RSS

Découvertes mai 2017

23 Mai

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’approche de la fête des mères et des pères; voici quelques suggestions de livre. On notera que la science-fiction a le vent en poupe et que dans ce genre littéraire le prix de la version numérique est très intéressante par rapport à sa version papier.

Duane Swierczynsk – Canari

Sarie Holland est une jeune fille sage : elle ne boit guère, ne fume pas et suit consciencieusement ses études. Un soir, pour rendre service, elle conduit une connaissance à un rendez-vous (elle est la seule à être sobre). Mais ce copain est un dealer, et un malheureux concours de circonstance fait tomber Sarie entre les mains de la police. Soit elle plonge pour complicité, soit elle fait plonger quelqu’un d’autre en devenant indic. De fait, qui se méfierait d’elle ? Mais la police, trop pressée de coincer un gros poisson, monte une opération dangereuse dont elle perd le contrôle. Sarie va devoir se débrouiller toute seule… pour survivre dans un monde interlope et dangereux dont elle ne soupçonnait guère les arcanes. Là, elle révèle sa véritable personnalité

  • Broché: 412 pages
  • Editeur : Rivages (22 avril 2017)
  • Collection : Rivages Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743639385
  • ISBN-13: 978-2743639389
  • Prix papier : 22,00€
  • Prix ebook : 14,99€

 

Matt Suddain – Théâtre des dieux

Voici l’histoire de M. Francisco Fabrigas –explorateur, philosophe, physicien hérétique– qui embarque à bord d’un vaisseau plein d’enfants pour un voyage terrifiant vers une autre dimension, assisté par un capitaine juvénile, un brave garçon sourd, une fillette aveugle et futée, et une botaniste sensuelle, tous poursuivis par le pape de l’univers, un magnétiseur coquet. Sombres complots, cultes démoniaques, jungles meurtrières, pagaille quantique. La naissance de la création, la mort du temps, et une créature nommée Sweety : tout cela et plus encore derrière le voile de la réalité.

  • Relié: 672 pages
  • Editeur : Au Diable Vauvert (13 avril 2017)
  • Collection : LITT GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1030701012
  • Prix papier : 27,00€
  • Prix ebook : 12,99€

 

A. A. Attanasio – Radix

Quelque part dans le futur, la Terre a été dévastée par un courant continu de radiations cosmiques. Dans ce No Future impitoyable, Sumner Kagan est un adolescent obèse et criminel, obsédé par la violence. Manipulé et bientôt emprisonné, il entame l’aventure ultime pour sauver sa peau. Au fil de de rencontres et de péripéties fascinantes comme mortelles, il vivra un parcours initiatique durant lequel il découvrira l’essence de son existence, jusqu’à l’emporter au c ur du destin de la planète.

Avec ce roman-monde magistral, A. A. Attanasio nous offre l’une des uvres maîtresses de la science-fiction, de l’envergure de Dune ou de Fondation. Flamboyant, mystique, haletant, hypnotique, poignant, Radix nous entraîne sur une Terre mutante, aussi superbe qu’effrayante. Tenant du Mad Max comme du chaman de Castaneda, Sumner Kagan fait partie de ces personnages littéraires inoubliables.

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : MNEMOS (2 mars 2017)
  • Collection : UNIVERS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2354085427
  • ISBN-13: 978-2354085421
  • Prix papier : 25,00€

 

Dmitry Glukhovsky – Métro 2033 , Métro 2034, Métro 2035

Métro 2033

2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inhabitable, est désormais livrée à des monstruosités mutantes. Moscou est une ville abandonnée. Les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des microsociétés de la pénurie. Dans ce monde réduit à des stations en déliquescence reliées par des tunnels où rôdent les dangers les plus insolites, le jeune Artyom entreprend une mission qui pourrait le conduire à sauver les derniers hommes d’une menace obscure… mais aussi à se découvrir lui-même à travers les rencontres improbables qui l’attendent. Chapitre inédit : L’Evangile selon Artyom Un an après les événements relatés dans Métro 2033, Artyom, rongé par les remords, revient sans cesse au Jardin botanique sans savoir pourquoi. Il replonge dans ses souvenirs et s’interroge sur son étrange lien avec les créatures mystérieuses qui menaçaient d’envahir le métro de Moscou. L’Evangile selon Artyom a été publié en Russie dans un recueil de nouvelles autour du Métro. Dans l’esprit de Glukhovsky, il s’agit autant du chapitre final de Métro 2033 que d’une ouverture sur la suite des événements dans son projet crossmedia qui alterne narration littéraire et ludique. Il est possible également de considérer cet ultime chapitre comme un liant de la saga puisque y est évoqué le projet d’Homère (Métro 2034) d’écrire un livre au sujet d’Artyom.

  • Broché: 653 pages
  • Editeur : L’Atalante Editions (25 janvier 2016)
  • Collection : La Dentelle du Cygne
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841727440
  • ISBN-13: 978-2841727445
  • Prix papier : 25,00€
  • Prix ebook : 7,99€

 

Métro 2034

Ils ne revinrent ni le mardi, ni le mercredi, ni même le jeudi, qui avait été convenu comme le dernier délai. Le premier poste de contrôle était en état d’alerte vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Si les factionnaires avaient entendu ne fût-ce que l’écho d’un appel à l’aide ou aperçu un reflet blafard de lampe sur les parois sombres et humides du tunnel en provenance de Nakhimovski Prospekt, un groupe d’intervention aurait été dépêché aussitôt.
La tension croissait d’heure en heure. L’élite des combattants, suréquipés, entraînés spécialement pour intervenir en de pareilles circonstances, était en éveil permanent. Le paquet de cartes qui servait à tuer le temps entre deux alertes prenait la poussière dans un tiroir du poste de garde depuis quarante-huit heures. L’incessant bavardage coutumier s’était mué en échanges tendus, à voix basse, pour s’abîmer dans un silence lourd. Chacun espérait être le premier à entendre l’écho des pas des hommes de la caravane. Trop de choses en dépendaient.
La station Sevastopolskayà avait été transformée par ses occupants en un bastion inexpugnable. Tous ses habitants – du garçonnet de cinq ans au vieillard décrépit – savaient manier les armes. Parsemée de nids de mitrailleuses, ceinte de barbelés et de hérissons tchèques assemblés de rails soudés, cette station-forteresse d’apparence invulnérable pouvait tomber à chaque instant.
Son talon d’Achille était le déficit chronique des réserves de munitions.
Confrontés à ce que devaient endurer quotidiennement les habitants de la Sevastopolskaya, les résidents d’une autre station n’auraient jamais envisagé de la défendre. Ils l’auraient fuie tels les rats un tunnel inondé. Il était peu probable que même la puissante Hanse – alliance des stations de la ligne circulaire – se fût décidée à jeter toutes les forces nécessaires dans le combat pour la Sevastopolskaya, tant le coût en était élevé. Et même si sa valeur stratégique était grande, le jeu n’en valait pas la chandelle.
L’électricité se négociait au prix fort. Si fort que les Sevastopolais, qui avaient construit une des plus grosses centrales hydroélectriques de tout le métropolitain, pouvaient se permettre de commander des caisses de munitions à la Hanse et de rester bénéficiaires. Cependant les balles n’étaient pas le seul tribut que leur réclamait la production d’électricité, nombreux étaient ceux qui la payaient de leur vie mutilée et misérable.

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : L’Atalante (19 mai 2011)
  • Collection : La Dentelle du Cygne
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 284172543X
  • ISBN-13: 978-2841725434
  • Prix papier : 22,00€
  • Prix ebook : 7,99€

 

Métro 2035

2035. Station VDNKh. Artyom y est retourné vivre. C’est un héros brisé, obsédé par l’idée que c’est à la surface qu’est le salut de l’humanité. Les Noirs anéantis, un souvenir le taraude, celui de la voix qu’il a entendue sur une radio militaire, deux ans plus tôt, quand il était au sommet de la tour Ostankino avec les stalkers. Aussi, depuis son retour, remonte-t-il quotidiennement à la surface, escalade des gratte-ciel en ruines, pour tenter d’entrer en contact avec d’autres survivants. Tenu pour fou, la risée de certains, Artyom sombre peu à peu jusqu’à ce que l’arrivée d’Homère bouleverse la situation : le vieil homme, qui n’a de cesse que d’écrire son Histoire du métro, prétend en effet que des contacts radio ont déjà été établis avec d’autres enclaves… Ce nouvel opus de la saga traduite en plus de trente langues, adaptée en jeux vidéo et dont l’univers étendu compte pas moins de 60 romans écrits par des auteurs russes et européens, est le point de convergence de toutes les trames narratives mises en place par l’auteur que ce soit dans ses romans ou dans leurs extensions ludiques. Il peut toutefois être lu indépendamment.

  • Broché: 601 pages
  • Editeur : L’Atalante Editions (23 mars 2017)
  • Collection : La Dentelle du Cygne
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841727971
  • ISBN-13: 978-2841727971
  • Prix papier : 27,00€
  • Prix ebook : 9,99€

 

Sébastien Bohler – L’homme qui haïssait le bien

Le crime était une maladie. On a découvert le traitement.
Qu’y a-t-il dans la tête de Franck Corsa, le psychopathe le plus dangereux de France ?
Pour la première fois, grâce aux progrès fulgurants de l’imagerie cérébrale, quelques scientifiques peuvent le savoir. Ils proposent alors un marché au prisonnier : effacer les causes du mal dans son cerveau par une opération chirurgicale jamais tentée à ce jour.
Lorsque Corsa se réveille, il n’est plus le même homme. Bonté, compassion, douleur : toute une gamme de sentiments humains lui est brusquement révélée.
Seul problème : être un homme bon ne faisait pas partie de ses plans.

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : Robert Laffont (20 avril 2017)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221192168
  • ISBN-13: 978-2221192160
  • Prix papier : 21,50€
  • Prix ebook : 14,99€
Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :