Stephen King – Les yeux du dragon

Bien que confinés, je vous entends dire : « Quoi encore un Stephen King ! ». Oiu, là j’avoue que je ne l’ai pas joué fine; à peine un mois après L’institut, et toujours en quête de la réduction drastique de ma PAL (au moins le coronavirus aura un effet positif sur quelque chose), j’ai décidé de faire tactique : les livres les plus épais en premier.

C’est donc sur Les yeux du dragon que je me lancé. Etrange hasard, lors de la préparation de cette chronique, j’ai découvert qu’une nouvelle sortie de ce livre était prévue dans les semaines à venir, avec une couverture proche de celle de l’édition de 2016.

Alors est-ce que ce livre va nous faire les yeux doux, allons-nous tomber sous son charme ?

Résumé du livre

Au royaume de Délain règnent le roi Roland et sa reine Sasha. Après la naissance du jeune prince héritier, Peter, qui promet de devenir un illustre monarque, le conseiller du roi, Flagg, réalise que sa position est menacée. Le sombre sorcier met au point un plan qui amènera le chaos sur Délain et brisera la famille royale…

Onze illustrations du lyonnais Nicolas Duffaut accompagnent l’édition 2016 des «Yeux du dragon».

Extrait

Le dragon sortit avec fracas des sous-bois, il avançait, les écailles brillant d’un éclat de cuivre vert au soleil, les narines d’un noir de suie toutes fumantes. Ce n’était pas un dragon trop jeune, mais un mâle. Frappés de stupeur, la plupart des hommes furent incapables de tirer une flèche ou même de bouger. Quand le dragon observa la partie de chasse, ses yeux verts prirent une teinte jaunâtre et il se mit à battre des ailes. Roland fut le seul à ne pas être paralysé de terreur… » Il était une fois un roi qui vivait dans le royaume de Delain avec ses deux enfants. Dans ce royaume, tout le monde parlait de Peter, le futur roi, le fils aîné de Roland. Mais un homme se demandait comment s’assurer que Thomas, le cadet, soit couronné à la place de son frère. Cet homme, c’était Flagg, le magicien du roi…

Extrait plus long sur Actuallite

Avis

Stephen King s’est rarement aventuré dans le domaine de la fantasy. Il a bien sûr eu l’incartade de la Tour sombre qui divise les fans de l’auteur (pro-horreur, ou pro-tour), mais Stephen King s’est à nouveau aventuré dans ce genre littéraire pour faire plaisir à sa fille qui voulait une histoire de son père qui ne lui fasse pas peur.

Les yeux du dragon est donc une histoire, à mi-chemin du conte, tant dans le contenu que dans la narration. Peu habitué de cette matière narrative de la part du maître de l’horreur, je dois avouer que c’est déroutant, étonnant, pas désagréable voire même légèrement régressif puisque plus orienté et adapté à un lectorat jeune.

Et ce public sera séduit et conquis.

Déjà avec une structure adaptée, des chapitres courts alternant le déroulé des événements vus par les différents personnages, il est proche des turn-pages dont les plus âgés (leurs parents) sont certainement plus coutumiers.

L’identification aux personnages se fera aisément de par la simplicité des deux enfants, mais aussi en les présentant au travers de souvenirs familiaux qui susciteront souvenirs aux lecteurs; de même que le rejet du magicien, véritable démon calculateur.

Si le premier tiers du roman est consacré à la présentation des personnages et au piège, le second montre une petite baisse de régime le temps de la mise en place de la stratégie d’évasion et mieux accueillir le dernier tiers du roman qui file à vitesse grand V pour le dénouement final.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché : 466 pages
    • Editeur : Flammarion (23 janvier 2016)
    • Collection : GRANDS FORMATS
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2081373815
    • ISBN-13 : 978-2081373815
    • Prix : 16,00€
  • Poche
    • Poche : 471 pages
    • Editeur : J’ai lu (6 mai 2017)
    • Collection : Imaginaire
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2290139645
    • ISBN-13 : 978-2290139646
    • Prix : 8,20€
  • eBook
    • Taille du fichier : 5894 ko
    • Editeur : Flammarion (27 janvier 2016)
    • EAN : 978-2081386563
    • Prix : 7,99€

Revue de presse

« Ajoutez à cela le style mi-écrit mi-conté de King et vous tenez un bon bouquin. », Libération, Audrey Vacher

Site Internet de l’auteur

http://www.stephenking.com/

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.