RSS

Archives de Tag: Edition

Sauvons les éditions Fleur Sauvage

Sauvons les éditions Fleur Sauvage

Je me permets de relayer un appel au secours des éditions Fleur Sauvage.

Pour les soutenir : https://fr.ulule.com/sauver-les-editions-fleur-sauvage/


Malgré une qualité éditoriale reconnue, les éditions Fleur Sauvage (et son label Aconitum) sont en danger, et votre aide sera précieuse.

2017 avait pourtant fort bien commencé : « Majestic Murder » d’Armelle Carbonel est encensé dans la blogosphère (avec Gérard Collard en tête de file), les autres titres ont également très bonne presse et les demandes libraire sont encourageantes.

Nous nous sommes même fait approcher par d’éminents producteurs. Plusieurs titres sont à l’étude pour une éventuelle adaptation ciné ou télé.

Mais hélas…

L’année 2016 n’a pas été bénéficiaire, ceci dû à de gros problèmes de diffusion : liquidation du précédent diffuseur fin 2015, entraînant des pertes financières de l’ordre de 52691,35 euros et reprise de la diffusion et de la distribution par deux gros groupes, pénalisées cette fois par un flot important de retours et des exigences contractuelles si peu avantageuses pour les maisons d’éditions qu’elles ont mené à un fort endettement.

Nous avons vite pris conscience du mur vers lequel nous allions et avons rapidement exploré diverses pistes de partenariats.

Une solution semblait être trouvée début janvier avec une société qui nous a proposé son aide. Fleur Sauvage allait bénéficier de la mise en capital (majoritaire) de cette société, ce qui non seulement allait sauver la maison d’édition mais qui, en plus, pouvait ouvrir de belles perspectives de développement.

Trop beau pour être vrai ?

Oui, car le projet vient d’être abandonné, et la perte de temps consacrée à ce pseudo partenariat nous met maintenant dans l’inconfort le plus total.

Car entre-temps, des impressions ont été lancées et les factures seront à régler pour fin avril (11508,31€).

Car entre-temps, des pénalités importantes liées aux trop nombreux retours libraire nous ont été facturées par notre distributeur (34482,85€ au total).

Car nos auteurs, graphistes et partenaires doivent être rémunérés.

Car il y a aussi toute une multitude de « frais annexes » (carburant, expéditions pour les services de presse, inscriptions à divers salons…).

Car les résultats de vente sont bien loin d’être suffisants pour combler tous ces besoins.

Et que si rien ne bouge, nous devrons nous mettre en RJ, et probablement fermer nos portes.

Nous avons donc besoin d’aide pour continuer l’aventure, continuer de vous proposer de bons ouvrages, continuer de donner leur chance à d’excellents auteurs, comme nous avons pu le faire jusqu’ici avec Fabio M Mitchelli, Armelle Carbonel, Gaëlle Perrin-Guillet ou Cédric Cham, pour ne citer qu’eux. Continuer d’éveiller l’intérêt pour nos œuvres de grands auteurs tels que Bernard Minier, Laurent Scalèse, Dominique Barbier, Franck Thilliez, Bernard Werber, Jean-Claude Dunyach, Sonja Delzongle ou Barbara Abel, les remerciant encore pour leurs préfaces ou leur implication.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/05/07 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Bruno Migdal – Petits bonheurs de l’édition

Je vous avais fait partager la découverte de Petits bonheur de l’édition de  Bruno Migdal en Avril dernier. J’ai décidé de le lire pour me changer de l’ambiance pesante et oppressante des Hunger Games..

Je l’avais remarqué car j’aime beaucoup les récits d’expérience : j’ai adoré Tribulations d’une caissière d’Anna Sam dans lequel l’auteur nous donnait anecdotes, confidences le tout avec humour et légèreté.

Est-ce que le monde de l’édition est tout aussi intéressant, l’auteur saura-t-il mettre de l’humour dans un monde qui nous semble sérieux ?

Histoire

Comment devient-on stagiaire chez Grasset ? Qu’est-ce qu’on y fait ? Quelles sont les relations avec les éditeurs en titre ? Sur quels critères sont retenus les manuscrits et comment se manifestent les relations de pouvoir dans ce monde à part, chargé d’un passé littéraire glorieux ? L’histoire de la maison ne pèse-t-elle pas sur les esprits de ceux qui y travaillent au point de leur donner la certitude ou l’illusion d’appartenir à une aristocratie ? Avec un humour constant, Bruno Migdal, le « sans grade », l’amoureux de la littérature qui écrit à ses heures, observe et note les mœurs étranges de ce petit monde dont les codes lui sont étrangers. Chargé de lire des manuscrits et d’en rendre compte par une note de lecture, il nous livre, tout en finesse, sous la forme d’un journal de stage, une facette de la comédie humaine dans ce microcosme très parisien.

Avis

Tout d’abord il faut savoir que l’auteur a réellement vécu cette expérience, ce n’est pas une forme de style littéraire ou l’incarnation d’un personnage. Cela se témoigne dans le style de l’écriture : carré, cartésien, un poil lourd.

Cela se reflète également dans le contenu : l’histoire reste très factuelle, sans beaucoup d’humour. Serait-ce le témoignage d’un monde d’ascètes où l’emprise de l’économie de marché est de plus en plus grands, où la découverte de nouveaux auteurs, le risque de faire connaître de nouveaux talents n’est plus de mise ?

Contrairement, à d’autres romans du genre (comme Tribulations d’une caissière d’Anna Sam), l’humour n’a pas beaucoup de place. Au différence est le fait de côtoyer des célébrités : impossilbe à l’auteur de les citer explicitement et d’avoir recours à leurs initiales (P.R pour Patrick Rambaud, A.M pour Amin Maalouf, B&B pour les frères Bogdanov). Autant cela pourrait se comprendre quand la description n’est pas à l’avantage de la personne concernée, autant cela devient pénible pour les autres si l’on n’est pas un tantinet au fait du monde littéraire.

Voilà donc un livre intéressant, rapide à lire, où l’on se réjouira de déchiffrer le codage des auteurs mystères.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 141 pages
  • Editeur : Editions de La Différence (12 janvier 2012)
  • Collection : Littérature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2729119566
  • ISBN-13: 978-2729119560
  • Prix : 10,45€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/05/08 dans Roman

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :