Vincent Ortis – Pour seul refuge

J’ai récemment participé à une campagne Aviquali pour obtenir des livres et en faire une critique. En plus de La débâcle de Romain Slocombe, j’ai également eu Pour seul refuge de Vincent Ortis dont je vais vous parler aujourd’hui.

Cela me faisait d’autant plus plaisir que depuis quelques temps je voyais tant dans les journaux que sur les réseaux sociaux de nombreux articles sur ce livre.

Alors vais-je être acculé dans l’histoire de ce livre ?

Résumé du livre

La plus terrible des prisons est celle qui n’a pas de murs.

De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde.
Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d’altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien accusé de viol avec tortures et le juge qui l’a condamné.
Chacun possède la moitié des informations qui pourraient les sauver, or :
Ensemble, ils s’entre-tueront. Séparés, ils mourront.

Avis

Pour seul refuge, le roman de Vincent Ortis, est surprenant à plus d’un titre.

Tout d’abord, alors que c’est son premier roman, l’auteur montre déjà une certaine maîtrise maîtrise du principe narratif pour un thriller. Il a eu la bonne idée d’adopter le schéma classique des deux (puis trois) histoires en parallèle : celle du méchant d’un côté et des gentils de l’autre. Cette technique fort connue et employée dans ce domaine permet de faire de ce thriller un vrai page-turner. On finit un chapitre, mais on ne peut s’empêcher de commencer l’autre pour voir ce qui arrive à la partie adverse.

Et heureusement que l’histoire a été architecturée de cette façon, qu’elle permet de garder l’auteur en haleine car la trame du roman est assez convenue et sans grande surprise. Les amateurs du genre auront vite déjoué les fausses-pistes semées par l’auteur sur le chemin de l’histoire. Il n’y a vraiment que le petit twist final qui donne une saveur d’imprévue dans cette histoire convenue.

Toutefois, le lecteur aura plaisir à découvrir l’Amérique profonde des grands espaces et des parcs nationaux; de cette Amérique qui a deux vies, une en été, une autre en hiver; une Amérique aux pointes de la technologie, et une autre beaucoup plus sauvage.

Au final, Vincent Ortis offre un agréable moment de lecture de roman policier.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché : 336 pages
    • Editeur : Robert Laffont (12 septembre 2019)
    • Collection : La Bête noire
    • Langue : Français
    • ISBN-10 : 2221240464
    • ISBN-13 : 978-2221240465
    • Prix : 13,90€
  • eBook
    • Format : Format Kindle
    • Taille du fichier : 1466 ko
    • Editeur : Robert Laffont (12 septembre 2019)
    • EAN : 978-2221245705
    • Prix : 9,99€

Revues de presse

« On ne ressortira pas indemne de cette lecture… », Le Figaro

France Bleue

Récompenses

Grand Prix des Enquêteurs 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.