RSS

Archives de Tag: Etoile

Romain Slocombe – L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski

Romain Slocombe – L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski

A quelques jours de la sortie du troisième et dernier tome de la série Sadorski (Sadorski et l’ange du péché), je vais aujourd’hui vous faire partager mon ressenti du deuxième tome L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski.

Nous avions été conquis par la première partie L’affaire Léon Sadorski de part le sujet mais également par la force du personnage principal.

Est-ce que la suite va rempoter de nombreuses étoiles jaunes, non-antisémites, sur notre blog ?

Résumé du livre

Paris, 29 mai 1942 : une bombe explose devant le Palais de justice, dans un café fréquenté par les Brigades spéciales, faisant deux morts et plusieurs blessés. Quelques jours plus tard, le cadavre d’une inconnue est découvert en banlieue. Crime passionnel ou politique ?
Chargé d’enquêter sur ces deux affaires, l’inspecteur Léon Sadorski voit ses projets de vacances contrariés ̶ d’autant plus qu’il doit bientôt participer à la grande rafle du Vél d’Hiv, exigée par les nazis et confiée à la police française. Un destin tragique menace désormais sa jeune voisine Julie Odwak, la lycéenne juive qu’il convoite en secret et dont il a fait interner la mère.

Avis

Romain Slocombe est en train de se forger une très forte réputation d’écrivain français de romans noirs.

Certes le contexte historique dans lequel se positionne le roman est difficile, Paris en pleine seconde guerre mondiale, mais ce second tome est encore plus dérageant. L’auteur nous entraîne en pleine politique anti-juifs, la mise en place des étoiles jaunes, et de l’organisation de la rafle du vel’d’hiv. Alors on est loin de la pesanteur des bas fond d’une ville, mais le lecteur qui comme moi n’a pas connu cette période, va se prendre un véritable claque en découvrant l’étendue et le jusqu’au-boutisme de l’administration française dans le suivi des directives anti-sémites du IIIè Reich et de sa propagande; ou de la participation du Parti Communiste dans les mouvements résistants.

On a beau en avoir eu connaissance lors de nos cours d’histoire, on est glacé devant le zèle dont font preuve certains policiers ou les tortures auxquelles ils recourent.

La puissance du roman provient également du personnage principal Léon Sadorski : parfois violent, enquêteur méticuleux, complexe, ambivalent, à aucun moment nous n’arrivons à déterminer son penchant vis-à-vis des mesures anti-juifs : d’un côté il recueille la fille de ses voisins arrêtés, et de l’autre il participe activement aux arrestations de la rafle. Seule la dernière phrase du roman lève cette ambiguïté planant sur les deux premiers tomes.

Je vous recommande donc vivement ce livre, et tout particulièrement la version audio où Antoine Tomé donne littéralement vie au roman.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 592 pages
    • Editeur : Robert Laffont (24 août 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221187768
    • ISBN-13: 978-2221187760
    • Prix : 21,50€
  • Poche
    • Poche: 600 pages
    • Editeur : Points (23 août 2018)
    • Collection : PTS POLICIERS
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2757865838
    • ISBN-13: 978-2757865835
    • Prix : 8,70€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (24 août 2017)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • EAN : 9782221190586
    • Prix : 14,99€
  • Livre audio
    • Durée : 16 heures et 20 minutes
    • Type de programme : Livre audio
    • LEcteur : Antoine Tomé
    • Editeur : Audible Studios (31 août 2017)
    • ASIN: B074SWCCR6
    • Prix : 24,95€

Revue de presse

 » Sobriété avant tout : Simenon n’est pas loin. Mais, ici, le crime est de masse.  » Frédéric Pagès, Le Canard enchaîné.

 » Un énorme pavé dans le bourbier de la collaboration. Romain Slocombe nous bouscule et réveille notre vigilance.  » Valérie Caffier, librairie Le Divan, Paris.

« Plus fort et plus profond que le premier volume de la série (L’Affaire Léon Sadorski », Le Monde, Abel Mestre

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/08/07 dans Policier

 

Étiquettes : , , ,

Stephen King – Nuit noire, étoiles mortes

Stephen King est l’auteur à qui j’ai laissé, donné, le plus d’argent. Pas directement bien sûr mais via les droits d’auteur. J’ai à peu près tous ses livres, ce qui monopolise plusieurs étagères dans ma bibliothèque.

Malheureusement pour moi, je suis un fan du Stephen King de la première heure, pas du Stephen King des années 1990, 2000. L’été dernier, j’avais lu son pus gros œuvre Le dôme. Je le trouvais proche de cette période mais également inabouti, pas assez poussé dans l’horreur.

Comme j’avais entendu du bien de Nuit noire, étoiles mortes, je me suis une fois de plus laissé tenter par le maître de l’horreur.

Alors allons-nous retrouver notre soleil de la littérature de l’horreur; ou cet opus va-t-elle nuire à la réputation de son auteur ?

Histoire

1922 ; Un fermier du Nebraska assassine sa femme avec la complicité de leur fils pour l’empêcher de vendre sa propriété à un éleveur de porcs. Le début d’une véritable descente aux enfers dans un univers de violence et de paranoïa. Big driver. Un auteur de polar se fait violer sauvagement au bord d’une route. Rendue à moitié folle par l’agression, elle décide de se venger elle-même de l’homme et de son effrayante complice… Fair extension. Un homme atteint d’un cancer, fait un pacte faustien avec un inconnu : en échange d’un peu de vie, il vend un ami d’enfance dont il a toujours été jaloux pour souffrir (ô combien !) à sa place… Un mariage parfait. Une femme découvre par hasard qu’elle vit depuis plus de vingt ans aux côtés d’un tueur en série. Que va-t-il se passer maintenant qu’il sait qu’elle sait…

Avis

Comme beaucoup de français, je ne suis pas un grand amateur de nouvelles. Dans ce style littéraire, je trouve que l’auteur n’a pas le temps de poser l’ambiance, la psychologie de ses personnages. Aussi ai-je commencé ce livre avec un peu de réticence.

Rendons au roi ce mérite de ne pas m’avoir déçu sur ce point. Avec des mots simples, un style fluide, Stephen King nous embarque dans son récit (un peu moins dans la troisième histoire, qui est de fait plus courte), nous donne tous les éléments nécessaires à une bonne narration.

Mais il faut bien l’avouer, les histoires racontées ne sont guère originales, sans grande surprise. Il n’y a pas de recherche d’originalité, d’horreur, de suspense comme nous avions pu le découvrir dans des Carrie, Shinning ou plus « réellement » dans « Misery » qui reste pour moi une référence dans ce genre littéraire.

En conclusion, nous dirons que c’est un bonne livre, regroupant 4 nouvelles fort intéressantes, mais sans surprises, qui conviendra parfaitement à une lecture sur la plage… même si vous êtes interrompu(e) par une glace, un plongeon, ou du sable à retirer de la bouche de votre enfant, vous vous remettrez très rapidement dans le récit.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 450 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (1 mars 2012)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226239936
  • ISBN-13: 978-2226239938
  • Prix : 23.20€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/07/01 dans Thrillers

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :