RSS

Archives de Tag: Fiest

Raymond E. Feist – Silverthorn

Quelques mois se sont écoulés depuis la lecture de la première partie de cette trilogie (attention je vous rappelle qu’en France cette première partie est souvent présentée sous la forme de 2 tomes) ; Pug l’apprenti magicien.

Comme il y avait pas mal de protagonistes dans cette histoire, nous allons voir si nous pouvons rapidement nous remettre dans l’histoire, et si celle-ci va nous tenir en haleine. Car oui, Raymond E. Feist écrit de gros volumes, et si l’on ne veut pas perdre le lecteur en cours de route, au détour d’un chemin dans la forêt, il convient de sa voir doser savamment actions, réflexions, intrigues…. qui font le succès des bons livres de fantasy.

Histoire

La guerre entre les mondes de Midkemia et Kelewan est terminée, Longue vie au roi Lyam et au prince de Krondor, Arutha, seigneur de l’ouest ! Le royaume se prépare à vivre une ère de paix et de prospérité.
Pourtant, très loin dans le Nord, se lève une sombre puissance, qui rassemble en ses ténèbres elfes noirs, trolls et gobelins, annonçant l’avènement d’un nouvel âge de chaos. Une terrible prophétie doit bientôt s’accomplir… Mais il faut pour cela qu’un obstacle disparaisse : Arutha doit périr. Une horde d’assassins et de guerriers maléfiques est lancée à ses trousses. Le drame frappe lors du mariage d’Arutha et de la princesse Anita celle-ci, blessée, ne peut être sauvée que par une mystérieuse plante, le silverthorn.
Accompagné de Jimmy les mains vives et de Laurie le ménestrel, le prince va reprendre la route pour contrer ce péril…

Avis

Tout d’abord, l’auteur a eu une très bonne idée que de faire débuter son histoire avec, aux premiers chapitres, de rapides rappels sur les deux premiers tomes; sans pour autant faire de résumé ou de flashback. Simplement à l’aide de petites phrases rappelant le contexte. J.K Rowling a depuis également adopté ce style à chaque début des livres d’Harry Potter.

Ensuite, le rythme des aventures ne faiblit pas tout au long du livre. Les batailles ne sont ni trop longues, ni trop nombreuses. L’auteur a su mettre de l’action au travers d’autres moyens comme l’épisode du cambriolage de Jimmy. Une fois encore, l’auteur a évité les longueurs des quêtes telles qu’elle figurent dans le Seigneur des anneaux de Tolkien.

Enfin, l’auteur a su aussi faire évoluer son histoire. Ici, il est plus question de quête personnelle : les personnages se découvrent de nouvelles qualités, de nouveaux talents, ou progressent au sein de la société. Et puis, et avant tout, l’auteur introduit de nouveaux « méchants ». Il flirte alors avec les livres d’horreur ou de bit-lit; ce qui n’est pas pour déplaire au lecteur.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Poche: 413 pages
  • Editeur : J’ai Lu (28 février 2002)
  • Collection : J’ai lu
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 229031742X
  • ISBN-13: 978-2290317426
  • Prix: ?? car difficilement trouvable en format poche (moins de 5€ en numérique sur Amazon)

Sachez que Bragelonne, l’éditeur de ces livres, vient de sortir une nouvelle version du livre. Texte intégral, nouvelle tradition, et édition de luxe : couverture en cuir, illustrations…. mais cela a un prix : plus de 45€ le volume.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/08/02 dans Fantasy

 

Étiquettes : ,

Raymond E. Feist – Le Magicien – Tomes 1 & 2

Après vous avoir maintes fois promis de faire la critique du Magicien de Raymond E. Feist, j’ai pu enfin le lire : d’une part parce que j’ai réussi à récupérer mon Nook squatté par ma femme depuis plusieurs semaines, d’autre part parce qu’avec les vacances, j’ai eu un peu plus de temps pour parcourir ce gros livre faisaint quelques 800 pages grand format. Tellement gros, mais aussi pour des raisons commerciales typiquement française, cette première des trois parties du cycle de la Guilde est disponible en 2 tomes (aussi pour les éditions papier que numériques)(mais comment font les pays anglophones pour les publier en un seul tome ?).

La quatrième de couverture nous rappelle une L’Histoire de fantasy du siècle dernier : Le seigneur des anneaux.

Alors est-ce uniquement de la poudre aux yeux, un effet d’esbroufe, ou bien le livre de fantasy du XXIème siècle ?

Histoire

Pug, un jeune orphelin, vint un jour du royaume des Isles. Il devint l’apprenti du maître magicien de la cour de Crydee, sur les terres de Krondor. C’était avant que n’éclate la Guerre de la Faille : comme tant d’autres innocents. Pug fut capturé et réduit en esclavage par les Tsurani. un étrange peuple de guerriers venu d’un autre monde. Là-bas. dans l’empire exotique de Kelewan, il obtint un nouveau nom Milamber. Il apprit à dompter les pouvoirs inimaginables qui dormaient en lui et s’opposa à un ennemi maléfique, plus ancien que le temps lui-même. Magicien est l’histoire de cet homme. Le jour viendra où il détiendra le sort de deux mondes entre ses mains.

Avis

La découverte de cet auteur est quelque peu particulière : comme beaucoup de personnes, j’ai un iPhone et à Noël, Apple fait des cadeaux sur le principe du calendrier de l’Avent. Parmi ceux-ci, cette année était proposé en téléchargement gratuit le premier tome 1 du Magicien de Raymond E. Feist. J’ai lu les premières pages sur mon iPhone et j’ai été rapidement conquis par le style et l’histoire. Je suis alors rapidement passé à mon Nook pour le lire.

Il faut savoir que les similitudes entre Le Magicien et Le seigneur des anneaux se limitent au genre littéraire. Le seigneur des anneaux m’avait quelque peu lassé, disons-le gonflé, avec ses longues périodes de marche de cette quête au travers du royaume. Ici, nous retrouvons ce parcours tant initiatique que physique du héros, mais l’histoire est beaucoup plus fluide, plus rapide. Les descriptions sont là mais sont rapidement alternées d’actions, de rencontres. On est loin de la désolation du Seigneur des anneaux.

Si vous recherchez des similitudes, vous pouvez vous amuser à en trouver, mais plutôt du coté de Harry Potter dans sa découverte des pouvoirs, son arrivée dans le cercle initiatique, ses interrogations.

Ce livre reflète de la part de l’auteur une passion pour les jeux comme Donjon & Dragons : les rebondissements sont nombreux, les personnages bien construits, les aventures parallèles mais cohérentes dans la globalité de l’histoire.

C’est donc une très bonne découverte… et je ne suis pas le premier puisque le succès de ce livre date de 1985 et a rendu Raymond E. Feist depuis l’un des écrivains les plus vendus et des plus productifs au monde.

Pour infos, si ma femme a squatté pendant quelques semaines mon livre, c’est après lui avoir conseillé ce livre (alors que je n’en était qu’à la moitié) et depuis elle l’a lu, a aimé… Du coup, sur sa lancée, elle a même lu le second livre du cycle de la Guilde.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par ma critique, je ne peux que vous conseiller d’aller sur Amazon.fr qui propose de lire les premières pages.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Magicien – Tome 1 – L’apprenti
    • Poche: 648 pages
    • Editeur : Milady (18 mars 2011)
    • Collection : FANTASY
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2811204962
    • ISBN-13: 978-2811204969
    • Prix : 9.20€
  • Magicien – Tome 2 – Le mage

    • Poche: 648 pages
    • Editeur : Milady (18 mars 2011)
    • Collection : FANTASY
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2811204970
    • ISBN-13: 978-2811204976
    • Prix : 9.20€

Sachez que Bragelonne, l’éditeur de ces livres, vient de sortir une nouvelle version du livre. Texte intégral, nouvelle tradition, et édition de luxe : couverture en cuir, illustrations…. mais cela a un prix : plus de 45€ le volume.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/04/22 dans Fantasy

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :