Ruth Ware – La disparue de la cabine 10

le

 

J’ai toujours rêvé d’écrire un roman policier, mais j’en n’ai jamais eu le temps et le courage. Le seul élément dont je suis sûr, c’est de positionner l’intrigue sur un bateau.

Alors quand j’ai vu en rayon La disparue de la cabine 10 de Ruth Ware, j’ai tout de suite été voir la quatrième de couverture. Mais c’est après avoir pris le livre en main que j’ai été définitivement conquis : les gouttelettes d’eau sont en relief.

Alors est-ce que l’histoire de ce livre a autant de relief que sa couverture ou va-t-il nous mener en bateau ?

Résumé du livre

Une semaine à bord d’un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers.
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d’une meilleure occasion de s’éloigner au plus vite de la capitale anglaise.
D’ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l’ Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l’eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l’équipage ne manque à l’appel. L’ Aurora poursuit sa route comme si de rien n’était.
Le drame ? Laura sait qu’elle ne s’est pas trompée. Ce qui fait d’elle l’unique témoin d’un meurtre, dont l’auteur se trouve toujours à bord…

Avis

La critique du journal The Sun à propos de ce roman le résume parfaitement : « Agatha Christie rencontre La Fille du train…« .

Il y a dans ce roman le plaisir suranné du roman policier à l’ancienne, sans hémoglobine, ou tout repose sur le témoignage et la perception des personnages… façon Agatha Christie. Donc ne vous attendez pas à lire roman au rythme effréné avec plein d’actions et de rebondissement. Nous sommes bien en présence d’un roman à l’ancienne en pièce fermée, sur les ressentis des personnages.

Le principe de l’histoire ressemble étrangement à La fille du train de Paul Hawkis, où une personne alcoolique sous traitement médicamenteux voir (croit voir) un meurtre. De là découle une enquête personnelle menée par l’héroïne, où le lecteur s’interroge sur la perception de celle-ci : ivresse, hallucinations, folie ou bien crime parfait… mais un lecteur averti trouvera facilement la clé de l’énigme.

Enfin, je tiens à féliciter les éditions du Fleuve Noir qui ont mis en place une couverture originale (les gouttelettes d’eau sont en relief) car si cette mise en valeur est fréquence dans les pays anglo-saxons, elle est encore bien trop rare en France.

En conclusion, un roman reposant comme une croisière.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Fleuve éditions (11 janvier 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265116505
    • ISBN-13: 978-2265116504
    • Prix : 20,00€
  • eBook
    • Editeur : Fleuve éditions (11 janvier 2018
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2823854220
    • Prix : 15,99€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.