atout, la fidélité des hommes du gang, et un allié inattendu, un flic plus intègre que les autres…
Un roman énergique et brutal comme une attaque de banque.

  • Broché: 371 pages
  • Editeur : Ring (19 octobre 2017)
  • Collection : Ring noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1091447713
  • ISBN-13: 979-1091447713
  • Prix : 18,00€

 

Fabrice Barbeau – Itinéraire d’une mort annoncée

Alors qu’il avait tout pour réussir, Anthony a été rattrapé par les fantômes de son passé : divorcé, ruiné et ne supportant plus le poids de ses erreurs, il cherche son salut dans l’alcool et les psychotropes.

Lorsque Mélanie, son ange gardien, lui organise un anniversaire avec ses amis d’enfance en pleine campagne lilloise, il est loin de se douter qu’un piège millimétré se referme peu à peu sur lui.Les heures défilent et les cadavres s’accumulent. Anthony devra trouver la force d’affronter son passé s’il veut survivre.

Mais alors que les minutes s’égrènent, tout devient flou : Anthony est-il coupable ou victime ?
Jamais Le tic-tac d’Une horloge n’aura été si angoissant.

Lauréat du Prix VSD 2017 – Coup de cœur RTL
 » Un suspense terrifiant.  » Bernard Lehut

  • Broché: 284 pages
  • Editeur : Hugo Roman (5 octobre 2017)
  • Collection : Hugo Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2755633433
  • ISBN-13: 978-2755633436
  • Prix : 18,00€

 

Luca d’Andrea – L’essence du mal

En 1985, dans les montagnes hostiles du Tyrol du Sud, trois jeunes gens sont retrouvés morts dans la forêt de Bletterbach. Ils ont été littéralement broyés pendant une tempête, leurs corps tellement mutilés que la police n’a pu déterminer à l’époque si le massacre était l’œuvre d’un humain ou d’un animal. Cette forêt est depuis la nuit des temps le théâtre de terribles histoires, transmises de génération en génération. Trente ans plus tard, Jeremiah Salinger, réalisateur américain de documentaires marié à une femme de la région, entend parler de ce drame et décide de partir à la recherche de la vérité. A Siebenhoch, petite ville des Dolomites où le couple s’est installé, les habitants font tout – parfois de manière menaçante – pour qu’il renonce à son enquête. Comme si, à Bletterbach, une force meurtrière qu’on pensait disparue s’était réveillée.

  • Broché: 464 pages
  • Editeur : Denoël (26 octobre 2017)
  • Collection : Sueurs froides
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2207135780
  • ISBN-13: 978-2207135785
  • Prix : 21,90€

 

 

P. D. James – A en perdre sommeil – 6 histoires assassines

La vengeance est un art qui profite au crime. Tel est le fil rouge qui relie les nouvelles rassemblées dans ce recueil. À la suite des Douze indices de Noël, À en perdre le sommeil nous fait découvrir six histoires inédites savoureuses et expertement ficelées, sous la plume de la regrettée P. D. James.

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Fayard (2 novembre 2017)
  • Collection : Littérature étrangère
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213705747
  • ISBN-13: 978-2213705743
  • Prix : 19,00€
Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

P.D. James – La mort s’invite à Pemberley

P.D. James est mon auteur de roman policier favorit(e). C’est mon professeur d’anglais de 1ère qui me l’a fait découvrir; et même si je considère toujours que ce prof était un c-n, il n’en reste pas moins qu’il avait bon goût en littérature policière et en musique anglo-saxonne.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas P.D. James, on peut sans problème dire que c’est la dernière grande reine du crime depuis la disparition d’Agatha Christie. Elle s’inscrit dans la ligne droite des mamies cyanure, avec cette particularité de vous exposez la psychologie des personnages sans pour autant sombrer dans le roman policier psychologique comme Patricia Highsmith.

Cette fois-ci P.D. James abandonne son Inspecteur Dagliesh pour inscrire son dernier roman la mort s’invite à Pemberley dans la suite d’une histoire de E. Bronte.

Alors est-ce que l’invitation vaut d’être acceptée ?

Histoire

Rien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.
Dans La mort s’invite à Pemberley, P.D. James associe sa longue passion pour l’œuvre de Jane Austen à son talent d’auteur de romans policiers pour imaginer une suite à Orgueil et Préjugés et camper avec brio une intrigue à suspense. Elle allie une grande fidélité aux personnages d’Austen au plus pur style de ses romans policiers, ne manquant pas, selon son habitude, d’aborder les problèmes de société – ici, ceux de l’Angleterre du début du XIXe siècle.

Avis

D’habitude j’achète les romans de P.D. James les yeux bandés. Mais j’avoue que cette fois-ci , je suis déçu et pas qu’un peu.

L’idée de faire une suite à un livre d’E.Bronte de Jane Austen (Orgueil et Préjugés) est une bonne idée. Malheureusement P.D. James a poussé le visse de .reprendre le style et le contenu littéraire de l’époque. Pour vous donner une idée, les premières 70 pages du roman se consacrent à la présentation des personnages, de leurs considérations amoureuses avec le laïus de l’époque.

C’est lourd, c’est lent, c’est chiant; au point où quand l’intrigue policière on dort, où l’on n’éprouve plus aucun plaisir à poursuivre la lecture, à jouer les détectives.

Alors, même si l’écriture est parfaite, le rythme et le style ne sont pas adaptés à ce genre littéraire et ne sont plus de mise à notre époque habitué à des turn pages.

Donc je le recommanderais aux habitués des classiques de la littérature qui désireraient s’essayer à la littérature policière.

 

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 380 pages
  • Editeur : Fayard (30 mai 2012)
  • Collection : Policier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213668833
  • ISBN-13: 978-2213668833
  • Prix : 22,00€
 
4 Commentaires

Publié par le 2012/07/08 dans Policier

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :