Michel de Caurel – Trilogie périgourdine T2 – Périgord rhapsodie

le

Avec ces vacances, les ponts, j’ai lu pas mal de livres et je me dois que rattraper mon retard sur  ce blog et vous faire partager mes derniers bonheurs ou toutes dernières déceptions.

Je reviens sur Michel De Caurel, avec son second tome de la Trilogie du Périgord Périgord rhapsodie. Pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de lire ma critique sur le premier tome, Le blues du Périgord, il faut savoir que j’ai découvert par hasard que cet auteur et moi étions natifs du même village… loin de la Dordogne.

Alors allons-nous être envoûté par la mélodie de Périgord Raphsodie ?

Résumé du livre

Le Périgord est une terre où l’Histoire se mêle aux histoires, où le passé se mêle au présent, où la vérité se mêle aux légendes. Après Le Blues du Périgord, Périgord Rhapsodie, le tome II de la trilogie périgourdine nous entraîne une nouvelle fois derrière les murs épais de ces discrètes bâtisses périgourdines où se cachent bien des secrets, bien des traîtrises et bien des perversités. Quand Léo accepta de raccompagner à Saint-Martin-d Auberoche, Samia, le modèle de l’école de peinture de Périgueux ; quand il accepta la clé USB des mains d’Esther venue du Costa Rica le rencontrer au château de la Courverie à Sorillac, il ignorait qu il allait être une nouvelle fois confronté aux noirs tourments de l’âme humaine.

Avis

Le but de mon achat des deux premiers tomes de la série (le troisième n’étant pas encore paru) était d’avoir un autre regard sur la région au travers d’une intrigue policière; donc connaître les petites histoires, les petits sacrés et les anecdotes du Périgord de manière plaisante et surtout pas académique.

Pour la découverte de la région, je ne suis pas du tout déçu, l’auteur donne part belle au mode de vie de cette région, du bon vivre et de l’amour de son histoire. la projection du roman dans la région périgourdine et les description des repas avec les produits locaux font saliver et donnent envie de vivre dans ce pays,

Par contre, l’histoire policière de son côté déçoit un peu, ou pour être plus exact, me fait penser à ces premiers romans policiers des Reines du Crime (Agatha Christie et consœurs) de ceux où immanquablement le meurtrier est le majordome ou le frère caché. On est un peu dans cet esprit, l’enquête avançant par petits bonds successifs, sur des découvertes fortuites,  par l’intervention des « méchants », mais pas vraiment par la collection d’indices et d’une réflexion poussée. Cela conviendra donc à une lecture estivale où l’on cherche à faire reposer nos petites cellules grises.

Un bon moment de détente en période estivale.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : La Geste (14 mars 2018)
  • Collection : Geste Noir
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1035300272
  • Prix : 13,90€

Site Internet

https://www.facebook.com/michel.decaurel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.