Sara Lövestam – Chacun sa vérité

Je suis tellement en retard dans mes critiques de lire que dans la première version de ce billet, j’avais oublié d’en faire l’introduction et que depuis j’ai lu d’autres livres qui attendent donc à leur tour leur présentation sur ce blog.

Si Sara Lövestamne ne vous dit rien, ce fut mon cas il y a encore quelques jours. A travers des recommandations sur des réseaux sociaux pour son second livre, dont les qualités étaient ventées, j’ai cherché à connaître cette auteure et donc de lire son premier livre Chacun sa vérité primé.

Alors est-ce que les récompenses sont métirées ?

Résumé du livre

 » Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi.  »
Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground, il connaît : ancien journaliste d’investigation dans son Iran natal, Kouplan est sans-papiers. La fillette de sa première cliente a disparu. Pour une raison mystérieuse, elle aussi souhaite éviter l’administration… Dès lors, de bête traquée, le clandestin se fait chasseur.

Avis

L’enquêteur a été souvent attribué à des personnages troublés comme le policier bourré, le policier asocial, le policier en pleine déprime (chre Nesbo par exemple), la policière garçon manqué (Millenium), le médecin légiste (chez Patricia Cornwell), ou plus classiquement le détective privé ou la vieille dame (chez Agatha Christie). Sara Lövenstram a trouvé la photo manquante à ce panoptique puisque son héro est un jeune SDF en situation irrégulière, clandestin en Suède qui va se faire embaucher comme détective privé par une femme qui ne souhaite pas que la police soit mêlée à l’affaire.

L’originalité de ce livre est donc de s’affranchir de tous les mécanismes et outils traditionnels de l’enquête : point de systèmes informatiques policiers, pas de techniciens de la police scientifique, pas de recours aux caméras de surveillance. Les seules possibilités sont l’enquête de voisinage et l’exploitation des petits cellules grises.

Ne vous attendez donc pas à un roman vif, rythmé, mais bien un roman plus traditionnel des Reines du Crime du siècle dernier dont on devine facilement la conclusion. Par contre, vous y trouverez plaisir à découvrir un autre face de la Suède, de ses pratiques sociales; mais également du mode de vie des exclus de la société avec une perpétuelle épée de Damoclès au-dessus de leur tête.

Je conseillerai donc ce livre aux personnes habitués aux romans « classiques » désireuses de lire un roman policier, sobre, fluide, sans effets sanglants ou stressants.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 304 pages
    • Editeur : Robert Laffont (3 novembre 2016)
    • Collection : LA BÊTE NOIRE
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2221190165
    • ISBN-13: 978-2221190166
    • Prix : 19,00€
  • Livre Poche
    • Poche: 304 pages
    • Editeur : Pocket (11 janvier 2018)
    • Collection : THRILLER
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2266278231
    • ISBN-13: 978-2266278232
    • Prix : 6,95€
  • eBook
    • Editeur : Robert Laffont (3 novembre 2016)
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2221198414
    • Prix : 7,99€

Revue de presse

«Chacun sa vérité» de Sara Lövestam, un polar qui dévoile la Suède des immigrés« , 20 Minutes, Laurent Bainier

 » Un polar étonnant.  » Pascale Frey – ELLE

 » Sara Lövestam entraîne le lecteur dans une réflexion humaniste.  » Élise Lépine – Sang froid

 » Sara Lövestam frappe fort : dans la singularité de son personnage et dans l’histoire qu’elle raconte. Ce roman s’avale avec une passion féroce.  » Rémy Beurion – Le Berry républicain

Récompenses

Grand Prix de la Littérature Policière 2017  Domaine Etranger

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.