RSS

Résultat de recherche pour ‘king’

Les assistants de Google et Amazon vous recommande quel Stephen King lire

Les assistants de Google et Amazon vous recommande quel Stephen King lire

Scribner, l’éditeur américain de Stephen King a annoncé proposer dès à présent la « bibliothèque Stephen King », une  application disponible sur Google Home et pour Alexa d’Amazon qui va vous permettre de découvrir quel Stephen King lire. Pour l’instant cette « bibliothèque Stephen King » ne serait disponible que pour les américains.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/14 dans Nouveautés

 

Étiquettes : , , , , ,

Laurie : une nouvelle inédite de Stephen King

Laurie : une nouvelle inédite de Stephen King

Le site officiel de Stephen King dévoile que Stephen King a écrit une nouvelle inédite en 2018, « Laurie », disponible gratuitement et exclusivement via le site.
« Laurie » est disponible uniquement en anglais, et peut être « téléchargée et imprimée pour vous ou pour d’autres, mais ne pouvez pas la vendre ».

Si vous voulez lire la nouvelle  « Laurie » de Stephen King

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/05/17 dans Evénements, Fantastique, Livres

 

Étiquettes : , ,

Stephen King & Owen King – Sleeping Beauties

Stephen King & Owen King – Sleeping Beauties

A 71 ans, Stephen King ne cesse de nous surprendre. Après une incursion dans le monde de l’uchronie avec 11/22/63, puis d’une style policier avec la série de Mr Mercedes, il revient cette fois-ci avec un livre écrit avec l’un de ces fils Owen : Sleeping Beauties.

Car il faut le savoir, à part sa fille, tout le monde écrit dans la famille King : la femme (Tabitha), les fils (Joe Hill et owen King). On se croirait dans la famille Highsmith.

Alors allons-nous être charmé par ce quatre mains ?

 

Résumé du livre

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.
À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

Avis

Il y a des bons Stephen King, et il y a les autres. Je classerais Sleeping Beauties dans cette seconde catégorie.

Un simple indicateur pour cela : 3 semaines le lire. Autant dire que pour un aficionado du maître de l’horreur, c’est long, très long. A titre de comparaison, juste après, j’ai lu Coupable de Jacques-Olivier Bosco (400 pages) en moins de 48 heures. Je vous laisse comparer les ratios et en tirer.

Alors pourquoi autant de temps ?

Il faut bien le reconnaître le lire est imposant en soit avec ses  832 pages densément remplies avec une petite police sans usage du double interlignage comme on peut le voir chez certaines auteurs pour faire du volume avec une histoire épaisse comme une feuille à cigarette (e;g. Amélie Nothomb). Mais ce n’est pas la seule explication à ce marathon de lecture.

Stephen King nous a habitué à de grandes sagas avec moultes personnages (Le fléau, Le dôme), mais dans le cas de Sleeping Beauties on a du mal à sympathiser avec les personnages, de se projeter dans l’histoire, leurs affaires, leurs problèmes; ils ne sont pas assez approfondis voire caricaturaux. De ce fait le roman a du mal à décoller et on s’oriente en première partie sur une vitesse de croisière plan-plan. Même quand les femmes s’endorment et se couvrent d’un cocon, la magie n’opère pas. Confronté à cet événement défiant toute logique scientifique, le monde devrait être complètement chamboulé, devenir fou (comme dans Cellular), ici à part quelques mouvements éparses, le monde semble l’accepter de fait. Il faudra attendre les deux tiers du livre pour que les personnages décident de passer à l’action et par la même à donner un second souffle au roman.

Certains verront dans ce livre un élément rare à Stephen King, un roman engagé où l’auteur prenne la défense du droit des femmes, affirme clairement son opposition à Donald Trump, le consumérisme exacerbé et l’individualisme de la société généralisée.

Enfin, pour un quatre mains, il n’est pas évident de voir les parties écrites par Stephen et celles par Owen. Il semblerait qu’il se soit échangé les parties du roman, repris et complété chacun les parties de l’autre. Il y a bien quelques passages où ne retrouvant pas le style imagé de Stephen King, on devine qu’elle a été écrite par son fils.

S’il y a bien un point positif à ce roman est sa couverture que je trouve particulièrement réussie.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 832 pages
    • Editeur : Albin Michel (7 mars 2018)
    • Collection : A.M.THRIL.POLAR
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226400222
    • ISBN-13: 978-2226400222
    • Prix : 25,90€
  • eBook
    • Editeur : Albin Michel (7 mars 2018)
    • Collection : A.M.THRIL.POLAR
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2226429476
    • Prix : 17,99€

Revues de presse

Interview d’Owen sur l’origine et la création de ce livre. Le Parisien.

 » La puissance de Stephen King, l’ironie et l’humour vivifiant de son fils« , Cécile Mury, Télérama (TTT)

« Les deux auteurs ont si bien combiné leurs idées et leur style que, une fois le roman terminé, ni l’un ni l’autre ne parviennent à reconnaître les segments qu’ils ont chacun écrits.« , le Devoir

Site Internet de l’auteur

http://www.stephenking.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/05 dans Fantastique

 

Étiquettes : , ,

Image

Stephen King vous conseille de lire des livres qui font peur

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/01/23 dans Uncategorized

 

Étiquettes : ,

Stephen King – La tour sombre, Tome 1 : Le pistolero

Stephen King – La tour sombre, Tome 1 : Le pistolero

Stephen King est à l’honneur cette année au cinéma puisque sa seule saga mélant fantasy et science fiction, La tour sombre, va sortir sur les grands écrans.

Ne pouvant lire l’intégralité de la saga d’ici la sortie en salle le 9 août prochain, je vous propose de faire la critique du premier tome, Le pistolero. Autant vous dire tout de suite que mon avis sur la série ne pourra se faire uniquement sur ce premier tome, et par conséquent que d’autres suivront au fur et à mesure de sa lecture.

Alors allons-nous sombrer dans cette tour autour d’une parodie du Seigneur des anneaux ?

Résumé du livre

 » L’homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait…  » Ce Pistolero, c’est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d’un monde qui a changé et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d’un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d’affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables…

Maître incontesté du suspense et de l’épouvante, Stephen King a connu, depuis la publication de son premier roman, un succès phénoménal qui ne s’est jamais démenti à ce jour. Il est aujourd’hui l’un des écrivains les plus lus au monde. Avec La Tour sombre, saga fantastique dont voici le premier volet, il nous offre le plus déroutant, le plus énigmatique de ses romans.  » L’homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait …  » Dernier aventurier d’une époque qui ressemble à la nôtre, Roland le Pistolero est poussé par une force inconnue. Au-delà de cette chasse à l’homme, ce qu’il cherche, c’est la Tour. A la croisée des temps, lieu de rencontre de notre univers et d’autres mondes…. Voilà vingt ans que dure cette poursuite. Pour Roland, l’enjeu est maintenant de rattraper l’homme en noir. Lui seul – il l’a vu en rêve – peut l’éclairer sur soit avenir. Le sorcier doit tirer trois cartes qui vont lui ouvrir trois portes. Vers l’enfer ou le paradis ? Nul ne le sait encore. En attendant, tous deux marchent. Hallucinés. Ne pouvant se soustraire l’un à l’autre. Sous l’œil vigilant du gardien de la Tour…

Avis

Bien qu’étant un fervent amateur des romans de Stephen King, j’avoue avoir eu un peu de mal à me projeter dans ce livre. Sans doute est-ce du à la jeunesse de l’écrivain au moment de la première rédaction de ce livre, en qu’en bien même le maître du suspense l’a quelque peu retouché à l’issue de la rédaction du 8ème et dernier tome pour en assurer une cohérence globale, la structuration des phrases et la fluidité du récit ne sont pas celles dont nous sommes coutumiers de cet auteur.

Par contre, il est indéniable que ce premier tome constitue bien une entrée d’une saga. L’auteur laisse planer un certain flou sur ses personnages, leur origine, leur destinée, se contenant de les mettre dans une course poursuite à mort. Alors que l’histoire du tome 1 se déroule dans un far west mi-ruée vers l’or, mi-post apocalyptique, il est fait mention d’une certaine tour, de souvenirs d’un monde proche du notre de la fin du siècle précédent pour un personnage tiers,

Cependant, on voit que Stephen King a voulu faire sa version du Seigneur des anneaux car nous y trouvons de nombreux points communs. Tout comme pour Frodon, le héros de Stephen King est en quête d’identité et va se découvrir au travers d’une quête qu’il croît accomplir en tuant l’homme en noir.

Bref, un premier tome qui ne donne pas forcément envie de lire la saga dans son entier, mais qui recèle sans doute de nombreux indices pour qui sera assez téméraire pour lire les volumes suivants.

Notation.

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Poche: 254 pages
    • Editeur : Editions 84 (8 mars 2006)
    • Collection : J’ai lu
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 229034589X
    • ISBN-13: 978-2290345894
    • Prix : 6,10€
  • eBook
    • Editeur : Editions 84 (8 mars 2006)
    • Collection : J’ai lu
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2290143131
    • Prix : 7,49€
  • Livre audio
    • Durée : 8 heures et 55 minutes
    • Editeur : Gallimard
    • Date de publication : 1 juin 2017
    • Langue : Français
    • Prix : 15,99€

Bande annonce du film

Site Internet de l’auteur

http://www.stephenking.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/08/01 dans Horreur

 

Étiquettes : , , ,

La Tour Sombre de Stephen King au cinéma le 16 août.

La Tour Sombre de Stephen King au cinéma le 16 août.

D’après la saga épique de Stephen King, découvrez #LaTourSombre, avec Idris Elba et Matthew McConaughey. Au cinéma le 16 août.

La tour sombre est la dernière histoire de Stephen King que je n’ai pas encore lue. Il me reste un pue moins de 3 mois pour m’enfiler plusieurs milliers de pages.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/05/07 dans Evénements

 

Étiquettes : , ,

Stephen King – Fin de ronde

Stephen King – Fin de ronde

Avec Fin de ronde s’achève une trilogie tendance « hard boiled » amorcée en 2015 avec Mr Mercedes, poursuivie l’année suivante avec Carnets noirs.

Rares sont les publications de Stephen King en plusieurs tomes : seules La tour sombre et le roman feuilleton La ligne verte ont eu le droit à cet honneur.

Alors si les premiers tomes de la série Mr Mercedes nous avons laissé un peu sur notre fin (et faim), est-ce que cette Fin de ronde boucle la boucle de manière magistrale ?

Résumé du livre

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau. Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…

Avis

Avec la série des Mr Mercedes Stephen King délaisse la monde du fantastique et de l’horreur pour s’aventurer dans l’univers du roman policier. Les deux premiers tomes (Mr Mercedes et Carnets noirs) ont montré que contrairement à ce que l’on pense, le genre littéraire du roman policier et du thriller est un genre à part qui n’est pas donné à tout le monde.

Stephen King se rattrape avec Ronde de minuit dans lequel on retrouve les points clés d’un bon roman policier (sans pour autant arriver au niveau du thriller. Côté personnages on a bien sur un policier mal en point, une assistante originale, voire légèrement déjantée, un tiers avec des talents particuliers et un méchant plutôt mentalement pervers.

Du point de vue de la rédaction, on retrouve un Stephen King en grande forme : le style est impeccable de fluidité, où les détails sont réduits au minimum mais font à chaque fois mouche pour stimuler l’imaginaire du lecteur. L’alternance entre le point de vue de Bill Hodges et celui de Brady Hartsfield tient le lecteur en haleine.

Mais la particularité de ce lire est que, si Stephen King s’aventure dans le roman policier, il revient à ses premières amours. En effet, les agissements de Brady Hartsfield font intervenir la télékinésie nous fait penser à son premier roman Carrie, quant au média à Cellular. Mais cette originalité, cette combinaison de genres, marche bien et plaira aux amateurs… un peu moins pour les puristes.

Un bon roman qui clôt admirablement la série.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 423 pages
    • Editeur : Albin Michel (8 mars 2017)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226328718
    • ISBN-13: 978-222632871
    • Prix : 22,50€
  • eBook
    • Editeur : Albin Michel (8 mars 2017)
    • Langue : Français
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2226422729
    • Prix : 9,99€
  • Livre audio
    • Durée : 14 heures et 3 minutes
    • Editeur : Audiolib (19 avril 2017)
    • Lecteur : Antoine Tomé
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2367623580
    • Prix : 22,10€

Revues de presse

« Avec « Fin de ronde », Stephen King cogne.« , François Angelier, Le Monde

 » Une astuce de conteur, un truc de magicien, une « réinitialisation » ludique du croquemitaine, qui permet à l’auteur d’exprimer son inquiétude vis-à-vis de notre monde hyper connecté« , Cécile Mury, Télérama (TT)

Site Internet de l’auteur

http://www.stephenking.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/04/22 dans Fantastique, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Stephen King est « mort de peur » à l’idée de ….

Stephen KingOn peut se demander ce qui fait peur au maître de l’horreur.

Il s’est confié dernièrement au Washington Post dernièrement à ce sujet.

Ce qui le rend « mort de peur » est l’idée que Donald Trump soit élu président des Etats-Unis et compare le candidat à Cthulhu.

Source : FranceInfo

 
2 Commentaires

Publié par le 2016/09/27 dans Uncategorized

 

Étiquettes : ,

Stephen King – Carnets noirs

Stephen King – Carnets noirs

Stephen King revient souvent dans notre blog depuis que le maître du suspense a décidé de publier deux romans par an.

Nous allons aborder aujourd’hui Carnets noirs qui est la suite de Mr Mercedes (dont vous pouvez consulter notre critique ici).

Nous allons même le regarder avec grand intérêt car d’après ce que j’ai compris, ce roman aurait quelques points communs avec Misery qui est le roman qui m’a fait découvrir ce grand romancier américain et qui reste pour moi la référence du thriller.

Alors est-ce que les Carnets noirs ne sont pas une pâle copie de Misery ?

Résumé du livre

En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un fan. Dans ce formidable roman noir où l’on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur… ou le pire.

Avis

Si les Carnets noirs sont la suite de Mr Mercedes, sachez que si vous n’avez pas lu le premier tome, rien ne vous empêche de lire le second. Les deux aventures sont indépendantes, cependant sachez que la lecture de ce second tome vous dévoilera les principaux éléments du premier tome. On retrouve donc les principaux personnages (l’ex-inspecteur, Jerome l’étudiant geek, …) mais uniquement dans la seconde partie du livre. Stephen King laisse le temps d’installer l’histoire de ce second tome avant de le relier à des éléments du premier.

Concernant l’histoire, on ne peut pas dire que cela soit un grand thriller, et que cela est même décevant de la part de Stephen King. Non, l’intérêt de ce livre tient plus à un thème qui nous est cher : le rapport du lecteur aux livres, à son auteur favori et plus particulièrement à son livre fétiche. En cela les Carnets noirs ont de commun avec Misery la passion, la folie, d’un lecteur avec son auteur favori, ce qui constitue l’amorce du livre. Et, sans aucune certitude, je pense que l’auteur se confie à nous et nous fait partager l’origine de sa vocation littéraire en listant les grands romans ou héros de littérature.

Enfin, pour les amateurs de livres numériques, méfiez-vous de la version numérique du livre. Je ne sais pas si c’est ma version d’epub, mais toujours est-il que j’ai le problème sur mes deux liseuses (une Nook Simple Touch et une Kobo H20): ironie du nom du livre, mais le texte apparaît en gris la plupart du temps, pour passer au noir dans quelques paragraphes. La lecture n’est donc pas des plus agréables même avec une liseuse rétro-éclairée.

Notation.

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Relié: 427 pages
    • Editeur : Editions Albin Michel (2 mars 2016)
    • Collection : LITT.GENERALE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226319220
    • ISBN-13: 978-2226319227
    • Prix : 22,50€
  • eBook
    • Editeur : Editions Albin Michel (2 mars 2016)
    • Collection : LITT.GENERALE
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2226388971
    • Prix : 15,99€
  • CD audio
    • Editeur : Audiolib (13 avril 2016)
    • Collection : Suspense
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2367621225
    • ISBN-13: 978-2367621227
    • Prix : 26,90€

Revue de presse

« Une déclaration d’amour à la lecture et à la littérature américaine… Merveilleux, effrayant, émouvant. » The Washington Post

Site Internet de l’auteur

 
3 Commentaires

Publié par le 2016/05/31 dans Horreur

 

Étiquettes : , , , ,

Appel aux dons de Poulpe et de S. King

Appel aux dons de Poulpe et de S. King

Chers lecteurs,

Je lance aujourd’hui un appel aux dons afin de compléter ma passion pour Stephen King et la série des Poulpes.

Comme vous le savez, la lecture est un plaisir onéreux, et je vais faire appel à votre générosité pour compléter ma collection de livres de Stephen King et de la série du Poulpe.

Si vous avez un des livres qui me manquent et que vous êtes prêts à vous en séparer, n’hésitez pas à me contacter à quoilire@yahoo.fr pour que je vous donne mon adresse pour me l’envoyer.

La liste des livres de j’ai et qui me manquent sont ici pour :

En vous remerciant d’avance.

QuoiLire

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/04/24 dans Livres, Uncategorized

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :