RSS

Salon du livre 2017 : bis repetita

28 Fév
Salon du livre 2017 : bis repetita

Maxime Chattam boycotte le prix d’entrée excessif du salon du livre.

Un Salon du Livre de Paris sans polémique n’est pas vraiment un Salon du Livre de Paris. Mais l’écrivain Maxime Chattam vient de jeter un sacré pavé dans la mare en annonçant sur Twitter son boycott de l’événement. La raison ? Un prix d’entrée qu’il considère « excessif »… Et de nombreux visiteurs sont d’accord avec lui.

Les organisateurs, Reed Expositions et le Syndicat national de l’édition, ont créé cette année deux tarifs, selon le jour de la visite : en semaine, l’entrée coûtera 10 € sur place (8 € en prévente), contre 12 €, le tarif habituel pour la manifestation, le week-end, sur place (10 € en prévente).

En contrepartie, les seniors, qui bénéficiaient auparavant de la gratuité sur un créneau spécifique, sont désormais logés à la même enseigne d’un tarif réduit sur présentation d’un justificatif, comme les étudiants de moins de 26 ans, les enseignants, les chômeurs et bénéficiaires du RSA et les visiteurs handicapés, à 7 € sur place (6 € en ligne).

Autre nouveauté, l’apparition d’un Pass Grand Lecteur, à 29 €, pour accéder librement au Salon du Livre de Paris sur toute sa durée.

Article original et complet : https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/maxime-chattam-boycotte-le-prix-d-entree-excessif-du-salon-du-livre-de-paris/69910

Enfin rappelons que le Salon du Livre de Paris est un des rares salons du livre payants; contrairement à celui de Bruxelles par exemple. Nous vous rapportions cette polémique déjà en 2012.

Advertisements
 
4 Commentaires

Publié par le 2017/02/28 dans Evénements

 

Étiquettes : , , ,

4 réponses à “Salon du livre 2017 : bis repetita

  1. malecturotheque

    2017/02/28 at 23:45

    C’est normal de faire payer un tel salon car eux-mêmes doivent payer pour être Porte de Versailles.
    Cela dit, l’entrée est effectivement chère. Je me demande quel bénéfice ils en tirent (ou alors peut-être rentrent-ils tout juste dans leurs frais?).

     
    • quoilire

      2017/03/01 at 07:42

      Dans ce cas comment font les autres Salons ? De plus pourquoi au salon du livre ne peut-on pas bénéficier des 5% de réduction prévus par la loi Lang.

       
      • malecturotheque

        2017/03/01 at 08:38

        Eh bien, le Salon du Fantastique n’a plus d’argent et galère à se maintenir cette année. Après, tout dépend aussi des aides apportées, des subventions, et du coût de revient de l’espace d’exposition. Dans certaines villes, il arrive qu’il n’y ait aucun frais, alors que dans d’autres, c’est extrêmement cher. Il s’avère que la Porte de Versailles entre dans la deuxième catégorie.
        Quant aux 5%, je ne sais pas, mais en tout cas, chez mon libraire en bas de chez moi, je n’en bénéficie pas ; donc ça ne me surprend pas.

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :