RSS

Résultat de recherche pour ‘beuglet’

Nicolas Beuglet – Complot

Nicolas Beuglet – Complot

Il est temps pour moi de faire la chronique d’un des livres les plus attendus de l’année. J’avais adoré le premier roman (sous son vrai nom) de Nicolas Beuglet Le cri et j’attendais avec impatience son second.

Le hasard faisant bien les choses, j’ai découvert que cet auteur venait faire une présentation de Complot suivie d’une séance dédicaces proche de chez moi, à la librairie des Cyclades de Saint-Cloud. Je n’ai pas eu à me faire prier pour m’y rendre comme vous pouvez le voir

Alors est-ce que Complot tient ses promesses ou bien est-il victime du complot rendant les seconds romans décevant ?

Résumé du livre

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…

Étayé par les dernières découvertes de la science et de l’histoire, Complot explore les secrets premiers de l’humanité.

Un thriller époustouflant. Et une révélation bouleversante sur ce que fut, il y a fort longtemps, le pouvoir des femmes.

Extrait

Sur Calameo

Avis

Je ne vais as tourner autour du pot : ce roman est tout simplement excellent. Nicolas Beuglet réussit le tour de force de proposer un second roman encore meilleur que le premier.

Ce roman a toutes les qualités d’un roman policier pour l’enquête, du thriller pour le suspense est le rythme. Sur ce dernier point, au premier tiers du livre, une fois la scène de crime découverte et l’enquête débutée, j’ai eu un petite peur que le roman ne s’installe dans un rythme régulier sans surprise. A peine m’étais-je fait cette remarque que l’auteur enclenche la 6ème vitesse à son roman, et attention, le régime ne baisse pas. Il vous faudra des nerfs solides et un grand moment de disponibilité, car vous ne pourrez pas lâcher ce livre avan d’avoir tourner la dernière page.

Le réel point fort de Nicolas Beuglet, dans ses deux romans d’ailleurs, est de bâtir son intrigue policière sur de solides fondations; mais attention, pas de petits pilotis, là ce sont des piliers en béton. Après avoir traité de la vie et de la mort dans Le cri, l’auteur aborde ici un sujet (que je ne vous révélerai pas pour ne pas spoiler le livre) qui, de son propre aveux donne une dimension supplémentaire à son roman du fait de la coïncidence avec son prédominance dans l’actualité de ces derniers mois. Il y a bien sûr une exposition théorique sur le sujet, mais contrairement à d’autres romans où cela s’éternise au risque de perdre son lecteur, comme Signe de vie de José Rodrigues dos Santos, ici nous en avons la substantifique moelle nécessaire au roman. Et d’ailleurs, à défaut d’aller vérifier l’exactitude des points exposés, cela a le mérite de nous faire réfléchir.

Les lecteurs qui avaient lu Le cri auront la joie de retrouver les héros du premier roman, de voir leurs changements professionnels et psychologiques, mais plus particulièrement l’évolution de la relation entre Sarah et Christopher. Pour les autres qui désireraient découvrir cet auteur, il est préférable de lire les romans dans l’ordre car dans Complot quelques rappels du Cri viendraient vous dévoiler la fin de celui-ci.

Donc, une bonne enquête, une bonne histoire de fond, un rythme d’enfer et des personnages attachants : je vous recommande ce roman pour une lecture de vacances estivales.

P.S : Comme j’aime bien le faire, saurez-vous trouver la petite erreur lors de l’arrivée de Sarah Geringën sur l’île ?

Réponse : une des rares fois où l’auteur donne des horaires précis, c’est juste avant l’atterrissage de l’hélicoptère puis à l’arrivée de l’héroïne sur les lieux du crime avant d’avoir pris le bateau : moins d’une minute s’est écoulée pour réaliser toute cela.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 496 pages
    • Editeur : XO (16 mai 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2845639813
    • ISBN-13: 978-2845639812
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : XO (16 mai 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2374480831
    • Prix : 12,99€

Revues de presse

Un palpitant thriller féministe.” François Lestavel, Paris Match

Le Français tricote à nouveau une intrigue haletante […] basée sur ses recherches scientifiques.” David Moginier, La Tribune de Genève

C’est un véritable page turner.” François Lestavel (Paris Match), Onlalu

« Nicolas Beuglet : « Raconter une bonne histoire, c’est offrir de l’immortalité«  » – Paris Match

« Un excellent thriller » – Frédérick Rapilly, Télé 7 jours

Interview de l’auteur sur le site de son éditeur XO

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

P.S : Nicolas Beuglet sera en dédicace à la librairie l’Ecriture de Vaucresson, samedi 30 juin de 15h à 17h.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/07 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Dédicace de Nicolas Beuglet aux Cyclades à Saint-Cloud

Dédicace de Nicolas Beuglet aux Cyclades à Saint-Cloud

J’ai eu la chance aujourd’hui de rencontrer Nicolas Beuglet, l’auteur du Cri (un des meilleurs romans que j’ai lu en 2016), à l’occasion de la sortie de son nouveau roman Le complot, à l’occasion d’une séance dédicace organisée par la librairie Les cyclades de Saint-Cloud.

L’auteur nous a fait part de ses plaisirs dans la rédaction d’un roman, dont sa méthode de travail.

Ainsi il doit avoir la « petite étincelle de la fin de l’histoire » avant de se lancer dans l’écriture. Enfin en ancien journaliste il apprécie particulièrement de fouiller le domaine dans lequel évolue l’intrigue, mais sans aller au bout de la recherche pour laisser une part à l’imagination.

On découvre également un homme plein d’humanité, il est famille d’accueil de chiens pour aveugle (on voit sur la photo sa dernière pensionnaire); et bourré d’humour. D’ailleurs je n’ai pu résister à lui demander si le fait de s’appeler Beuglet, le choix du titre de son précédent roman avait été volontaires. En fait, il n’en est pas à l’origine et n’a remarqué ce point que tardivement.

Enfin, il prend le temps de connaître son lectorat afin de personnaliser la dédicace. Je tiens à le remercier pour la mienne.

Je pense que ce fut pour lui une séance particulière, originale, car il a ainsi dédicacé la couverture (physique) de protection d’une liseuse, mais aussi découvert son plus jeune lecteur : 13 ans et demi (un futur Mordus de thrillers).

Bref, si un jour Nicolas Beuglet passe près de chez vous pour une séance dédicace, foncez y; et puis si vous ne connaissez pas encore ses romans, il faut absolument rattraper votre retard.

Retrouvez Nicolas Beuglet sur sa page FB.

Si vous souhaitez bénéficier des conseils de Jérôme (pas moi) aux Cyclades, vous pouvez aller :

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/05/26 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Nicolas Beuglet – Le cri

Nicolas Beuglet – Le cri

Il y a des livres que l’on découvre au détour de post sur les réseaux sociaux et que l’on voit de plus en plus en librairie. Alors on se dit que finalement cela vaut sans doute la peine de se plonger dans un thriller d’un auteur encore inconnu en espérant découvrir une nouvelle pépite de la littérature policière.

Le cri de Nicolas Beuglet s’inscrit dans se schéma. Je vous en avais fait part dernièrement dans mes suggestions de lecture pour finalement prendre quelques heures de mes vacances pour me lancer dans sa lecture.

Alors allons-nous crier au génie avec Le cri ?

Résumé du livre

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?

Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.

Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultra-secrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d’une science dévoyée, transformée en arme fatale.

Avis

A peine le livre terminé et refermé, la première impression que laisse ce livre est la densité. Densité du sujet, densité des actions.

Car si le livre démarre sur un banal décès, l’héroïne va rapidement entraîner le lecteur dans une course folle contre la montre. Course folle qui ne lui laissera guère le temps de se reposer et au lecteur d’occasion de refermer temporairement le livre. Donc vous êtes prévenu, vous savez quand vous aller ouvrir le livre mais pas quand vous allez le refermer… à moins de ne l’avoir terminé d’une traite.

Densité du sujet, car si le thème du livre peut paraître quelque peu fantasque, l’auteur nous révèle en fin de livre que son histoire est basée sur des faits réels et que seule son imagination n’a fait que les extrapoler pour en dresser le contexte ultime du roman. Cependant l’auteur sait expliquer simplement les différents sujets scientifiques (psychologiques et physiques) abordés pour que tout chaque lecteur puisse comprendre le concept et l’étendu de leur signification.

Malheureusement, comme tout premier livre (en fait c’est le second livre de Nicolas Beuglet), celui-ci a quelques défauts de jeunesse.

On remarque ainsi quelques erreurs temporelles comme le passage à la banque. Il est indiqué que celle-ci ferme à 19h, que les héros font un rapide point à leur sortie de cette banque et qu’ils quittent les lieux vers minuit.

Et puis il y a le syndrome Jack Bauer, le héros de 24h chrono : omniprésence du téléphone mobile qui fonctionne tout le temps, sans jamais être rechargé, qui capte dans tous les pays, dans les zones les plus reculées et inhospitalières, sur terre comme sous terre, même dans des zones militaires ultra-sécurisés. Franchement il faudrait qu’un jour on me donne les références du modèle du téléphone mobile et de l’abonnement, car personnellement dès que je vais un peu à la campagne, je n’ai plus que les appels d’urgence disponibles.

Cependant le roman est bien construit, la psychologie et le passé des personnages sont dévoilés au compte-goutte tout au long de l’histoire. On aurait aimé avoir un certain équilibre dans les défauts entre personnages, Christopher apparaissant un peu trop parfait.

Un très bon roman écrit par un auteur à la plume efficace dont il faudra suivre les prochaines publications.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 494 pages
    • Editeur : XO (8 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2845638205
    • ISBN-13: 978-2845638204
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : XO (8 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2845638778
    • Prix : 12,99€

Récompenses

Prix des chroniqueurs web 2017, dans la catégorie Polars et Thrillers !

Prix Polar, Meilleur Polar Français, des Nouvelles Voix du Polar 2018

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/01 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Fnac vente des livres dédicacés

La Fnac propose 28 références Idées cadeaux Livres : des livres dédicacés.

On notera :

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/11/30 dans Actualités, Evénements

 

Étiquettes : , , , ,

Collectif – Phobia

Collectif – Phobia

 

Histoire

Dans ce recueil de nouvelles inédites, nos phobies sont disséquées – peur du noir, de la mort, des araignées et même des cons… – et nous lecteurs, sommes malmenés, certes, mais pour la bonne cause !

Nicolas Beuglet, Jean-Luc Bizien, Armelle Carbonnel, Sonja Delzongle, Damiene Leonori , Johana, Gustawson, Nicolas Koch, Mickael Koudero, Chris Loseus, Ian Manook, Eric Maravelias, Maud Mayeras, Olivier Norek, Niko Tackian

Avis

Un commentaire court pour de nombreuses nouvelles courtes.

Une fois encore, ce genre de petit livre nous permet de découvrir des auteurs que nous ne connaissions pas ou que nous n’aurions jamais lu.

Une mention toute spéciale pour le texte d’Ian Manook aux relents de Tontons flingueurs avec la verve d’Audiart : un pur délice.

En plus c’est pour la bonne œuvre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 317 pages
  • Editeur : Editions J’ai Lu (14 mars 2018)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290155039
  • ISBN-13: 978-2290155035
  • Prix : 5,00€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/11/22 dans Fantastique, Roman

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

JP Delaney – La fille d’avant

JP Delaney – La fille d’avant

Si vous êtes habitués à mon blog, vous aurez remarqué que je ne suis pas très amateur de thrillers psychologiques.

Aujourd’hui, je vais tenter de rééquilibrer cette injustice en vous parlant de La fille d’avant de J.P. Delaney. J’avoue ne plus me rappeler d’où ou de comment j’ai eu vent de ce roman, sans doute au travers des Mordus du Thriller sur un célèbre réseau social, mais toujours est-il que j’avais souvenir de bons retours à son encontre.

Alors serais-je séduit pour qu’il y ait un après avec J.PJ. Delaney après avoir lu La fille d’avant ?

Résumé du livre

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

Avis

Ce qui m’a séduit à la lecture de la quatrième de couverture, mais aussi à la lecture des premiers chapitres, c’est le concept de cette maison intelligente qui demande autant de son locataire qu’elle lui offrira de services; à condition de sous soumettre à 200 règles drastiques et améliorer son score aux questionnaires qui lui sont régulièrement posés.

Mais heureusement on ne reste pas longtemps sur cette originalité et l’on va suivre en parallèle l’histoire de deux des locataires du One Folgate Street. L’une qui va enquêter sur la mort de la femme du propriétaire et concepteur de la maison, la second sur la fin tragique de la première. Je n’en dirais pas plus de peur de vous dévoiler plus le roman.

Nous allons donc suivre l’évolution de ces deux personnes tant vis-à-vis de leur conditionnement de part les règles imposées par le contrat de location, mais aussi de leurs interrogations du fait de leur enquête. Vous l’aurez compris, il s’agit pour chacune d’elle d’une double quête que l’on pourrait qualifier d’intérieur et en quelque sorte de policière. La tension monte bien sûr, tant pour les personnages que pour le lecteur. Dans les deux cas, on s’interroge sur la caractère accidentel du décès, et pour l’autre sur sa survie.

Si l’histoire est intéressante, on ne peut à J.P. Delaney de n’offrir au lecteur que deux alternatives pour le dénouement du roman. Ce qui est bien dommage car elle a su maintenir le lecteur en haleine tout le long en alternant le parcours des deux héroïnes, en introduisant simultanément un nouvel élément et en analysant leur réaction respective.

Le style est agréable, fluide. Comme dans tout roman psychologique, les personnages ont une personnalité bien définie avec des bases solides pour soutenir la narration.

J’ai lu « avec les oreilles » ce roman, le recours à deux lectrices (une par personnage) est une très bonne idée, ce qui permet d’identifier rapidement le personnage qui raconte son aventure; même si cela est rappelé en début de chaque chapitre. Leur diction est parfaite, leur interprétation sans surjeu.

Un thriller psychologique qui ravira les amateurs du genre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Fayard/Mazarine (8 mars 2017)
    • Collection : Romans
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2863744496
    • ISBN-13: 978-2863744499
    • Prix : 21,90€
  • Poche
    • Broché: 512 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (28 février 2018)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253092568
    • ISBN-13: 978-2253092568
    • Prix : 8,90€
  • eBook
    • Editeur : Fayard/Mazarine (8 mars 2017)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2863745380
    • Prix : 8,49€
  • Audio
    • Durée : 9 heures et 21 minutes
    • Editeur : Audiolib (11 octobre 2017)
    • Lectrices : Ingrid Donnadieu, Floriane Muller
    • Langue : Français
    • EAN ; 978-2367624471
    • Prix : 21,50€

Revue de presse

« Un thriller psychologique poussé dans des retranchements rarement explorés »  Valérie Gans, Figaro madame.

« Diabolique ». Alix Girod de l’Ain, Elle.

« La version 3.0 du Manderley de Daphné du Maurier. Étourdissant. »  Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

« Une bonne surprise, impossible à lâcher. »  Delphine Peras, L’Express.

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/24 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Niko Tackian – Toxique

Niko Tackian – Toxique

Voici un auteur dont en attend pas mal parler depuis la sortie de son second polar Fantazmë sorti en début de cette année. Mais auparavant, Niko Tackian s’est introduit dans la sphère des auteurs de Polar avec Toxique.

Comment présenter cet auteur si ce n’est en donnant quelques uns de ses faits d’arme : de son vrai nom Nicolas Tackian a été journaliste et rédacteur en chef de différents magazines de presse avant de devenir scénariste et auteur de bandes dessinées. Thriller ésotérique, science-fiction, dark fantasy, anticipation, polar, fantastique sont ses univers. Dernièrement, il a créé avec Franck Thilliez la série à succès Alex Hugo.

Alors est-ce que Toxique sera au final un filtre d’amour ?

Résumé du livre

Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, surnommé le Pitbull, connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple. « Dans vingt-quatre heures elle est pliée », dit même l’un des premiers enquêteurs. Mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

Je vous mets cette vidéo de l’auteur qui présente son roman, mais attention pour les futurs lecteurs, Niko Tackian dévoile beaucoup de choses de son roman, à la limite de le spoiler.

Avis

Dès les premières pages, Niko Tackian nous plonge dans un roman noir. On accroche immédiatement au roman en suivant trois histoires en parallèle : celle du flic dans son enquête, celle du flic dans sa vie familiale, et enfin la criminelle (oups je vous ai indiqué que c’était une femme).

Le meilleur côté de ce roman est d’emblée d’amener des personnages solides, facilement identifiables. Le meilleur étant certainement le flic, pas totalement parfait, un poil violent, un peu border-line, au lourd passé qu’il aimerait gardé secret et avec des origines arméniennes, comme son créateur. Il a l’originalité d’avoir un frère prête orthodoxe, marié avec des enfants; et de devoir découvrir la toxique, cette personne qui empoisonne la vie des autres.

Le style direct et les descriptions minimalistes soutiennent le rythme du roman. Il y a bien entendu un peu d’actions, mais on n’est pas sur un rythme effréné comme en suivant les péripéties de Victor Coste chez Norek ou Sarah Geringën chez Beuglet.Mais c’est avant tout le contexte dans lequel se positionne l’histoire : Paris vient d’être victime des attentats du 13 novembre, l’ambiance est on ne peut plus lourde et électrique au 36 quai des Orfèvres.

Donc un roman à lire entre deux gros pavés ou à offrir en cadeau de fin d’année à la maîtresse de votre enfant en maternelle, si elle aime ce genre et a un peu d’humour,

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 306 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (4 janvier 2017)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702160913
    • ISBN-13: 978-2702160916
    • Prix : 18,90€
  • Livre de Poche
    • Poche: 320 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (3 janvier 2018)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253092681
    • ISBN-13: 978-2253092681
    • Prix : 7,60€
  • eBook
    • Editeur : Editions de l’Epée (4 janvier 2017)
    • Langue : Français
    • EAN: 979-1091211499
    • Prix : 7,99€

Revues de Presse

« Un livre qui laisse sans voix. », Valérie Anglade-Expert, Sud Radio « La Petite Librairie »

« Absolument fascinant. […] Allez-y c’est un grand, grand, grand ! », Gérard Collard, France 5 « Le Magazine de la santé »

« Écriture efficace et suspense garanti pour ce thriller puissant. », Claude Leblanc, France Dimanche

« Son style très visuel, sa plume percutante et son histoire ancrée dans l’actualité font de ce Toxique un polar percutant. », A. Q., Paris Normandie. Lire l’article

« Une personnalité toxique, une psychopathe comme vos pires cauchemars ne vous ont jamais permis d’en croiser. Inquiétant ! », Le Télégramme.fr

« Un très bon polar avec un héros à la réputation impeccable mais toturé par son passé, comme piégé entre l’ombre et la lumière, le bien et le mal. », Au féminin.com

« Un excellent polar bien noir. Si vous aimez Braquo, TOXIQUE, est fait pour vous !  », Jerôme Toledano, librairie Les Cyclades

« C’est émouvant, c’est palpitant » Gérard COLLARD, librairie La Griffe Noire, sur France 5.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/21 dans Polar, Policier

 

Étiquettes : ,

Phobia : Un recueil inédit au profit d’ELA

Phobia : Un recueil inédit au profit d’ELA

Ce mercredi 14 mars sort un recueil de nouvelles inédites au profit d’ELA, intitulé Phobia et publié aux éditions J’ai Lu. L’auteur Damien Eleonori, sensibilisé de longue date au combat de l’Association, est à l’origine de ce projet. Il a réuni 13 auteurs de polars pour l’écriture de ce recueil. C’est la première fois que la maison d’édition J’ai Lu publie un ouvrage au profit d’une association.

Pour chaque livre acheté (5€ le livre), 1 € sera reversé à l’association ELA.

Le recueil est commercialisé en librairies, en librairies en ligne, en hyper et supermarchés, dans les grands magasins et les grands magasins spécialisés.
Phobia sera présenté au salon Quais du Polar, qui aura lieu du 6 au 8 avril 2018 à Lyon. Certains auteurs seront présents pour des séances de dédicaces.

L’association ELA remercie les auteurs impliqués dans l’écriture de cet ouvrage ainsi que les éditions J’ai Lu. Grâce à leur soutien, nous poursuivons l’une des missions principales d’ELA : sortir les leucodystrophies de l’anonymat.

Les auteurs participants sont : Nicolas Beuglet, Jean-Luc Bizien, Armelle Carbonel , Sonja Delzongle, Damien Eleonori, Johana Gustawsson, Nicolas Koch, Mickaël Koudero – Auteur, Chris Loseus, IAN Manook Officiel, Éric Maravélias, Maud Mayeras, Olivier Norek Officiel, Niko Tackian.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/04/18 dans A lire, Actualités, Evénements

 

Étiquettes : ,

Découvertes

Découvertes

Découvertes Noël 2018

  • Manon Fargetton – Dix jours avant a fin du monde
  • Riel – De Bonneval – Tanquerelle – Racontars arctiques
  • Stéphane Servant – Sirius
  • Camille Brissot – Ceux des limbes
  • Hiro Kamigaki – La Tour Labyrinthe : serez-vous à la hauteur ?

Découvertes Octobre 2018

  • MacBet – Jo Nesbo
  • Donata Carrisi – L’égarée
  • Ilaria Tuti – Sur le toit de l’enfer
  • Mélanie Raabe – Sa vérité
  • René Manzor – Apocryphe
  • Jessica Townsend – Nevermoor – Les défis de Morrigane Crown

Découvertes Juillet 2018

  • L’ombre et sa lumière – Jack-Laurent Amar
  • Hors du temps – Nicolas Tornieri
  • La table du Roi Salomon & L’oasis éternelle – Luis Montero Manglano
  • Hors-Service – Solja Krapu
  • Sécurité – Gina Wohlsdorf
  • Le Reich de la Lune – Johanna Sinisalo

Découvertes Mars 2018

  • Serge Lehman – L’homme gribouillé
  • Anthony Yvo Combrexelle – Presque Minuit
  • Nicolas Texier – Opération Sabines – Tome 1 – Monts et merveilles
  • Chris Colfer – Le pays des contes – Tomes 1 à 5

Des découvertes de dernière minute pour Noël 2017

Découvertes novembre 2017 – Policiers, Polars et Thrillers

  • Caryl Ferey – Norilsk
  • Tony Cossu – A chacun sa loi
  • Fabrice Barbeau – Itinéraire d’une mort annoncée
  • Luca d’Andrea – L’essence du mal
  • P. D. James – A en perdre sommeil – 6 histoires assassines

Découvertes novembre 2017 – Cuisine

  • Yann Couvreur – La pâtisserie
  • Cédric Grolet – Fruits
  • Alba Pezone – Cucina

Découvertes mai 2017

  • Duane Swierczynsk – Canari (*)
  • Matt Suddain – Théâtre des dieux
  • A. A. Attanasio – Radix
  • Dmitry Glukhovsky – Métro 2033 , Métro 2034, Métro 2035
  • Sébastien Bohler – L’homme qui haïssait le bien

Découvertes mars 2017

Découvertes décembre 2016

  • Michael Kenna – Images du septième jour, 1974-2009
  • Jean-Pierre Montanay – Poulpe
  • Serge Ramelli – Paris
  • Andry Kokotukha – Zone d’anomalie
  • Megan Miranda – Évanouies

Notre sélection de livres pour Noël 2016

  • Laurent Loison – Charade
  • René Manzor – Dans les brumes du mal
  • Stephan Adrian , Alisa Kotmair – Les plus beaux voyages en train : L’art du voyage
  • Philippe Potevin – Regards vagabonds, Roaming views, Paris
  • Nicolas Bernardé – Invitation d’un pâtissier voyageur
  • Christophe Felder – Gâteaux
  • Edward Burtynsky – Eléments essentiels

Découvertes octobre 2016

Découvertes Mai 2016

  • Kevin Sands – Le mystère Blackthorn
  • Lorraine Heymes – Le conteur Tome 1 – L’enfant qui n’aimait pas rêver
  • Russel Wangersky – Les courses
  • L.L. Koetzer – Anamnèse de Lady Star
  • Nancy Kress – Le nexus du Docteur Erdmann

Découvertes Mars 2016

  • J.J.Connolly – Viva la madness
  • Sébastien Raizer – Sagittarius (L’alignement des équinoxes II)
  • Carrie Rayan – La carte des mille mondes
  • Patrick Sénécal – Le vide

Découvertes Novembre 2015

  • Stéphane de Groodt – Le livre de la jongle
  • Ann Leckie – La justice de l’ancillaire (Les chroniques de Radch, Tome 1)
  • Guy Haley – Les chroniques de la science-fiction
  • Sandrone Dazieri – Tu tueras le père
  • Miquel Bulnes – Le sang de nos veines
  • Dennis Lehanne – Le monde disparu
  • Boualem Sansal – 2084 : La fin du monde

Découvertes Novembre 2015 – Spécial Enfants

  • Françoize Boucher – Le livre qui explique tout sur tes parents
  • Charles Guilman – Le collège Lovecraft : Tome 1, Professeur Gargouille
  • Evelyne Brisou-Pellen – Le Manoir, Tome 1, Liam et la carte d’éternité
  • Bernard Villiot – Souffleur de rêves

Découvertes Mai 2015

Découvertes Avril 2015

Découvertes janvier 2015

Découvertes décembre 2014

  • Gilles Laurendon – Recettes et secrets des monastère
  • Peter May – La trilogie écossaise
  • Eric Kayser – L’atelier gourmand
  • Patrick Seth – Treize

Découvertes octobre 2014

Découvertes Mai 2014

Découvertes de Mars 2014

Découvertes Janvier 2014

  • Christine Manfield – Saveurs indiennes – Un voyage initiatique et gourmand
  • David-James Kennedy – Ressacs
  • Emmanuel Grand – Terminus Beltz
  • Gustavo Malajovich – Le jardin de bronze

Découvertes décembre 2013

  • Zygmunt Miloszewski – Les impliqués
  • William Johnson – Histoire de la photographie

Découvertes Octobre 2013

  • Benoît Sokal – Canardo 22 – Le vieux canard et la mer
  • Laura Zavan – Venise : Les recettes culte
  • Marcello Simoni – Le marchand de livres maudits
  • Tom Clancy – Cybermenace
  • Donato Carrisi – L’écorchée

Découvertes Septembre 2013 (3) : 100% english

  • Toby Barlow – Baba Yaga
  • Robert Galbraith (alias J.K. Rowling) – The cuckoo’s calling
  • Joe Nesbo – Police

Découvertes Septembre 2013 (2) : 100% polar

Découvertes Juin 2013

Découvertes Mai 2013

Découvertes Avril 2013

  • Lars Kepler – Incurables
  • Jo Nesbo – Fantôme

Découvertes Février 2013

Découvertes – Janvier 2013

Découvertes – Septembre 2012

Découvertes Septembre 2012 – 2nde partie

  • Steve Berry – Le Code Jefferson
  • Collectif – Modernist Cuisine
  • Frères Troisgros – La Colline Du Colombier

Découvertes – Septembre 2012

Découvertes & achats de Juin 2012

Découvertes de Mars 2012

  • Piège numérique de Christian Olivaux
  • Le prix à payer de Lotte Hammer
  • Voile rouge de Patricia Cornwell
  • Le bras du diable de Julie Waeckerti
  • La saga La roue du temps de Robert Jordan

Découvertes de février 2012

  • Piège boréal de David Moitet
  • Le diable sur les épaules de Christian Carayon
  • Europa blues d’Arne Dahl
  • Les fleurs de l’ombre de Steve Mosby
  • Le mystère de la chambre 51 de Martha Grimes
  • Féerie pour les ténèbres de Jérôme Noirez (2 tomes)
  • Le onzième pion de Heinrich Steinfest

Découvertes décembre 2011

 

Une belle séance de dédicaces à la Fnac Rosny 2 ce samedi

Amateurs de polars, voici un bel après-midi qui se prépare à la Fnac Rosny 2 ce samedi 25 février à 15h.

Une triple séance de dédicaces aura lieu à laquelle participeront nos 3 coups de cœur de ces derniers mois :

fnac_dedicace

 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/02/24 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :