RSS

Résultat de recherche pour ‘conan’

Gôshô Aoyama – Détective Conan 76 & 77

gosho aoyama - detective conan 76 gosho aoyama - detective conan 77J’ai longtemps hésité à lire les tomes 76 et 77 du Détective Conan de Gôshô Aoyama. Parès une si longue série, je trouvais que la série s’essoufflait et que l’auteur n’arrivait pas à insuffler un nouvel élan à son manga phare.

Or, les récents épisodes (voir critique précédente) ont introduit de nouveaux personnages s’immisçant dans la vie du jeune héros et dont on ne sait pas de quel bord ils sont.

Est-ce que ce renouveau se confirme ou était-ce un pétard mouillé ?

Histoire

N°76

Dans ce tome, entrez au cœur d’une affaire à laquelle sont mêlés Touru Amuro, le nouveau disciple de Kogoro, et Sera, la lycéenne. Un dossier brûlant derrière lequel se cachent les hommes en noir… Pour sa 800e édition en feuilleton, Conan est victime d’un kidnapping. Il résout ensuite l’énigme d’un meurtre commis au cours d’une journée barbecue. Plongez également dans une affaire qui va mettre la Préfecture de Police dans tous ses états !

N°77

Conan met tout en œuvre pour retrouver l’inspecteur Takagi qui a été enlevé, et son sauvetage risque d’être rocambolesque ! Et c’est à peine remis de ses émotions que Takagi se lance sur une nouvelle enquête !

Avis

Ces deux tomes sont de très bons épisodes du Détective Conan, parce que :

  • ils comportent les principaux personnages de la série,
  • les nouveaux personnages se dévoilent, mais sans trop en dire pour laisser planer le doute,
  • les énigmes sont pour une fois décorrélées de la culture japonaise et peuvent donc être résolues par les fans français,
  • et puis l’auteur nous a préparé quelques surprises, comme le kidnapping de Conan.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • N°76
    • Relié: 192 pages
    • Editeur : Kana (4 juillet 2014)
    • Collection : Détective Conan
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2505017468
    • ISBN-13: 978-2505017462
    • Prix : 6.85€
  • N°77
    • Relié: 192 pages
    • Editeur : Kana (23 octobre 2014)
    • Collection : Détective Conan
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2505017476
    • ISBN-13: 978-2505017479
    • Prix : 6.85€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/11/09 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Gôshô Aoyama – Détective Conan Tomes n°73 & 74

gosho aoyama - detective conan 73gosho aoyama - detective conan 74Voilà bine longtemps que je ne vous avais pas parlé de la série créée par Gôshô AoyamaDétective Conan.

Il y a plusieurs raisons à cela, mais la principale était que l’histoire trainée, aucune originalité n’était apparu depuis le tome 67, dernier tome critiqué sur ce blog.

Est-ce que cette litanie littéraire a toujours lieu ? Aurais-je consacrer mon temps de critique littéraire à autre chose ?

Histoire

N°73

Ami ou ennemi ? Conan a-t-il rencontré un nouveau rival ? Surgissant de nulle part, ce personnage dit être un détective. Mais qui est-il vraiment ? Retrouvez dans ce volume la fin du « gardien du temps », l’affaire des ramen à tomber raide mort, et ce nouveau personnage qui s’implique dans deux affaires, dont l’une est une prise d’otages dans le bureau de Kogoro Mouri !!

N°74

Une nouvelle tête… Masumi Sera fait son apparition dans le monde de Conan ! Mais qu’est-elle vraiment venue faire ? Sur la proposition de la jeune lycéenne, Conan et Heiji s’affrontent dans un duel de déductions pour savoir lequel d’entre eux est le meilleur détective !! Retrouvez également la fin de la prise d’otages au bureau de Kogoro Mouri, et suivez l’affaire de l’étrange enlèvement d’Ayumi !

Avis

Soyons franc, le schéma est toujours le même dans les enquêtes de Conan. De ce côté-là il n’y a pas grand chose de nouveau, les enquêtes sont toujours un peu capillotractées, loufoques ou impossible à trouver sans une culture japonaise très poussée. Toujours pas d’hommes en noir, seulement quelques rares allusions, inquiétudes des personnages à ce sujet, mais on sent bien que l’auteur n’est pas prêt de tuer sa poule aux œufs d’or.

Par contre, l’arrivée d’un nouveau personnage sait attiser notre curiosité : genre androgyne, très portée sur Conan et ses relations avec Sinichi,  il, elle, apporte un renouveau dans la série. Pour l’instant son identité n’est toujours pas connue ou percée.

Bref, même si on ne progresse pas dans l’histoire du rapetissement de Sinichi, l’auteur amène un nouveau suspense que l’on espère durer… mais pas trop longtemps.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • N°73
    • Broché: 192 pages
    • Editeur : Kana (20 septembre 2013)
    • Collection : Détective Conan
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2505017433
    • ISBN-13: 978-2505017431
    • Prix : 6.85€
  • N°74
    • Relié: 192 pages
    • Editeur : Kana (6 décembre 2013)
    • Collection : Détective Conan
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2505017441
    • ISBN-13: 978-2505017448
    • Prix : 6.85€

Revue de presse

Une très belle et très complète revue du 73ème tome a été réalisée par Manga News. Vous pouvez la retrouver ici.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/03/08 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Gôshô Aoyama – Détective Conan Tome 67

Voici l’un des premiers mangas que j’ai découvert il y a quelques années. Car oui, vous avez bien lu, il s’agit bien du soixante-septième tome dont l s’agit ici.

Ce manga est un véritable succès planétaire car après les succès en librairie au Japon, en Corée, en France, Conan a envahi le petit écran puis le grand écran pour sa version animée.

Alors est-ce que ce 67ème n’est pas l’album qui marque le déclin de ce succès ?

Histoire

Surtout, ne vous fiez pas aux apparences. Le jeune Conan a beau être haut comme trois pommes, c’est un détective redoutable. Petit par la taille, d’accord, mais déjà grand par la capacité de déduction. Bref, il ne fait pas son âge… Et pour cause : en réalité, il n’a pas vraiment six ans, comme un rapide coup d’oeil à sa morphologie pourrait le laisser croire. Conan – de son véritable nom Shinichi Kudo – est, à l’origine, un détective lycéen. Mais il s’est retrouvé un jour en butte aux membres de l’Organisation des hommes en noir. Et ceux-ci n’ont rien trouvé de mieux que de lui faire ingurgiter un liquide empoisonné qui l’a fait replonger en enfance… Et tandis que le professeur Agasa multiplie les inventions loufoques afin de lui rendre sa taille normale, Conan passe son temps à résoudre des énigmes en tous genres. Pour le plus grand plaisir des ados, qui se régalent de ses aventures menées tambour battant. Un manga très séduisant qui rend hommage aux grands classiques de la littérature policière.

Avis

Lorsque j’ai découvert ce manga, je l’ai apprécié pour plusieurs raisons. Gôshô Aoyama avait trouvé une formule magique alliant d’un subtile mélange intrigue policière, thriller avec la poursuite des hommes en noir, et légère présentation de la société nippone.

Après 67 tomes, il faut bien l’avouer, une des composantes a progressivement disparu : plus d’enquêtes, de poursuites, de recherche des hommes en noir. Gôshô a trouvé un filon d’or et il compte bien l’exploiter jusqu’à la dernière veine.

Ensuite, pour les amateurs d’énigmes policières, le plaisir est toujours présent bien que la moitié du temps la solution se trouve soit dans les caractères kanji, dans la religion bouddhiste ou le folklorique mythologique japonnais. En tant que français, nous partons avec un handicap pour rivaliser avec les enquêteurs de la série. Cependant force est de constater que l’intrigue et la technique du crime est très bien construite, même si le mobile nous paraît parfois un peu farfelu.

Bref, même s’il est toujours aussi stimulant de se mesurer à Conan, après 67 albums, le lecteur que je suis commence un peu à se lasser de cette série.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Kana (2 mars 2012)
  • Collection : CONAN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2505014272
  • ISBN-13: 978-2505014270
  • Prix : 6.85€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/03/12 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Naoki Yamakawa & Masashi Asaki – My home hero n°1

Naoki Yamakawa & Masashi Asaki – My home hero n°1

Cela fait un moment que j’ai abandonné les mangas policiers, en fait depuis ma lecture du tome 80 de Détective Conan de Gosho Aoyama.

Mais en parcourant les linéaires d’une célèbre enseigne de culture française, en tête de gondole, je suis tombé face à ce livre avec une grosse jaquette sur laquelle Maxime Chattam vantait les mérites de ce manga : My home hero de Naoki Yamakawa & Masashi Asaki.

Alors ai-je eu raison de succomber à son achat alors que ma PAL ne cesse de s’agrandir, allons-nous avoir une vraie série de héro ou bien un zéro dont il faudrait se passer ?

Histoire

Que seriez-vous prêt à faire pour sauver la vie de votre enfant ?!Je ne suis qu’un pauvre type qui aimerait pouvoir se dégonfler au point de disparaître…

Tetsuo est un modeste père de famille qui se passionne pour les romans policiers. Il découvre un jour des traces de coups sur le visage de sa fille qui vient à peine de quitter le foyer familial pour vivre seule. Tetsuo retrouve rapidement le coupable et le suit. Sans savoir que cela le mènera à commettre un crime qui changera pour toujours la destinée de sa famille. Mais pour le bien de sa fille, ce papa fait le choix de la lutte …

Avis

My home hero est un ovni dans le monde des mangas.

Tout d’abord parce que le genre thriller est une thématique de manga rarement répandue, le genre policier se limitant généralement au traditionnel roman policier à la « Agatha Christie » ,ou devrais-je dire Ranpo Edogawa pour faire local, dans lequel à l’issue de l’histoire l’enquête est résolue par un raisonnement très cartésien. Ici, le personnage principal n’est pas forcément l’enquêteur, le meurtrier n’est pas obligatoirement le plus méchant (on aurait même de la compassion  pour lui), et la situation risque de ne se finaliser rapidement. Le roman est également beaucoup plus rythmé, constamment relancé.

D’autre part, parce que les auteurs ont voulu mettre en avant le réalisme de l’histoire. Les personnages principaux sont des parents lambda cherchant à protéger leur fille. Ils n’ont pas recours à de grands moyens faire disparaître le corps et ne pas se faire prendre, seule l’expérience d’auteur amateur de romans policier du père pourront les aider. Les sentiments et la psychologie des personnages ont également leur part belle à chaque étape de cette aventure. Petit écart dans ce réalisme serait la sur-présence du père dans la vie familiale alors qu’il est bien connu que ceux-ci accaparés par le travail sont souvent des fantômes du cocon familial.

Enfin, bien que répondant aux principaux codes du manga comme, par exemple avec de petits cadres aux dessins simplistes mettant en exergue les sentiments des personnages, j’ai trouvé les dessins particulièrement soignés, précis, mais pas surchargés pour permettre au lecteur de s’imprégner de l’ambiance.

sachez qu’il faudra savoir être patient pour connaître la fin de l’histoire. Cette série a commencé à paraître en 2017 au japon, et actuellement, seuls 6 tomes ont été parus. Il y a donc fort à parier que vous retrouviez d’autres critiques de cette série dans les semaines mois à venir.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

 

  • Tankobon broché: 192 pages
  • Editeur : Kurokawa (10 janvier 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2368526730
  • ISBN-13: 978-2368526736
  • Prix : 7,65€

 

Revue de presse

« My Home Hero : le manga qui casse les codes du polar.« , Le Point, Lloyd Chéry

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/01/27 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , , , ,

Maxime Chattam – Les abysses du temps – Tome 1 – Léviatemps

Maxime Chattam – Les abysses du temps – Tome 1 – Léviatemps

Je poursuis la revue de mes lectures estivales, en espérant que j’arrive à rattraper mon retard d’ici les prochaines vacances sujettes à de nouvelles et nombreuses lectures.

Ce livre de Maxime Chattam, Léviatemps, est le premier d’un diptyque Les abysses du temps. Cette petite série partage le désir de l’auteur de poser son aventure dans le Paris du début du siècle dernier.

Alors allons-nous passer du bon temps en lisant ce Léviatemps ?

Résumé du livre

Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite, il n’a plus supporté la pression, celle de réussir par tous les moyens, celle d’écrire ce qu’on attend de lui. Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de ce Paris que le monde entier admire. Il veut être confronté au sang et à la violence. A la mort, qu’il appelle de tout son être. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir…Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

 

Avis

Cela faisait un moment que j’avais envie de lire ce livre. Depuis que j’avais vu la version poche en édition limitée, regroupant les deux tomes du diptyque séparés par des photographies du Paris du début du XXème siècle, je m’étais dit qu’il fallait que je l’inscrive dans mes lectures estivales.

Chose dite, chose faite cet été.

Je ne peux que conseiller aux futurs lecteurs de prévoir du temps pour se consacrer à ces romans, car ils font leur poids sur la balance: et une fois lancé dans leur lecture, vous ne pourrez pas les lâcher. Maxime Chattam a eu la bonne idée de reprendre les méthodes des thrillers en les confrontant aux contraintes de l’époque : la médecine légale et la police scientifique balbutiantes, les modes oubliées (les maisons de joie), la vitesse du monde (le métro vient d’être inauguré).

Et une fois n’est pas coutume, un personnage original s’impose dans cette histoire : Paris; la ville lumière du début du siècle; celui que plus personne ne connaît : la mégalopole n’existe pas encore, les quartiers de Bellevile sont des bidonvilles malfamés où la lie de la société sévit.

L’auteur prend également un malin plaisir à reprendre les caractéristiques du roman policier du temps de Sir Arthur Conan Doyle mais dans un rythme de page turn : enquêteur faisant travailler ses petites cellules grises affublé de plusieurs assistants aux personnalités variées mais complémentaires, enquête de voisinage, documentation, mais avec des meurtres habilement disposées qui donnent régulièrement un petit coup de fouet à l’histoire.

 Un bon moment de lecture qui dépaysera même les parisiens endurcis.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 443 pages
    • Editeur : Editions Albin Michel (29 septembre 2010)
    • Collection : LITT.GENERALE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226215301
    • ISBN-13: 978-2226215307
    • Prix : 22,30€
  • Format poche
    • Poche: 576 pages
    • Editeur : Pocket (10 mai 2012)
    • Collection : Pocket
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266207040
    • ISBN-13: 978-2266207041
    • Prix : 8,50€
  • eBook
    • Format : ePub
    • Editeur : Albin Michel (1 octobre 2010)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2226223333
    • Prix : 9,99€
  • Livre audio
    • Durée : 13 heures et 37 minutes
    • Editeur : Audiolib
    • Date de publication : 17 décembre 2010
    • Langue : Français
    • ASIN: B01CUY3334
    • Prix : 20,70€ (ndlr. tout comme le prix des CD, le prix des livres audio n’est pas unique)

Site FB de l’auteur

http://www.facebook.com/pages/Maxime-Chattam-Officiel/

Revue de presse

« Attention, le voyage est vertigineux. » Bernard Chapuis

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/09/30 dans Policier

 

Étiquettes : , , ,

Ben Aaronovitch – Le dernier apprenti sorcier – Tome 1 – Les rivières de Londres

aaronovitch - t1 - les rvières de londresLors de ma visite de la superbe librairie Le Bleuet à Banon (voir les informations et quelques photographies ici), je fus attiré par de très belles couvertes dans la section Science-Fiction.

Ces couvertures étaient toutes relatives à une série littéraire « Le dernier apprenti » de Ben Aaronovitch. La quatrième de couverture nous apprend que cette série mêle roman policier, science-fiction, un brin de fantasy…. bref, un concept intéressant.

Cela n’est pas sans nous rappeler « Lasser, détective des dieux » de Sylvie Miller & Philippe Ward qui nous avait déçu.

Nous allons aborder le premier tome de cette série « Les rivières de Londres » et verrons si ce roman surnage par rapport à son prédécesseur dans ce blog?

Résumé du livre

L’agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu’au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel… s’il n’était mort depuis plus d’un siècle ! Et Peter n’est pas au bout de ses surprises : recruté par l’inspecteur Nightingale, il intègre l’unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles. Au programme, traquer vampires. sorcières et autres créatures de la nuit ; maintenir la paix entre les forces occultes de Londres ; tenir à distance les divinités trop entreprenantes ; et bien sûr apprendre le latin, le grec ancien et une montagne d’incantations bizarres et pour le moins rébarbatives. Peter doit en passer par là, s’il veut un jour devenir à son tour le dernier sorcier de Londres…

Avis

Ben Aarinovitch a trouvé une recette littéraire savoureuse, drôle et pas trop indigeste.

Le concept de base est de prendre une jeune recrue de la police londonienne contemporaine et de le confronter à un tout nouvel univers, celui de la magie.Si cela nous rappelle le début de Harry Potter, le roman de Ben Aaronovitch diffère sur plusieurs points : le héros n’est pas extrait de son univers pour être projeté dans un nouveau monde, ici, le héros découvre que la magie fait partie du monde réel, que seules certaines personnes sont informées de cette « entête », des accords passés pour que les deux mondes cohabitent tout en respectant les principaux et une brigade particulière de la Metropolitan chargée de gérer les cas « spéciaux » (je vous en dis pas plus sinon je suis obligé de vous dévoiler une grosse partie du roman).

Ce roman est aussi un peu comme un célèbre bon, et son second effet KxxxCxxx puisqu’en plus nous avons un véritable roman policier. L’histoire est fouillée, originale, originale. Mais attention, nous ne sommes loi des thrillers insoutenables, des pages-turns, ou des énigmes capillotractées, mais plutôt dans une tradition littéraire anglaises, façon Conan Doyle.

Une des forces de ce roman est de nous présenter Londres, ses rues, ses principaux édifices, leurs histoires, les habitudes des londoniens… au fil des époques. Si c’est une visite en quatrième visite de la capitale anglaise, c’est également un peu déroutant pour les lecteurs qui ne connaissent pas cette ville.

Les personnages sont bien construits et l’on sent qu’ils vont pouvoir s’épanouir au fil de l’histoire, voire des livres. L’humour, tout anglais, sait alléger le roman et apporter une touche de fraîcheur à un style qui est parfois un peu lourd.

Le mélange des genres est intéressant.

Reste maintenant à vérifier si ce plaisir tiendra à la longue, puisqu’à ce jour 5 tomes sont déjà disponibles en France.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 413 pages
  • Editeur : J’ai lu (5 février 2014)
  • Collection : J’ai lu fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 229004041X
  • ISBN-13: 978-2290040416
  • Prix : 7,60€

Site FB de l’auteur

http://www.facebook.com/pages/Maxime-Chattam-Officiel/139801692710571

Site Internet sur cette série

http://www.the-folly.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/09/21 dans Fantastique, Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , , , ,

Yoshiki Tonogai – Judge 1 à 6

Voici la première critique de l’année 2014.

Au lendemain du réveillon de la Saint Sylvestre, je me devais de trouver quelque chose de facile à lire pour la qualité de mes neurones en ce jour de lendemain de fête, de prenant pour me tenir éveiller suite au manque de sommeil et de pas trop long afin de pouvoir me plonger dans le seul livre que l’on allait m’offrir au cours de ce fêtes.

J’avais repéré la série manga Judge de Yoshiki Tonogai, et par chance, mon libraire préféré l’avait en stock.

Pif, pouf, dans mon panier.

Nous allons voir comment ce Judge va passer notre jugement !

Histoire

Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d’un mystérieux masque de lapin. Au bout d’un couloir, le corps sans vie d’un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal.
Mais aucun d’entre eux n’est vraiment innocent… Coupables d’un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux : gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer… À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d’entre eux qui sera sacrifié.

Avis

Choses promises, choses tenues. Ce manga a parfaitement rempli la mission pour lequel je l’ai choisi.

Il est rapide à lire car l’essentiel de l’histoire est action, mouvement, cliché façon cinématographique. Les paroles sont réduites au minimum. Si ce roman était un film, l’auteur aurait favorisé les silences aux paroles pour faire monter le suspense, souligner la réflexion des personnages face à la situation exceptionnelle à laquelle il se trouve confrontés.

Il tient les gens en haleine : l’idée n’est pas sans rappeler Battle Royal, mais à la différence de ce dernier, Judge pousse les personnages à choisir qui sera « sacrifié » au cours de plusieurs votes à vocation de jugement. Les revirements sont multiples, et le final tient ses promesses.

Seul point négatif, par moment le dessin fait un peu naïf, jeune, simpliste. Et à l’inverse, je suis fan de la couverture mettant en opposition des masques de peluches enfantines et la violence par le sang qui les macule.

Et puis, gros avantage de cette série manga, c’est qu’elle en compte que 6 volumes ce qui est plutôt rare, moi qui suis habitué à Détective Conan (73 volumes en français à ce jour) ou Les gouttes de Dieu (30 volumes en français à ce jour, mais 45 au total).

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Volume 1
    • Broché: 244 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (30 juin 2011)
    • Collection : JUDGE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355922829
    • ISBN-13: 978-2355922824
    • Prix : 7,65€
  • Volume 2

    • Broché: 192 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (8 septembre 2011)
    • Collection : JUDGE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 235592306X
    • ISBN-13: 978-2355923067
    • Prix : 7,65€
  • Volume 3

    • Broché: 224 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (8 décembre 2011)
    • Collection : JUDGE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355923353
    • ISBN-13: 978-2355923357
    • Prix : 7,65€
  • Volume 4

    • Broché: 208 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (12 avril 2012)
    • Collection : Judge
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355923744
    • ISBN-13: 978-2355923746
    • Prix : 7,65€
  • Volume 5

    • Broché: 224 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (5 juillet 2012)
    • Collection : Judge
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355924155
    • ISBN-13: 978-2355924156
    • Prix : 7,65€
  • Volume 6

    • Broché: 224 pages
    • Editeur : Editions Ki-oon (24 janvier 2013)
    • Collection : Judge
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2355924775
    • ISBN-13: 978-2355924774
    • Prix : 7,65€

Revues de presse

http://www.manga-news.com/index.php/serie/Judge

 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/01/03 dans BD - Manga

 

Étiquettes : , ,

Tadashi Agi – Les Gouttes de Dieu n°30

gouttes de dieu 30Autant j’ai décidé d’abandonner les critiques sur le manga Détective Conan  car il semble que l’auteur a complètement épuisé le concept en omettant les hommes en noir de ses intrigues, autant je trouve que de numéro en numéro Les gouttes de Dieu révèlent à chaque fois un nouvel aspect du vin ou de la passion envers celui-ci.

D’après ce que j’avais cru entendre, avec ce 30ème numéro nous serions au 2/3 de l’aventure œnologique qui nous lie avec Tadashi Agi; et si l’auteur est intelligent, il devrait faire passer un cap à son héros.

Alors ce volume 30 nous tente-t-il toujours autant ?

Histoire

Chosuke et Shizuku sont toujours en Italie, à la recherche du 9e apôtre, où ils ont rencontré Antonio, un ancien coureur aujourd’hui paralysé à la suite d’un accident. Celui-ci décide de participer à un marathon, et Shizuku décide de l’imiter, sur un coup de tête. Pendant la course, il retrouve parmi les concurrents… Tomine ! À l’arrivée, chacun trouvera-t-il sa réponse ?
Puis, c’est l’heure pour les deux frères ennemis, et Christopher, de révéler la bouteille qu ils ont choisie. À qui sourira la déesse de la victoire, et comment les perdants vont-ils encaisser le choc ?

Avis

Je ne reviendrai pas sur la qualité quasi professionnelle des informations données sur le vin, sur le plaisir qu’il apporte lors de sa dégustation, dans la recherche d’informations et des connaissances pour le comprendre.

Ce qui est important dans ce numéro, c’est que l’auteur fait évoluer son personnage, lui fait franchir un cap, l’intronise finalement en quelque sorte dans le monde du vin. Il lui fait comprendre que le vin est complexe, que le comprendre est un travail de longue haleine. Shizuku mesure pour la première fois que l’espace qui le sépare de Tomine est encore grand.

L’autre point important révélé dans ce numéro, et qui ne concerne pas uniquement les héros du manga mais également les lecteurs, est le rapport au vin : finalement, qu’est-ce que le vin nous apporte si ce n’est des sensations, des souvenirs, à sa dégustation. Cela paraît tellement évident une fois lue, que c’est sans doute le point essentiel.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : GLENAT (23 octobre 2013)
  • Collection : Seinen Manga
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 272349389X
  • ISBN-13: 978-2723493895
  • Prix : 9,15€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/11/03 dans BD - Manga

 

Étiquettes : ,

Tadashi Agi – Les Gouttes de Dieu n°25

Gouttes de Dieu n°25Voici mon troisième article sur la série manga des Gouttes de Dieu. Je m’excuse d’avance pour les lecteurs de ce blog qui ne sont pas amateurs de ce genre littéraire, ou pour ceux qui n’apprécient pas cette série. Mais il me semble important de voir comment vieillit cette série, si la psychologie des personnages évoluent, et enfin si l’auteur n’a pas tendance à s’éloigner de son fil rouge de départ.

Dans ce dernier cas, c’est le cas des Détective Conan de Gôshô Aoyama qui n’abordent même plus les hommes aux lunettes noires qui sont à l’origine de la situation de Conan.

Tadashi Agi reprend la quête familiale de Shizuku dans le bordelais.

Est-ce le Goutte de Dieu qui va faire déborder le vase ?

Histoire

Toujours en France, Shizuku se rend chez Hayama, négociant et vieil ami de Yutaka Kanzaki dont la fille Marie, souhaitant qu’il reconnaisse sa compétence, a malheureusement fait l’achat d’un stock comprenant de fausses bouteilles de grands vins. Shizuku décide de les aider mais, malgré son odorat, il a besoin d’écouter la “voix du ciel” pour trouver la réponse…

Avis

Ce tome n°25 serait le tome marquant le milieu de l’aventure des Gouttes de Dieu. Rien de bien exceptionnel puisqu’il n’y a pas de nouvelles énigmes dévoilées; seul est révélée l’origine de la destinée œnologique du père de Shizuku. Même le défi que doit relever le héros ressemble fortement à une aventure passée (il en fait même la mention).

L’intérêt réel de ce tome se porte surtout dans la dégustation d’un vin exceptionnel (je laisse les lecteurs de découvrir lequel); et comme l’on sait que la série est connue pour la justesse des dégustation, on apprécie la rareté de ce partage.

Donc un volume à réserver aux aficionados de la série ou aux amateurs œnologues qui désirent s’imprégner d’une dégustation d’anthologie.

Notation

Histoire
Dessin
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Glénat (7 novembre 2012)
  • Collection : Gouttes de Dieu (les)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2723486427
  • ISBN-13: 978-2723486422
  • Prix : 9,15€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/02/20 dans BD - Manga

 

Étiquettes : ,

operation300k : 300 eBooks à 0,99€ ! Merci Bragelone

Pour fêter les 300 000 exemplaires vendus, du vendredi 18 au dimanche 20 janvier, l’éditeur Bragelonne et ses labels proposent 300 titres de son catalogue numérique à raison de 100 titres par jour au prix exceptionnel de 0.99€.

Les eBooks bénéficiant de cette offre seront disponibles sur l’iBookstore d’Apple, le store d’Amazon (détenteur des liseuses et tablettes Kindle) et celui de Kobo (partenaire de la Fnac), ainsi que chez les libraires indépendants en France, Suisse, Belgique et au Luxembourg..

À noter que l’éditeur numérique propose également de télécharger gratuitement, uniquement pendant ces trois jours, l’aventure culte du père de Conan et de l’heroic fantasy, Robert E. Howard, La Tour de l’Éléphant.

Operation 300k

Operation 300k

 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/01/19 dans Sites marchands

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :