Jose Rodrigues Dos Santos – Signe de vie

Avec Signe de vie de Jose Rodrigues dos Dantos, j’entame la revue des livres que j’ai obtenus grâce à Masse Critique.

J.R. dos Santos n’est pas un inconnu de ce blog puisque, comme tous les français amateurs de litttérature, nous l’avions découvert au travers de son roman à succès La formule de Dieu en 2012 et de sa suite La clé de Salomon deux ans plus tard.

Alors est-ce qu’avec son dernier roman nous allons avoir une nouvelle étincelle de vie à ses romans d’aventure culturelle ?

Histoire

Sommes-nous vraiment seuls dans l’univers ?
Ce que la science a découvert.

Un observatoire astronomique capte une émission étrange venue de l’espace sur la fréquence de 1.42 GHz.

Un signe de vie.

Le gouvernement américain et l’ONU en sont immédiatement informés.

Un objet se dirige vers la terre.

La NASA prépare d’urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l’équipe d’astronautes.

Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au cœur du plus grand mystère de l’univers.

Avis

J.R. dos Santos ne déroge pas à ses principes : fournir annuellement un gros pavé (presque 700 pages pour Signe de vie) mêlant aventure et intellect.

Cette fois-ci on abandonne les religions et la théologie (quoi que comme dit l’adage : chassez le naturel, il revient au galop) pour une approche beaucoup plus scientifique : l’origine de la vie. Aussi les deux premiers tiers du roman prend la forme d’échanges entre scientifiques et, ou, personnes cultivées sur les possibles origines de la vie et les théories permettant d’expliquer les signes de vie extra-terrestres. Si cette partie est très intéressante et que la vulgarisation des théories et concepts scientifiques parfaitement réalisée, il n’en est pas moins lassant que cela s’étire sur les 400 premières pages du roman. Par conséquent, il faudra attendre le dernier tiers du roman pour avoir un peu d’actions en propulsant le roman dans l’espace, ce qui paradoxalement donne une grande bouffée d’air au lecteur.

L’écriture, et donc la traduction, est toujours aussi impeccable et d’une grande fluidité; ce qui n’est pas chose aisée pour l’exposition des théories scientifiques. Aussi ne faut-il pas se laisser impressionner par l’épaisseur du livre, les pages défileront; quitte à ce que le lecteur lassé par la partie théorique la saute, quitte à y revenir un peu plus tard. Le scenario est habillement construit même si celui-ci est un peu trop linéaire à mon goût, sans grande surprise, même dans le final.

Le lecteur habitué aux romans de J.R. dos Santos retrouvera avec grande joie le héros favori de l’auteur, Tomás Noronha, de le voir plonger dans cette aventure et de suivre sa vie. On est cependant toujours un peu surpris de voir l’homme de connaissances en histoire et en cryptanalyse, être également à l’aise et aux faits des théories d’astronomie et de physique.

Le principal intérêt que j’ai vu à lire ce roman est la partie sur la préparation des hommes de l’espace. Bien que celle-ci soit partielle dans le contexte du livre, c’est avec plaisir que nous découvrons les protocoles, entraînements et autres modalités auxquels doivent se soumettre ces aventuriers de l’espace avant d’intégrer une mission. L’auteur dévoile avec grand humour certains aspects « techniques » sur les commodités sur lesquelles nous nous sommes toujours interrogé.

Enfin, nous ne pouvons que faire un rapprochement au dernier Dan Brown, Origine, qui traite sensiblement du même sujet : l’origine de la vie. Contrairement à ce dernier, Signe de vie est bien meilleur à de nombreux points de vue : la présentation des concepts scientifiques est bien plus accessibles et facilement illustrées pour leur compréhension, sans que l’on est l’impression lire une encyclopédie. L’aspect science-fiction est réduite à l’essentielle donnant à la fois plus de réalisme à l’histoire et facilitant le lecteur à se projeter dans celle-ci.

En conclusion, si ce n’est pas le thriller de l’été par son manque de suspense et de son poids difficile à trimballer sur les plages, Signe de vie est intéressant par l’aspect scientifique sur les origines de la vie qu’il nous présente.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 697 pages
    • Editeur : HC éditions (3 mai 2018)
    • Collection : ROMAN
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2357203749
    • ISBN-13: 978-2357203747
    • Prix : 22,00€
  • eBook
    • Editeur : HC éditions (3 mai 2018)
    • Collection : ROMAN
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 978-2357203754
    • Prix : 14,99€

Revue de presse

Interview sur Euronews

Conférence ILCP : José Rodrigues Dos Santos nous parle de Signe de vie

Sur Babelio

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’adore dos Santos, je les ai tous (sauf ce dernier) !! Mais mon maître reste tout de même Tom Clancy depuis 30 ans, dommage qu’il ne soit plus de ce monde.

    J'aime

    1. quoilire dit :

      Oui, Tom Clancy savait donner du rythme à ses récits. Je me rappelle qu’après l’avoir découvert, j’ai acheté tous ses livres au format poche d’un coup (une dizaine à l’époque). La caissière de la librairie ne me croyait pas quand je lui ai dit que cela ne tiendra pas le temps des vacances scolaires d’été.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.