RSS

Archives de Tag: Cercle

Bernard Minier – Le cercle

bernard minier - le cercleNous avons découvert Bernard Minier depuis peu au travers de son premier roman Glacé dont nous avons fait une critique dernjièrement.

Nous lui avions reproché quelques erreurs de « débutant » : manque de maîtrise du rythme de la narration, une absence de chausse-trappe rendant la solution à l’énigme policière un peu trop évidente.

Nous allons voir si avec Le cercle l’auteur a su corriger ces erreurs, contourner les difficultés pour nous donner une copie meilleure, plus haletante, plus dynamique.

Histoire

Extrait

Extrait du prologueDans la tombeSON ESPRIT N’ÉTAIT qu’un cri.
Une plainte.
Dans sa tête, elle criait de désespoir, elle hurlait sa rage, sa souffrance, sa solitude… – tout ce qui, mois après mois, l’avait dépouillée de son humanité.
Elle suppliait aussi.
Pitié, pitié, pitié, pitié… laissez-moi sortir d’ici, je vous en supplie…
Dans sa tête, elle criait et elle suppliait et elle pleurait. Dans sa tête seulement : en réalité, aucun son ne sortait de sa gorge. Elle s’était réveillée quasi muette un beau matin. Muette… Elle qui avait toujours aimé s’exprimer, elle à qui les mots venaient si facilement, les mots et les rires…
Dans l’obscurité, elle changea de position pour soulager la tension de ses muscles. Elle était assise par terre, adossée au mur de pierre, à même le sol de terre battue. Elle s’y allongeait, parfois. Ou bien elle rejoignait son matelas pouilleux dans un coin. Elle passait le plus clair de son temps à dormir, couchée en chien de fusil. Quand elle se levait, elle faisait des étirements ou bien elle marchait un peu – quatre pas et retour, pas plus : son cachot mesurait deux mètres sur deux. Il y faisait agréablement chaud ; elle savait depuis longtemps qu’il devait y avoir une chaufferie de l’autre côté de la porte, à cause de la chaleur mais aussi des bruits : bourdonnements, chuintements, cliquetis. Elle ne portait aucun vêtement. Nue comme un petit animal. Depuis des mois, des années peut-être. Elle faisait ses besoins dans un seau et elle recevait deux repas par jour, sauf lorsqu’il s’absentait : elle pouvait alors passer plusieurs jours seule, sans manger ni boire, et la faim, la soif et la peur de mourir la taraudaient. Il y avait deux judas dans la porte : un tout en bas, par où passaient les repas, un autre au milieu, par où il l’observait. Même fermés, ces judas laissaient deux minces rayons lumineux trouer l’obscurité de son cachot. Ses yeux s’étaient depuis longtemps accoutumés à ces demi-ténèbres, ils distinguaient des détails sur le sol, sur les murs que nul autre qu’elle n’aurait pu voir.
Au début, elle avait exploré sa cage, guetté le moindre bruit. Elle avait cherché le moyen de s’évader, la faille dans son système, le plus petit relâchement de sa part. Puis elle avait cessé de s’en préoccuper. Il n’y avait pas de faille, il n’y avait pas d’espoir. Elle ne se souvenait plus combien de semaines, de mois s’étaient écoulés depuis son enlèvement. Depuis sa vie d’avant. Une fois par semaine environ, peut-être plus, peut-être moins, il lui ordonnait de passer le bras par le judas et lui faisait une injection intraveineuse. C’était douloureux, parce qu’il était maladroit et le liquide épais. Elle perdait connaissance presque aussitôt et, quand elle se réveillait, elle était assise dans la salle à manger, là-haut, dans le lourd fauteuil à haut dossier, les jambes et le torse attachés à son siège. Lavée, parfumée et habillée… Même ses cheveux fleuraient bon le shampooing, même sa bouche d’ordinaire pâteuse et son haleine qu’elle soupçonnait pestilentielle le reste du temps embaumaient le dentifrice et le menthol. Un feu clair pétillait dans l’âtre, des bougies étaient allumées sur la table de bois sombre qui brillait comme un lac, et un fumet délicieux s’élevait des assiettes. Il y avait toujours de la musique classique qui montait de la chaîne stéréo. Comme un animal conditionné, dès qu’elle entendait la musique, qu’elle voyait la lueur des flammes, qu’elle sentait les vêtements propres sur sa peau, elle se mettait littéralement à saliver. Il faut dire qu’avant de l’endormir et de la sortir de son cachot, il la faisait toujours jeûner pendant vingt-quatre heures.

Biographie de l’auteur

BERNARD MINIER est né à Béziers et a grandi dans le Sud-Ouest. Après Glacé, prix du meilleur roman francophone du festival Polar 2011 de Cognac, Le Cercle est son deuxième roman.

Avis

Il est difficile de croire que nous avons à faire avec le même auteur que Glacé tant la transformation littéraire est profonde dans Le cercle.

Presque tous les défauts que nous avions rencontrés dans Glacé ont été miraculeusement éradiqué. Bien que l’auteur continue sur certains paragraphes à employer une phraséologie lourde,des références littéraires un poil élitiste, tout le. reste n’est que pur bonheur de littérature policière : rythme mieux maîtrisé s’approchant du turn-page, chausses-trappes, entourloupe, double piste, histoires parallèles. L’auteur prend un malin plaisir à nous mener vers de fausses pistes (il le dit même au travers de l’un de ses personnages).

L’autre bonheur dans la lecture de ce livre est de retrouver les mêmes personnages que dans Glacé. Leur personnalité s’affine, leur histoire passée se dévoile peu à peu, leur évolution de carrière nous est partagée.

Cependant, au magie des romans, il est toujours surprenant de voir avec quelle légèreté est considérée la hiérarchie, que l’irrespect des procédures légales tient de la tradition, mais et surtout que le travail conjoint de la police et de la gendarmerie semble être si facile.

La lecture du Cercle est donc un très bon moment que les amateurs de littérature policière auront plaisir de passer.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 572 pages
  • Editeur : XO EDITIONS (11 octobre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2845635567
  • ISBN-13: 978-2845635562
  • Prix : 20.90€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/05/19 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Découvertes – Janvier 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cela fait quelques temps que je n’étais pas allé faire un tour du coté de mon libraire préféré (on me demande de ne pas faire d’achats de livre avant Noël afin de ne pas gâcher de cadeaux); donc la liste de mes découvertes est un pue longue.

Voici ce que j’ai pu noter qui mérite lecture dans les prochains mois.

Lindsay Faye – Le dieu de New York

1845. La ville de New York voit la création de son service de police. La grande famine en Irlande pousse des milliers de gens à quitter leur pays. Ces deux événements a priori sans lieu vont changer le visage de New York. À tout jamais… Été 1845. Après des années de conflit politique, New York crée son unité de police. Timothy Wilde, ancien barman, intègre alors ce fameux NYPD grâce au soutien de son frère Val, un homme influent proche du parti démocrate. Mais Timothy ignore ce qui l’accable le plus, le récent incendie qui l’a défiguré à vie ou ce nouvel emploi qu’il n’a pas choisi… Une nuit, alors qu’il fait sa ronde, Tim Wilde tombe sur une petite fille couverte de sang. Quand elle lui annonce qu’elle connaît un endroit où sont enterrés des dizaines d’enfants, Timothy se retrouve entraîné malgré lui dans une traque contre un tueur en série qui semble nourrir une animosité particulière à l’encontre des immigrants irlandais et plus particulièrement des plus jeunes d’entre eux. Timothy va mener une lutte effrénée pour découvrir l’identité de cet assassin, une lutte qui pourrait lui coûter son frère, la femme de ses rêves et même la vie…

  • Broché: 518 pages
  • Editeur : Fleuve Noir (14 juin 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2265094447
  • ISBN-13: 978-2265094444
  • Prix : 15,00€

Bernard Minier – Le cercle

Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie.

Un professeur de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux…
Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ?
Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Après le succès de Glacé, déjà traduit dans de nombreux pays, Bernard Minier, le maître des atmosphères sombres et oppressantes, nous entraîne dans une nouvelle intrigue à couper le souffle, qui renouvelle les lois du genre.

  • Broché: 572 pages
  • Editeur : XO EDITIONS (11 octobre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2845635567
  • ISBN-13: 978-2845635562
  • Prix : 20,00€

Ryan David Jahn – Emergency 911

Ian Hunt n’a plus du flic que l’uniforme. Il y a sept ans, sa fille Maggie a été kidnappée dans sa chambre. L’enquête est restée au point mort et on n’a jamais retrouvé la moindre trace de la petite. Depuis, la vie de Ian n’est qu’une lente descente aux enfers. Il s’est mis à boire, sa femme l’a quitté, et le chef de la police de Bulls Mouth, petite bourgade paumée au milieu du Texas, lui a retiré son arme de service pour le coller derrière le central du 911. Ian passe désormais ses journées à jouer aux cartes sur l’écran de son ordinateur tout en répondant aux rares appels d’urgence. Jusqu’au jour où c’est Maggie elle-même qui compose le 911 et tombe sur son père. Maggie a maintenant quatorze ans, et elle vient d’échapper à ses ravisseurs, le couple Dean, qui la gardaient prisonnière dans le sous-sol de leur maison isolée au fond des bois. Quand Maggie appelle depuis une cabine téléphonique du centre-ville, Ian n’en revient pas d’entendre la voix de sa fille chérie, mais la conversation est brutalement écourtée, car Henry Dean ne compte pas laisser Maggie s’enfuir comme ça. A soixante ans, Henry est toujours aussi rusé qu’un serpent et aussi fort qu’un taureau, et il est prêt à semer la mort à Bulls Mouth, puis à travers les plaines désertiques du sud-ouest des Etats-Unis où Ian Hunt le poursuit sans relâche. Si Henry est un authentique monstre, Ian quant à lui n’hésitera à franchir aucune limite pour récupérer sa fille. Quels principes résistent à l’amour et au désir de vengeance ? Après De bons voisins, Ryan David Jahn signe un nouveau thriller haletant à l’intrigue implacable

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Actes Noirs (13 février 2013)
  • Collection : ACTES NOIRS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 233001421X
  • ISBN-13: 978-2330014216
  • Prix : 22,00€

James Keene – Avec le diable

1990, prison de Springfield, quartier de haute sécurité. James Keene, fils d’une famille influente de Chicago, est arrêté pour trafic de drogue. Condamné à dix ans, le FBI lui propose alors un étonnant marché. Il doit obtenir les aveux d’un tueur en série, incarcéré dans l’unité psychiatrique de Springfield. Larry Hall n’a été inculpé que d’un meurtre. On le suspecte d’en avoir commis une vingtaine. Keene doit gagner sa confiance…
  • Poche: 327 pages
  • Editeur : Points (3 janvier 2013)
  • Collection : PNT.THRILLER
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757826948
  • ISBN-13: 978-2757826942
  • Prix : 20,90€

Sandrine Collette – Des nœuds d’acier

Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, au creux d’une vallée isolée couverte d’une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s’appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d’eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers. Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d’où toute humanité a disparu ?

  • Broché: 272 pages
  • Editeur : Denoël (17 janvier 2013)
  • Collection : Sueurs Froides
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2207113906
  • ISBN-13: 978-2207113905
  • Prix : 17,00€

William Katz – Fête fatale

Connaissez-vous vraiment la personne qui partage votre vie ?

Pour les quarante ans de Marty, son mari, Samantha décide de lui préparer une grande fête. Elle se lance à la recherche de ses amis d’enfance mais n’en retrouve aucun. Marty semble ne pas avoir de passé. Perturbée, Samantha se sent mal à l’aise en compagnie de son époux, dont le comportement devient de plus en plus étrange. Quels terribles secrets essaie-t-il de cacher ? Samantha est-elle en danger ?

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (18 octobre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2258099889
  • ISBN-13: 978-2258099883
  • Prix : 19,50€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/02/08 dans A lire, Actualités

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Mari Jungstedt – Cercle Intérieur

Voici donc ma critique d’un livre récemment acquis puisque je l’ai acheté dernièrement (voir mon billet sur les découvertes de mai 2012) lors d’une périgrination dans une grande librairie parisienne. Ce Cercle Intérieur de Mari Jungstedt est le premier livre de cette auteure (au féminin puisqu’il s’agit d’une ancienne journaliste). Cela va être pour nous une nouvelle fois l’occasion de découvrir un nouvel auteur.

Je l’ai découverte de plusieurs façons : tout d’abord chez un libraire, attiré par la couverture qui est l’une des meilleures de l’année 2011; ensuite, par les critiques dans certains journaux comme Metro qui en disait « Une écriture glaciale qui rappelle Henning Mankel.« .

.Alors est-ce que ce Cercle intérieur va nous faire tourner en bourrique, ou bien est-ce qu’au contraire nous allons être étourdi par cet(te?) écrivain ?

Histoire

Île de Gotland en Suède. Une vingtaine d’étudiants s’activent sur un site archéologique lorsque l’une d’entre eux, Martina Flochten, est retrouvée morte. Meurtre rituel ? L’inspecteur Anders Knutas enquête. Mais il est vite confronté à des questions insolubles. Pourquoi ces marques sur le corps de Martina ? Pourquoi l’a-t-on pendue à un arbre ? D’autant que les actes horribles se succèdent : non loin de là, un poney est décapité. Rien ne semble logique dans cette affaire. Knutas navigue entre les fausses pistes tandis que d’autres cadavres mutilés sont découverts…

Avis

Reconnaissons le d’entrée, ce livre est un très bon livre policier.

Tout d’abord, l’écriture est fluide (merci les traducteurs Max Stadler et Lucie Clauss) pour leur excellent travail). Le livre est donc agréable et rapide à lire.L’intrigue prend place dans le monde de l’archéologie, mais contrairement aux Plumes du dinosaure de Sissel Jo Gazan qui m’avait déçu par sa lenteur à entrer dans le vif du sujet. Ici cet univers nous est présenté de manière sexy, en parallèle de l’histoire policière. L’auteure a donc eu la bonne idée de ne pas sombrer dans une multitude de détails pompeux de ce domaine, pour aller à la substantifique moelle du livre : le meurtre.

Ensuite, vous n’allez pas être surpris par le milieu et l’ambiance de ce livre car ils vont rappelleront certainement les romans de Camilla Lackberg : par exemple, ici aussi un des principaux héros du roman être jeune papa. Qui plus est, l’auteure fait preuve d’un humour, parfois au second degré, discret, parsemé au fil du livre, mais très agréable à lire.

Seul petit point négatif, l’intrigue est assez simple, et le lecteur ne dispose pas des informations nécessaires pour mener sa propre enquête et essayer à jouer avec la police du roman dans la résolution de celle-ci. Il y a aussi quelques petites longueurs mais qui passent rapidement.

Donc une bonne découverte

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Grand Format
    • Broché: 378 pages
    • Editeur : Serpent à plumes (Le) (24 février 2011)
    • Collection : SERPENT NOIR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2268070727
    • ISBN-13: 978-2268070728
    • Prix : 24,40€
  • Format Poche
    • Poche: 376 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (1 février 2012)
    • Collection : Policier / Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 225316142X
    • ISBN-13: 978-2253161424
    • Prix : 7,10€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/05/20 dans Policier

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :