RSS

Archives de Catégorie: Livres

Sélections de lecture pour passer l’été

Sélections de lecture pour passer l’été

A l’annonce de la première période caniculaire de l’année, peut-être comptez-vous sur un livre pour vous glacer le sang.

Alors voici quelques suggestions venant de confrère de la blogosphère.

Quantre-Sans-Quatre

3 MINUTES – Anders Roslund & Börge Hellström – Éditions Mazarine – 554 p. mars 2019

Traduit du suédois par Philippe Bouquet et Catherine Renaud : Piet Hoffmann est l’homme le plus recherché de la planète. Après s’être évadé de Suède en se faisant passer pour mort, il travaille désormais pour le compte des renseignements américains. Sa mission : infiltrer la mafia colombienne de la cocaïne, en échange de sa protection et de celle de sa famille. Mais le président de la Chambre des représentants est enlevé par un cartel au cours d’une visite officielle en Colombie… Un thriller remarquable, documenté, une immersion crédible dans l’enfer de la jungle colombienne au milieu des narcos.

37 FOIS – Christopher J. Yates – Éditions du Cherche-Midi – collection Thriller – 403 p. mars 2019

Traduit de l’anglais par Pierre Szczeciner : 1982 : dans une petite ville de montagne au nord de New York, trois jeunes adolescents, Hannah, Patrick et leur ami Matthew, sont liés à jamais par une affaire tragique. 2008, Hannah et Patrick sont mariés, et Matthew réapparaît dans leur vie basée sur de terribles secrets. Un excellent thriller, sans avalanche d’hémoglobine, tout en tension et suspense, entre passé et présent, non-dits et semi-vérités, une très très belle intrigue.

ET TOUT SERA SILENCE – Michel Moatti – HC Éditions – 314 p. mai 2019 : Grand Londres, hiver 2019

Anna Kaczor est retrouvée assassinée à coups de tournevis et tout le monde s’en fout… jusqu’à ce qu’on découvre que la jeune femme a été impliquée dans un scandale politico-sexuel retentissant. Dès lors, la police et la presse se jettent sur l’affaire dans une grande confusion. Et Lynn Dunsday, web-reporter aux méthodes expéditives et à la plume aiguisée, décide de remonter la piste. Un thriller âpre, dur, racontant sans concession le sort des femmes aux mains de trafiquants, le racisme omniprésent dans une Europe en déclin au sein de laquelle deux mondes coexistent sans jamais se croiser…

LA PEAU DU PAPILLON – Sergey Kuznetsov – Éditions Gallimard – collection Série Noire – 470 p. janvier 2019

Traduit du russe par Raphaëlle Pache : À Moscou, les agissements d’un tueur en série particulièrement sadique attirent l’intérêt de Xénia, l’ambitieuse rédactrice en chef d’un site web d’actualité – elle-même adepte de pratiques sexuelles extrêmes – qui voit dans cette affaire la chance inespérée de gagner en notoriété. Intérêt bientôt partagé, quand une relation virtuelle via une messagerie instantanée se noue entre le tueur et la jeune femme. La peau du papillon est le récit d’une métamorphose, lente et cruelle, essentielle, un remarquable thriller russe, touchant tant à l’intime qu’à l’ensemble de la société, de la vraie et bonne littérature plus que noire !

LE CHANT DE L’ASSASSIN – R. J. Ellory – Sonatine Éditions – 492 p. mai 2019

Traduit de l’anglais Claude et Jean Demanuelli : 1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre… Un très grand roman noir, un homme face à une ville protégeant jalousement ses secrets par intérêt… ou par peur.

LE CHEROKEE – Richard Morgiève – Éditions Joëlle Losfeld – 466 p. janvier 2019

1954, USA, alors qu ‘il fait sa tournée de nuit à la première neige, sur les hauts plateaux désertiques du comté de Garfield, dans l’Utah, le shérif Nick Corey découvre une voiture abandonnée. Au même moment, il voit atterrir un chasseur Sabre, sans aucune lumière. Et sans pilote. C’est le branle-bas de combat. L’armée et le FBI sont sur les dents. Quant à Corey, il se retrouve confronté à son propre passé : le tueur en série qui a assassiné ses parents et gâché sa vie réapparaît. Corey se lance à sa poursuite. Mais les cauchemars ont la dent dure… Un chef d’oeuvre, un livre magique, une histoire d’amour, de mort et de mots, de vérités à fleur de peau, révélées par l’arborescence des rigoles de sang…

LE COEUR ET LA CHAIR – Ambrose Parry – Éditions du Seuil – 398 p. mai 2019

Traduit de l’anglais (Écosse) par Éric Betsch : 1850, Édimbourg, un apprenti médecin, obstétricien, et une femme de chambre très futée mènent une enquête sur plusieurs meurtres de femmes. Sauvagerie des avortements clandestins, début de l’anesthésie, hypocrites réticences religieuses… Un remarquable thriller historique et intelligent, très belle galerie de personnages, attachants, surprenants, repoussants, une intrigue très originale et un suspense constant.

LUCA – Franck Thilliez – Fleuve Édition – collection Fleuve Noir – 552 p. mai 2019

Franck Thilliez s’attaque aux thèmes des nouvelles technologies, de la PMA, la paranoïa généralisée avec un Sharko vieilli mais loin d’être fini. Un très grand thriller donc, mais pas que, la vision de l’auteur sur des menaces déjà présentes autour de nous, qui n’ont guère besoin d’un génie criminel pour devenir effrayantes, invite à la réflexion, une fois repu d’angoisse et de frissons rétrospectifs…

M, LE BORD DE L’ABÎME – Bernard Minier – XO Éditions – 560 p. mars 2019

Moïra, une jeune Française, se retrouve à Hong Kong chez Ming, le géant chinois du numérique. Toute une suite d’événement étranges, dramatiques ou mystérieux la mette à rude épreuve dans ce temple de l’Intelligence Artificielle à la pointe de la technologie, elle sent que sa vie même est en danger… Un thriller époustouflant qui dépasse largement le cadre du genre où, finalement, le plus effroyable ne sont pas les assassinats…

MAGGIE EXTON – Zoé Sheppard – Éditions Stock – collection Arpège – 396 p. mars 2019

Baltimore – Un serial killer surnommé « le Cinéphile » assassine des femmes qu’il embaume, avant de les grimer en Grace Kelly. Mais tout s’emballe quand disparaît Maggie Exton, l’épouse du chef de cabinet adjoint de la Maison-Blanche… Maggie Exton est un grand thriller, un excellent roman politique et social, basé sur des faits réels qui dépassent l’imagination, une belle incitation à la paranoïa…

1793 – Niklas Natt och Dag – Sonatine Éditions – 437 p. avril 2019

Traduit du suédois par Rémi Cassaigne : 1793. Le vent de la Révolution française souffle sur les monarchies du nord. Un an après la mort du roi Gustav III de Suède, la tension est palpable. Rumeurs de conspirations, paranoïa, le pays est en effervescence. C’est dans cette atmosphère irrespirable que Jean Michael Cardell, un vétéran de la guerre russo-suédoise, découvre dans un lac de Stockholm le corps mutilé d’un inconnu. Un très bon thriller historique, une intrigue complexe, une enquête captivante et une description passionnante et détaillée du Stockholm de l’époque.

LE JOUR DE MA MORT – Jacques Expert – Sonatine Éditions – 319 p. avril 2019 :

Charlotte est une jolie jeune femme sans histoire. Elle a un travail qui lui plaît, un petit ami avec qui elle s’apprête à se marier, un chat. Elle se dit heureuse. Cependant, cette nuit d’un dimanche d’octobre, elle se réveille en sueur, tremblante de peur, à l’affut du moindre bruit. Elle est seule chez elle, il est minuit passé. On est le 28 octobre. Le jour de sa mort. Un récit millimétré, précis, du superbe travail d’horlogerie dans lequel chaque rouage est essentiel, la marque de Jacques Expert, maître en suspense intense et en twist final machiavélique. Un thriller de grande classe !

LONDON NOCTURNE – Cathi Unsworth – Éditions Rivages – collection Rivages/Noir – 368 p. mai 2019

Traduit de l’anglais par Isabelle Maillet : Londres, en février 1942. La ville est sous le régime du couvre-feu. Au milieu des ruines et des bombardements, une vie nocturne continue dans les pubs, clubs et autres music-halls. Mais un tueur sème la panique en tuant et mutilant ses victimes… un thriller intéressant, se déroulant dans une période réellement particulière, le Blitz, porteuse d’une ambiance glauque dans une ville en ruines où survit une population en butte aux restrictions et à l’angoisse des alertes aériennes.

BePolar

  1. Surface d’Olivier Norek
  2. Né d’aucune femme de Franck Bouysse
  3. Cataractes de Sonja Delzongle
  4. La cage dorée de Camilla Läckberg
  5. Prémices de la chute de Frédéric Paulin
  6. Animal de Sandrine Collette
  7. Dans la brume écarlate de Nicolas Lebel
  8. La vague d’Ingrid Astier
  9. Avalanche hôtel de Niko Tackian
  10. Offrande funèbre de Preston & Child
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/23 dans A lire

 

Étiquettes : ,

Des petits nouveaux dans ma collection de Poulpe

Des petits nouveaux dans ma collection de Poulpe

Je tenais à vous faire partager l’arrivée de petits nouveaux dans ma collection de Poulpe.

Elle va bientôt être complète comme vous pourrez le constater en consultant ma page dédiée.

Si vous avez un de ceux qui me manquent, n’hésitez pas à me contacter.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/23 dans A lire, Actualités, Livres

 

Étiquettes :

Sandrine Destombes – Ils étaient cinq

Sandrine Destombes – Ils étaient cinq

Hasard des découvertes dans les vide-greniers, j’ai trouvé coup sur coup Ils étaient cinq et Le prieuré de Crest de Sandrine Destombes, auteure récemment découverte et appréciée avec Les jumeaux de Piolenc.

Pour une fois je ne vais pas suivre le dictat de faire la critique du tout dernier roman et faire la passe sur d’anciens romans qui méritent certainement de leur tomber un second souffle

Ai-je eu raison 5/5 pour me pencher sur ce livre en premier ?

Résumé du livre

Que faire quand on est profiler et que l’on devient l’interlocuteur privilégié d’un groupe de tortionnaires ? Séances de torture filmées, scènes de crimes glaçantes… Pour mettre un terme au massacre, le Capitaine Antoine Brémont doit comprendre l’origine du mal… et affronter ses propres cauchemars.

Avis

Au premier abord, ce livre se présentait sous les meilleurs hospices : un départ original puisque ce ne sont pas les hommes de loi (policiers ou gendarmes) qui sont appelés pour se rendre sur un lieu de crime, mais carrément les criminels qui contactent un profiler pour le prendre à témoin de leurs exactions. En plus d’une vidéo montrant les supplices infligés à des personnes, un message mystérieux semble expliquer leur méfait.

Les qualités rédactionnelles de Sandrine Destombes sont indéniables : la plume est fluide, avec du suspense, un rythme constant, des relances au bons moments pour conserver l’attention du lecteur. Le personnage principal, le Capitaine Antoine Brémont, est fort bien construit, l’auteur pense à nous faire partager ses sentiments et ses ressentis de l’enquête.

Si cela est vrai pour le personnage récurrent des romans de Sandrine Destombes, malheureusement, cela n’est pas aussi vrai pour les personnages secondaires, que ce soient les autres enquêteurs composant l’équipe du Capitaine Antoine Brémont, ou bien les personnages centraux de l’enquête.

L’autre faiblesse du roman vient de l’intrigue pour dont je trouve la solution un peu trop évidente. L’auteure pense à ses lecteurs et laisse tout au long de son roman de nombreux indices menant à la clé de l’énigme, et dès le titre du livre, un peu comme le Petit Poucet afin de ne pas perdre son lecteur.

Mais ces défauts restent minimes, et sauf être un gros lecteur de romans policier et thrillers en tout genre, vous ne devriez pas découvrir trop vite le pot-aux-roses et passerez un agréable moment le temps de la lecture de ce livre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : Nouvelles Plumes (20 septembre 2018)
    • Collection : Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 979-1024501987
    • Prix : 19,95€
  • Livre de poche
    • Poche: 384 pages
    • Editeur : Pocket (14 février 2019)
    • Collection : Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266291874
    • ISBN-13: 978-2266291873
    • Prix : 7,50€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1299 ko
    • Editeur : Nouvelles Plumes (20 septembre 2018)
    • EAN: 979-1024501994
    • Prix : 13,99€

Revues de Presse

« ce thriller est une réussite et qu’il est indispensable de le lire…« , F.Montagne, France 3

Site Internet de l’auteure

Site FaceBook

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/16 dans Policier

 

Étiquettes : , ,

Jacques Saussey – L’enfant aux yeux d’émeraude

Jacques Saussey – L’enfant aux yeux d’émeraude

Avant de vous dire si L’enfant aux yeux d’émeraude de Jacques Saussey est un bon livre, je tenais à vous indiquer qu’il a déjà un record au sein de ce blog.

En effet, alors que ma PAL déborde au point où je ne sais plus où mettre tout nouveau livre acheté, ce livre a attendu moins de 5 minutes entre le moment où je l’ai acheté et celui où j’ai commencé à le lire. En fait, je venais de terminer M, le borde l’abîme de Bernard Minier, j’emmenais mes enfants dans un parc à trampolines, et je n’avais rien pris pour m’occuper. Un petit passage au magasin d’occasion à côté, et moi voilà équipé de ce livre et de La voix des âmes de Laurent Scalese. Certes je suis une fois de plus optimiste sur mes performances de lecture.

Alors est-ce que mes yeux vont être charmés à lire ce livre ou bien vont-ils virer au vert ?

Résumé du livre

David Courty vit une existence effacée entre sa femme Mira et sa fille Caroline, une adolescente taciturne. Un soir, une très violente dispute éclate entre eux. David s’enfuit, abandonnant le cadavre de Mira dans leur appartement. Des taches du sang de Caroline maculent la moquette de sa chambre. Son corps est introuvable. Lancés à la poursuite du criminel, le capitaine Magne et le lieutenant Lisa Heslin tombent rapidement sur une énigme de taille : Il n’y a aucune trace de l’existence de David Courty avant l’âge de six ans…

Avis

Comment résumer l’efficacité de ce livre : 410 pages et à peine 2 jours pour le lire.

Car ce roman est une véritable bombe : vous l’ouvrez, vous patientez 20 pages et l’histoire vous explose à la figure. Non seulement, cela démarre sur les chapeaux de roues, mais le rythme et la tension ne se relâchent pas. Les cadavres s’amoncellent tout le long du passage de David Courty. On sent bien que ce gars a pété un plomb, que quelque chose l’a fait sortir de ses gonds, mais on ne sait pas laquelle, ni comment ce carnage va s’arrêter.

Si le sujet fait penser au film Chute livre avec Michael Douglas, c’est également une enquête policière, difficile, qui montre que tout n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît et démontre les limites des techniques policières dans ce genre d’affaire.

L’auteur a tout mis dans ce livre pour qu’on le dévore (le livre, pas l’auteur, vous me suivez) : des personnages complexes, un rythme survitaminé, une intrigue labyrinthique, des rebondissements, des retournements de situation. Le plus surprenant est de lire dans les remerciements que l’auteur a eu un flash lui donnant la trame de ce roman au cours d’un déjeuner qu’il a du interrompre le temps de la consigner oralement dans son téléphone.

Bref, arrêtez de lire ce billet et foncez lire ce livre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

Livre

  • Broché:
    • Broché: 410 pages
    • Editeur : Les Nouveaux Auteurs (3 avril 2014)
    • Collection : HORCOL
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2819504019
    • ISBN-13: 978-2819504016
    • Prix : 18,95€
  • Livre de poche
    • Poche: 408 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (8 avril 2015)
    • Collection : Policiers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253000590
    • ISBN-13: 978-2253000594
    • Prix : 7,90€
  • Livre audio
    • Durée : 8h56
    • Editeur : Audible Studios (21 avril 2016)
    • ASIN: B01DY12A40
    • Prix : 14,95€
  • eBook
    • Taille du fichier : 3589 ko
    • Editeur : Les Nouveaux Auteurs (17 avril 2014)
    • ASIN: B00JMK23LS
    • Prix : 9,99€

Site internet de l’auteur

http://www.jacques-saussey-auteur.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/12 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Karine Giebel – D’ombre et de silence

Karine Giebel – D’ombre et de silence

Le grand plaisir à lire un livre de Karine Giebel est de ne jamais avoir deux fois le même livre entre les mains.

D’ombre et de silence regroupe huit histoires, certaines inédites, qui ont bien sûr comme point commun le meurtre. Si le sujet n’est guère surprenant venant de cette auteure, on peut supposer qu’elle va l’aborder sous différentes formes.

Allons-nous passer sous silence certains points d’ombre de ce nouveau roman ?

Résumé du livre

« Écrire une nouvelle, c’est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d’émotions qu’en plusieurs centaines de pages.
C’est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant. »
Karine Giebel

 » Partir sans lui dire au revoir.
Parce que je me sens incapable d’affronter ses larmes ou de retenir les miennes.
L’abandonner à son sort.
Parce que je n’ai plus le choix.
(…)
Je m’appelle Aleyna, j’ai dix-sept ans.
Aleyna, ça veut dire éclat de lumière.
(…)
J’ai souvent détesté ma vie.
Je n’ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves.
Là au moins, on ne pourra pas me les voler.  »

Avis

D’ombre et de silence rentre dans la catégorie des livres plumes chez Karine Giebel. En fait ce n’est pas un roman mais une collection de huit nouvelles qui abordent le meurtre et les motivations du crime. Et rapidement l’auteure démontre que la source du meurtre n’est pas unique et manichéiste, si certains sont cachés pour d’autres il est préférable de ne pas en parler. Malheureusement je ne peux en dire plus de peur de divulguer les différents cas du roman, mais ces illustrations poussent à la réflexion et à comprendre, sans pour autant accepter, le geste fatal que certains portent.

J’ai découvert ce livre dans sa version audio. La grande intelligence de la maison d’enregistrement a été de faire lire ce livre par deux personnes, un homme, une femme, et de recourir à l’un ou à l’autre en fonction du point de vue exposé dans la nouvelle. La lecture est claire et tout juste jouée pour donner de la profondeur à la lecture.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché
    • Broché: 288 pages
    • Editeur : Belfond (19 octobre 2017)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2714478468
    • ISBN-13: 978-2714478467
    • Prix : 16,00€
  • Livre de poche
    • Broché: 256 pages
    • Editeur : Pocket (11 octobre 2018)
    • Collection : Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 226628715X
    • ISBN-13: 978-2266287159
    • Prix : 6,95€
  • Livre numérique
    • Editeur : Belfond (3 novembre 2016)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2714478474
    • Prix : 10,99€
  • Livre audio
    • Durée : 5h46
    • Editeur : Lizzie (14 mars 2019)
    • Lecteurs : Audrey d’ HULSTERE, Michelangelo MARCHESE
    • EAN : 979-1036603440
    • Prix : 12,95€

Site Internet de l’auteur

http://www.karinegiebel.fr

Récompenses

Prix Marseillais du Polar 2005

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/09 dans Roman

 

Étiquettes : , ,

Bernard Minier – M, le bord de l’abîme

Bernard Minier – M, le bord de l’abîme

En quelques livres, Bernard Minier s’est imposé dans le quarteron d’écrivains policier français à succès.

D’ailleurs sur ce blog, nous le suivons depuis son éclosion jusqu’à son accès au firmament avec son précédent roman Soeurs, qui reste pour nous un des meilleurs romans de 2018.

Cette fois-ci, l’auteur change ses habitudes en localisant son histoire hors de la France et en nous plongeant dans une intrigue proche de la science-fiction : M, le borde l’abîme.

Alors est ce que nous allons sombrer dans cette nouvelle histoire ?

Résumé du livre

Pourquoi Moïra, une jeune Française, se retrouve-t-elle à Hong Kong chez Ming, le géant chinois du numérique ?
Pourquoi, dès le premier soir, est-elle abordée par la police ?
Pourquoi le Centre, siège ultramoderne de Ming , cache-t-il tant de secrets ?
Pourquoi Moïra se sent-elle en permanence suivie et espionnée ?
Pourquoi les morts violentes se multiplient parmi les employés du Centre – assassinats, accidents, suicides ?
Alors qu’elle démarre à peine sa mission, Moïra acquiert la conviction que la vérité qui l’attend au bout de la nuit sera plus effroyable que le plus terrifiant des cauchemars.

Extrait

Sur Calameo

Avis

Alors que j’avais énormément de bons retours d’amis et collègues sur ce roman, je suis plutôt partagé suite à la lecture de M, le bord de l’abîme.

Certes Bernard Minier sait tout de suite instauré une ambiance, lourde, moite et mystérieuse, à l’image de Hong-Kong, la cité reine de ce nouveau roman. Et en deux temps trois mouvements, nous voici plonger dans l’intrigue ainsi que l’univers technologique support de ce roman. Si tut semble indiquer que le meurtrier fait partie de la toute puissante société informatique Ming, le plus dur reste d’infiltrer cette compagnie pour y trouver des indices et démasquer le meurtrier.

Malheureusement, l’aspect technologique pourra rebuter certains. Même en travaillant dans le domaine, en dehors d’une volonté d’authenticité, je n’ai pas bien compris l’intérêt d’énumérer les algorithmes ou leur créateur. Et puis avons le tout simplement : ce roman ne peut être classé dans les policiers de style whodunit par manque d’indices; ni un roman de science-fiction si tant est que l’auteur voulait démontrer l’état de l’art actuel dans le domaine. J’ai été particulièrement déçu par le final et l’absence d’exploitation de la technologie propre à la première victime (dans l’ordre de lecture du roman). Sur ce dernier point l’auteur aurait largement pu élaborer un roman beaucoup plus flippant et se prêtant mieux à la réflexion de la place de la machine dans l’humanité.

Au final, Bernard Minier; sous couvert de thriller technologique, aux reflets de science-fiction, a sans aucun doute souhaité dénoncé la voie vers laquelle notre société est en train de s’engager sans toutefois mesurer toutes les conséquences de l’emploi de ces nouvelles technologies, au détriment d’un thriller de qualité comme le fût son prédécesseur.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 576 pages
    • Editeur : XO (21 mars 2019)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2374481212
    • ISBN-13: 978-2374481210
    • Prix : 21,90€
  • eBook
    • Taille du fichier : 1724 ko
    • Editeur : XO (21 mars 2019)
    • EAN : 978-2374481227
    • Prix : 13,99€
  • Livre audio
    • Durée : 16h39
    • Editeur : Lizzie (13 juin 2019)
    • Lecteur : Hugues Martel
    • EAN :   979-1036604805
    • Prix : 23,99€

Revue de presse

Intrigue spectaculaire pour livre visionnaire.”, Sébastien Dubos, La Dépêche du Midi

Exotique et haletant. […] On frémit à chaque page.”, Jean-Marc Le Scouarnec, La Dépêche du Midi

« Poisseux, étouffant, comme l’atmosphère tropicale de Hong Kong, ultra contemporain, […] le nouveau roman de Bernard Minier, M, le bord de l’abîme est à la hauteur de son originalité, de son ambition.”, Bernard Lehut, RTL

« Un thriller intelligent qui a le don d’être clairvoyant sur notre société ultraconnectée.”, Alice Develey, Le Figaro

« Un thriller dopé à la 5G.”, Fabrice Drouzy, Libération

Site Internet de l’auteur

http://www.bernard-minier.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/06/09 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Søren Sveistrup – Octobre

Søren Sveistrup – Octobre

S’il y a bien un roman qui a profité de beaucoup de publicité et de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, c’est Octobre de Søren Sveistrup.

Si cet auteur ne vous dit rien, il est le scénariste de la série policière The killing. Sur ce blog, nous avons déjà lus des romans de scénaristes télé, comme Niko Tackian avec plus ou moins de succès.

Alors est-ce que ce roman souffle le chaud et le froid comme son nom l’indique ?

Résumé du livre

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.

Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révéleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

Avis

Encore un roman suédois diront certains; oui mais un bon roman. Ne vous fiez pas aux premières pages qui donnent l’impression d’un roman brouillon, car rapidement vous allez être plongé dans une enquête complexe, une chasse au serial-killer original qui laisse des petits personnages faits de marrons.

J’ai particulièrement apprécié les personnages, humains, leur complémentarité, leur mystère; mais également l’ambiance suédoise, loin des clichés. On notera certains points particuliers à la Suède comme le tutoiement ou encore le suivi des affaires de dénonciation de maltraitance des enfants directement au niveau du ministère.

La fluidité de l’écriture est particulièrement bien respectée par le traducteur, on se prend à tourner, et tourner, les pages, vouloir toujours plus avancer dans la lecture de ce roman, régulièrement relancé soit par des découvertes dans l’enquête, soit par des moments d’action. Heureusement, on pourra reprendre son souffle en partageant la vie extra-professionnelle des personnages.

Mais de nombreux points viennent ternir la qualité de ce roman.

Les personnages n’agissent pas comme des policiers normaux : il y a celui qui entre dans la maison où les scellés ont été rompus sans avertir ses collègues ni prendre les moindres précautions. Cela me faisait penser à la fille des films d’horreur à qui l’on dit de ne pas aller dans la forêt la nuit et qui s’y rend dès le premier soir.

Pourquoi l’auteur garde caché les raisons du renvoi de Hess d’Europol (Interpol) ? Je ne le sais pas mais il frustre ses lecteurs; car on s’attache aux deux personnages principaux et on espère les connaître de plus en plus tout au long du roman. Tant pis, c’est une frustration, mais certainement pas la dernière.

Pour tout amateur de romans policiers, le plus gros point négatif reste l’impossibilité au lecteur de découvrir le coupable. Nul indice n’est donné au lecteur jusqu’à la divulgation du meurtrier. Certes cela amène de la tension et de la surprise au final, mais on ronge notre frein de ne pouvoir stimuler nos cellules grises et voir si l’on peut déjouer les pièges de l’auteur.

Donc vous l’aurez compris, une belle histoire, une belle écriture, de beaux personnages, mais qui décevra quelque peu les lecteurs enquêteurs.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 640 pages
    • Editeur : Albin Michel (27 février 2019)
    • Collection : A.M.THRIL.POLAR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226438998
    • ISBN-13: 978-2226438997
    • Prix : 22,90€
  • eBook
    • Taille du fichier : 2205 ko
    • Editeur : Albin Michel (1 mars 2019)
    • EAN  : 978-2226433770
    • Prix : 14,99€

Revue de presse

« On retrouve dans ce roman passionnant tout le génie du scénariste de The Killing. » – Ugebladet Søndag

 
1 commentaire

Publié par le 2019/06/02 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :