RSS

Patrick DeWitt : Heurs et malheurs du sous-majordome Minor

05 Mar
Patrick DeWitt : Heurs et malheurs du sous-majordome Minor

Ce livre est un peu particulier, non pas par son auteur, son histoire, son format, sa couverture ou sa mise en page, mais pas la façon dont je l’ai obtenu. Mon libraire préféré n’arrivant plus à lire tous les livres spécial presse a décidé de confier une partie de ses exemplaires à ses meilleurs clients (du moins oserais-je l’espérer). Leur seule mission étant de leur faire un compte-rendu de lecture de chaque livre, mais surtout de les avertir en cas de découverte d’une pépite afin de le conseiller à ses autres clients. J’en profite donc ici pour remercier mon libraire de m’avoir choisi.

J’avais découvert Patrick Dewitt avec son jubilatoire roman Les frères Sisters. J’ai souvenir d’un western complètement déjanté, mais plaisant et divertissant à lire.

Patrick Dewitt revient avec Heurs et malheurs du sous-majordome Minor. Changement de décors complet, aussi espère-t-on que la qualité narrative quant à elle n’a pas eu de modifications substantielle.

Alors, après ce premier service de lecture, quelle sera mon humeur ?

Histoire

Un jeune homme du nom de Lucien Minor, dit Lucy, accepte un poste de sous-majordome au château Von Aux, lugubre forteresse sise au cœur d’un massif alpin. Et découvre bientôt que ce lieu aussi inquiétant que fantomatique recèle les plus noirs secrets. Un conte cruel et grinçant qui a pour protagonistes une étrange humanité, toute pétrie de mensonges, de mauvaise foi, de malignité et de perversité mais aussi d’innocence.
Avec ce roman aussi ludique qu’initiatique, où résonnent les accents d’un Edgar Allan Poe, d’un Calvino, ou d’un Kafka (voire d’un Bram Stoker…), Patrick deWitt, après le succès de son inoubliable roman, Les Frères Sisters, fait une nouvelle fois la preuve d’un exceptionnel tempérament d’écrivain capable de mettre tous les schémas du conte au service d’une passionnante exploration du monde ténébreux des passions humaines, entre dérision, fantaisie et cruauté.
Avis

Il faut bien l’avouer Patrick Devitt a un style littéraire particulier, voire unique. Cet auteur possède une qualité littéraire rare : nous raconter une histoire fantastique, proche d’un conte de Dickens, d’y ajouter des considérations adultes à la limite philosophiques, avec humour et une touche de suspense, et de combiner le tout de manière équilibré et agréable à lire.

La composante humour du roman est très importante et se matérialise dans le roman sous différentes formes : situations cocasses, petites joutes verbales, innocence et crédulité du personnage principal face à la cruauté de la région et des ses habitants.Cet humour intervient en petites touches pour éviter toute lourdeur à la lecture.

Personnellement, par rapport aux Frères Sisters, j’ai trouvé l’histoire de Heurs et malheurs du sous-majordome Minor beaucoup plus attrayante, plus fluide, sans longueur ni répétition. La succession de petites histoires plongeant le héros dans des aventures différentes, le confrontant à des situations de plus en plus complexes, font des petites histoires dans la grande histoire. Toutes ces histoires façonnent la grande, structurent la psychologie des personnages et constituent les étapes d’un parcours initiatique en amour et maturité pour Lucy, le personnage principal.

De par son humour ce roman pourrait passer pour un feel-good alors qu’il n’en est pas un, mais avec lequel on passe un très bon moment.

 

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 320 pages
    • Editeur : Actes Sud Editions (1 mars 2017)
    • Collection : ROMANS, NOUVELL
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2330075952
    • ISBN-13: 978-2330075958
    • Prix : 22.80€
  • ebook
    • Editeur : Actes Sud Editions (1 mars 2017)
    • Collection : ROMANS, NOUVELL
    • Langue : Français
    • EAN : 9782330077747
    • Prix : 16.99€

Site internet de l’auteur

http://patrickdewitt.net

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 2017/03/05 dans Roman

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :