Cinq romans de William Riley Burnett retraduits

le

Les livres de William Riley Burnett ont été souvent été traduits de façon fautive dans la Série Noire (chapitres coupés, paragraphes disparus, etc.). Cette édition de cinq romans essentiels (« The Asphalt Jungle », « Little Men, Big World », « Vanity Row », « Underdog » et « The Cool Man »), sous la direction de Benoît Tadié, a été revue par Marie-Caroline Aubert, heureusement.

Le langage (français) des fifties a été modernisé, les passages éliminés ont été restaurés, et on redécouvre avec bonheur le monde de Burnett, magnifiquement porté à l’écran par John Huston avec « Quand la ville dort ».

Cette nouvelle traduction « rétablit Burnett à un niveau comparable à celui de Hammett ou de Chandler ».

Source : Le nouvel Obs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.