RSS

Sonja Delzongle – Boréal

02 Avr
Sonja Delzongle – Boréal

Lors de notre première rencontre littéraire de Sonja Delzongle, nous étions ressorti de Quand danse la neige avec un très bon sentiment et le désir de revenir lire cette auteure dans un proche avenir.

Grâce à Masse Critique que je tiens à remercier, mon souhait va être exhaussé avec la fourniture de son dernier roman Boréal.

Alors est-ce que ce nouveau thriller va nous glacer le sang ?

Résumé du livre

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un boeuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s’envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.

Avis

Pour les habitués de mon blog, si vous jetez un coup d’œil rapide à la notation, vous verrez que ce roman obtient une excellente note, et il le mérite amplement.

Boréal est un excellent roman avec lequel vous passerez un très bon moment, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord se déroulant essentiellement vers le cercle polaire, dans une région du Groenland particulièrement hostile, le roman est dépaysant. Ce dépaysement intervient au niveau du mode de vie des personnages, du peuple autochtone, de leurs coutumes, de leur évolution dans leur environnement soit très clos, la base offrant peu d’intimité, ou à l’opposé dans un désert extrêmement vaste. Les repères sont chamboulés tant pour les personnages que pour le lecteur qui doit oublier ses habitudes d’enquêteur ou d’homme d’action : comment dater la mort avec un cadavre trouvé congelé sur la banquise, fuir en plein blizzard, avoir des moyens de communication limités, ou encore espérer l’intervention de la police au mieux dans les jours à venir.

A mon avis, en plus de nous offrir un thriller captivant, Sonja Delzongle profite de ce roman pour passer deux messages. Le premier est de rendre hommage à la mère des romans policiers, Agatha Christie, en reprenant le principe des 10 petits nègres, ou après les personnages de la mission scientifique disparaissent les uns après les autres. Ensuite, de passer un message écologique fort en dénonçant certaines actions humaines impactant la planète, ou en projetant ses personnages au milieu d’événements météorologiques et géologiques importants témoins du dérèglement climatique.

La structuration du roman est particulièrement bien faite, en juxtaposant les actions entre les différents membres de l’équipe scientifique, mais également entre les deux enquêtes « continentale ». Une fois passée l’introduction, la présentation des différents personnages et lieux, le rythme du livre monte et ne retombe pas avant la fin du roman.

Enfin un petit conseil, si cette chronique vous a plu et que vous décidiez d’acheter ce livre, attendez quelques jours vous pourrez l’avoir au format poche pour un tarif inférieur au prix du livre numérique.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 448 pages
    • Editeur : Denoël (8 mars 2018)
    • Collection : Sueurs froides
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 220713914X
    • ISBN-13: 978-2207139141
    • Prix : 20,50€
  • Poche
    • Broché: 512 pages
    • Editeur : Folio Policier (4 avril 2019)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2072840635
    • ISBN-13: 978-2072840635
    • Prix : 8,40€
  • eBook
    • Editeur : Éditions de l’épée (8 mars 2018)
    • Langue : Français
    • EAN : 979-1091211833
    • Prix : 9,99€

Revue de presse

« Sonja Delzongle ne lésine pas sur le gore mais elle peaufine ses intrigues avec une multitude de détails sur cette région qui semble une deuxième patrie pour elle.« , ELLE – 03/08/18 – Pascale Frey

« Sonja Delzongle pousse là où l’on ne s’y attend pas les curseurs de la noirceur humaine. Réfrigérant et époustouflant.« , MADAME FIGARO – 11/05/18 – Valérie Gans

« Un thriller écologique dans un décor hors du commun« , BIBLIOTECA MAGAZINE – 04/04/18

Interview par la librairie Mollat dans le cadre du Salon du Livre de Paris sur son livre

Récompenses

Prix des lecteurs 2018 au Festival du Polar

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2019/04/02 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :