RSS

Résultat de recherche pour ‘u4’

Carole Trébor – U4 : Jules

Carole Trébor – U4 : Jules

Nous continuons notre marathon des critiques… mais les livres d’après l’été commencent à s’entasser et demandent également de figurer sur ce blog.

Alors ne tardons pas trop et parlons de U4 : Jules de Carole Trébor. C’est le deuxième livre de la quadrilogie des U4 à apparaître sur notre blog après U4 :Stéphane.

Mais Jules est-il une pâle redite de Stéphane ?

Résumé du livre

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n’a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l’épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu’il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu’il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l’extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu’il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu’il décide de prendre sous son aile.
Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

Avis

Second livre de la série U4 a être lu, et l’on voit la limite du concept de cette quadrilogie : comme il fallait s’y attendre, une certaine répétition existe entre les livres. Naturellement, chaque auteur doit poser la situation post-apocalyptique, la découverte de ce monde changé par le héros, ses réactions, ses sentiments

Cependant, voir le traitement de la même situation initiale par quatre auteurs différents est réellement intéressante.Quelle capacité physique ou intellectuelle sera mise en avance, quelles réflexions le héros ou l’héroïne va avoir, comment va-t-il (ou elle) s’imposer aux autres ?

Bien que le héros de ce roman soit un adolescent, on note que la plume est bien féminine en lui prêtant une sensibilité, des interrogations et un altruisme auquel on ne s’attendrait pas pour un tel personnage.

Cependant, le style d’écriture est assez semblable et répond au même rythme. Un style efficace, où l’action est favorisée, avec des relances régulières qui fidéliseront le lecteur.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 300 pages
    • Editeur : Syros Jeunesse (18 août 2015)
    • Collection : GRAND FT SYROS
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2748516575
    • ISBN-13: 978-2748516579
    • Prix : 16,90€
  • eBook
    • Editeur : Nathan (27 août 2015)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2748516593
    • Prix : 12,00€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/10/15 dans Science-Fiction

 

Étiquettes : , ,

Vincent Villeminot – U4 : Stéphane

Vincent Villeminot – U4 : Stéphane

S’il y a bien un domaine dans lequel la publication a évolué, c’est celui de la jeunesse et des adolescents. Depuis le succès mondial d’Harry Potter, tous les éditeurs ont développé ou tout simplement créé une section pour ces lecteurs. De grands écrivains, connus du marché adulte, ont même planché sur des romans dédiés à cette catégorie.

Parmi les succès des romans jeunesses, U4 est la série de l’année 2015. Alors même si nous avons un peu de retard, nous allons nous lancer dans cette série plus que spéciale; en commençant par Stéphane écrit par Vincent Villeminot.

Alors, U4, une série qui va nous convaincre d’aller vers les romans jeunesse un peu plus souvent ?

Résumé du livre

Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…

Avis

U4 est la série qui a fait parler d’elle en 2015, pour son succès certes, mais aussi, et avant tout, pour son concept : quatre auteurs s’associent pour une œuvre littéraire un peu folle, mais qui a été acceptée par un éditeur. Ces quatre personnes écriront un roman de 300 pages en partant du même pitch : un virus décime le monde, sauf les ados de 15 à 18 ans. Contraintes supplémentaires, chaque auteur décrira l’aventure d’un héros pour une auteure, et une héroïne pour un auteur. Enfin, les différents héros ne peuvent se croiser avant les deux tiers du livre. C’est donc un projet original mais un peu fou.

Je me suis lancé dans cette série au travers de Stéphane, qui son prénom l’indique est l’histoire d’une héroïne dans ce roman post apocalyptique.

Sans sombrer dans les clichés de la fille perdue dans une telle situation, l’auteur s’affranchit d’une des contraintes du projet en faisant de Stéphane un garçon manqué, intelligente, entreprenante et qui n’a pas froid aux yeux. Ces qualités lui seront nécessaires pour les nombreuses situations et défis que l’auteur mettra en travers du chemin de Stéphane.

L’écriture est fluide, pas infantile pour un sou, qui tient le lecteur en haleine. L’imaginaire est bien développé pour ce roman de science-fiction, tout en conservant un réalisme impressionnant. Le seul moment où l’on identifie le caractère « jeunesse »de ce livre est dans la description des émois de l’héroïne; en dehors de cela, ce roman est aussi bien fait pur les adultes.

Ce roman donne envie de lire les 3 autres tomes… A suivre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 300 pages
    • Editeur : Nathan (27 août 2015)
    • Collection : GRAND FORMAT DI
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2092556169
    • ISBN-13: 978-2092556160
    • Prix : 16,90€
  • eBook
    • Editeur : Nathan (27 août 2015)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2092556191
    • Prix : 12,00€

Revue de presse

« Roman, addictif, est d’abord un road trip plutôt bien vissé » – Michel Abscat – Télérama

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/09/18 dans Science-Fiction

 

Étiquettes : , ,

Rémi de Biasi – L’empire des dômes

Rémi de Biasi – L’empire des dômes

En septembre dernier, j’ai été contacté par Frédéric M., fidèle à ce blog, afin de me faire partager le premier roman auto-édité de son ami de Rémi de Biasi, L’empire des dômes.

Par un heureux hasard, devant passer quelques temps dans les transports en commun, j’avais pris avec moi un petit roman poche et ma liseuse. M’apercevant que le roman poche était en fait le 4ème tome d’une série, je me suis rabattu sur ma liseuse et au hasard j’ai ouvert ce roman.

Vais-je laisser sous cloche cet Empire des dômes ?

Résumé du livre

En 2041, aucun pays n’est épargné par le réchauffement climatique. L’Europe a démantelé ses centrales nucléaires au profit de petites usines, construites aux pieds des grandes villes, les Usines Nouvelles. Celles-ci fournissent l’énergie nécessaire à la population à partir d’un gaz révolutionnaire récemment découvert.Mais quand toutes les Usines Nouvelles explosent , le nuage toxique qui s’échappe menace la quasi-totalité de la population européenne. À Paris, un groupe de survivants trouve refuge dans une station de métro. Privée de tout et surtout d’air respirable, la petite communauté s’organise pour survivre dans les souterrains. Après deux ans de lutte, l’espoir renaît avec la promesse d’un colonel, aussi visionnaire que dictateur, de reconstruire l’Europe en créant de gigantesques dômes, des bulles de verre et d’acier pour y abriter les grandes cités. Il offre également à chaque survivant un masque à gaz pour remonter à la surface. Serait-ce l’assurance d’une vie meilleure pour la population ? Beaucoup veulent y croire… mais les places sont limitées sous les dômes. Une véritable course contre la montre s’engage alors : qui pourra les intégrer et qui sera condamné à l’exclusion ?

Avis

Chers fidèles lecteurs de ce blog, je vous le dis : si vous avez des amis du auto-publie des premiers romans de cette qualité, je vous en prie, envoyez-les moi.

Je suis réellement impressionné par le professionnalisme et la maîtrise de l’écriture dont fait preuve Rémi de Biasi pour son premier roman.

A la lecture de la quatrième de couverture, on pourrait penser qu’il s’agit d’un x-ième livre post-apocalyptique, de ceux qui fleurissent depuis plusieurs années. Après U4 dans la littérature adolescente, après Solo dans le monde de la BD, on pourrait avoir peur du manque d’originalité. Mais ici, la grande force du roman de Rémi de Biasi est de positionner son roman dans un Paris dont l’auteur connaît bien, de propulser la capitale et ses habitants dans une ère sans confort moderne, ou l’homme retourne à ses préoccupations primaires : la recherche de nourriture et la protection de ses proches.

La seconde bonne idée qu’au eue l’auteur est de ne pas tomber dans un roman de hard-fi à détailler de manière approfondie et scientifiquement étayée les différents moyens entrepris pour organiser et restaurer les services de la ville… à condition de faire abstraction du réalisme dans cette entreprise, comme la construction de ce dôme de verre dans un monde sans industrie lourde et sans électricité.

Indépendamment de ce petit défaut, l’auteur nous fournit une histoire solide, plaisante à lire, où les personnages sont forts; qui pousse le lecteur à s’interroger sur le « qu’aurais-je fait à la place du personnage principal » ? Car tel est bien là, ce dilemme entre rester fidèle à ses convictions, s’occuper de tous ou bien assurer la survie d’une partie de la population.

L’écriture est fluide offrant une lecture agréable, souvent relancée par des revirements de situation.

Bref un très bon livre que je ne peux que vous conseillez.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 347 pages
    • Editeur : Librinova (29 mai 2018)
    • Collection : LIB.LITTERATURE
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 979-1026218630
    • Prix : 17,90€
  • eBook
    • Editeur : Librinova (29 mai 2018)
    • Prix : 3,99€

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/10/26 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Kobo annonce sa nouvelle liseuse 8″ : Kobo Forma

Kobo annonce sa nouvelle liseuse 8″ : Kobo Forma

Kobo annonce la sortie de sa nouvelle liseuse, la Kobo Forma dont les caractéristiques sont :

  • Ecran 8″, Mobius Carta E-ink display
  • Résolution: 1440 × 1920, 300 PPI
  • Touchscreen: capacitif
  • Frontlight avec changement de couleurs
  • Waterproof: IPX8 (résiste à une immersion de plus de 60 minutes dans 2 mètres d’eau)
  • Stockage: 8GB
  • Batterie: 1.2 Ah
  • Connectivité: Wifi
  • Dimensions: 160 x 177.7 x 8.5 mm
  • Poids: 197 grammes
  • Prix : 279,99€

En pré-commande le 16 octobre pour une disponibilité quelques jours plus tard.

Vidéo officielle

Première vidéo de présentation par idboox.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/10/03 dans Nouveautés

 

Étiquettes : ,

Zep – The end

Zep – The end

Depuis quelques années, Zep, le créateur de Titeuf, cherche à s’éloigner de son héros pour enfants qui lui colle à la peau.

Cette fois-ci Zep se lance dans la bande-dessinée futuriste et écologiste, c’est à dire deux domaines aux antipodes de ses habitudes.

Alors est-ce la fin d’un auteur de bandes-dessinées ?

Histoire

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire duquel seul Théodore et quelques survivants seront épargnés. Serait-ce une nouvelle chance pour l’espèce humaine ?

Avis

Zep tente de se démarquer de son étiquette de « l’auteur de Titeuf » et pour celase lance dans la bande-dessinée futuriste et écologiste. Autant dire qu’il ne choisit pas forcément les deux domaines les plus faciles pour la bande-dessinée, soit pour conquérir un public averti, soit pour y passer un message.

En effet, pour ce qui est de l’idée de la terre qui se révolte pour tuer la plus grande partie de la population et contrée les méfaits de l’humanité, depuis quelques temps j’ai l’impression de voir cette histoire partout. Et comme Zep arrive après les séries Autre-Monde de Chattam ou plus récemment U4, sans accuser Zep de plagia, on peut seulement lui reprocher d’un grand manque d’originalité.

Le message écologiste est du même niveau, se limitant à l’impact de l’homme sur la Terre.

Le dessin n’est guère séduisant, le coup de crayon se limitant au plus simple, peu de détails. Mais ce que je n’ai vraiment pas aimé, c’est cet espèce de filtre de couleur fadasse apposé sur les planches. Je n’en vois pas l’intérêt et le plus par rapport à un album en noir et blanc.

Bref, en tant qu’adulte, j’ai pris 100 fois plus de plaisir à lire un Titeuf que ce The end dont la fin tarde à venir à sa lecture.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Album: 92 pages
    • Editeur : Rue de Sèvres (25 avril 2018)
    • Collection : BD ADO-ADULTES
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2369816058
    • ISBN-13: 978-2369816058
    • Prix : 19,00€
  • eBook
    • Editeur : Rue de Sèvres (25 avril 2018)
    • EAN : 9782369811824
    • Prix : 8,99€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/09/08 dans BD - Manga, Science-Fiction

 

Étiquettes : ,

Franck Thilliez – L’anneau de Moebius

Franck Thilliez – L’anneau de Moebius

En attendant la sortie du Manuscrit Inachevé prévu le 3 mai, mais aussi pour vider un peu ma PAL, je vais revenir vers un roman de Franck Thilliez de 2008 : L’anneau de Moebius.

Mais une fois encore, je tombe dans les coïncidences puisqu’il est une fois encore question de rêve après Les limbes d’Olivier Bal et Soeurs de Bernard Minier. Comme j’ai été emballé par ces deux derniers romans, je mets un grand espoir dans ce livre.

Allons tourner en boucle ou l’auteur filera droit vers un nouveau succès ?

Histoire

Lamorlaye (Oise)
Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d’une gamine que vous ne connaissez pas.
Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours.

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Le corps mutilé d’une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l’objet d’un rituel bien précis. Pour Victor Craise, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l’école, la descente aux enfers commence.

Aucune relation entre ces deux histoires, a priori. Et pourtant.

Avis

Plus qu’un roman policier, ce livre est avant tout un roman fantastique, de science-fiction où le principal suspect dans un enquête semble voir des éléments du futur dans ses rêves. Avec un jeune policier tout frais promu, ils vont chercher à identifier le véritable tueur en série dans le monde des freaks, ces gens « anormaux » atteints d’une anomalie génétique, une malformation ou d’un handicap physique.

Franck Thilliez s’invite donc dans un genre auquel on ne l’associe pas forcément, la science-fiction, dans un roman qui rappelle fortement le roman Ubik de Philippe K. Dick (que je vous recommande au demeurant), mais qui est bien plus accessible et moins perturbant que ce dernier. Une incursion réussit sans être exceptionnelle comme nous a habitué Franck Thilliez qui excelle plus dans l’imagination d’une intrigue bien ficelée que dans la logique des mondes parallèles.

Malheureusement, et c’est le gros défaut de ce roman, l’adoption de ce genre littéraire vient au détriment de la qualité du roman policier : certes l’enquête est bien menée, on s’amuse du bizutage de Victor Craise (j’adore son surnom), l’évolution dans le monde étrange des freaks est quelque peu déstabilisante mais je mets à carton rouge à Franck Thilliez qui ne donne aucun indice pour découvrir le meurtrier.

Par contre l’auteur prend un malin plaisir à jouer avec son lecteur, et ne donne volontairement pas toutes les explications sur les flashes perçus par Stéphane. Sauriez-vous comprendre ce qui se cache derrière le série de chiffres ? Faites bien attention, à la fin d’un chapitre, l’auteur en donne la signification de manière détournée.

Malgré tout cela, c’est un roman agréable à lire, que je conseillerai aux habitués de romans policiers qui veulent s’initier gentiment à la science-fiction sans être trop regardant sur la qualité de l’énigme.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 544 pages
    • Editeur : Passage (2 octobre 2008)
    • Collection : LIGNE NOIRE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 284742122X
    • ISBN-13: 978-2847421224
    • Prix : 22,80€
  • Poche
    • Poche: 608 pages
    • Editeur : Pocket (14 octobre 2010)
    • Collection : Policier / thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266205048
    • ISBN-13: 978-2266205047
    • Prix : 8,30€
  • eBook
    • Editeur : Passage (octobre 20127)
    • EAN : 978-2847422573
    • Prix : 17,99€
    • Livre audio
    • Editeur : Passage (octobre 20127)
    • EAN : 978-2847422573
    • Prix : 17,99€
  • Livre audio
    • Durée : 13h30
    • Editeur : Audiolib (4 mai 2009)
    • Langue : Français
    • ASIN: B01CUXXU4C
    • Prix : 20,20€

Revue de presse

 » Franck Thilliez n’a pas son pareil pour nouer une intrigue policière tout en plongeant ses personnages dans de sordides histoires qui titillent leur côté sombre. Efficace, documenté, complexe, ce nouveau roman apporte son lot de frissons.  » ELLE

Site internet de l’auteur

http://www.franckthilliez.com/

 
 

Étiquettes : , ,

Uderzo & Goscinny – Astérix et la Transitalique – n°37

Uderzo & Goscinny – Astérix et la Transitalique – n°37

Depuis le premier album imaginé par le duo Jean-Yves Ferri et Didier Conrad en place des créateurs Uderzo & Goscinny, nous veillons dans ce blog à l’héritage de notre héros gaulois.

Après le n°35, Astérix chez les Pictes, et le le n°36, Le Papyrus de César., nous allons analyser le tout nouveau Astérix et la Transitalique.

Alors faut-il courir l’acheter ou est-il préférable de garder ses sesterces pour d’autres parchemins ?

Histoire

Les personnages créés par les deux génies du 9e art Albert Uderzo et René Goscinny sont de retour !
Après Astérix chez les Pictes et Le Papyrus de César, Astérix et Obélix reviennent dans Astérix et la Transitalique, le nouvel album signé par les talentueux Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.
N’en déplaise à Obélix, les Italiques, les habitants de l’Italie, ne sont pas tous des Romains, au contraire !
Les Italiques tiennent à préserver leur autonomie et voient d’un mauvais œil les velléités de domination de Jules César et ses Légions.
Dans Astérix et la Transitalique, nos héros favoris s’engagent dans une aventure palpitante à la découverte de cette surprenante Italie antique !

Avis

Ce 37ème tome d’Astérix est un mélange de tradition et de modernité.

Si le dessin est fidèle à l’original, je trouve que celui-ci présente une petite pointe de détails supplémentaire dans les premiers plans, mais une sobriété excessive proche du manga.

L’imagination est toujours aussi présente dans la création des noms et dans les jeux de mots (parfois un pue forcé), malheureusement elle est trop faible dans le scenario. Le présent tome repose intégralement sur une transposition dans la Rome antique des Fous du volant ou de Fast & Furious. Est-ce une volonté pour séduire la nouvelle génération ?

Mais une question me turlupine : pourquoi avoir supprimé la première page avec la loupe sur le célèbre village gaulois ?

Bref un album qui constitue un court divertissement mais qui ne saura ravir les amateurs fidèles des deux gaulois.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Relié: 48 pages
    • Editeur : Editions Albert René; Édition : 01 (19 octobre 2017)
    • Collection : Les Aventures d’Astérix le Gaulois
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2864973278
    • ISBN-13: 978-2864973270
    • Prix : 9.90€
  • eBook
    • Relié: 48 pages
    • Editeur : Editions Albert René; Édition : 01 (19 octobre 2017)
    • Collection : Les Aventures d’Astérix le Gaulois
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2864973195
    • Prix : 7,99€

Revues de presse

BFMTV : « Astérix et la Transitalique »… l’album dont Obélix est le héros

Site Internet officiel

http://www.asterix.com

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/10/31 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , ,

Mes lectures de cet été

Mes lectures de cet été

La fin des vacances approchent et je me rend compte que si j’ai bien lu j’ai malheureusement accumulé pas mal de retard dans les critiques sur ce blog.

Voici donc en attendant la liste des livres qui me sont passés entre les mains cet été, avec une première note, et dont vous trouverez les critiques dans les prochaines jours :

  • Tadashi Agi – Les gouttes de Dieu, Tomes 43 (4/5) — 224p
  • Tadashi Agi – Les gouttes de Dieu, Tomes 44 (4/5) — 224p
  • Mikel Santiago – Dernière nuit à Tremore Beach (3/5) — 368p
  • Jérôme Camut et Nathalie Hug – W3 Tome 2 : Le mal par le mal (4/5) — 816p
  • Jérôme Camut et Nathalie Hug – W3 Tome 3 : Le calice jusqu’à la lie (3,5/5) — 750p
  • J.K. Rowling – Harry Potter 8 : Harry Potter & the curse child (3/5) — 352p
  • Johanna SinisaloAvec joie et docilité (4,5/5) — 366p
  • Vincent Villeminot – U4 : Stéphane (4/5) — 300p
  • Claire Favan – Serre-moi fort (4,5/5) — 384p
  • Meurtre par SMS (3;5/5) — 45p
  • Maxime Chattam – Les abysses du temps – Tome 1 – Léviatemps (4/5) — 554p
  • Maxime Chattam – Les abysses du temps – Tome 2 – Le requiem des abysses (3.5/5) — 608p
  • Carole Trébor – U4 – Jules (4/5) — 300p

Patience, les critiques arrivent bientôt.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En fait je crois que j’ai vraiment eu été de lecture, car cela fait trois fois que je reprends cette chronique pour ajouter un livre que j’avais oublié…. car mine de rien, on arrive à 5291 pages lues.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/08/21 dans Livres

 

Étiquettes : ,

Opération 1000K chez Bragelonne

1000KLe catalogue numérique de Bragelonne vient de dépasser le cap du million d’exemplaires vendus. Pour célébrer ça comme il se doit, Bragelonne a créé un site web http://www.op1000k.com/ qui centralisera un nombre incroyable d’opérations spéciales !

  • du vendredi 14 au dimanche 23 novembre, 1 e-book à télécharger par jour, après réponse à une simple question.
  • 1 an de lecture à remporter : trois heureux élus tirés au sort parmi les personnes inscrites recevront un minimum de 500€ de livres numériques sur un an.

Et ce n’est pas tout : une cascade de surprises vous attend ici du lundi 17 au dimanche 23.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/11/16 dans Evénements

 

Étiquettes : ,

La NASA publie un ebook gratuit pour ….

NASA-free-ebook-on-communicating-with-aliens-540x720… apprendre à communiquer avec les aliens.

Non ce n’est pas un blague, le premier livre numérique gratuit publié par la Nasa, est une étude très sérieuse de ce sujet. Il est intitulé Archaeology, Anthropology, and Interstellar Communication.

Source et alternative de téléchargement : ebook friendly

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/06/04 dans Divers

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :