RSS

Résultat de recherche pour ‘beuglet’

Nicolas Beuglet – L’île du Diable

Nicolas Beuglet – L’île du Diable

Nicolas Beuglet est le nom du thriller français à la mode. On a pu voir dernièrement ses romans en tête de gondole des libraires et dans le palmarès des meilleures ventes de cet été.

Il revient avec le troisième tome d’une série mêlant Sarah Geringën, femme flic forte mais injustement accusée pour meurtre de la papesse dans l’épisode précédent.

Mais est-ce que l’auteur va ternir le rythme d’une publication par an avec L’île du Diable ?

Résumé du livre

La vengeance est affaire de mémoire

Le corps recouvert d’une étrange poudre blanche…
Des extrémités gangrenées…
Un visage figé dans un rictus de douleur…

En observant le cadavre de son père, Sarah Geringën est saisie d’épouvante. Et quand le médecin légiste lui tend la clé retrouvée au fond de son estomac, l’effroi la paralyse.

Et si son père n’était pas l’homme qu’il prétendait être ?

Des forêts obscures de Norvège aux plaines glaciales de Sibérie, l’ex-inspectrice des forces spéciales s’apprête à affronter un secret de famille terrifiant.

Que découvrira-t-elle dans ce vieux manoir perdu dans les bois ? Osera-t-elle se rendre jusqu’à l’île du Diable ?

Extrait

Sur Calameo

Avis

Une nouvelle fois Nicolas Beuglet nous entraîne dans une histoire inspirée de faits réels avec un pan de l’histoire stalinienne. Cet aspect inconnu sur lequel très peu de personnes ont publié, est à la fois effrayant et très intéressant de connaître un élément (de plus) des travers et dérives de cette dictature.

L’histoire est trépidante et se déroulante à 200 à l’heure sous amphétamine, de la première à l’avant dernière page. D’ailleurs il est fortement recommandé d’avoir lu les deux premiers tomes, pour pouvoir embarquer dans cette aventure, car le rappel succinct en prologue du roman ne suffira pas à prendre le train en marche lancé à vive allure.

Malheureusement, je n’ai pas retrouver les autres qualités des deux premiers romans (Le cri, Complot) de Nicolas Beuglet. L’enquête est (trop) rapidement conduite, les éléments s’enchaînant presque naturellement sans écueil, les caractères des principaux personnages n’évoluent pas, la conclusion de l’enquête et de l’histoire trop rapide, trop convenue et sans grande originalité. Mais ce sont les raccourcis de récit employés par l’auteur qui m’ont le plus dérangés comme les analyses ADN faites sur le lieu du crime en un rien de temps, alors que l’on sait que cela met plusieurs heures voire plusieurs jours.

Un roman palpitant mais sans grande originalité en dehors des faits réels dont il s’inspire.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : XO (19 septembre 2019)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2374481344
    • ISBN-13: 978-2374481340
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Format : Format Kindle
    • Taille du fichier : 2058 o
    • Editeur : XO (19 septembre 2019)
    • EAN : 978-2374481357
    • Prix : 12,99€

Revues de presse

Le livre coup de coeur de Valérie Rollmann, France Bleu

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/09/29 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

L’ile du Diable – Le prochain Nicolas Beuglet

L’ile du Diable – Le prochain Nicolas Beuglet

Nicolas Beuglet vient d’annoncer sur sa page FB son prochain roman.

Il s’agit de L’île du Diable qui sortira le 19 septembre prochain, aux éditions XO.

Avec un tel titre et la qualité des précédents livres, cela va être dur d’attendre sa sortie.

La quatrième de couverture de l’éditeur :

Où, après l’affaire du Vatican qui l’a menée en prison, Sarah Geringën, l’inspectrice norvégienne, ancienne des forces spéciales, se retrouve confrontée à un meurtre qui va l’ébranler au plus profond de son être, réveillant la douleur d’un passé aux multiples zones d’ombre.

Mise à jour le 10/09/2019 : La 4ème de couverture

Mise à jour le 14/09/2019 : La vidéo de présentation

 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/08/14 dans Livres, Nouveautés

 

Étiquettes : , ,

Nicolas Beuglet – Complot

Nicolas Beuglet – Complot

Il est temps pour moi de faire la chronique d’un des livres les plus attendus de l’année. J’avais adoré le premier roman (sous son vrai nom) de Nicolas Beuglet Le cri et j’attendais avec impatience son second.

Le hasard faisant bien les choses, j’ai découvert que cet auteur venait faire une présentation de Complot suivie d’une séance dédicaces proche de chez moi, à la librairie des Cyclades de Saint-Cloud. Je n’ai pas eu à me faire prier pour m’y rendre comme vous pouvez le voir

Alors est-ce que Complot tient ses promesses ou bien est-il victime du complot rendant les seconds romans décevant ?

Résumé du livre

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…

Étayé par les dernières découvertes de la science et de l’histoire, Complot explore les secrets premiers de l’humanité.

Un thriller époustouflant. Et une révélation bouleversante sur ce que fut, il y a fort longtemps, le pouvoir des femmes.

Extrait

Sur Calameo

Avis

Je ne vais as tourner autour du pot : ce roman est tout simplement excellent. Nicolas Beuglet réussit le tour de force de proposer un second roman encore meilleur que le premier.

Ce roman a toutes les qualités d’un roman policier pour l’enquête, du thriller pour le suspense est le rythme. Sur ce dernier point, au premier tiers du livre, une fois la scène de crime découverte et l’enquête débutée, j’ai eu un petite peur que le roman ne s’installe dans un rythme régulier sans surprise. A peine m’étais-je fait cette remarque que l’auteur enclenche la 6ème vitesse à son roman, et attention, le régime ne baisse pas. Il vous faudra des nerfs solides et un grand moment de disponibilité, car vous ne pourrez pas lâcher ce livre avan d’avoir tourner la dernière page.

Le réel point fort de Nicolas Beuglet, dans ses deux romans d’ailleurs, est de bâtir son intrigue policière sur de solides fondations; mais attention, pas de petits pilotis, là ce sont des piliers en béton. Après avoir traité de la vie et de la mort dans Le cri, l’auteur aborde ici un sujet (que je ne vous révélerai pas pour ne pas spoiler le livre) qui, de son propre aveux donne une dimension supplémentaire à son roman du fait de la coïncidence avec son prédominance dans l’actualité de ces derniers mois. Il y a bien sûr une exposition théorique sur le sujet, mais contrairement à d’autres romans où cela s’éternise au risque de perdre son lecteur, comme Signe de vie de José Rodrigues dos Santos, ici nous en avons la substantifique moelle nécessaire au roman. Et d’ailleurs, à défaut d’aller vérifier l’exactitude des points exposés, cela a le mérite de nous faire réfléchir.

Les lecteurs qui avaient lu Le cri auront la joie de retrouver les héros du premier roman, de voir leurs changements professionnels et psychologiques, mais plus particulièrement l’évolution de la relation entre Sarah et Christopher. Pour les autres qui désireraient découvrir cet auteur, il est préférable de lire les romans dans l’ordre car dans Complot quelques rappels du Cri viendraient vous dévoiler la fin de celui-ci.

Donc, une bonne enquête, une bonne histoire de fond, un rythme d’enfer et des personnages attachants : je vous recommande ce roman pour une lecture de vacances estivales.

P.S : Comme j’aime bien le faire, saurez-vous trouver la petite erreur lors de l’arrivée de Sarah Geringën sur l’île ?

Réponse : une des rares fois où l’auteur donne des horaires précis, c’est juste avant l’atterrissage de l’hélicoptère puis à l’arrivée de l’héroïne sur les lieux du crime avant d’avoir pris le bateau : moins d’une minute s’est écoulée pour réaliser toute cela.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 496 pages
    • Editeur : XO (16 mai 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2845639813
    • ISBN-13: 978-2845639812
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : XO (16 mai 2018)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2374480831
    • Prix : 12,99€

Revues de presse

Un palpitant thriller féministe.” François Lestavel, Paris Match

Le Français tricote à nouveau une intrigue haletante […] basée sur ses recherches scientifiques.” David Moginier, La Tribune de Genève

C’est un véritable page turner.” François Lestavel (Paris Match), Onlalu

« Nicolas Beuglet : « Raconter une bonne histoire, c’est offrir de l’immortalité«  » – Paris Match

« Un excellent thriller » – Frédérick Rapilly, Télé 7 jours

Interview de l’auteur sur le site de son éditeur XO

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

P.S : Nicolas Beuglet sera en dédicace à la librairie l’Ecriture de Vaucresson, samedi 30 juin de 15h à 17h.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/07 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Dédicace de Nicolas Beuglet aux Cyclades à Saint-Cloud

Dédicace de Nicolas Beuglet aux Cyclades à Saint-Cloud

J’ai eu la chance aujourd’hui de rencontrer Nicolas Beuglet, l’auteur du Cri (un des meilleurs romans que j’ai lu en 2016), à l’occasion de la sortie de son nouveau roman Le complot, à l’occasion d’une séance dédicace organisée par la librairie Les cyclades de Saint-Cloud.

L’auteur nous a fait part de ses plaisirs dans la rédaction d’un roman, dont sa méthode de travail.

Ainsi il doit avoir la « petite étincelle de la fin de l’histoire » avant de se lancer dans l’écriture. Enfin en ancien journaliste il apprécie particulièrement de fouiller le domaine dans lequel évolue l’intrigue, mais sans aller au bout de la recherche pour laisser une part à l’imagination.

On découvre également un homme plein d’humanité, il est famille d’accueil de chiens pour aveugle (on voit sur la photo sa dernière pensionnaire); et bourré d’humour. D’ailleurs je n’ai pu résister à lui demander si le fait de s’appeler Beuglet, le choix du titre de son précédent roman avait été volontaires. En fait, il n’en est pas à l’origine et n’a remarqué ce point que tardivement.

Enfin, il prend le temps de connaître son lectorat afin de personnaliser la dédicace. Je tiens à le remercier pour la mienne.

Je pense que ce fut pour lui une séance particulière, originale, car il a ainsi dédicacé la couverture (physique) de protection d’une liseuse, mais aussi découvert son plus jeune lecteur : 13 ans et demi (un futur Mordus de thrillers).

Bref, si un jour Nicolas Beuglet passe près de chez vous pour une séance dédicace, foncez y; et puis si vous ne connaissez pas encore ses romans, il faut absolument rattraper votre retard.

Retrouvez Nicolas Beuglet sur sa page FB.

Si vous souhaitez bénéficier des conseils de Jérôme (pas moi) aux Cyclades, vous pouvez aller :

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/05/26 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

Nicolas Beuglet – Le cri

Nicolas Beuglet – Le cri

Il y a des livres que l’on découvre au détour de post sur les réseaux sociaux et que l’on voit de plus en plus en librairie. Alors on se dit que finalement cela vaut sans doute la peine de se plonger dans un thriller d’un auteur encore inconnu en espérant découvrir une nouvelle pépite de la littérature policière.

Le cri de Nicolas Beuglet s’inscrit dans se schéma. Je vous en avais fait part dernièrement dans mes suggestions de lecture pour finalement prendre quelques heures de mes vacances pour me lancer dans sa lecture.

Alors allons-nous crier au génie avec Le cri ?

Résumé du livre

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?

Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.

Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultra-secrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d’une science dévoyée, transformée en arme fatale.

Avis

A peine le livre terminé et refermé, la première impression que laisse ce livre est la densité. Densité du sujet, densité des actions.

Car si le livre démarre sur un banal décès, l’héroïne va rapidement entraîner le lecteur dans une course folle contre la montre. Course folle qui ne lui laissera guère le temps de se reposer et au lecteur d’occasion de refermer temporairement le livre. Donc vous êtes prévenu, vous savez quand vous aller ouvrir le livre mais pas quand vous allez le refermer… à moins de ne l’avoir terminé d’une traite.

Densité du sujet, car si le thème du livre peut paraître quelque peu fantasque, l’auteur nous révèle en fin de livre que son histoire est basée sur des faits réels et que seule son imagination n’a fait que les extrapoler pour en dresser le contexte ultime du roman. Cependant l’auteur sait expliquer simplement les différents sujets scientifiques (psychologiques et physiques) abordés pour que tout chaque lecteur puisse comprendre le concept et l’étendu de leur signification.

Malheureusement, comme tout premier livre (en fait c’est le second livre de Nicolas Beuglet), celui-ci a quelques défauts de jeunesse.

On remarque ainsi quelques erreurs temporelles comme le passage à la banque. Il est indiqué que celle-ci ferme à 19h, que les héros font un rapide point à leur sortie de cette banque et qu’ils quittent les lieux vers minuit.

Et puis il y a le syndrome Jack Bauer, le héros de 24h chrono : omniprésence du téléphone mobile qui fonctionne tout le temps, sans jamais être rechargé, qui capte dans tous les pays, dans les zones les plus reculées et inhospitalières, sur terre comme sous terre, même dans des zones militaires ultra-sécurisés. Franchement il faudrait qu’un jour on me donne les références du modèle du téléphone mobile et de l’abonnement, car personnellement dès que je vais un peu à la campagne, je n’ai plus que les appels d’urgence disponibles.

Cependant le roman est bien construit, la psychologie et le passé des personnages sont dévoilés au compte-goutte tout au long de l’histoire. On aurait aimé avoir un certain équilibre dans les défauts entre personnages, Christopher apparaissant un peu trop parfait.

Un très bon roman écrit par un auteur à la plume efficace dont il faudra suivre les prochaines publications.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 494 pages
    • Editeur : XO (8 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2845638205
    • ISBN-13: 978-2845638204
    • Prix : 19,90€
  • eBook
    • Editeur : XO (8 septembre 2016)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2845638778
    • Prix : 12,99€

Récompenses

Prix des chroniqueurs web 2017, dans la catégorie Polars et Thrillers !

Prix Polar, Meilleur Polar Français, des Nouvelles Voix du Polar 2018

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/01 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Sorties

Vous trouverez ci-dessous les prochaines sorties d’auteurs que nous suivons sur ce blog.

 

Bilan 2018

Bilan 2018

Bonjour à tous,

J’espérais pouvoir vous faire une dernière petite critique pour l’année 2018, mais il me reste encore quelques 400 pages, je crains que cela ne soit pas possible.

Aussi, je vais dresser un petit bilan pour cette année :

  • 167 articles publiés,
  • 89 rédactions de critiques de livres, dont 18 concernaient des BD,
  • 31968 pages lues, avec une moyenne de 430 pages par livre (si l’on omet les BD),
  • 18 500 visiteurs (c’est le seul point sur lequel le blog n’a pas progressé, alors svp, passez le mot pour me faire connaître),
  • 122 abonnés (+20%),
  • 121 pays d’origine des lecteurs.

Si vous désirez me suivre, vous avez le choix entre :

  • Vous abonner sur WordPress
  • Aller sur notre page FaceBook
  • Consulter notre compte Twitter
  • Retrouver toutes nos critiques sur GoodReads

Reste plus qu’à vous souhaitez une excellente fin d’année 2018 et rendez-vous en 2019.

Et pour finir la liste des livres critiques cette année.

Auteur(s) Titre Nb pages Dates
Nesbo, Jo La soif 624 13/01/2018
Lemaitre, Pierre Couleurs de l’incendie 544 20/01/2018
Bauwen, Patrick Seul à savoir 416 23/01/2018
Monin Zidrou L’adoption tome 1 70 29/01/2018
Monin Zidrou L’adoption tome 2 67 29/01/2018
Pullman, Philipp La belle sauvage 544 01/02/2018
Midam Game Over 15 48 02/02/2018
Midam Game Over 16 48 02/02/2018
Le Roux La mémoire dans la poche Tome 1 88 04/02/2018
Le Roux La mémoire dans la poche Tome 2 72 04/02/2018
Le Roux La mémoire dans la poche Tome 3 80 04/02/2018
Naam, Ramirez Nexus 496 12/02/2018
Ware, Ruth La disparue de la cabine 10 432 28/02/2018
Loison, Laurent Cyanure 400 04/03/2018
Sokal Canardo n°25 48 06/03/2018
Brown, Dan Origine 576 07/03/2018
Bosco, Jacques-Olivier Le cramé 288 08/03/2018
Expert, Jacques Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils 254 16/03/2018
Bosco, Jacques-Olivier Coupable 400 03/04/2018
King Sleeping Beauties 832 05/04/2018
Gigé La boîte à musique, Tome 1 56 08/04/2018
Bal, Olivier Les limbes 416 10/04/2018
Chamblain, Joris Carnets de Cerise, Tome 5 80 10/04/2018
Minier, Bernard Sœurs 480 15/04/2018
Cédric, Sire L’enfant des cimetières 432 20/04/2018
Giebel, Karine Terminus Elicius 336 03/05/2018
Robinne, Eric Le silence des loups 424 04/05/2018
Dos Santos, J. R. Signe de vie 698 08/05/2018
Thilliez, Franck Le roman inachevé 528 21/05/2018
Winckler, Martin Camisoles 288 26/05/2018
Saussey, Jacques 7/13 464 31/05/2018
Heath, Jack Mange tes morts 400 02/06/2018
Beuglet, Nicolas Complot 496 07/06/2018
Lagercantz, David Millenium5 : La fille qui rendait coup pour coup 448 12/06/2018
Koontz, Dean R. Spectres 480 17/06/2018
Tackian, Niko Toxique 306 21/06/2018
Delaney, JP La fille d’avant 432 24/06/2018
Dazieri, Sandrone Tu tueras l’ange 608 30/06/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 1 – L’alliance des trois 496 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 2 – Malronce 406 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 3 – Le cœur de la Terre 480 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 4 – Entropia 400 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 5 – Oz 416 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 6 – Neverland 640 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 7 – Génèse 624 27/08/2018
Chattam, Maxime Autre monde, Tome 0 – Ambre 192 27/08/2018
De Caurel, Michel Trilogie Périgourdine, Tome 1- Le blus du Périgord 320 27/08/2018
De Caurel, Michel Trilogie Périgourdine, Tome 2 – Périgord rhapsodie 320 27/08/2018
Aubarbier, Jean-Luc La vengeance de Gaïa 288 05/08/2018
Slocombe, Romain L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski 592 08/08/2018
Corbeyran & Espé Château Bordeaux, Tome 1 – Le domaine 56 12/08/2018
Kepler, Lars Le chasseur de lapins 566 22/08/2018
Tackian, Niko Fantasmë 300 20/08/2018
Destombes, Sandrine Les jumeaux de Polienc 400 27/08/2018
Mayeras, Maud Reflex 365 03/09/2018
Lupano, Wilfrid L’homme qui n’aimait pas les armes à feu, Tome 1, 47 07/09/2018
Lupano, Wilfrid L’homme qui n’aimait pas les armes à feu, Tome 2, 48 07/09/2018
Lupano, Wilfrid L’homme qui n’aimait pas les armes à feu, Tome 3, 48 07/09/2018
Lupano, Wilfrid L’homme qui n’aimait pas les armes à feu, Tome 4, 64 07/09/2018
Abel, Barbara Je t’aime 464 09/09/2018
Zep The end 92 08/09/2018
Nothomb, Amélie Les prénoms épicènes 162 20/09/2018
Sénécal, Patrick Il y aura des morts 556 22/09/2018
Fel, Jérémy Helena 733 24/09/2018
King, Stephen La tour sombre, Tome 2 – Les trois cartes 396 26/09/2018
King, Stephen Gwendy et la boîte à boutons 160 01/10/2018
Gazotti Seuls, Tome 11 48 01/10/2018
Adler-Olsen Jussi L’unité alphabet 640 07/10/2018
Gardner, Lisa Lumière noire 512 19/10/2018
Martin, Oscar Tome 1 – Les survivants des chaos 112 24/10/2018
Martin, Oscar Tome 2 – Le cœur et le sang 112 24/10/2018
Martin, Oscar Tome 3 – Le monde cannibale 128 24/10/2018
De Biasi, Rémi L’empire des dômes 347 26/10/2018
Saviano, Roberto Gomorra 368 30/10/2018
Chattam, Maxime Le signal 756 30/10/2018
Loubry, Jérôme Le douzième chapitre 360 04/11/2018
Dicker, Joël La disparition de Stéphanie Mailer 640 08/11/2018
Favan, Claire Inexorable 384 11/11/2018
Dolo, David 228 18/11/2018
Alice, Alex Le château des étoiles, Tome 4, Un français sur Mars 64 18/11/2018
Felder, Christophe & Lesecq, Camille Galettes 240 22/11/2018
Collectif Phobia 317 22/11/2018
Camut, Jérôme & Hug, Nathalie Les voies de l’ombre, Tome 1 – Prédation 500 29/11/2018
Grangé, Jean-Christophe La terre des morts 560 05/12/2018
Camut, Jérôme & Hug, Nathalie Les voies de l’ombre, Tome 2 – Stigmate 544 12/12/2018
Collectif 13 à table 288 21/12/2018
Camut, Jérôme & Hug, Nathalie Les voies de l’ombre, Tome 3 – Instinct 580 22/12/2018
Collette, Sandrine Après la vague 304 29/12/2018
Camut, Jérôme & Hug, Nathalie Les voies de l’ombre, Tome 4 – Rémanence 336 29/12/2018
 
1 commentaire

Publié par le 2018/12/30 dans Evénements

 

Étiquettes : ,

Fnac vente des livres dédicacés

La Fnac propose 28 références Idées cadeaux Livres : des livres dédicacés.

On notera :

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/11/30 dans Actualités, Evénements

 

Étiquettes : , , , ,

Collectif – Phobia

Collectif – Phobia

 

Histoire

Dans ce recueil de nouvelles inédites, nos phobies sont disséquées – peur du noir, de la mort, des araignées et même des cons… – et nous lecteurs, sommes malmenés, certes, mais pour la bonne cause !

Nicolas Beuglet, Jean-Luc Bizien, Armelle Carbonnel, Sonja Delzongle, Damiene Leonori , Johana, Gustawson, Nicolas Koch, Mickael Koudero, Chris Loseus, Ian Manook, Eric Maravelias, Maud Mayeras, Olivier Norek, Niko Tackian

Avis

Un commentaire court pour de nombreuses nouvelles courtes.

Une fois encore, ce genre de petit livre nous permet de découvrir des auteurs que nous ne connaissions pas ou que nous n’aurions jamais lu.

Une mention toute spéciale pour le texte d’Ian Manook aux relents de Tontons flingueurs avec la verve d’Audiart : un pur délice.

En plus c’est pour la bonne œuvre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 317 pages
  • Editeur : Editions J’ai Lu (14 mars 2018)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290155039
  • ISBN-13: 978-2290155035
  • Prix : 5,00€
 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/11/22 dans Fantastique, Roman

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

JP Delaney – La fille d’avant

JP Delaney – La fille d’avant

Si vous êtes habitués à mon blog, vous aurez remarqué que je ne suis pas très amateur de thrillers psychologiques.

Aujourd’hui, je vais tenter de rééquilibrer cette injustice en vous parlant de La fille d’avant de J.P. Delaney. J’avoue ne plus me rappeler d’où ou de comment j’ai eu vent de ce roman, sans doute au travers des Mordus du Thriller sur un célèbre réseau social, mais toujours est-il que j’avais souvenir de bons retours à son encontre.

Alors serais-je séduit pour qu’il y ait un après avec J.PJ. Delaney après avoir lu La fille d’avant ?

Résumé du livre

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

Avis

Ce qui m’a séduit à la lecture de la quatrième de couverture, mais aussi à la lecture des premiers chapitres, c’est le concept de cette maison intelligente qui demande autant de son locataire qu’elle lui offrira de services; à condition de sous soumettre à 200 règles drastiques et améliorer son score aux questionnaires qui lui sont régulièrement posés.

Mais heureusement on ne reste pas longtemps sur cette originalité et l’on va suivre en parallèle l’histoire de deux des locataires du One Folgate Street. L’une qui va enquêter sur la mort de la femme du propriétaire et concepteur de la maison, la second sur la fin tragique de la première. Je n’en dirais pas plus de peur de vous dévoiler plus le roman.

Nous allons donc suivre l’évolution de ces deux personnes tant vis-à-vis de leur conditionnement de part les règles imposées par le contrat de location, mais aussi de leurs interrogations du fait de leur enquête. Vous l’aurez compris, il s’agit pour chacune d’elle d’une double quête que l’on pourrait qualifier d’intérieur et en quelque sorte de policière. La tension monte bien sûr, tant pour les personnages que pour le lecteur. Dans les deux cas, on s’interroge sur la caractère accidentel du décès, et pour l’autre sur sa survie.

Si l’histoire est intéressante, on ne peut à J.P. Delaney de n’offrir au lecteur que deux alternatives pour le dénouement du roman. Ce qui est bien dommage car elle a su maintenir le lecteur en haleine tout le long en alternant le parcours des deux héroïnes, en introduisant simultanément un nouvel élément et en analysant leur réaction respective.

Le style est agréable, fluide. Comme dans tout roman psychologique, les personnages ont une personnalité bien définie avec des bases solides pour soutenir la narration.

J’ai lu « avec les oreilles » ce roman, le recours à deux lectrices (une par personnage) est une très bonne idée, ce qui permet d’identifier rapidement le personnage qui raconte son aventure; même si cela est rappelé en début de chaque chapitre. Leur diction est parfaite, leur interprétation sans surjeu.

Un thriller psychologique qui ravira les amateurs du genre.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Fayard/Mazarine (8 mars 2017)
    • Collection : Romans
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2863744496
    • ISBN-13: 978-2863744499
    • Prix : 21,90€
  • Poche
    • Broché: 512 pages
    • Editeur : Le Livre de Poche (28 février 2018)
    • Collection : Thrillers
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2253092568
    • ISBN-13: 978-2253092568
    • Prix : 8,90€
  • eBook
    • Editeur : Fayard/Mazarine (8 mars 2017)
    • Langue : Français
    • EAN: 978-2863745380
    • Prix : 8,49€
  • Audio
    • Durée : 9 heures et 21 minutes
    • Editeur : Audiolib (11 octobre 2017)
    • Lectrices : Ingrid Donnadieu, Floriane Muller
    • Langue : Français
    • EAN ; 978-2367624471
    • Prix : 21,50€

Revue de presse

« Un thriller psychologique poussé dans des retranchements rarement explorés »  Valérie Gans, Figaro madame.

« Diabolique ». Alix Girod de l’Ain, Elle.

« La version 3.0 du Manderley de Daphné du Maurier. Étourdissant. »  Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

« Une bonne surprise, impossible à lâcher. »  Delphine Peras, L’Express.

Site  FB de l’auteur

https://fr-fr.facebook.com/nicolas.beuglet

 
Poster un commentaire

Publié par le 2018/06/24 dans Thrillers

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :